Thérapie par le rêve éveillé

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par Métaphore, 24 Juillet 2009.

  1. Thérapie par le rêve éveillé
    Une nouvelle voie thérapeutique de Georges ROMEY


    Et oui j'y reviens car pour moi c'est un ECM similaire à l'hypnose, donc ce topic a sa place ici.

    Evidemment je parle de ce que je connais et expérimenté et continue à le faire.

    Rassurez vous je n'attends pas de réponse, mais je sais que vous le lirez, et si ce n'est pas le cas, ben serait ce le signe d'un manque d'ouverture ?, dommage sur un forum d'hypnose où tout est possible…


    Traitements :

    * Elimine la souffrance engendrée par les états dépressifs
    * Rétablit les conditions de l'estime de soi
    * Agit sur les symptomatiques corporelles
    * Réduit le risque de maladies provoquées par la rupture des équilibres fondamentaux


    Le rêve éveillé libre (et non dirigé) est bénéfique pour les personnes connaissant :

    * Angoisses récurrentes
    * Etats dépressifs
    * Symptômes handicapants
    * Phobies
    * Ceux qui veulent tout simplement mieux se connaître

    Le rêve éveillé renvoie aux temps et lieux de l'enfance, il donne accès aux acquisitions de cette époque et par la mise en jeu de certaines terminaisons synaptiques il ouvre les possibilités de modifications biologiques lorsque celles-ci sont utiles.


    Le rêve éveillé libre agit sur 2 axes :

    * Un axe soignant encore appelé axe analytique qui permet de résoudre les causes de la souffrance psychique. L'analyse permet de faire appel tantôt à une lecture Freudienne, tantôt à une lecture Jungienne.

    * Un axe de développement personnel ou initiatique qui conduit à l'épanouissement de la psyché.


    Déroulement d'une séance :

    Alors que le sujet est placé dans un état de grande relaxation, il laisse venir des images de symboles, il laisse se dérouler un scénario totalement imaginaire qui exprime sa problématique.
    Dans un 1er temps, le rêve éveillé témoigne d'une souffrance, d'un dysfonctionnement, puis dans un 2ème temps, la dynamique de l'imaginaire induit des modifications psychologiques.

    Au cours d'un rêve éveillé le sujet voit des images, ressent et exprime ses émotions. C'est ainsi que le rêve éveillé se place sous le triple signe de l'éprouvé du perçu et du dit.

    Le praticien à l'issue de la séance dans un dialogue inter actif avec le sujet, décrypte le sens de la séance et de ses symboles pour accéder ainsi à des prises de conscience.

    Toutefois, c'est au rêve(ur) qu'est confié l'essentiel de la mission thérapeutique sans que l'interprétation soit nécessaire.

    L'origine du rêve éveillé :

    En 1923, Robert Desoille est créateur du rêve éveillé dirigé car il était proposé par une image de départ, puis au cours de la séance, le praticien intervenait afin de donner une orientation positive dans la conduite du rêve.

    C'est à partir de 1982 que Georges ROMEY va donner au rêve éveillé une autre orientation. La forme de directivité va disparaître pour permettre au patient de trouver lui-même l'issue positive d'un rêve. C'est ainsi que naissait "le rêve éveillé libre".

    Les recherches faites par G. ROMEY lui ont permis de conclure que toute directive, toutes suggestions induites au cours d'une séance de rêve éveillé génèrent parasitage et ne peut que freine l'évolution de la cure.
     
  2. nathalie75

    nathalie75

    Inscrit:
    11 Mai 2009
    moi ça m'interesse bcp, j'ai un bouquin en attente sur le rêve eveillé dirigé en psy sur ma table de nuit, mais pourquoi ce genre de phrase, dès le départ sur la défensive???? pourquoi une telle envie d'affrontement???
     
  3. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    une excellente phrase d'induction qui m'a laissé rêveur...

    8)
     
  4. valikor

    valikor

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    probable qu'elle a besoin de cela...
     
  5. Vous avez la mémoire courte, rappelez vous que j'ai déjà évoqué souvent ce sujet, mais les hypnothérapeutes ne sont pas sensibles à ce terme de rêve éveillé, ne m'obligez pas à recherchez vos propos qui prouvent votre manque d'intérêt et/ou surtout votre méconnaissance pour cette technique.

    C'est pour ça, Nathalie, que j'ai commencé par cette phrase et rien de plus, mais vous voyez comment ils réagissent ces chers hypnothérapeutes, ils n'ont plus le souvenir de ce qu'ils ont dit à ce sujet.

    Nathalie, comment s'appelle votre bouquin ?
     
  6. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Et oui j'y reviens car pour moi c'est un ECM similaire à l'hypnose, donc ce topic a sa place ici.


    Pour moi toute technique de thérapie efficace passe par une modification de conscience ECM pour être efficace

    Un bon thérapeute fait de l'hypnose sans le savoir...

    Un hypnothérapeute le fait en étant conscient d' en être conscient...


    La rêverie est un accès à la métaphore...donc au monde de l'hypnose...


    Le rêve éveillé est pour moi un état hypnotique

    Je ne pense pas avoir écrit le contraire ailleurs !


    :?:
    .
     
  7. nate

    nate

    Inscrit:
    5 Juillet 2009

    Moi ça m’intéresse également beaucoup.
    Je pratique l’auto-interprétation des rêves nocturnes.
    Mais je ne connaissais pas du tout les rêves éveillés, et ça semble hyper intéressant.

