Formation Hypnose

theorie de la confrontation

M

Métaphore

Invité
benoît42 à dit:
Je vais essayer de vous transmettre, à travers mon expérience de patient, quelques comparaisons entre Davanloo et le courant freudien.
Lors de mes psychothérapies et de mon analyse, l'accent était posé sur le travail intellectuel, et la verbalisation, avec les sujets habituels : parler de ce qui nous passe par la tête, explication de rêve, association d'idées, etc.
Je ne remets pas en question la pertinence de la psychanalyse, je crois juste que cette méthode n'était pas la plus adaptée à mes maux.

En thérapie d'influence Davanloo, ce sont les émotions et les sentiments qui servent de matière au travail. Le psychiatre, à partir de ses observations sur mon comportement, ma gestuelle, mon regard ou autre, me pose des questions très précises. Un exemple : j'arrive en séance avec un regard fuyant, et un sourire de façade. Immédiatement, il me demandera : " vous avez remarqué que vous ne me regardez pas et que vous souriez comme un petit enfant ? ". En réponse, j'essaie de me connecter avec mes tripes pour exprimer les vrais sentiments qui se cachent derrière ces protections ( colère et tristesse sont récurrents dans mon cas ).
Ce travail me pousse à être à l'écoute des mes émotions, et à devenir un peu plus authentique dans mes relations.

Voilà, j'espère que mon explication ne vous paraît pas trop fumeuse.
Ok, si je comprends bien cette méthode repose quand même sur une approche psychanalytique mais plus orientée sur la personne (émotions, ressentis) ?...

Cette thérapie Davanloo n'intègre donc pas l'hypnose ? car ce que vous m'expliquez concernant les émotions que doit exprimer le sujet fait partie intégrante de l'hypnothérapie. Néanmoins travailler sur un plan conscient dans cette méthode avec le patient ne m'apparaît pas très judicieux...

Connaissez vous les techniques d'hypnothérapie ?

Je peux vous demander de quoi vous souffrez ?



Vous dites :

:arrow: Davandoo est une méthode effectivement hard, mais au moins le thérapeuthe cerne très rapidement les maux à traiter.

Je ne vois pas en quoi c'est hard d'une part, et d'autre part votre remarque sur le thérapeute me surprend un peu... c'est quand même son rôle non ? :roll:
 

benoît42

Membre
messages
18
Points
1190
jeangeneve à dit:
le thérapeutes étant rares et les ISTDP peu conues

je peu que vous encourager a venir nous en parler une fois le travail terminé

car des questions brûlent mes lèvres...

vas vis ...
Me réjouis d'être l'objet de tant de curiosité.
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
messages
8082
Points
9460
Localisation
Suscinio 56
Néanmoins travailler sur un plan conscient dans cette méthode avec le patient ne m'apparaît pas très judicieux...

Le travail sur l'émotionnel (et donc le ressenti) n'intégre-t-il pas à la fois le conscient et l'inconscient en agissant sur l'interface ?

:shock:
 

benoît42

Membre
messages
18
Points
1190
Ok, si je comprends bien cette méthode repose quand même sur une approche psychanalytique mais plus orientée sur la personne (émotions, ressentis) ?...

Cette thérapie Davanloo n'intègre donc pas l'hypnose ? car ce que vous m'expliquez concernant les émotions que doit exprimer le sujet fait partie intégrante de l'hypnothérapie. Néanmoins travailler sur un plan conscient dans cette méthode avec le patient ne m'apparaît pas très judicieux...

Connaissez vous les techniques d'hypnothérapie ?

Je peux vous demander de quoi vous souffrez ?



Vous dites :

:arrow: Davandoo est une méthode effectivement hard, mais au moins le thérapeuthe cerne très rapidement les maux à traiter.

Je ne vois pas en quoi c'est hard d'une part, et d'autre part votre remarque sur le thérapeute me surprend un peu... c'est quand même son rôle non ? :roll: [/quote]

1)Où voyez-vous un lien entre Davanloo et la psychanalyse ?
2)Je n'ai pas bien compris votre réflexion entre l'hypnothérapie et le travail conscient qui ne vous semble pas indiqué ?
3)Je suis très angoissé.
4)J'ai fait la démarche d'entreprendre cette thérapie en toutes connaissance de cause, mais je reste ce patient angoissé qui a peur de l'autre. C'est pourquoi j'ai formulé ce mot " hard ".
 
messages
3076
Points
2580
Est ce la congruence (adequation entre ses emotions et ce que l'on mlontre à autrui) qui est visée par cette méthode, Benoit 42 ?

Quand le th en vous decrit votre comportement (par exr egard fuyant et sourire), qu'est ce que ça crée en vous ?

