Formation Hypnose

Urgent besoin d'aide

Berna

Membre
Une femme est venue me voir pour des problèmes de sommeil. Elle s'endort facilement mais se réveille en sursaut plusieurs fois dans la nuit. L'anamnése révèle qu'elle a fait une tentative de suicide par médocs après le décès de sa sœur. Après saTS elle s'est retrouvée au bloc en arrêt cardiaque, on lui a alors injecté de l'adrénaline et elle est "revenue" brutalement avec le bras en feu. Elle dit "si je me réveille tout le temps c'est lié à ça, c'est une répétition de ce qui m'est arrivé"
Par ailleurs, elle a toujours des idées noires. En dépression profonde depuis des années. Elle ne s'aime pas. A été hospitalisée en psychiatrie en début d'année. Elle est suivie par un psychiatre et est sous anti dépresseurs et anxiolytiques. Et somnifères !
Elle est venue vers moi juste pour résoudre ce problème de sommeil. Ne veut pas travailler sur les autres problématiques.
Avez vous des idées ? Je la reçois demain après midi et je n'arrive pas à trouver ce que je dois lui proposer. Comment procéder ? D'autant plus qu'elle n'est pas spécialement "ouverte".
Merci
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Réussir à partir dans un autre monde au delà du sommeil...
Un monde de bien être idéal.
A définir selon chacun.
Pas forcément dormir, mais de la relaxation, profonde, régénérante, proche de l’hypnose...
à découvrir en hypnose ou non.
 

Nossolar

Moderateur
Membre de l'équipe
D'autant plus qu'elle n'est pas spécialement "ouverte".
c'est peut-être la dessus qu'il faudrait commencer par travailler (en douceur), la fleur qui s'ouvre avec les rayons de soleil pour pouvoir s'ouvrir...et le soir venu elle s'endort paisiblement en attendant le retour du soleil..et ainsi chaque jours elle s'ouvre un peu plus...

Elle est suivie par un psychiatre et est sous anti dépresseurs et anxiolytiques. Et somnifères !
humm ça fait beaucoup, est-ce que sa capacité de compréhension est encore possible ?
 

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
oui la métaphore de la fleur,pourquoi pas?
Ou une musique zen avant de s'endormir
Retravailler le trauma,l'acceptation du deuil,faire une amnésie de la réanimation et y créer à la place un meilleur souvenir..
Retrouver le goût de vivre:se raccrocher à la famille qui reste,lui montrer son importance au sein de cette famille....Imaginer ce qu'elle a envie de faire le lendemain...
Et surtout commencer par la plus petite chose qu'elle a envie de faire
Se dire que si elle vient vous voir,c'est qu'il y a une possibilité que vous puissiez l'aider...gardez ce lien précieux,reproposer un autre rdv après...
 

Berna

Membre
Elle n'a pas vécu de NDE.
Elle ne croit pas à ces "choses là". Je précise aussi qu'elle n'a aucune ouverture spirituelle. Et le sentiment de bien être est une grande inconnue pour elle !
 

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
le sentiment de bien être
Certes c'est compréhensible si elle est dépressive.Mais simplement rechercher de tous petits moments de mieux être et les faire acter dans le corps....exemple:sensation de plaisir lorsque l'on mange une glace,...la réussite à un examen....
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Elle n'a pas vécu de NDE.
Elle ne croit pas à ces "choses là". Je précise aussi qu'elle n'a aucune ouverture spirituelle. Et le sentiment de bien être est une grande inconnue pour elle !
Alors partir du corps

Selon son niveau de « contact » possible (sans la forcer à s’ouvrir)
Loisir nature ? Marche ? Piscine ?

Dans les hôpitaux psy il y a des activités culturelles sport, ballades, ouverture progressive à d’autres Sensations, sensori coaching, en marge du tabac toxiques alcool dépendances (dont la dépendance dépressive et psychotropiques!)

Trouver un petit fil d’Ariane nature /physique /d’activité qui lui servira de câble de détension.

sans aller jusqu’au ski nautique ni au 7 éme ciel au saut à l’elastique...
Encore que chez certains délinquants cela marche pour les recadrer (style bug out raids dans le désert)

L’aider à trouver des idées

Soins de beauté ? Massages? Réflexologie ? Bio-esthetique?
 

