Amnésie spontannée

Discussion dans 'Les différentes Techniques & Se Former-S'Informer' créé par Marion Prieur, 15 Juin 2011.

  1. Marion Prieur

    Marion Prieur

    Inscrit:
    12 Mai 2011
    bonjour,

    Dans une autre discussion de ce forum, une hypnothérapeute professionnel a apporté cette réponse à un autre utilisateur :

    Ne faisons pas cas de la dernière phrase dont le ton n'engage pas une relation très amicale. Et restons à l'écart de la polémique.
    Mais voilà, cette réponse m'a un peu surprise et j'aimerai en savoir plus sur cela.
    Je croyais que le phénomène de "dépendance à l'état" (State dependence) favorisait l'amnésie spontanée, partielle ou totale de l'état de transe hypnotique, même sans suggestion, même si on peut aussi ne pas développer d'amnésie particulière. Est-ce que c'est une erreur ?
    Il me semblait même que cette amnésie spontannée pouvait aller jusqu'à oublier le fait même qu'on a été hypnotisé (par exemple en hypnose profonde, surtout si développement rapide de l'état). Ce qui peut expliquer certains cas de déni d'hypnose ou de distorsion du temps. Qu'en penser ?
    Ce qui m'étonne le plus dans cette phrase, c'est que l'amnésie est le phénomène de régulation le plus naturelle qui soit, et sans besoin ni de sommeil, ni de suggestion. On oublie naturellement ce qu'on a mangé, parfois même au dernier repas, on oublie naturellement la plupart des informations et des moments de notre existence. Certains peuvent être retrouvés facilement, d'autres difficilement, d'autres semblent nécessiter une investigation hypnotique profonde pour être recouvré, et d'autres...deviennent inexploitables. Si je dicte à une personne assez rapidement un numéro de téléphone, une seule fois, et je lui redemande après quelques minutes, il y a des chances qu'il l'ait oublié, sans avoir dormi, et sans suggestion d'amnésie. Un de mes amis, quand il vient juste de finir un roman, même bien long, dans lequel il s'est plongé pendant parfois plusieurs semaines de sa vie, dés qu'il tourne la dernière page, oublie tous les noms des personnages et des lieux s'ils ne sont pas connus, alors qu'il n'a pas dormi, et ni reçu de suggestions dans ce sens.
    Alors comment comprendre la phrase citée plus haut ? Traite-t-elle en fait d'un cas bien précis d'amnésie qui n'est pas naturelle à l'hypnose, mais naturelle au sommeil physiologique ?
    D'autant que je n'interroge pas cette différence de nature affirmée entre sommeil et hypnose, car ce débat serait bien trop riche et délicat (peut-être une autre fois).
     
  2. valikor

    valikor

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    cette citation est un tissu de conneries. pas étonnant que cela vous rende perplexe...
    on oublie quand c'est jugé pas important ou quand on a des problèmes de mémoire, ou quand n'est pas assez concentré (soit en raison de pb de concentration ou que c'est pas assez important) ou quand on fait une transe profonde (c'est différent du sommeil).

    pourquoi avoir choisi de garder le ton? :?: :shock:
     
  3. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    oui je le pense aussi...d'ailleurs quand je veux qu'un client se souviennes de la séance je fait toujours une post-suggestion hypnotique.... au moins pour qu'ils s'en souvienne en bien! et pour renforcer les effets....
    pour que sa "cuisine" un jour ou deux après la séance...
    l’amnésie temporaire est a mon avis plus générale...
    et ce que vous dites marion me parai plus juste!
     
