Aide pour céphalées tensives

#1
Bonjour à ceux qui pourront me répondre (hypnothérapeutes en l'occurrence...) ! Je désire de vrais réponses et pas d'avis d'internautes !

J'ai 50 ans et je souffre de céphalées de tension depuis mon plus jeune âge ! J'ai beaucoup de problèmes de santé (fibro, migraines qui se sont espacées avec l'hypnose, hermies discales suite à de gros travaux de maçonnerie pendant l'ado (de 12 à 17 ans), enfin j'ai pas mal de choses, etc...). Bref, j'ai toujours eu une santé particulière (effectivement maltraitance pendant l'enfance) ! Je sais que mes céphalées sont dues aux coups et aux brimades que je recevais tous les jours, je me suis donc ''tétanisée'', ''crispée'' prête à recevoir ce qui allait tomber, sachant que j'allais en prendre ! Et, maintenant j'en peux plus, ces céphalées me bouffent la vie, et j'en ai ras le bol ! Je fais de l'auto-hypnose, j'ai vu des hypnothérapeutes pour les migraines et les céphalées. Mais on m'a dit ne rien pouvoir faire pour ces dernières. Les migraines se sont calmées, mais pas les céphalées. Comment remédier à ces céphalées persisitantes (je souffre tous les jours et toutes les nuits, je n'ai jamais de répit depuis l'enfance...). Je ne supporte pas les odeurs de parfum, de nourriture, beaucoup de boissons (style sodas et eau pétillante... Les odeurs diverses gaz échappement, essence...). Beaucoup de choses me gênent énormément et dans la vie on ne peut pas tout éviter ! Quelle est la bonne méthode pour fair de l'AH dans ce cas ! Merci à ceux qui voudront bien me renseigner !
 

surderien

Moderateur
Membre du personnel
#2
Bienvenue AngeKeops

vous êtes restée dans un état de tension "prête à recevoir ce qui allait tomber, sachant que j'allais en prendre "

alors que maintenant les choses ne sont plus ainsi ?

Mais l'état de tension persiste

Etes vous dans la situation des personnes qui ont peur d'avoir peur et qui gardent en permanence un état de tension,

de petite peur, pour contenir et écarter la grande ?


J’avais parlé du principe de ce stress d’anticipation ici :

https://www.transe-hypnose.com/sujet/difficulte-a-rentrer-en-transe.1387/

et oui il y a des techniques hypnotiques adaptées pour gérer cela notamment par auto-questionnement hypnotique

8)
 
#3
Bonjour Surderien,

Désolée, mais je n'ai absolument pas peur. Avec la vie que j'ai eu, diverses difficultés de toutes sortes, toute ma vie, il n'y a pas grand-chose qui me fasse peur. Et votre lien ne m'aide pas du tout, car ça n'a rien à voir avec mon cas ! Pouvez-vous développer auto-questionnement hypnotique ? Merci.
 
#5
Effectivement, ce serait plus mon cas ! J'en ai tellement vu de toutes les couleurs que j'arrive toujours à faire face, même quand c'est très dur ! On m'en a d'ailleurs fait la remarque quand il m'est arrivé mon dernier coup dur ! On m'a dit que je savais faire face et aller de l'avant ! De toute façon, il n'y a rien d'autre à faire !!!
 
#6
Quelle est la difference, Angekeops, entre des migraines et des céphalées ?

Sont ce les choses qui vous gênent en elles mêmes, ou la façon que vous avez d'y réagir ? (ex parfum, nourriture, sodas)
Qu'est ce qui vous gêne dans un soda par exemple ?

Et les céphalées vous gênent aussi ?

Pourriez imaginer être à l'aise avec tout cela ? Qu'est ce que cela vous apporterait?
 
