1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Amnésie spontannée

Discussion dans 'Les différentes Techniques & Se Former-S'Informer' créé par Marion Prieur, 15 Juin 2011.

  1. Marion Prieur

    Marion Prieur Membre

    Inscrit:
    12 Mai 2011
    Messages:
    100
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1160

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    bonjour,

    Dans une autre discussion de ce forum, une hypnothérapeute professionnel a apporté cette réponse à un autre utilisateur :

    Ne faisons pas cas de la dernière phrase dont le ton n'engage pas une relation très amicale. Et restons à l'écart de la polémique.
    Mais voilà, cette réponse m'a un peu surprise et j'aimerai en savoir plus sur cela.
    Je croyais que le phénomène de "dépendance à l'état" (State dependence) favorisait l'amnésie spontanée, partielle ou totale de l'état de transe hypnotique, même sans suggestion, même si on peut aussi ne pas développer d'amnésie particulière. Est-ce que c'est une erreur ?
    Il me semblait même que cette amnésie spontannée pouvait aller jusqu'à oublier le fait même qu'on a été hypnotisé (par exemple en hypnose profonde, surtout si développement rapide de l'état). Ce qui peut expliquer certains cas de déni d'hypnose ou de distorsion du temps. Qu'en penser ?
    Ce qui m'étonne le plus dans cette phrase, c'est que l'amnésie est le phénomène de régulation le plus naturelle qui soit, et sans besoin ni de sommeil, ni de suggestion. On oublie naturellement ce qu'on a mangé, parfois même au dernier repas, on oublie naturellement la plupart des informations et des moments de notre existence. Certains peuvent être retrouvés facilement, d'autres difficilement, d'autres semblent nécessiter une investigation hypnotique profonde pour être recouvré, et d'autres...deviennent inexploitables. Si je dicte à une personne assez rapidement un numéro de téléphone, une seule fois, et je lui redemande après quelques minutes, il y a des chances qu'il l'ait oublié, sans avoir dormi, et sans suggestion d'amnésie. Un de mes amis, quand il vient juste de finir un roman, même bien long, dans lequel il s'est plongé pendant parfois plusieurs semaines de sa vie, dés qu'il tourne la dernière page, oublie tous les noms des personnages et des lieux s'ils ne sont pas connus, alors qu'il n'a pas dormi, et ni reçu de suggestions dans ce sens.
    Alors comment comprendre la phrase citée plus haut ? Traite-t-elle en fait d'un cas bien précis d'amnésie qui n'est pas naturelle à l'hypnose, mais naturelle au sommeil physiologique ?
    D'autant que je n'interroge pas cette différence de nature affirmée entre sommeil et hypnose, car ce débat serait bien trop riche et délicat (peut-être une autre fois).
     
  2. valikor

    valikor Membre

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    Messages:
    2340
    J'aime reçus:
    13
    Points:
    2780
    Localité:
    lyon
    cette citation est un tissu de conneries. pas étonnant que cela vous rende perplexe...
    on oublie quand c'est jugé pas important ou quand on a des problèmes de mémoire, ou quand n'est pas assez concentré (soit en raison de pb de concentration ou que c'est pas assez important) ou quand on fait une transe profonde (c'est différent du sommeil).

    pourquoi avoir choisi de garder le ton? :?: :shock:
     
  3. Paul Elie

    Paul Elie Membre

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Messages:
    4347
    J'aime reçus:
    21
    Points:
    3530
    Localité:
    lacaune
    oui je le pense aussi...d'ailleurs quand je veux qu'un client se souviennes de la séance je fait toujours une post-suggestion hypnotique.... au moins pour qu'ils s'en souvienne en bien! et pour renforcer les effets....
    pour que sa "cuisine" un jour ou deux après la séance...
    l’amnésie temporaire est a mon avis plus générale...
    et ce que vous dites marion me parai plus juste!
     
  4. Marion Prieur

    Marion Prieur Membre

    Inscrit:
    12 Mai 2011
    Messages:
    100
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1160
    Merci à vous deux.
    Vous parlez du fait d'oublier une information ou d'oublier une période ?
    Est-ce qu'il y a une distinction qui est faite entre l'amnésie comme fait d'oublier une information (et peut-être ce qui l'accompagne), et amnésie comme fait d'oublier ce qui a été perçu et vécu pendant une période donnée ? (totalement ou partiellement, comme par exemple dans le sommeil)
     
  5. Paul Elie

    Paul Elie Membre

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Messages:
    4347
    J'aime reçus:
    21
    Points:
    3530
    Localité:
    lacaune
    je pense qu'en fait se n'est pas oublié....
    le subconscient n'oublie jamais rien!
    seulement tout ce qui ce fait avec le subconscient en hypnose profonde n'est justement pas perçu par le conscient( definition de la transe)
    c'est bien la preuve qu'on endort bien le conscient!
    et que pour que cela marches mieux(la therapie) il vaut mieux avoir une transe profonde!
     