  4. Marion Prieur

    Marion Prieur

    Inscrit:
    12 Mai 2011
    Merci à vous deux.
    Vous parlez du fait d'oublier une information ou d'oublier une période ?
    Est-ce qu'il y a une distinction qui est faite entre l'amnésie comme fait d'oublier une information (et peut-être ce qui l'accompagne), et amnésie comme fait d'oublier ce qui a été perçu et vécu pendant une période donnée ? (totalement ou partiellement, comme par exemple dans le sommeil)
     
  5. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    je pense qu'en fait se n'est pas oublié....
    le subconscient n'oublie jamais rien!
    seulement tout ce qui ce fait avec le subconscient en hypnose profonde n'est justement pas perçu par le conscient( definition de la transe)
    c'est bien la preuve qu'on endort bien le conscient!
    et que pour que cela marches mieux(la therapie) il vaut mieux avoir une transe profonde!
     
  6. valikor

    valikor

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    c'est encore plus facile d'oublier un élément ponctuel qu'une période de temps.
    Les choses que l'on ressent un certain temps et de façon suffisamment intense intègrent alors l'identité de la personne et là, seule une thérapie brève efficace (thérapeute compétent) saura le faire sortir de l'identité de la personne...
     
  7. Triggermind

    Triggermind

    Inscrit:
    15 Octobre 2009
    C’est certainement vrai en théorie, cependant dans ma pratique, et je ne parle bien sûr que
    de mon expérience personnelle qui n’a pas valeur de vérité, ni même de valeur statistique,
    si je ne suggère pas d’amnésie, le patient semble se souvenir de tout…

    Par contre sur un sujet entrainé ( Je ne parle plus de patient ) qui peut entrer en transe profonde
    sur un simple mot ( ancrage entretenu au fil des séances ) l’amnésie totale de la séance d’hypnose est obtenue sans difficulté par simple suggestion. La réalisation des suggestions post hypnotiques
    est aussi très facile et efficace. Mais cela n’a rien d’une amnésie spontanée.

    Certainement, c’est peut être pour cela que l’on a parfois une amnésie totale de ses propres rêves.
    Phénomène de régulation, mais aussi de défense ou de protection ? Faute de mieux ?
    Par contre il arrive parfois qu’un patient s’endorme pendant la séance… Il faut alors le stimuler
    et ré induire l’état d’hypnose. Mais il n’a pas d’amnésie de ce qui s’est passé avant son sommeil…
    Sujet intéressant, et j’espère que beaucoup de praticiens de l’hypnose, en thérapie ou en spectacle,
    nous feront part de leur expérience sur l’amnésie…
     
  8. Marion Prieur

    Marion Prieur

    Inscrit:
    12 Mai 2011
    intéressant. Vos réponses sont très orientées "thérapie", et je le comprends.
    Des affirmations comme "le subconscient n'oublie jamais rien!" ou encore "seule une thérapie brève efficace saura le faire sortir de l'identité de la personne..." attisent ma curiosité et posent d'innombrables questions dont je vous ferai grâce.
    Pensez-vous que l'étude de l'amnésie comme phénomène ait une intérêt dans la compréhension des mécanismes psychiques, indépendamment même de toutes conceptions d'école thérapeutique et d'orientation vers l'effacité.
    Est-ce que l'un d'entre vous s'est penché de façon expérimentale sur le mécanisme de l'amnésie pour mieux le comprendre ? Si oui, quelles en furent les expériences, les présupposés, et les conclusions ? Je veux dire, totalement hors du cadre de l'expérience thérapeutique.

    (je pense qu'on peut être très efficace en quelque chose et ne rien comprendre à ce qui se passe quand on le fait, ni même pouvoir l'expliquer rationnellement. Le résultat thérapeutique me semble donc une explication beaucoup moins rigoureuse que le résultat expérimental du fait que dans l'expérience, on contrôle le contexte dans le but d'arriver à une compréhension du phénomène, et c'est le seul but, et non pas de guérir quelqu'un. Dans la thérapie, on sacrifie beaucoup de ce qui nous permettrait de comprendre les mécanisme pour l'intérêt du résultat thérapeutique. C'est pour cela que je reste quand même un peu génée par le mélange de la réponse psychologique et de la réponse psychothérapeutique dans le débat. Toute réponse est un élément passionnant, par contre, les intérêts et la démarche divergent et les conclusions sont forcément très différentes)

    Or, je trouverai très intéressant que l'on bénéficie sur ce thème de témoignages de thérapeutes ou de profanes, d'impressions et de commentaires, ainsi que d'échanges de la part de personnes qui auraient expérimenté l'amnésie pour la comprendre en elle-même indépendamment des intérêts de la thérapie.
     