#7
La différence entre céphalées et migraines ! La céphalée prend la tête en casque et serre de plus en plus comme un étau selon les circonstances (ex. chaleur, froid, odeur, nourriture) douleur qui monte à une vitesse pas possible et serre tellement que vous avez l'impression que les yeux vont sortir de la tête (car on a l'impresion qu'ils sont gonflés - ressenti - ) ! Pour moi, c'est plus ou moins fort, mais comme beaucoup de tension artérielle ce coup-ci, jamais de répit, rien ! La migraine, quant à elle, se parque d'un côté ou de l'autre de la tête, et suit les pulsations du coeur ! Le côté pris (D - ou G), l'oeil de ce côté se referme, pleure, la crise peut durer de quelques heures à 3 jours, ça m'est arrivé ! Avec une migraine, plus moyen de rien, couchée jusqu'à ce qu'un quelconque médicament fasse effet ! On peut pas manger, pratiquement pas boire, sauf pour prendre des cachets ! Alors, c'est vrai que quand j'ai une migraine, la céphalée s'en va ! Et dès que la migraine est finie, la céphalée reprend sa place ! Voilà la différence ! Quant aux sodas, c'est le gazeux que je ne supporte pas, ainsi que l'odeur de cigarette, l'alcool, j'en bois pas (heureusement j'aime pas ça) ! Certains aliments font augmenter les céphalées comme l'odeur d'ail, d'oignons, d'échalotte, crus ou cuits ! Ce genre de chose et d'autres aliments, comme le chocolat, le porc, les haricots verts... Je ne vais pas tous les énumérer, mais voilà ! Les céphalées vous pourrissent la vie 24 H / 24, je vis avec depuis toute petite, alors non, je ne suis pas à l'aise avec ça ! Imaginez-vous vivre avec un casque lourd et serré à longueur de temps ! Comment trouveriez-vous ça ??? Surtout que quand vous êtes dans un boulot ou autre, on s'en fout complet, vous devez faire comme les autres ! La question ne se pose même pas de savoir ce que m'apporterait de ne plus avoir de céphalées !!! La légèreté, la liberté ! Pensez qu'il ne m'est même pas possible de me baigner à la mer ! Eh oui, l'eau de mer aussi, une horreur pour les céphalées ! Alors franchement, ce que je veux c'est quelqu'un qui puisse m'apporter des solutions et non pas des questions qui, excusez-moi, sont stupides ! Mon but recherché sur ce forum, est un avis et une aide d'une personne compétente, je ne désire pas correspondre sur des questions stériles ! Merci de votre compréhension !
 
#10
AngeKeops a dit:
Imaginez-vous vivre avec un casque lourd et serré à longueur de temps !
!
1°)si vous fermez les yeux et que vous ressentez/voyez ce casque, vous pouvez alors commencer à vous en débarrasser.
2°) en AH : imaginez que votre vie est comme un livre, un livre probablement taché oou abimé ou noirci ou sali ou mal-écrit et que vous pourriez nettoyer/refaire/restaurer/réparer/réécrire ou déchirer des pages et les bruler, si vous en avez envie. faire tout le livre.
3°) sur toute votre vie, gommez/jeter/prennez de la distance avec l'impression que vous avez ressenti ces céphalées et qu'elles vous ont pourri la vie une bonne partie de votre vie. Quant au violent, vous pouvez le jeter à la poubelle si vous avez envie, lui et tout ce qu'il a fait, jusqu'à ressentir une complète indifférence.

Valikor
 
#11
AngeKeops a dit:
[, j'ai vu des hypnothérapeutes pour les migraines et les céphalées. Mais on m'a dit ne rien pouvoir faire pour ces dernières.]
Bizarre, quels genre d'hypnothérapeutes peuvent vous dire qu'ils ne peuvent rien faire.
Et au bout de combien de séances? :oops:
 
M

Métaphore

Invité
#12
valikor a dit:
AngeKeops a dit:
Imaginez-vous vivre avec un casque lourd et serré à longueur de temps !
!
1°)si vous fermez les yeux et que vous ressentez/voyez ce casque, vous pouvez alors commencer à vous en débarrasser.
2°) en AH : imaginez que votre vie est comme un livre, un livre probablement taché oou abimé ou noirci ou sali ou mal-écrit et que vous pourriez nettoyer/refaire/restaurer/réparer/réécrire ou déchirer des pages et les bruler, si vous en avez envie. faire tout le livre.
3°) sur toute votre vie, gommez/jeter/prennez de la distance avec l'impression que vous avez ressenti ces céphalées et qu'elles vous ont pourri la vie une bonne partie de votre vie. Quant au violent, vous pouvez le jeter à la poubelle si vous avez envie, lui et tout ce qu'il a fait, jusqu'à ressentir une complète indifférence.