  6. valikor

    valikor Membre

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    Messages:
    2340
    J'aime reçus:
    13
    Points:
    2780
    Localité:
    lyon
    c'est encore plus facile d'oublier un élément ponctuel qu'une période de temps.
    Les choses que l'on ressent un certain temps et de façon suffisamment intense intègrent alors l'identité de la personne et là, seule une thérapie brève efficace (thérapeute compétent) saura le faire sortir de l'identité de la personne...
     
  7. Triggermind

    Triggermind Membre

    Inscrit:
    15 Octobre 2009
    Messages:
    310
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    1380
    Localité:
    Lille
    C’est certainement vrai en théorie, cependant dans ma pratique, et je ne parle bien sûr que
    de mon expérience personnelle qui n’a pas valeur de vérité, ni même de valeur statistique,
    si je ne suggère pas d’amnésie, le patient semble se souvenir de tout…

    Par contre sur un sujet entrainé ( Je ne parle plus de patient ) qui peut entrer en transe profonde
    sur un simple mot ( ancrage entretenu au fil des séances ) l’amnésie totale de la séance d’hypnose est obtenue sans difficulté par simple suggestion. La réalisation des suggestions post hypnotiques
    est aussi très facile et efficace. Mais cela n’a rien d’une amnésie spontanée.

    Certainement, c’est peut être pour cela que l’on a parfois une amnésie totale de ses propres rêves.
    Phénomène de régulation, mais aussi de défense ou de protection ? Faute de mieux ?
    Par contre il arrive parfois qu’un patient s’endorme pendant la séance… Il faut alors le stimuler
    et ré induire l’état d’hypnose. Mais il n’a pas d’amnésie de ce qui s’est passé avant son sommeil…
    Sujet intéressant, et j’espère que beaucoup de praticiens de l’hypnose, en thérapie ou en spectacle,
    nous feront part de leur expérience sur l’amnésie…
     
  8. Marion Prieur

    Marion Prieur Membre

    Inscrit:
    12 Mai 2011
    Messages:
    100
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1160
    intéressant. Vos réponses sont très orientées "thérapie", et je le comprends.
    Des affirmations comme "le subconscient n'oublie jamais rien!" ou encore "seule une thérapie brève efficace saura le faire sortir de l'identité de la personne..." attisent ma curiosité et posent d'innombrables questions dont je vous ferai grâce.
    Pensez-vous que l'étude de l'amnésie comme phénomène ait une intérêt dans la compréhension des mécanismes psychiques, indépendamment même de toutes conceptions d'école thérapeutique et d'orientation vers l'effacité.
    Est-ce que l'un d'entre vous s'est penché de façon expérimentale sur le mécanisme de l'amnésie pour mieux le comprendre ? Si oui, quelles en furent les expériences, les présupposés, et les conclusions ? Je veux dire, totalement hors du cadre de l'expérience thérapeutique.

    (je pense qu'on peut être très efficace en quelque chose et ne rien comprendre à ce qui se passe quand on le fait, ni même pouvoir l'expliquer rationnellement. Le résultat thérapeutique me semble donc une explication beaucoup moins rigoureuse que le résultat expérimental du fait que dans l'expérience, on contrôle le contexte dans le but d'arriver à une compréhension du phénomène, et c'est le seul but, et non pas de guérir quelqu'un. Dans la thérapie, on sacrifie beaucoup de ce qui nous permettrait de comprendre les mécanisme pour l'intérêt du résultat thérapeutique. C'est pour cela que je reste quand même un peu génée par le mélange de la réponse psychologique et de la réponse psychothérapeutique dans le débat. Toute réponse est un élément passionnant, par contre, les intérêts et la démarche divergent et les conclusions sont forcément très différentes)

    Or, je trouverai très intéressant que l'on bénéficie sur ce thème de témoignages de thérapeutes ou de profanes, d'impressions et de commentaires, ainsi que d'échanges de la part de personnes qui auraient expérimenté l'amnésie pour la comprendre en elle-même indépendamment des intérêts de la thérapie.
     
  9. Marion Prieur

    Marion Prieur Membre

    Inscrit:
    12 Mai 2011
    Messages:
    100
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1160
    Merci aussi à triggermind et aux futurs contributeurs de cette discussion.
    Je vais m'atteler à quelques expériences de mon côté :wink:
    Pour ce qui est de l'induction de l'hypnose à partir du sommeil, j'aurais pas mal à partager, et sur le lien que ça implique entre hypnose et sommeil, mais nous en reparlerons sûrement.
     
  10. valikor

    valikor Membre

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    Messages:
    2340
    J'aime reçus:
    13
    Points:
    2780
    Localité:
    lyon
    juste un mot pour vous (je suis pressé) :
    si vous ne comprenez ce que vous faites, vous ne risquez pas de tirer partie de vos erreurs car vous n'avez pas compris pourquoi ou en quoi c'était des erreurs...

    en bref, sans théorie pour s'appuyer, vous naviguer à l'aveuglette...

    d'autant qu'il n'y a pas 1 amnésie mais des amnésies....

    et que donc les mécanismes sous-jacents sont probablement différents...

    et peuvent co-exister en même temps bien sûr....

    bon courage.... et amusez vous bien.

    Valikor
     
Chargement...