  9. Marion Prieur

    Marion Prieur

    Inscrit:
    12 Mai 2011
    Merci aussi à triggermind et aux futurs contributeurs de cette discussion.
    Je vais m'atteler à quelques expériences de mon côté :wink:
    Pour ce qui est de l'induction de l'hypnose à partir du sommeil, j'aurais pas mal à partager, et sur le lien que ça implique entre hypnose et sommeil, mais nous en reparlerons sûrement.
     
  10. valikor

    valikor

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    juste un mot pour vous (je suis pressé) :
    si vous ne comprenez ce que vous faites, vous ne risquez pas de tirer partie de vos erreurs car vous n'avez pas compris pourquoi ou en quoi c'était des erreurs...

    en bref, sans théorie pour s'appuyer, vous naviguer à l'aveuglette...

    d'autant qu'il n'y a pas 1 amnésie mais des amnésies....

    et que donc les mécanismes sous-jacents sont probablement différents...

    et peuvent co-exister en même temps bien sûr....

    bon courage.... et amusez vous bien.

    Valikor
     
  11. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    l’amnésie est une décision du subconscient ou la mémoire permanente est....d'effacer ou plutot de classer le souvenir comme pas important....
    car il est vérifié que le subconscient se souvient de tout!
    en régression on peut aller chercher un souvenir précis...ex témoins de hold up, palque d'imatriculation..;au usa! :D
    don mottin qui etait flic pourra vous le dire!(avant d’être hypnotherapeute)
    dans le cas du spectacle elle est commandée...( les chiffres, le nom)
    mais reviendra tres vite....les hypno redonnes la memoire pour des raison de rapidité et de spectacle!
    pour ce qui est du souvenir du spectacleles hypnos suggerent en general que les acteurs se souviennent de s'etre bien amusé!

    l'amnesie comme la phobie est une protection quand elle n'est pas commandée....par un hypno (commandée par le subconscient)

    je suis surpris de ce que triggermind rapporte
    >>>>>>>>>>>>>><
    C’est certainement vrai en théorie, cependant dans ma pratique, et je ne parle bien sûr que
    de mon expérience personnelle qui n’a pas valeur de vérité, ni même de valeur statistique,
    si je ne suggère pas d’amnésie, le patient semble se souvenir de tout…
    >>>>>>>>>>>>>>>>>><
    car mon expérience est tout le contraire.... aussi il serai intéressant de faire des expérimentations a fin de savoir ce qui déclenche quoi!
     
  12. Brieuc du Garay

    Brieuc du Garay

    Inscrit:
    11 Septembre 2010
    De plus en plus, après le réveil de mon volontaire, je suis "obligé" de lancer une suggestion pour qu'il se souvienne... Même quand ça ne fait pas partie de " l'expectation " et que la personne sait que sous hypnose, on a pas forcément "un trou de mémoire" comme certains s'amusent à nous le montrer à la TV après une catalepsie... d'ailleurs, je me demande parfois si elle est sincère, cette amnésie.
     
  13. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    ce qu'il faut a mon avis bien "savoir" pour comprendre toutes les manifestation hypnotiques est que:
    le conscient et le subconscient sont en fait 2 entités bien séparées
    que le subconscient quand il prend une "décision"....
    cela devient réalité...
    mais le client ,ou volontaire ne le sait pas consciemment!
    le sub est le boss!
    sauf si vous dites au subconscient de la passer( la commande) au conscient...
    alors le client se souvient!( éveillé)
     
  14. Triggermind

    Triggermind

    Inscrit:
    15 Octobre 2009
    Intéressant comme retour.
    Vous dites"de plus en plus", Votre pratique a t elle changée, peut être attribuez vous cela à l'obtention d'une transe plus profonde?