Valikor
Pas d'accord du tout, tant que l'individu ne le vit pas de l'intérieur c'est à dire avec ses émotions, ses images mentales propres, votre proposition restera vaine...
 
#13
Métaphore a dit:
valikor a dit:
AngeKeops a dit:
Imaginez-vous vivre avec un casque lourd et serré à longueur de temps !
!
1°)si vous fermez les yeux et que vous ressentez/voyez ce casque, vous pouvez alors commencer à vous en débarrasser.
2°) en AH : imaginez que votre vie est comme un livre, un livre probablement taché oou abimé ou noirci ou sali ou mal-écrit et que vous pourriez nettoyer/refaire/restaurer/réparer/réécrire ou déchirer des pages et les bruler, si vous en avez envie. faire tout le livre.
3°) sur toute votre vie, gommez/jeter/prennez de la distance avec l'impression que vous avez ressenti ces céphalées et qu'elles vous ont pourri la vie une bonne partie de votre vie. Quant au violent, vous pouvez le jeter à la poubelle si vous avez envie, lui et tout ce qu'il a fait, jusqu'à ressentir une complète indifférence.

Valikor
Pas d'accord du tout, tant que l'individu ne le vit pas de l'intérieur c'est à dire avec ses émotions, ses images mentales propres, votre proposition restera vaine...
je constate une fois de plus que faute de pouvoir proposer quelque chose de constructif, vous préférez détruire le travail des autres...
 
M

Métaphore

Invité
#14
valikor a dit:
Métaphore a dit:
valikor a dit:
AngeKeops a dit:
Imaginez-vous vivre avec un casque lourd et serré à longueur de temps !
!
1°)si vous fermez les yeux et que vous ressentez/voyez ce casque, vous pouvez alors commencer à vous en débarrasser.
2°) en AH : imaginez que votre vie est comme un livre, un livre probablement taché oou abimé ou noirci ou sali ou mal-écrit et que vous pourriez nettoyer/refaire/restaurer/réparer/réécrire ou déchirer des pages et les bruler, si vous en avez envie. faire tout le livre.
3°) sur toute votre vie, gommez/jeter/prennez de la distance avec l'impression que vous avez ressenti ces céphalées et qu'elles vous ont pourri la vie une bonne partie de votre vie. Quant au violent, vous pouvez le jeter à la poubelle si vous avez envie, lui et tout ce qu'il a fait, jusqu'à ressentir une complète indifférence.

Valikor
Pas d'accord du tout, tant que l'individu ne le vit pas de l'intérieur c'est à dire avec ses émotions, ses images mentales propres, votre proposition restera vaine...
je constate une fois de plus que faute de pouvoir proposer quelque chose de constructif, vous préférez détruire le travail des autres...
Ah ... parce que vous trouvez vos propos constructifs ?... :shock: remarquez je constate à nouveau que vous faites ce que vous savez faire, c'est à dire un script universel pour tous problèmes... :roll:

J'ai envoyé un mp à AngeKeops, je lui ai parlé de ma propre expérience ayant vécu ce problème pendant des années et étant guérie.
 
#15
pourquoi croyez vous que votre expérience est généralisable à tous ou même à quelqu'un d'autre? vous êtes donc un exemple universel?


et figurez vous que certains symboles sont compris par tous ds notre culture et repris par tous : les parents, les sacs, le caractère, la vie...les livres...
 
M

Métaphore

Invité
#16
valikor a dit:
pourquoi croyez vous que votre expérience est généralisable à tous ou même à quelqu'un d'autre? vous êtes donc un exemple universel?


et figurez vous que certains symboles sont compris par tous ds notre culture et repris par tous : les parents, les sacs, le caractère, la vie...les livres...
Décidément vous avez du mal à comprendre certains principes... et quand vous me parlez de symboles, ben je crois être bien placée pour les comprendre vu ma pratique d'analyse onirique depuis des années... :roll: :idea: c'est exactement comme dans les rêves nocturnes, on prend en compte le symbole mais aussi le contexte (du rêve) et aussi les émotions du rêveur par rapport à son rêve... exactement comme en thérapie hypnotique..., c'est ce que j'essayais de vous faire comprendre par "images mentales propres".
 