Et qu'est ce que cette therapie vous a apporté ?
 

benoît42

Membre
messages
18
Points
1190
1)S'agissant de mon cas, je réponds oui.
2)Ça augmente mon angoisse
3)Je ne suis pas encore guéri, mais cette thérapie m'a fait réaliser que je ne prenais pas compte mes sentiment et mes émotions. C'est comme si mon cerveau n'écoutait mes besoins.
 
M

Métaphore

Invité
benoît42 à dit:
Ok, si je comprends bien cette méthode repose quand même sur une approche psychanalytique mais plus orientée sur la personne (émotions, ressentis) ?...

Cette thérapie Davanloo n'intègre donc pas l'hypnose ? car ce que vous m'expliquez concernant les émotions que doit exprimer le sujet fait partie intégrante de l'hypnothérapie. Néanmoins travailler sur un plan conscient dans cette méthode avec le patient ne m'apparaît pas très judicieux...

Connaissez vous les techniques d'hypnothérapie ?

Je peux vous demander de quoi vous souffrez ?



Vous dites :

:arrow: Davandoo est une méthode effectivement hard, mais au moins le thérapeuthe cerne très rapidement les maux à traiter.

Je ne vois pas en quoi c'est hard d'une part, et d'autre part votre remarque sur le thérapeute me surprend un peu... c'est quand même son rôle non ? :roll:
1)Où voyez-vous un lien entre Davanloo et la psychanalyse ?
2)Je n'ai pas bien compris votre réflexion entre l'hypnothérapie et le travail conscient qui ne vous semble pas indiqué ?
3)Je suis très angoissé.
4)J'ai fait la démarche d'entreprendre cette thérapie en toutes connaissance de cause, mais je reste ce patient angoissé qui a peur de l'autre. C'est pourquoi j'ai formulé ce mot " hard ".[/quote]


Benoit42,

Déjà je voulais vous dire que je ne remets pas en question votre démarche, au contraire, je cherche à comprendre ce qu'est cette thérapie Davanloo et surtout ce qu'elle a en plus des autres psychothérapies et j'espère que mes questions ne vous déstabilise pas trop car ce n'est pas mon but.

1) Après avoir fait quelques recherches je constate que ce Davanloo est psychiatre et pyschanalyste.

et... L’objectif est de rendre le patient capable de développer une prise de conscience sur les origines et les déterminants de ce pattern, de façon à produire des relations interpersonnelles mieux adaptées.


2) En hypnothérapie comme son nom l'indique on travaille dans un état hypnotique, c'est à dire un état de conscience modifié, ce qui permet d'avoir accès à l'inconscient, c'est à dire aux ressources de l'individu mais aussi aux traumas. La partie consciente est toujours présente mais en veille.

Travailler sur un plan conscient ne permet pas de travailler en profondeur et la barrière des résistances est un frein en état conscient.

3) Très angoissé ... OK, mais cela se traduit de quelle façon ? crise de panique ? TOC ? phobie sociale ?...

4) :arrow: J'ai fait la démarche d'entreprendre cette thérapie en toutes connaissance de cause
Que voulez vous dire par : "en toutes connaissance de cause"

Si j'ai bien compris vous avez entamé cette thérapie il y a 2 ans, avez vous constaté une amélioration notable ?
 
messages
3076
Points
2580
Quand vous commencez une séance de ce type, Benoit42, et que par exemple vous êtes triste ce jour là, et que tout dans vos attitudes, gestes démontrent cette tristesse, y a t'il un travail sur les causes , ou sur la résolution de cette tristesse, ou c'est uniquement la congruence qui est visée ?

Qu'est ce qui vous a séduit dans cette approche pour la choisir ?
 

benoît42

Membre
messages
18
Points
1190
Mince, j'ai, semble-t-il, répondu un peu sèchement ? Désolé, ce n'était pas mon intention.
Tout d'abord, je ne pense pas que certaines thérapies soient plus valables que d'autres.
Actuellement, je crois que c'est Davanloo qui est la mieux placée pour répondre à mes besoins.
J'ai interrogé plusieurs spécialistes au sujet de l'hypnose, et ces derniers m'ont systématiquement répondu que ce procédé ne me convenait pas.
Je ne sais pas créer des relations équitables ( je joue toujours celui qui est dominé ), d'où une certaine phobie sociale.
Davanloo est une méthode qui met l'accent sur l'origine des mes angoisses, alors que je déteste exprimer ce qui est sous-jacent à ces dernières. C'est pourquoi je dis que je l'utilise en toute connaissance de cause ( tout en sachant qu'elle m'est très profitable, ça me fait chier de la pratiquer ).
Je ne dirais pas que je vais mieux, mais aujourd'hui, j'ai plus de recul sur ma façon de fonctionner.
 

benoît42

Membre
messages
18
Points
1190
katia (zoulouk) à dit:
Quand vous commencez une séance de ce type, Benoit42, et que par exemple vous êtes triste ce jour là, et que tout dans vos attitudes, gestes démontrent cette tristesse, y a t'il un travail sur les causes , ou sur la résolution de cette tristesse, ou c'est uniquement la congruence qui est visée ?

