Formation Hypnose

Succulent !

  • Initiateur de la discussion Anonymous
  • Date de début
A

Anonymous

Invité
Un homme vient me consulter pour une seconde fois après une première séance d'Hypnose qui a suivie l'Anamnèse et me dit que le bien-être provoqué par la séance s'est estompé.

Il m'explique qu'"il ne va pas bien" mais que parfois "il va bien". Il m'informe également qu'il ne sait pas comment c'est quand il va bien. Alors je lui demande simplement de "faire semblant", de "faire comme si" il allait bien... Et il se met à sourire et me dit alors que, quand "il va bien", il parle et s'intéresse aux autres, il a des tas de projets, etc. Hmm, hmm... Et quels sont ces projets-là ? "Ben là mon projet actuel c'est d'aller bien". OK et quels autres projets auriez-vous si vous alliez déjà bien là tout de suite ? Je ne sais pas... Allez-y alors, faites semblant, surtout n'allez pas bien tout de suite, faites juste COMME SI vous étiez un homme qui va bien et que, du coup, vous aviez d'autres nouveaux projets ?

Finalement, PRESCRIPTION DE TACHE PARADOXALE:

Jusqu'à la prochaine fois, quand vous "n'irez pas bien", je vous demande:

1. PREMIEREMENT: De faire comme si vous étiez un acteur qui joue un rôle et d'aller encore moins bien (pouvoir aggraver son propre symptome équivaut à prendre un controle sur lui-même, c'est donc pouvoir ensuite bien souvent le diminuer, le réduire, le neutraliser).

2. DEUXIEMEMENT: Juste après avoir joué le role d'un type qui va encore pire que "pas bien", je vous demande de jouer le role d'un gars "heureux qui va bien".

QUESTION DU SUJET: Pendant combien de temps dois-je jouer le role du type heureux qui va bien ?

APRES UNE TRES LONGUE HESITATION (lol), JE LUI REPONDS EN ME GRATTANT LA BARBICHETTE :

"Euh... Si vous faites semblant de ne pas aller bien pendant deux jours, alors faites semblant d'être heureux pendant les deux jours suivants... Mais surtout pas plus! Avancons doucement car vous êtes dans le tout ou rien et vous le savez, alors avancons vraiment doucement!

MORT DE RIRE mais ça marche!!!
 
Vraiment morte de rire...

Sérieusement, on pourrait appeler cela thérapie par l'absurde, comment créer un choc de conscience.

Faire exprès d'aller mal, vraiment pas "mal"....
 

Leo Lavoie

Membre
On croirait lire du Stephen Brooks ou David Calof... C'est de la suggestion indirecte et de l'hypnose conversationelle quoi. :)
 
A

Anonymous

Invité
ah oui, j'ai oublié de préciser qu'il doit impérativement passer par l'étape N°1 (tenter d'amplifier le symptome) avant d'atteindre l'étape N°2... et particulièrement LUI... tout simplement parce qu'il m'a dit être impatient !!!
 

Cath

Membre
Et moi si j'étais le patient, j'aurais horreur de voir mon cas exposé sur un forum avec la mention "mort de rire" concernant les prescriptions de l'hypno qui participe sous son vrai nom.
 
A

Anonymous

Invité
oui sauf que je ne cite pas le nom de la personne, d'une part, et que, d'autre part, ce "mort de rire" ne peut être compris que par ceux qui comprennent la discussion
en effet c'est "mort de rire" vis à vis de la technique néanmoins efficace et reconnue et non vis à vis du sujet!
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres + Accès au ChatRoom

L'Hypnose et Moi

Mon Hypno-Challenge
Mettez vous au défi!

Mon Hypno-Apprentissage
Apprendre l'Hypnose?

Mon Hypno-Journal
Votre carnet pratique!

Meilleur partage

Haut