#19
Pour Altmaier :

Les hypnothérapeutes m'annonçant qu'ils ne pouvaient rien pour moi sont :
1 - un neurologue qui s'est spécialisé dans l'hypnose, il m'a bien dit qu'il ne pouvait rien pour les céphalées, car pour les migraines on a réussi à les diminuer et le nombre de séances a été de 2 séances par mois pendant 9 mois ! Et je faisais de l'AH tous les jours entre mes visites chez lui !
2 - Quant au 2ème thérapeute : il soutient que céphalées et migraines sont la même chose et n'a rien voulu entendre ! Comme bon nombre de médecins d'ailleurs ! J'ai donc laissé tomber !

Voilà !
 
#20
AngeKeops a dit:
Pour Altmaier :

Les hypnothérapeutes m'annonçant qu'ils ne pouvaient rien pour moi sont :
1 - un neurologue qui s'est spécialisé dans l'hypnose, il m'a bien dit qu'il ne pouvait rien pour les céphalées, car pour les migraines on a réussi à les diminuer et le nombre de séances a été de 2 séances par mois pendant 9 mois ! Et je faisais de l'AH tous les jours entre mes visites chez lui !
il manquait donc le bon mode d'emploi pour travailler sur les céphalées et il ne l'avait pas.


2 - Quant au 2ème thérapeute : il soutient que céphalées et migraines sont la même chose et n'a rien voulu entendre ! Comme bon nombre de médecins d'ailleurs ! J'ai donc laissé tomber !

Voilà !
quant au 2me, il n'a pas perçu que si pour vous c'était différent, c'était que c'était relié à des choses différentes...
 
#21
Effectivement, le 2ème (une tête de mule) ! Mais, il y en a partout des comme lui ! Quant à la solution par rapport aux migraines pour lesquelles on a ''joué'' sur le relâchement, la décontraction etc... Y a t-il autre chose à faire pour les céphalées ? Jouer sur un autre tableau ? Autre chose que la décontraction ? Car j'avoue que pour l'instant, l'AH de décontraction ne m'a pas apporté de soulagement ! ! ! Peut-être avez-vous une autre approche ? Merci de votre réponse !
 
#22
AngeKeops a dit:
Effectivement, le 2ème (une tête de mule) ! Mais, il y en a partout des comme lui ! Quant à la solution par rapport aux migraines pour lesquelles on a ''joué'' sur le relâchement, la décontraction etc... Y a t-il autre chose à faire pour les céphalées ? Jouer sur un autre tableau ? Autre chose que la décontraction ? Car j'avoue que pour l'instant, l'AH de décontraction ne m'a pas apporté de soulagement ! ! ! Peut-être avez-vous une autre approche ? Merci de votre réponse !
la voici :

AngeKeops a dit:
Imaginez-vous vivre avec un casque lourd et serré à longueur de temps !
!


Valikor a dit:
1°)si vous fermez les yeux et que vous ressentez/voyez ce casque, vous pouvez alors commencer à vous en débarrasser. plusieurs fois jusqu'à ce que vous ressentiez que cela ne fait plus partie de vous
2°) en AH : imaginez que votre vie est comme un livre, un livre probablement taché ou abimé ou noirci ou sali ou mal-écrit et que vous pourriez nettoyer/refaire/restaurer/réparer/réécrire ou déchirer des pages et les bruler, si vous en avez envie. faire tout le livre.
3°) sur toute votre vie, gommez/jeter/prenez de la distance avec l'impression que vous avez ressenti ces céphalées et qu'elles vous ont pourri la vie une bonne partie de votre vie. Quant au violent, vous pouvez le jeter à la poubelle si vous avez envie, lui et tout ce qu'il a fait, jusqu'à ressentir une complète indifférence.
 
#23
Ah, OK merci, je l'avais déjà noté, mais je n'avais pas compris que c'était la réponse ! Excusez-moi, je suis nouvelle sur le site et il n'est pas facile à comprendre ! Surtout pour savoir où écrire et où lire les MP. Au fait, quant au violent comme vous dites, c'était une violente surtout ! C'était tout simplement ma mère qui m'a fait payer d'être née !!! Sans commentaire !!! Merci !
 