Qu'est ce qui vous a séduit dans cette approche pour la choisir ?
J'ai plus ou moins réussi à trouver les causes, mais pas la résolution. Quant à la congruence, elle découlera naturellement si j'atteins l'objectif d'être en harmonie avec mon apparence et mes émotions.

J'ai été séduit par le professionnalisme des thérapeutes. J'ai vraiment l'impression qu'ils s'investissent pleinement dans leur démarche.
 
M

Métaphore

Invité
benoît42 à dit:
Mince, j'ai, semble-t-il, répondu un peu sèchement ? Désolé, ce n'était pas mon intention.
Tout d'abord, je ne pense pas que certaines thérapies soient plus valables que d'autres.
Actuellement, je crois que c'est Davanloo qui est la mieux placée pour répondre à mes besoins.
J'ai interrogé plusieurs spécialistes au sujet de l'hypnose, et ces derniers m'ont systématiquement répondu que ce procédé ne me convenait pas.
Je ne sais pas créer des relations équitables ( je joue toujours celui qui est dominé ), d'où une certaine phobie sociale.
Davanloo est une méthode qui met l'accent sur l'origine des mes angoisses, alors que je déteste exprimer ce qui est sous-jacent à ces dernières. C'est pourquoi je dis que je l'utilise en toute connaissance de cause ( tout en sachant qu'elle m'est très profitable, ça me fait chier de la pratiquer ).
Je ne dirais pas que je vais mieux, mais aujourd'hui, j'ai plus de recul sur ma façon de fonctionner.
OK si vous pensez que cette thérapie est tout à fait adaptée pour vous, moi je veux bien, mais au bout de 2 ans, ne pas se sentir mieux, c'est bien dommage... mais au final c'est vous que cela concerne. Personnellement je ne l'a trouve pas adaptée pour une raison principale d'après ce que vous avez répondu à Katia au niveau de l'angoisse.

Un thérapeute doit rechercher les ressources du patient avant de s'attaquer à ce qui le déstabilise, sans cela, il n'aura jamais de point d'appui... Bien sûr ce n'est que mon point de vue, néanmoins cela confirmerait qu'au bout de 2 ans, vous n'avez pas constaté d'améliorations probantes.

Et quand vous dites : J'ai plus ou moins réussi à trouver les causes, mais pas la résolution.
C'est ce que je vous disais précédemment sur ce que j'ai lu sur cette méthode, sur la prise de conscience, mais cela n'est pas toujours suffisant...

... L’objectif est de rendre le patient capable de développer une prise de conscience sur les origines et les déterminants de ce pattern, de façon à produire des relations interpersonnelles mieux adaptées.


Vous dites : J'ai interrogé plusieurs spécialistes au sujet de l'hypnose, et ces derniers m'ont systématiquement répondu que ce procédé ne me convenait pas

Ah oui :shock: ... en connaissez vous la raison ?


Vous dites : Tout d'abord, je ne pense pas que certaines thérapies soient plus valables que d'autres.

Moi je pense que si sans aucun doute...


Sur ce bon courage :D
 

benoît42

Membre
messages
18
Points
1190
" OK si vous pensez que cette thérapie est tout à fait adaptée pour vous, moi je veux bien, mais au bout de 2 ans, ne pas se sentir mieux, c'est bien dommage ... "
Si j'oppose beaucoup de résistance lors des thérapies, je ne peux que me blâmer moi-même. Le thérapeute et la méthode, aussi excellents qu'ils soient, n'y peuvent rien.

Merci pour vos encouragements.
 
M

Métaphore

Invité
benoît42 à dit:
" OK si vous pensez que cette thérapie est tout à fait adaptée pour vous, moi je veux bien, mais au bout de 2 ans, ne pas se sentir mieux, c'est bien dommage ... "
Si j'oppose beaucoup de résistance lors des thérapies, je ne peux que me blâmer moi-même. Le thérapeute et la méthode, aussi excellents qu'ils soient, n'y peuvent rien.

Si vous le dites... néanmoins vous ne m'apportez pas beaucoup de commentaires à ma réponse... :roll:

Merci pour vos encouragements.
Toutefois, j'aurais bien voulu que vous me répondiez sur la question ci-dessous :

:arrow: Vous dites : J'ai interrogé plusieurs spécialistes au sujet de l'hypnose, et ces derniers m'ont systématiquement répondu que ce procédé ne me convenait pas

Ah oui ... en connaissez vous la raison ?
 

benoît42

Membre
messages
18
Points
1190
Non, j'ai malheureusement oublié leurs explications.

