une multitude de pensée

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par celinemily, 24 Juin 2017.

  1. celinemily

    celinemily

    Inscrit:
    15 Juin 2017
    La petite question du jour.
    Que faire, selon vous, de cette multitude de pensées qui m'envahit parfois pendant une séance d'hypnose.
    J'essaie de me centrer, par exemple, sur la visualisation d'un lieu, et boom, je pars ailleurs, me mets à penser à autre chose...
    Ça ne me fait pas cela à chaque séance mais ça m'arrive beaucoup le soir.
    Y a t-il des techniques de focus pour "bloquer" ses pensées qui parasitent ma concentration (certaines me bouleversent) ou bien au contraire, mieux vaut il laisser venir, avec l'idée sous-jacente que si ces pensées arrivent lors d'une transe, il y a bonne raison ?
    Votre avis m'interesse vraiment parce que je ne sais quelle attitude avoir à ce sujet ?
     
    Dernière édition: 24 Juin 2017
  2. celinemily

    celinemily

    Inscrit:
    15 Juin 2017
    Multitude de pensées avec un S - dans le titre, ça serait aussi bien:oops: (désolée, pas trouvé comment éditer mon titre):D
     
  3. my hypnose

    my hypnose

    Inscrit:
    19 Décembre 2016
    Bonjour, il est possible que vous soyez trop dans le contrôle ce qui vous empêche de lâcher prise... partez du principe que pendant les séances d'hypnose "Il n y a rien d'autre à faire que de laisser faire "..alors laissez vous accompagner en toute confiance..bon courage
     
  4. moune

    moune

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
    Vous pouvez avant de commencer la séance dire simplement :je demande à mon cerveau de me laisser tranquille pendant la seance
    Ou se laisser partir aux gré des pensées parasites pendant la séance, ou appivoiser le petit singe qui est en vous (votre cerveau, maxime tibétaine je crois ou bouddhiste)
     
  5. dide70

    dide70

    Inscrit:
    16 Mars 2016
    se focaliser sur la respiration...
     
  6. Singin

    Singin

    Inscrit:
    9 Août 2010
    Laisser aller les pensées et découvrir vers quoi elles nous guident.
     
  7. Nossolar

    Nossolar

    Inscrit:
    22 Juillet 2015
    Et je rajouterais de ne pas les juger, ni les analyser.
     
  8. celinemily

    celinemily

    Inscrit:
    15 Juin 2017
    Et vous faites quoi des émotions qu'elles peuvent engendrer ? SVP, pas de "accepte ces émotions" comme j'ai pu lire sur ce forum, sans autres conseils pour faire en sorte qu'elles ne soient pas dysfonctionnantes pour la personne.
    Parce que c'est bien joli de se dire "j'accepte cette émotion qui me bouleverse", c'en est une autre d'y parvenir... Moi je ne sais pas faire. Alors, je joue l'évitement, c'est plus facile.
    Mais si quelqu'un peut m'expliquer comment faire, je suis preneuse.
    Est-ce que c'est comme pour la douleur, on la laisse vous envahir pleinement, prendre toute la place, et on part ailleurs dans un monde où elle n'existe pas ? Ce qui est déjà un peu moins de l'évitement puisque je l'accueille et lui laisse sa place
     
  9. celinemily

    celinemily

    Inscrit:
    15 Juin 2017
    Pour moi, systématiquement vers des sentiments : joie, regret, plainitude, tristesse,.... toutes la palette est possible
     
  10. moune

    moune

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
    Ok prendre conscience que cette émotion vous bouleverse, se demander à quel endroit du corps vous ressentez une gêne, y poser simplement la main ou les deux si l émotion est forte et voir ou plutôt ressentir ce qui se passe ici et maintenant
     
  11. celinemily

    celinemily

    Inscrit:
    15 Juin 2017
    D'accord, je testerai, merci
     
  12. jumb

    jumb

    Inscrit:
    11 Mai 2016
    Il y a la possibilité de "laisser vivre cette émotion", (pleurer un bon coup pour la libérer par exemple)
    Je faisais des séances où je demandais simplement à mon inconscient de faire remonter toutes les émotions (par exemple liées à la peur) dont il pouvait à présent guérir (en les recadrant par la suite)
    (exemple : dans la petite enfance, je sentais ma mère trop éloignée de moi. J'ai refait ensuite une séance après en lui donnant l'amour que j'aurais souhaité avoir. Ca a été très positif sur nos relations par la suite.)