#24
AngeKeops a dit:
Ah, OK merci, je l'avais déjà noté, mais je n'avais pas compris que c'était la réponse ! Excusez-moi, je suis nouvelle sur le site et il n'est pas facile à comprendre ! Surtout pour savoir où écrire et où lire les MP. Au fait, quant au violent comme vous dites, c'était une violente surtout ! C'était tout simplement ma mère qui m'a fait payer d'être née !!! Sans commentaire !!! Merci !
avec plaisir !!!
 
#25
AngeKeops a dit:
Pour Altmaier :

le nombre de séances a été de 2 séances par mois pendant 9 mois ! ]


Je n'ai pas grand chose à rajouter aux réponses de valikor, je voudrais juste préciser que l'hypnose est une thérapie brève, que les séances doivent être plus rapprochées, et s'il n'y a pas de résultat au bout de trois ou quatre séances, ce n'est pas la peine de continuer. (sauf si le thérapeute a besoin de sous)
Les raisons d'un échec par l'hypnothérapie peuvent être multiples et difficiles à préciser dans le cadre de ce forum. Cela peut venir de l'incompétence du thérapeute jusqu'au refus de guérison du malade, en passant par l'irreversibilité de la pathologie, et j'en passe.
Désolé de ne pas pouvoir être plus précis. :oops:
 
#26
AngeKeops a dit:
Bonjour à ceux qui pourront me répondre (hypnothérapeutes en l'occurrence...) ! Je désire de vrais réponses et pas d'avis d'internautes !

J'ai 50 ans et je souffre de céphalées de tension depuis mon plus jeune âge ! J'ai beaucoup de problèmes de santé (fibro, migraines qui se sont espacées avec l'hypnose, hermies discales suite à de gros travaux de maçonnerie pendant l'ado (de 12 à 17 ans), enfin j'ai pas mal de choses, etc...). Bref, j'ai toujours eu une santé particulière (effectivement maltraitance pendant l'enfance) ! Je sais que mes céphalées sont dues aux coups et aux brimades que je recevais tous les jours, je me suis donc ''tétanisée'', ''crispée'' prête à recevoir ce qui allait tomber, sachant que j'allais en prendre ! Et, maintenant j'en peux plus, ces céphalées me bouffent la vie, et j'en ai ras le bol ! Je fais de l'auto-hypnose, j'ai vu des hypnothérapeutes pour les migraines et les céphalées. Mais on m'a dit ne rien pouvoir faire pour ces dernières. Les migraines se sont calmées, mais pas les céphalées. Comment remédier à ces céphalées persisitantes (je souffre tous les jours et toutes les nuits, je n'ai jamais de répit depuis l'enfance...). Je ne supporte pas les odeurs de parfum, de nourriture, beaucoup de boissons (style sodas et eau pétillante... Les odeurs diverses gaz échappement, essence...). Beaucoup de choses me gênent énormément et dans la vie on ne peut pas tout éviter ! Quelle est la bonne méthode pour fair de l'AH dans ce cas ! Merci à ceux qui voudront bien me renseigner !
desolé je pense que l'AH ne pourra pas vous aider a moins que vous preniez une formation de therapeute.... pour avoir des resultats therapeutiques en AH il faut une longue pratique....et /ou des dons de (auto) therapeute
car en règle generale on dit que l'on ne peut être thérapeute et patient en même temps! (ou c'est tres rare!) surtout pour les cas lourds!

il vous faut trouver un hypnotherapeute compétent!
ils sont rares..... mais ils existent!
car pour votre problèmes(s)...moi je garantie pas plus d'une séance par problème.....
car quand ils sont reliées....ils faut le faire pas a pas ou trouver le dénominateur commun ,l'origine!
si vous seriez ma cliente.... je suis prêt a parier....avec vous pas plus de 2 séances....
a condition que vous vouliez vraiment rentrer en transe et allier au niveau nécessaire pour faire la thérapie!
ce que je parie? le prix des séances!
si vous êtes guérie avant la troisième , vous me payez double!
sinon c'est gratuit!
je plaisante! bien sur....a propos du pari!
mais suis très sérieux sur la thérapie!
 

Vous aimerez:

Meilleur partage

Haut