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
Elle est venue vers moi juste pour résoudre ce problème de sommeil. Ne veut pas travailler sur les autres problématiques.
IL faut lui dire que le problème du sommeil résulte des autres problématiques
Et comme dirais ma prof"si tu traites la fumée et pas le feu,il ne se passera rien!"
Il faut traiter la cause et si elle refuse,elle le fera avec son psy et viendra te voir après
Si non elle va laisser du poignon et sera insatisfaite et le serpent se mordra encore la queue!
 

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
Ton message est intitulé:Urgent"....en fait il n'y a rien d'urgent....Il faut prendre le temps du changement,...se laisser le temps de maturation pour aller mieux...Dans l'urgence rien de bon ne sort!
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
J’ai connu une jeune fille de 20 ans
Rupture.
TS
Arrêt cardiaque.
Internement psy.
Son urgence c’était de trouver sa vrai priorité dans sa vie.
Elle a énormément aidé les autres pendant son séjour.
Elle en a déduit des choses.
 

Berna

Membre
c'est peut-être la dessus qu'il faudrait commencer par travailler (en douceur), la fleur qui s'ouvre avec les rayons de soleil pour pouvoir s'ouvrir...et le soir venu elle s'endort paisiblement en attendant le retour du soleil..et ainsi chaque jours elle s'ouvre un peu plus...


humm ça fait beaucoup, est-ce que sa capacité de compréhension est encore possible ?
J'aime bien la métaphore de la fleur.
Oui. Je pense que sa capacité de compréhension est encore présente mais elle veut tout contrôler et elle veut du concret. La grande difficulté avec elle est justement d'y aller par étape, en douceur comme le préconise Moune.
 

Berna

Membre
En fait, ce matin, à 10h15, j'ai appelé cette personne, en lui demandant s'il était possible de reporter le rendez vous. Je lui ai demandé de ses nouvelles et nous avons fait par téléphone de l'hypnose conversationnelle. Je lui ai fait part de mes questionnements. Elle comprend maintenant qu'il lui faut travailler sur ses autres problématiques et accepte de tenter l'aventure en hypnose. Point très positif : elle pratique la cohérence cardiaque telle que je lui ai enseignée lors de notre première rencontre et affirme qu'elle va continuer. Elle dit avoir peur du travail à venir car elle a peur de tout ce qu'elle ne connait pas et ne contrôle pas. Mais que si elle est venue vers moi c'est qu'elle a confiance en mes compétences, au vu des résultats sur des personnes qui lui ont parlé de moi et suite à notre premier contact. Au fur et à mesure de notre échange, elle se détendait et a même ri à plusieurs reprises. Le rendez vous est pris pour le 3 mai.
Je ne regrette pas d'avoir suivi mon intuition qui me disait de l'appeler. Je viens de lire vos réponses, toutes intéressantes, et quand j'ai lu les derniers messages de Moune cela m'a conforté dans ma démarche. Maintenant, mes idées sont plus claires et on va pouvoir y aller en douceur ! ;)
Merci à tous pour votre réactivité et vos réponses. C'est tellement agréable de se sentir épaulé.
 

Berna

Membre
IL faut lui dire que le problème du sommeil résulte des autres problématiques
Et comme dirais ma prof"si tu traites la fumée et pas le feu,il ne se passera rien!"
Il faut traiter la cause et si elle refuse,elle le fera avec son psy et viendra te voir après
Si non elle va laisser du poignon et sera insatisfaite et le serpent se mordra encore la queue!
Je lui ai déjà dit mais elle ne voulait pas l'entendre, or je sais qu'elle sait mais c'est juste qu'elle se refusait à l'admettre.
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Parfois au téléphone l’auditif l’emporte car il n’est pas parasité par le visuel...

Et la personne parvient à entendre, s’étant extraite du « tout contrôle » de l’habituel, des choses qui n’auraient pû l’atteindre...