    L'évitement crée du stockage : c'est un peu comme les impôts si tu ne renvoies pas ta déclaration, un moment donné le fisc te rappelle, et plus tu attends, pire c'est pour l'amende avec la technique de l'autruche.
     
  13. dide70

    dide70

    Inscrit:
    16 Mars 2016
    En gros, pour un travail en solo tu as deux solutions à la base de beaucoup de techniques (méditation et autres)
    - jouer l'évitement c'est la repousser, c'est peut-être facile mais elle reviendra encore et encore et toujours plus fort, tu entretiens et développe le problème
    - essayer de l’accueillir, l'observer, comprendre le message qui l'anime et tu feras tes premiers pas vers la résolution du problème. Je ne suis pas spécialiste et j'ai encore beaucoup à apprendre mais ça je l'ai compris...
    il n'est pas si facile de rester dans l'observation, mais c'est un travail qui se développe et qui fera que tu pourras avec le temps reprendre la main sur tes pensées. Il y a des techniques qui marchent mais même si en théorie ça semble trop facile, en réalité ce n'est pas si simple...
    Ne tord par l'esprit, l’accueillir c'est l'observer, et ressentir les sensations que tu as dans ton corps, tu n'a rien à faire d'autre. Sinon tu prends des cours de méditations et tu risques d'entendre exactement la même chose...
     
    Dernière édition: 24 Juin 2017
  14. Singin

    Singin

    Inscrit:
    9 Août 2010
    Un truc génial dans l'hypnose, et autres méthodes, c'est que lorsqu'on change, ça change aussi les autres, et tout le contexte dans lequel on évolue.
     
  15. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    La possibilité aussi de travailler sur la matrice mentale qui fabrique l'émotion (ou la pensée) et d'aller modifier les caractères de l'émotion ( ou le contenu de la pensée) avant qu'elle ne soit plus modulable

    Changer le ressenti qui débute juste en en mettant un autre à la place, une autre émotion qu'on connaît, qu'on a en stock et qu'on sait adapter pour ne pas de laisser déborder

    Avoir préparé un rituel SOS qu'on peut utiliser pour éteindre l'incendie émotionnel même lorsqu'il part à fond : on est le pro de la caserne qui sait gérer même lorsque les autres collègues sont en super panique et on sait qu'on contiendra le feu de son émotion et l'utilisera à autre chose de constructif : se réchauffer les idées pour partir sur un projet d'extincteur émotionnel à mettre dans sa poche et à serrer très fort dans sa main ( imaginer serrer très fort cette émotion dans sa main dans sa poche modèle EFT ou technique PNL comme Bandler ) pour désintégrer l'énergie de l'émotion

    En fait s'occuper l'esprit (immédiatement) pour que l'émotion qu'on veut bloquer ne trouve pas de place pour s'installer...

    On peut inventer soi même des/ces techniques de modélisations hypnotiques selon ses préférences et connaissances perso

    Ou se faire aider par un pro pendant une séance d'hypnose orientée

    Pour se former à cela.

    A imaginer des techniques hypno-thérapeutiques

    CF aussi : https://www.transe-hypnose.com/sujet/la-maitrise-de-la-pensee.8238/
     
  16. celinemily

    celinemily

    Inscrit:
    15 Juin 2017
    Merci pour ces idées et le lien
     
  17. moune

    moune

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
    Merci Surderien pour ce lien qui m a fait faire un pont agréable vers le passé, merci aussi à Prudence dont j aimais particulièrement les interventions et qui se fait rare de nos jours
     
Chargement...