1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

VAKOG, Submodalites

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par ScreaM, 7 Août 2007.

  1. ScreaM

    ScreaM Membre

    Inscrit:
    7 Août 2007
    Messages:
    3
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1060
    Localité:
    Chantilly

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Bonjour,

    J'ai quelques questions à poser aux membres du forum à propos du VAKOG et des submodalités.

    On le sait tous, le VAKOG est le mouvement des yeux pour décoder les canaux principaux d'une personne. Mais à part pour la calibration et aussi la synchronisation, à quoi ça sert vraiment ? Et quelle en est l'utilité dans les submodalités ?

    Je vois que la personne devant moi a utilié son visuel souvenir pour me raconter une mauvaise expérience, c'est bien... mais ? A quoi cela me servira pour la suite ?

    Et biensur, apparament le fait que le kinesthesique n'est pas lié au dissocié serait improtant. Mais en quoi est-ce important concrètement ?

    Merci à tous.
    Adrien.
     
  2. docteur mandrille

    docteur mandrille Membre

    Inscrit:
    23 Décembre 2006
    Messages:
    237
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1760
    Localité:
    paris
    cela peut te servir a modeliser par exemple mais le nombre d'application est infinie...(essaie au poker,tu va voir :lol: :wink: )

    cela pourra aiguyer ton choix de techniques selon les préférences du sujet par exemple.
     
  3. ArtOfInfluence

    ArtOfInfluence Membre

    Inscrit:
    5 Février 2007
    Messages:
    86
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1560
    Localité:
    Belgique
    la calibration et la synchronisation sont en soi un art intéressant à maîtriser. Imaginons qu'au cours d'une conversation, ton interlocuteur soit absorbé dans le kinestéthique. Tu sais qu'a ce moment il faut parler posément et en termes de ressenti (utiliser un "quel est votre sentiment à ce sujet", plutôt que "comment voyez vous l'issue au problème"). Tu observeras que la personne entre dans une transe légère, ses mouvements se raréfient, son flot de parole diminue...

    Si tu veux augmenter ou diminuer le ressenti par rapport à une représentation mentale, tu fais en sorte que le personne s'associe ou se dissocie de la scène, tu cherches où sont les représentations mentales, d'où viennent les sons (par exemple, un avenir brillant panoramique est bien plus motivant qu'un avenir flou et lointain)
     
  4. Anonymous

    Anonymous Invité

    Bonjour Adrien,

    Le VAKOG n'est pas le "mouvement des yeux pour décoder les canaux...", c'est l'acronyme de nos cinq sens:

    - VISUEL.
    - AUDITIF.
    - KINESTHESIQUE (Externe et Interne; le "Ke" étant relatif aux sensations physiques et le "Ki" ou "Cénesthésique" aux émotions).
    - OLFACTIF.
    - GUSTATIF.

    Nous avons deux systèmes sensoriels:

    - Le PRINCIPAL qui "grave" l'information et qui se définit par les PREDICATS utilisés par la personne (le système PRINCIPAL est constitué d'un ou plusieurs canaux sensoriels).

    - LE CONDUCTEUR permettant d'accéder à l'information qui nous entoure (qui lui, comme vous en parlez, se définit par les mouvements oculaires du sujet).

    Quant aux SUBMODALITES, ce sont les "détails d'encodage du VAKOG"; quelques exemples:

    - Submodalités d'ordre VISUEL:
    GRAND/PETIT, COULEUR/NOIR ET BLANC...

    Les SUBMODALITES ont une importance capitale dans la Phase de travail; elles permettent:

    - De RENFORCER et STABILISER le POSITIF.
    - De NEUTRALISER le NEGATIF.

    Exemple: Vous voyez Adrien, l'autre, sur l'écran de cinéma devant vous, en train de faire sa crise d'Hyperphagie (Dissocié). Regardez-le pour la dernière fois adoptant ce comportement qui n'est pas vraiment bon pour lui. Alors vous allez REDUIRE la TAILLE de cet écran pour en faire un vieux tableau en NOIR ET BLANC, peut-être même une image FIXE; continuez à le réduire et jetez-moi ça dans ce vieux grenier, vous savez, là où vous rangez tous ces vieux trucs inutiles !

    Passons à autre chose: imaginez-vous avec ce nouveau comportement alimentaire... Je vais me taire un moment... (Calibration)... Très bien. Et comme ça, vous vivez ce comportement (Associé), EN DETAILS, cette nouvelle façon de manger qui ILLUMINE votre quotidien, etc.

    Pour ce qui concerne la DISSOCIATION:

    - Elle "coupe" (partiellement bien souvent !) le Cénesthésique (donc la personne ne ressent pas les émotions de l'époque en ré accédant à une expérience pas vraiment agréable). C'est là un intérêt thérapeutique de taille.

    - Elle créé des phénomènes hypnotiques (que vous allez ratifier, ce qui renforce la dissociation et provoque peut-être même d'autres phénomènes hypnotiques: autant de phénomènes de persuasion aussi...).

    AVEZ VOUS COMPRIS ?

    Salutations,

    Constant WINNERMAN
     
Chargement...