y a t il un danger

#1
bonjour on ma dis qu il y a un danger a faire de l hypnothérapie ,risque a amener quel-qu un si c est pas bien fait a l emmener a être suicidaire sans avoir fait une formation dans un centre plusieurs jours .pour ma par j ai fait une formation en hypnose spectacle et une formation avec internet qui va me donner un certificat de praticien et d autre formation qui explique le déroulement d une séance hypnothérapie ,plus plusieurs heures de video sur le net .quand pensez vous danger ou pas .merci de vos réponse et conseils
 
#2
Il y a aucun risque en hypnothérapie quand le praticien connaît son job. Certaines pathologies sont néanmoins déconseillés comme par exemple les maladies psychotiques, schizophrénie.
En hypnothérapie, les vraies risques sont les limites de compétence de l'hypnothérapeute.
 

moune

Moderateur
Membre de l'Équipe
#4
Il y a des risques de créer des faux souvenirs, d isoler le patient et de le gouroutiser, tout cela doit être évité avec une éthique professionnelle, une ligne de conduite de ne pas faire ce que l on ne sait pas faire
Iriez vous voir un boucher pour vous faire raser?
 

surderien

Moderateur
Membre de l'Équipe
#5
Oui il y a un danger car l'état hypnotique est un état puissant où tout est possible
Accéder au meilleur mais aussi au pire
Il faut de l'expérience pour faire le tri

Intuitivement, si une personne accède à cette claire lumière, elle va éloigner et dissoudre les forces obscures

Elle ne réussira pas à se "suicider" car elle fera une expérience de pleine conscience NDE et reviendra aussitôt à la vie.

Si elle a un bon fond .
Et elle ne pourra jamais plus induire un passage à l'acte injustifié.
 

surderien

Moderateur
Membre de l'Équipe
#6
Les psys et les schizoïdes sont spontanément dissociés mais imparfaitement dissociés.

Il convient de les ré-associer notamment par des molécules chimiques ou de les pousser à se dissocier totalement pour sortir de leur pathos erroné.

Cela ne peut se concevoir que dans un environnement sécurisé, car là le risque c'est le passage à l'acte impulsif, réactionnel au débordement d'affects.

Et il faut savoir quoi mettre à la place +++
Ce qu'ils souhaitent vraiment au fond...
 
#7
je ne saurai que vous conseiller de suivre une formation sur l'accompagnement des personnes difficiles
le minima est le livre "Comment gérer les personnalités difficiles" de François Lelord. Christophe André.
ensuite, reconnaître les schizoïdes et les aspergers
et surtout : que de l'intention positive, répondre à un besoin, et ne pas se l'inventer "pour le bien de..."
ne pas donner de conseils : les conseilleurs ne sont pas les payeurs
pratiquer l'écoute, c'est le client qui a les réponses en lui
 
Dernière édition par un modérateur:

Vous aimerez:

Meilleur partage

Haut