L’effet surprise de l’appel téléphonique auquel on n’est pas préparé, et les portes de l’inconscient se laissent ouvrir un instant...

pour ce feed back téléphonique...

Inspirant...

Merci:

😌
 
c'est peut-être la dessus qu'il faudrait commencer par travailler (en douceur), la fleur qui s'ouvre avec les rayons de soleil pour pouvoir s'ouvrir...et le soir venu elle s'endort paisiblement en attendant le retour du soleil..et ainsi chaque jours elle s'ouvre un peu plus...


humm ça fait beaucoup, est-ce que sa capacité de compréhension est encore possible ?
Je suis en capacité de te dire que oui !!!!
Même avec cette masse de médocs, je n'ai jamais perdu ma vigilance.
Bien au contraire, tu as tellement peur que tu es hyper présent à tout ce qui se passe autour de toi, il faut que tu contrôle tout, tu doit être attentif à tout ce qu'on te dis, à tout ce que tu vois, à tout ce que tu sens, rien de ce qui est autour de toi ne doit échapper à ton contrôle....
Je trouve au contraire que la compréhension est exacerbée mais par contre, pas utilisable intellectuellement parlant pour t'apporter un peu de détente....
J'ai commencé mon travail en Hypnose avec cette camisole chimique et celà a très bien fonctionné, peut être même mieux que si j'avais été claire.....
Enfin, je préfère dire après la première séance, car pour la première, arriver à lacher prise et accepter de perdre sa vigilance a été un peu dur.(non, très dur et pour moi et pour mon Hypno) .... Mais bon !!!! la suite est géniale !!!! Alors faut y aller !!!! j'ai décidé de voir dans l'hypnose peut être une vraie porte de sortie seulement à la troisième séance....
 

hypno2016

Membre
Cette femme a des ATCD psychiatrique necessitant encore un traitement dont des antidépresseurs mais on ignore si elle a aussi besoin de neuroleptiqie par exemple.
Chez cette patiente peu ouverte dont on ne sait pas grand chose, on ne peut pas eliminer une pathologie psychotique sur laquelle l'effet de l'hypnose semble aleatoire et potentiellement dangereux.
Je trouve que le "terrain est miné" et que pour l'aider au mieux, il faut lui demander l'autorisation de telephoner a son psychiatre pour et lui demander son avis sur la compatibilité de l'hypnose avec sa pathologie psychiatrique (si ce n'est pas un abruti, il appreciera que l'on applique pas une therapie dissociative sur une patiente dont on sait tres peu de chose. Cela devrait meme te permettre de gagner sa confiance).
Ce genre de patiente se prend au mieux a plusieurs mais pas avec chacun travaillant a l'insue de l'autre.
Si la patiente refuse cet appel (pourquoi ?) ou si le psychiatre refute l'hypnose dans son cas, ne rien faire.
"D'abord ne pas (risquer) de nuire "
 
Alors partir du corps
Soins de beauté ? Massages? Réflexologie ? Bio-esthetique?
Pour cela faudrait qu'elle n'ait aucun pb avec son corps. Entendre parler de ça quand on ne le supporte ni en nature ni en peinture, c'est hyper violent, tu as envie de hurler quand tu entends qu'on ne te propose que des choses qui induisent de te laisser toucher !!!! Enfin ce n'est pas le cas de tout le monde, mais ce que je sais par contre c'est que lorsqu'on vit sous l'effet de tout ces médicaments là, le corps n'a vraiment aucune importance, il est juste là pour porter notre tête.....
 

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
Pour revenir à ce que dit Hypno2016,elle peut tout simplement demander à son psy si elle peut faire un travail sur le sommeil avec l'hypnose.Il sera ravi qu'elle souhaite travailler avec son inconscient et soit ouverte à ces pratiques sûrement.
 