    Et pour ce qui est de mon avis, ça a l'air de ressembler à une certaine forme d’hypnose... Mais bon ce n'est que l'avis d'une novice...
     
  8. nathalie75

    nathalie75

    Inscrit:
    11 Mai 2009
    Harmonie,
    j'ai bien lu les echanges souvent musclés entre les habitués ici, mais juste une question, si vous n'aviez pas ecrit cette phrase, pensez-vous qu'ils auraient réagi ainsi justement?

    je n'ai pas encore eu le tps de commencer le livre, car avec un autre sur les relations humaines et les echanges, justement ;) (fait par une psy, Aimelet Perissol, je ne sais pas si vous connaissez ,ms bon, ça n'a pas gd chose à voir avec le rêve ou l'hypnose...)
    il est sûrement très obsolète, il s'appelle "entretiens sur le rêve eveillé dirigé en psychothérapie", de Robert Desoille, collec sc de lhomme chez Payot, Paris, il est de 73, je l'ai sorti de mes etagères poussiéreuses en déménageant, c'est vous dire...

    vous connaissez? (vous m'avez l'air + jeune que moi, c sûrmnet trop vieux pour vous ;-)
     
  9. Ah bon ?... à quoi on voit l'âge, c'est mon avatar qui semble jeune ? :lol:
    Aucune importance l'âge...
     
  10. Et bien tant mieux, nous avons donc des points communs, en plus vous dite que vous pratiquez l'auto-interprétation des rêves nocturnes, donc uniquement les vôtres, nous n'avez jamais essayé de les analyser chez les autres ?

    Oui le rêve éveillé est une sorte d'auto hypnose.

    Je vous envoie un mp.
     
  11. nathalie75

    nathalie75

    Inscrit:
    11 Mai 2009
    non, je ne sais pas, et me trompe peut-être, c'est, disons, l'impétuosité qui se dégage de vos propos, cette manière très "fonçeuse" qui me fait penser que vous êtes jeune, je suis restée très jeune ds ma tête, de par mon métier, mais j'ai l'impression d'avoir une vingtaine d'année de + que vous...

    l'âge n'a pas d'importance... je ne dirais pas ça, l'expérience ne se fait pas sans le passage du tps... c'est plutôt une phrase de jeune ça ;-)
     
  12. nate

    nate

    Inscrit:
    5 Juillet 2009
    Métaphore,

    Savez-vous qu’Olivier Lockert dans son livre Hypnose (Page 438), fait une brève allusion au Rêve Eveillé Dirigé (R.E.D).

    Je cite : « ...Sans entrer dans les détails théoriques, retenez globalement qu’il s’agit d’un mélange d’hypnose et de métaphores ouvertes de surface : après une courte induction et la mise en place de la rétroaction, le thérapeute guide le sujet à travers un voyage intérieur. L’interactivité entre le voyage décrit par le sujet et la personne, les embûches qu’elle rencontre sont assimilées (franchies) avec l’aide du thérapeute… »

    Ensuite il donne un exemple, avec une brève interprétation.


    :wink:
     
  13. [align=justify]De retour de vacances sous les tropiques, je retrouve le ciel gris de Paris, et me voilà déjà reconnectée au monde virtuel... :p

    Nate, je ne connais pas ce livre, mais a priori il parle de R.E.D. c'est à dire Rêve Eveillé Dirigé, moi je parle du R.E.L. "Rêve Eveillé Libre" qui n'est donc pas orienté par le thérapeute, mais qui donne directement accès à la problématique du patient par son propre scénario en lui permettant de trouver lui même la dynamique nécessaire pour le recadrage, sans suggestion du thérapeute. (efficace car expérimentée moi même).

    Pour moi, l'hypnose reste une technique autant que la pratique du rêve éveillé libre, et n'en déplaise aux praticiens Ericksonniens de ce forum...
     
  14. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Dites donc Métaphore. Y'a une méthode d"auto rêve éveillé"? Je pourrais en faire l'essai. :)
     
  15. Tiens tiens, c'est la citation de Nate sur le livre de Olivier Lockert qui a suscité votre intérêt... :D

    Le rêve éveillé est en fait de l'AH, donc un ECM, mais c'est vrai que je n'aurais pas compris vraiment le principe si je ne l'avais pas fait au départ à l'aide d'un thérapeute.

    Je vous envoie un mp demain car là il se fait tard chez moi minuit passé...
     
  16. Chris-D

    Chris-D

    Inscrit:
    8 Décembre 2009
    Je ne lis pas ou peu, je suis fasciné par la présentation du R.E.L et aussi du rêve dirigé, bien évidemment tt ceci n'a qu'un but thérapeutique au regard de ce qui est exposé.

    Selon toi métaphore, quelle est cette technique "d'auto rêve éveillé libre" ?

    Je ne suis pas sûr d'appliquer proprement dit cette méthode selon les règles de Romey, mais elle a un point commun avec la mienne depuis 89 que je pratique.

    vu que le sujet date un peu, il est peut etre plus judicieux de communiquer par mp :)
     
  17. Et quelle est votre méthode que vous pratiquez depuis 1989 ? et quel en est le résultat ? c'est ce qui compte en fait ...
     
Chargement...