Comment fonctionne l'hypnose, et que peut-elle apporter à une personne très angoissée ?
 
M

Métaphore

Invité
benoît42 à dit:
Non, j'ai malheureusement oublié leurs explications.

Ah ... c'est bien dommage...


Comment fonctionne l'hypnose, et que peut-elle apporter à une personne très angoissée ?

Et bien je vous ai distiller les informations sur l'hypnose à travers nos échanges... L'angoisse est l'élément déclencheur de toutes autres pathologies... mais sur ce forum je pense que de nombreux topic y sont consacrés, à vous de les découvrir si vous le souhaitez...
 

Paul Elie

Membre
messages
4289
Points
6110
Age
62
Localisation
lacaune
katia (zoulouk) à dit:
Y a t'il une ou plusieurs obésités ?

Comment peut on expliquer que des personnes avec des apports alimentaires à peine supérieurs à la moyenne, soient obèses ?
(sans qu'ils aient de déreglement thyroidien ou un problème de santé)

En ce moment je fais moins d'activité physique (enfin vraiment énormément moins), mange plus, et constate un affinement...
Il n'y a qu'une chose qui a changé: le mental...

Absence presque totale de pensées négatives... pensées neutres ou positives....

Donc je me demande si la nature des pensées influe notre silhouette (tout autant presque, plus ou moins, que l'apport alimentaire ?)
il y a plusieurs obesités , ou plutôt raisons a l'obesité , et souvent l'alimentation n'est qu'un instrument causal .....
il peut y avoir un fonctionnement anormal de la thyroïde, ou une autre maladie organique comme le diabète....
ou une cause psychosomatique
ou un traumatisme enterré d'abus psy ou physique....( les plus gros pourcentages , chez les clients que j'ai eu!)

quand je dis obesité il ne s'agit pas de prise de poids ....
yo-yo de quelques kilos.... superflus....pour rester mince!
ce qui est un autre problème!....plus culturel :D
qui peut se resoudre aussi avec l'hypnose.....
mais plus rapidement
parce que plus superficiel!
 

benoît42

Membre
messages
18
Points
1190
jeangeneve à dit:
bonjour benoît peut tu nous donner des nouvelles ?
Hello,

Merci de me relancer.
Tous les 15 jours, je me rends à la séance dont la durée oscille entre 90 et 110 minutes.
Mon psychiatre m'aide à supporter mon angoisse afin de savoir ce qu'elle masque. Il me demande ce que je ressens à son égard ( mon interlocuteur ), et c'est systématiquement une colère dévastatrice qui jaillit de mes tripes. Une fois cette étape achevée, mon esprit et mon corps sont apaisés, et je peux être à l'écoute de mes émotions. Jusqu'à aujourd'hui, toutes mes séances se sont déroulées ainsi.
Ai-je enfin rencontré le bon interlocuteur ou suis-je enfin disposé à me faire aider ? Je n'en sais rien. Ce dont je suis sûr, c'est du bon sens et de l'authenticité de cette collaboration.

Ai-je répondu à votre question ?
 

jeangeneve

Membre
messages
2172
Points
6410
Localisation
là bas,
bonjour et merci benoît pour ce retour.
un grand merci pour ce témoignage et ce partage .
personnellement je crois et je me permet de vous rappeler que je ne suis pas thérapeute .

que cela ressemble a un contre-transfère mais qui viens de vous.
c'est en quelque sorte votre résistance.
chapeau bas à votre th, et a vous pour votre démarche et votre détermination .

merci beaucoup d'avoir pris la pêne et le temps de me répondre.
et tous mes voeux de mieux être .
 

benoît42

Membre
messages
18
Points
1190
jeangenève,

Ben merci à vous d'avoir pris de mes nouvelles.
Par simple curiosité, j'aimerais savoir pourquoi bon vous a semblé de préciser que vous n'étiez pas thérapeute ?

Salutations et bon été.
 

jeangeneve

Membre
messages
2172
Points
6410
Localisation
là bas,
C'est une de mes faiblesses,
de prétendre que j'ai pas à moi tout seul la science infuse .
j'aime assez l'idée de laisser ce concept aux analystes .
et puis ils on l'air de très bien s'en accommoder

j'espère avoir pus éclairer votre curiosité à toute fin utile
si non à quoi bon ...


parallèlement, excellente saison estivale.
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 33 000 Membres + Accès Privé

L'Hypnose et Moi

Mon Hypno-Challenge
Mettez vous au défi!

Mon Hypno-Apprentissage
Apprendre l'Hypnose?

Mon Hypno-Journal
Votre carnet pratique!

Meilleur partage

Vous aimerez:

Accéder librement aux Vidéos MP3 et Livres d'Hypnose
Haut