Berna

Membre
Elle m'a assurée ne pas avoir d'autres pathologies. Quand j'ai un doute, je demande effectivement l'accord du psy... Là, j'avoue que je n'ai pas eu d'inquiétudes. l'anamnèse ne dévoile aucun comportement, aucun signe de pathologie de type psychotique, bipolaire ou schizophrènique. Elle a sombré dans la dépression suite au décès de sa petite sœur, dont elle était très proche. Je suppose qu'il y a aussi de la culpabilité et d'autres émotions refoulées. Beaucoup de choses compliquées dans l'histoire familiale et des parents non aimants et dévalorisants envers elle... Il y a matière à travailler ! ;)
Elle a parlé d'elle sans crainte, (s'est étonné de s'être livrée autant) lors de la séance de contact où j'ai fait une séance d'hypnose pour qu'elle découvre cet état, elle a réussi à se détendre mais pas à lâcher prise. Elle était toute surprise d'avoir réussi à se détendre. Bientôt elle connaîtra le bien être ! ;)
Ce qui me posait problème c'était le fait qu'elle veuille uniquement travailler ce problème de sommeil. Maintenant qu'elle a pris conscience qu'il lui fallait travailler le reste et qu'elle accepte de le faire, en confiance, avec moi. Je ne suis plus limitée dans ce que je peux lui proposer.
Je vais tout de même lui demander d'en parler à son psy !
Merci beaucoup pour vos remarques et vos suggestions.
 

hypno2016

Membre
Effectivement en fait l'anamnese donne beaucoup d'éléments rassurants que je n'avais pas.
Je trouve que tu as une tres bonne idee: que ce soit elle, qui en parle a son psyciatre.
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Parfois au téléphone l’auditif l’emporte car il n’est pas parasité par le visuel...

Et la personne parvient à entendre, s’étant extraite du « tout contrôle » de l’habituel, des choses qui n’auraient pû l’atteindre...

L’effet surprise de l’appel téléphonique auquel on n’est pas préparé, et les portes de l’inconscient se laissent ouvrir un instant...

pour ce feed back téléphonique...

Inspirant...

Merci:

😌
@Berna : l’exemple de ta fiche d’info par téléphone avant consultation ( arrêt tabac) est représentatif +++
L’accés à la motivation
L’inconscient s’y laisse prendre
Et tout est joué avant séance...

Dans cette perspective d’un spectacle de haut niveau...

Réussi. 😌
 

Berna

Membre
Les premières secondes, lors de la prise de contact pour demander un rendez-vous, font partie intégrante de la thérapie. l'Alliance thérapeutique s'établit déjà, la confiance s'installe et l'hypnose commence ! Notre voix, son timbre, son rythme, sa chaleur, sa sincérité ainsi que les mots utilisés conditionnent la réussite future de notre collaboration avec la personne qui demande notre aide. ;)
 
Je crois que la cohérence cardiaque avec de la thérapie énergétique ( action sur les méridiens et chakras) , de la mélatonine et de l'hypnose seraient aidant. C'est que je fais dans les problèmes aigus de sommeil. Voilà mon portale : 1 apprendre à respirer et faire respirer au coucher en allongeant l'expiration 2 EFT avec 3 rondes au coucher sur "même si je dors mal, je m'aime profondément), 3 grammes de mélanine pour aider le SNPS, 4un enregistrement d'hypnose ( celui de la séance comme visualisez un moment de sieste de fatigue, les yeux qui se ferment seuls...), 5 si besoin mettre l'exercice de Laxy.
 
Tu mets ton client en résonance ( CC 80%) puis sous capteur Inner Balance tu entames une ronde, et entre chaque ronde tu fais respirer, ainsi tu es toujours en SNPS pendant le travail énergétique, et tu vois sur spectrum ou tu en es.
 

hypno2016

Membre
Euh.... Et tu propose tout celà a distance ? Sans avoir vu la patiente ? Et 3mg, c'est "pile" la dose qui va "booster" le système nerveux parasympathique (SNPS?) Que tu ne connais pas ?
Ca veut dire quoi "etre dans" le SNPS ? Il me semble qu'il y a une balance entre ortho et para sympathique mais "etre dans" le SNPS, javoue ne pas comprendre...
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres + Accès au ChatRoom

L'Hypnose et Moi

Mon Hypno-Challenge
Mettez vous au défi!

Mon Hypno-Apprentissage
Apprendre l'Hypnose?

Mon Hypno-Journal
Votre carnet pratique!

Meilleur partage

Vous aimerez:

Haut