    Vous lancez une suggestion après le réveil, donc dans un état de conscience normale?

    Vous vous demandez si l'amnésie est sincère...
    Se poser la question c'est déjà presque y répondre...
    Les "sujets" sont volontaires pour se donner en spectacle, spectacle au sens large, ce qu'ils font sans problème en EMC...
    De retour à l'état de conscience normal, il est parfois plus confortable pour certains d'oublier ce qui s'est passé... ou de feindre l'amnésie.
     
  15. Brieuc du Garay

    Brieuc du Garay

    Inscrit:
    11 Septembre 2010
    Ma pratique a-t-elle changé ? Oui sans doute ! Est-ce que je donne une suggestion pour tout oublier? Non pas du tout.
    Je ne l'attribue pas à une transe profonde puisque mon modèle de l'hypnose est plus proche de l'AI model sur lequel travaillent Anthony Jacquin, Amit, Vince, etc ; mais en prenant votre modèle de transe et sa profondeur... je vous assure que je parviens à une amnésie par simple suggestion dès la première fois que j'hypnotise quelqu'un, et non pas "sur un sujet entrainé ( Je ne parle plus de patient ) qui peut entrer en transe profonde sur un simple mot ( ancrage entretenu au fil des séances ) l’amnésie totale de la séance d’hypnose est obtenue sans difficulté par simple suggestion. La réalisation des suggestions post hypnotiques est aussi très facile et efficace.". C'est pourquoi je suis un peu enclein à remettre ce modèle en question...
    Mais au fond, c'est qu'un modèle, et tant qu'il est vrai pour vous gardez le ! ;)

    Ensuite, je suis étonné que vous posiez la question... Vous pensez que quand vous dîtes à votre volontaire/sujet/client "ouvrez les yeux et réveillez vous" elle n'est plus sous hypnose, et les suggestions ne l'affectent pas ? N'est-ce pas là en quelque sorte une malconnaissance de ce que l'hypnose ? Et la confondre avec la transe ?
    Sinon, oui je lui suggère l'hypermnésie après le "réveille toi" (là où elle semble tout à fait éveillée, et où ses perceptions sont "normales"), quand la personne me dit qu'elle ne se souvient de rien.
     
  16. Triggermind

    Triggermind

    Inscrit:
    15 Octobre 2009
    Ne mélangeons pas tout et l'intérêt est de partager des expériences réelles et vécues, surtout sur ce sujet intéressant de l'amnésie.

    Mon questionnement portait sur le fait que vos hypnotisés développaient de plus en plus souvent une amnésie spontanée...
    Il serait intéressant de savoir si vous avez pu identifier ce qui dans votre pratique a changé pour obtenir cet effet.

    "je vous assure que je parviens à une amnésie par simple suggestion dès la première fois que j'hypnotise quelqu'un"
    Oui bien sûr, mais alors il n'est plus question d'amnésie spontanée.

    "Vous pensez que quand vous dîtes à votre volontaire/sujet/client "ouvrez les yeux et réveillez vous" elle n'est plus sous hypnose, et les suggestions ne l'affectent pas ? N'est-ce pas là en quelque sorte une malconnaissance de ce que l'hypnose ? Et la confondre avec la transe ?"

    C'est vrai que dans ma pratique on "ramène" le patient en douceur de l'état d'hypnose à l'état de d'éveil, de ce monde intérieur au monde extérieur... Que ce soit en thérapie ou en spectacle.
    Donc quand vous parlez de sujet réveillé... Je comprend qu'il est en état d'éveil.
    Maintenant sur la terminologie...
    qu'est ce que l'hypnose? Un état naturel qualifié pourtant d'état modifié,
    ainsi que les techniques pour y parvenir...
    Qu'est que la transe? Peut être un état d'hypnose provoqué artificiellement par la personne elle même (A.H.) ou par un hypnotiseur?

    Maintenant si vous induisez une transe hypnotique, et que vous sortez cette personne de transe... En la laissant dans un état d'hypnose, c'est un point de vue qui se défend, mais c'est que la séance, ou le spectacle, n'est pas terminé!
     
  17. Brieuc du Garay

    Brieuc du Garay

    Inscrit:
    11 Septembre 2010
    Ah non, on la ramène à des perceptions "normales" doucement, pour qu'il n'y ait pas d'hypnotic hangover... et que votre ton ne change pas beaucoup plus que celui de la séance et de l'induction. Mais la personne reste suggestible pour au moins dix minutes !

    Tout est question de suggestibilité et de suggestions... de l'induction à l'approfondissement, à la suggestion thérapeutique ou non et au réveil... Ce n'est que de la suggestion, si l'on décompose. Des suggestions à quoi on a donné des noms plus "descriptifs".
     
  18. Triggermind

    Triggermind

    Inscrit:
    15 Octobre 2009
    d'où la question la plus intéressante,
    qui est de savoir si vous avez une idée de la raison pour laquelle vos sujets développent de plus en plus d'amnésie spontanée.
     
  19. Brieuc du Garay

    Brieuc du Garay

    Inscrit:
    11 Septembre 2010
    D'après moi, vivant l'expérience comme un rêve... Ils l'associent à un reve !
    Triggermind, de quoi avez vous revé cette nuit ? ;)

    Ou alors c'est lié a un expectation donné, et que j'hypnotise de plus en plus de personne s'etant grossierement renseignées, des personnes qui pensent quelques part en eux qu'a la fin elles sont censées oublier. L'qutosuggestion inconsciente est puissante !!
     
  20. Triggermind

    Triggermind

    Inscrit:
    15 Octobre 2009
    C'est donc du à votre charisme et à votre renommée!

    Il y a longtemps que je préfère vivre mes rêves
    plutôt que de rêver ma vie! :D
     
  21. Altmaier

    Altmaier

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Là vous parlez d'oubli, ce qui n'a rien a voir avec l'amnésie post hypnotique provoqué par le T et, ou désiré par le P 8)
     
  22. Altmaier

    Altmaier

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Je ne le pense pas, à mon avis le conscient ne dort pas, il reste toujours là pour protéger l'inconscient, sinon, cela reviendrait à dire que l'on puisse mettre n'importe quoi dans le subconscient, au détriment de ce que la personne désire.
     
  23. Altmaier

    Altmaier

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Cela sa passe exactement de la même façon dans ma pratique personnelle 8)

    Ca en fait déjà deux :oops: :roll:
     
  24. Altmaier

    Altmaier

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Là encore, je vous rejoint entièrement! 8) :wink:
     
  25. Marion Prieur

    Marion Prieur

    Inscrit:
    12 Mai 2011
    Je m'efforce de décrypter les informations précieuses que vous partagez tous mais que, sûrement par habitude d'un style indirect, vous dissimulez bien souvent derrière des opinions. Les opinions comptent peu, en fin de compte. Les informations, par contre, sont la richesse du débat.

    Juste une question de vocabulaire pour être sûre de bien comprendre vos diverses (et variées) interventions :
    Par le mot "suggestion", la littérature classique (Erickson par exemple, mais pas seulement) a tendance à désigner une information proposée au système sémantique d'une personne et qui a pour ambition de s'imposer comme une instruction. Qu'elle soit formulée de façon directe ou indirecte, de façon autoritaire ou permissive, de façon reconnaissable ou discrète, une suggestion peut comprendre un seul mot comme de nombreuses phrases. Ainsi, il est fréquent qu'un hypnotiseur raconte qu'il a fait 1 suggestion de lévitation de bras, que celle-ci dura 30 minutes ; cela voulant dire qu'il a déployé une stratégie linguistique (basée sur une répétition d'instruction ou sur une formulation plus subtile) qui a pris 30 minutes à être formulée. Cette suggestion peut bien être une histoire métaphorique racontée pendant 30 minutes par exemple. Mais c'est 1 seule suggestion, dans le sens ou l'on suggère un seul et même contenu.
    Je voudrais savoir si vous employez le mot "suggestion" selon cette acception convenue ou si vous l'employez pour désigner une phrase suggestive. Quand vous dites que vous faites une suggestion d'amnésie, s'agit-il d'une seule phrase, ou s'agit-il d'une suggestion pouvant aller d'un mot à autant de phrases que nécessaires ?

    Ma modeste expérience de l'induction de l'amnésie sur une information ou sur une période m'a amenée à comprendre ce phénomène d'une façon parfois bien différente de ce que je peux lire ici. Ce que je lis me donne hâte de corriger ou enrichir ma connaissance, grâce et avec vous.

    Bientôt, une étude sera menée par un laboratoire de psychologie, et qui portera notamment sur ces phénomènes. (D'ailleurs, Marc, si vous me lisez, j'ai hâte de lire votre réponse à mon message privé). Ca sera notamment l'occasion de mettre à l'épreuve certaines choses que nous lisons ici. Donc, continuez de nous offrir votre expérience. Merci d'avance.
     
  26. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    tout cela est une question de vocabulaire, de terminologie , de sémantique.....
    si nous n'arrivons pas accordez nos violons c'est que quelque part nous utilisons le même langage , mais sans accorder au mots la même définition!
    ou utilisons les subtilité de la langue, qui pour un même mot a plusieurs définitions!
    bien sur que le conscient ne dors pas!
    mais a différents degrés, niveau de transe.... il est plus ou moins présent!
    et dans une transe somnambulique profonde.... le client aura des difficultés a s'exprimer par la voix... on utilise a ce moment des suggestions pour comprendre et discuter avec le subconscient....
    les idéomoteurs :?: ou un re-câblage virtuel pour activer les cordes vocales tout en gardant le même niveau de profondeur!

    pour ce sujet...l’amnésie....totale ou partielle, légère temporaire ou définitive.... il est vraiment impossible de se prononcer avec réelle certitude.... sans véritable étude " clinique"( pas en hôpital ! clinique a un autre sens....) sur un nombre statistique représentant tous les cas possibles....

    pourquoi parce que même si on ne fait pas une suggestion directe, a propos de l’amnésie...le style de thérapie ou en spectacle.... peut indirectement le suggérer ou pas!

    il ne faut pas oublier que si le conscient semble décider en état d’éveil.... en transe c'est le subconscient qui décide....
    or on ne pourra , même avec tous les outils dont nous disposons , savoir ce qu'il se passe , mécaniquement, dans le subconscient du client quand il est en transe....
    il faut donc se garder de toute extrapolation ou affirmation a propos du ressenti du client.... ou de la "décision" que prend le subconscient d'oublier ou de se souvenir de ce qui c'est passé pendant la séance.....dans un sens ou dans l'autre!
    je ne doute pas que certains hypnos pensent, et ont les resultats qu'ils rapportent....

    ce qui ne veut dire qu'une chose.... c'est que l’amnésie dépend en fait de l'hypno!
    et du style , des mots qu'il emploie... directement ou indirectement!
    logique non?
     
  27. Marion Prieur

    Marion Prieur

    Inscrit:
    12 Mai 2011
    Encore une fois, je suis un peu surprise. Il me semblait que l'hypnotiseur guidait (de façon autoritaire ou compréhensive) une personne autonome et unique dont la richesse du vécu a déterminé une complexité neuro-psychologique imprévisible, et qu'il ne pouvait que susciter avec plus ou moins de confiance, de talent et de maîtrise des phénomènes qu'il ne peut jamais garantir à 100%. Je pensais que le fait même que le sujet ne soit pas une machine fabriquée en série implique qu'il n'y a pas de bouton sur lequel on peut appuyer de façon fiable pour obtenir un résultat certain (à un niveau psychologique, parce qu'à un niveau purement neurologique, la nuance est moins évidente). Est-ce qu'on m'aurait menti ?
    Si on m'a bien informée, alors tout phénomène devrait sûrement dépendre ET du stimulus qui l'active (interne ou externe) (par exemple, une suggestion), ET du mécanisme activé (interne au sujet), ET du contexte (favorable ou défavorable, confiance ou défiance, état interne, confort ou inconfort, regard d'autrui, lieu, croyances, valeurs, relation avec l'auteur du stimulus, etc...), ET du temps (le timing, le moment du déclenchement + la durée laissée au développement de la réponse).
    Mais s'il est vrai qu'il existe en psychologie linguistique des phénomènes induits qui ne dépendent que du stimulus, alors on est là face à quelque chose d'extraordinaire. Si un mot peut avoir un effet aussi sûr et universel que certaines molécules, on est bel et bien en train d'approcher d'une preuve de l'existence des formules magiques. L'enjeu majeur de cette découverte mérite de sortir de la confidentialité de ce forum pour faire l'objet d'études et de publications, non ?
    En tout cas, si l'amnésie fait bien partie de ce type de phénomènes qui dépendent uniquement du stimulus, alors ça va intéresser beaucoup degens qui voudront apprendre comment on l'induit.
    Personnellement, pour ma part, ça enlèverait précisément ce qui m'intéresse dans la dimension psychologique de l'hypnotisme, c'est-à-dire la compréhension, par l'adaptation, des mécanismes du cerveau partagés, et de ceux propres à l'individu. Mais je suis prête à être déçue par la vérité si elle est vérité.

    La vérité n'a pas à ressembler à ce que je voudrais qu'elle soit. Elle n'est ni belle, ni cruelle, elle est la fascinante découverte de toute une vie ; la connaissance comme aventure.
     
  28. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    vous n’êtes pas au bout de vos surprises!
    et il n'y as pas de vérité.... seulement une appréciation du moment!
    heureusement car s'il y en avait une....ou serai la place du changement , de l’évolution?
     
  29. Marion Prieur

    Marion Prieur

    Inscrit:
    12 Mai 2011
    C'est marrant, j'avais déjà noté ce genre de paradoxes dans un autre message.
    Faire de la vérité un ennemie du changement et de l'évolution, voilà qui mériterait un passionnant débat, mais qui nous écarterait quelque peu du thème de l'amnésie traité ici.
    Mais je ne pense pas que tout est relatif dans la connaissance et dans la science, et je pense que c'est bien trop pratique de sortir cela. Pour avancer dans nos discussions ici, il faut bien avancer vers quelque chose qui nous fournisse une plus grande connaissance de l'hypnose, sinon, à quoi bon ? Donc, nos débats devraient aboutir à des arguments que l'on peut ensuite tester par un protocole expérimental ou éprouver dans l'exercice de l'art, afin d'en tirer une connaissance qui fasse avancer le schmilblick. N'est-ce pas une ambition louable ? Evidemment, ce qu'on pourra prétendre savoir sera "relatif", une vérité en attente d'être remise en cause et qui tient par sa falsifiabilité. On ne va pas refaire ici Khun et Popper.
    L'idée est donc de traiter de l'amnésie comme phénomène hypnotique, naturel ou non, spontané ou non, externe ou contextuel, etc...
     
  30. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    content que vous trouviez cela drôle!
    pour revenir au sujet de l"amnésie....
    j'ai oublié!
     
Chargement...