Formation Hypnose

Arrêter de fumer avec l’autohypnose ?

  • Initiateur de la discussion nate
  • Date de début
M
Métaphore
Invité
corfinas à dit:
Re-hello Jurgen,
Je viens de relire votre blog sur l'arrêt du tabac et il y a qque chose avec lequel je ne suis pas d'accord:
Moi non plus mais pas pour les mêmes raisons.

D'ailleurs c'est étrange, j'avais déjà fait une réponse hier qui a été supprimée donc je vais de nouveau m'exprimer la dessus...

Je reprends juste quelques lignes de son blog qui me paraissent aberrantes :


Pour l’arrêt du tabac.

....

C’est le besoin physique en nicotine qui provoque l’envie de fumer, et satisfaire une envie donne du plaisir. Le corps humain est ainsi fait.

Bien sur, il y a d’autres raisons plus psychologiques qui donnent envie de fumer, mais la raison la plus importante, c’est le besoin physique en nicotine. Ce besoin physique est toujours plus fort que la volonté. Pour arrêter de fumer, il faut donc baisser ce besoin et augmenter la volonté.

M. ALTMAIER insiste sur le besoin en nicotine, car il n'a aucun autre outil à sa disposition pour traiter le malaise psychologique.

Son article est totalement insipide, j'ai l'impression de lire une recommandation d'un parent à son fils/fille ado.

Mais où est l'outil de travail thérapeutique à part un flot d'informations, par quel moyens le sujet peut se défaire de cette addication ? moi je n'en vois pas...


L’hypnose permettant d’agir sur le corps physique sert donc à cela, baisser le besoin physique et augmenter la volonté.

Comment un hypnothérapeute peut dire ce genre de chose, l'hypnose agit d'abord dans l'inconscient, le corps ne fait que réagir aux informations du psychisme.

Cet article n'est vraiment pas à votre avantage, que du blabla... Aucune technique hypnothérapeutique. :?
 
xorguina
xorguina
Membre
messages
4 185
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Je comprends bien ce que vous dites mr paulélie, je comprends qu'il faut savoir,voir,d'ou vient ce besoin ,ce manque pour le soigner définitivement et ensuite y apporter du dégout pour aider ;c'est ça?
Mais moi je veux juste vous dire que beaucoup de gens on arrêté de fumer définitivement sans avoir fait d'analyse de quoi que ce soit!!

Tout le monde ne cherche pas a comprendre pourquoi ils fument et tout le monde ne rechute pas obligatoirement !!
Tout dépends de la motivation , de la volonté d'arrêter !! Donc pas besoin d'analyse pour arrêter, juste bonne motiv et méga volonté........Mon lama n'a pas chercher a savoir d'ou ça venait ou quoi ou qu'est ce......m'a juste dit: tu décides d'arrêter a minuit et tu arrêtes !! c'est moi qui ai demandé de l'aide en plus!! donc bouteille d'eau...et c'est encore moi qui me suis justifié et donner une raison (canaux subtils)pour arrêter....de lui seul, la volonté toute simple........

j'ai d'ailleurs réussit comme ça pour ne autre addiction,volonté ,du jour au lendemain et je tiens!! promesse que je me suis faites,par pour du négatif,ni dégout,mais juste pour une promesse que je m'étais faite pour faire quelque chose de positif dans tous ce négatif qui en sortait.....alors pour moi c'est un peu l'inverse,je me sert du négatif que l'addiction engendre et la volonté d'arrêter pour en sortir quelque chose de positif !!

Bref celà me permet de renforcer l'estime de soi,la confiance en soi,avec l'orgueil (oui j'avoue)ou pas!! d'y arriver par la seule volonté de changer le négatif en positif,de me servir de la puissance du mal pour renforcer le bien....quoi que, quand j'y pense....je suis donc très fière de tenir pour ça...et donc je ne fais que renforcer mon égo,mon orgueil mais pour l'instant c'est une souffrance bien carressante a travailler certe mais qui m'aide a tenir dans ma volonté...promesse oblige :D


 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
corfinas à dit:
Re-hello Jurgen,

Je viens de relire votre blog sur l'arrêt du tabac et il y a qque chose avec lequel je ne suis pas d'accord:

"Normalement, il n’est pas conseillé de dire des choses négatives pendant une séance d’hypnose. L’exception, c’est pour le tabac, il faut faire comprendre au sujet la nocivité de cette drogue."

Et ensuite vous listez des conséquences négatives du tabac (la personne étant toujours en transe si j'ai bien compris).

Pour moi cela va créer une peur, une tension chez la personne, je suis d'accord que cette tension peut s'opposer à l'envie (ou au besoin) de fumer mais ne pensez vous pas qu'après il restera deux tensions : celle qui à créée l'envie de fumer et celle ci ?
Ne risque t on pas alors de voir apparaître, un jour où l'autre, d'autres symptômes ? prise de poids ou nervosité par exemple ?

Voilà, je veux également dire que j'aime beaucoup la visualisation de belles choses que vous proposez à la fin de votre protocole.

a+
On appelle cela de la thérapie d'aversion. Ça peut marcher mais l'on paye le prix. Et ce prix à payer est une surprise parfois bénigne, parfois maligne. Il faut toujours dégommer les causes et, comme le dit Mr Winnerman, travailler sur l'estime de soi, et j'ajoute, la vraie, celle qui nous est innée.

Les thérapies d'aversion ont été tentées pour des déviations sexuelles et même l'homosexualité (par des gens qui croient que l'homosexualité est une déviation) Le résultat est souvent la dépression, le suicide.


Pour ce qui est de fumer, je vous donne moi comme exemple paramétrique si vous voulez. Il y a au moins 6 ans déjà que j'ai arrêté de fumer. Mais depuis ce temps, périodiquement, j'entre parfois dans une certaine déprime... Tellement que j'ai "essayé" de recommencer à fumer dans des occasions précises. Seulement, je n'en suis plus capable, j'ai la nausée quand je le fais. Donc, il faut que je revoie les causes du fait que j'aie commencé à fumer un jour (j'avais 12 ans je crois). Je devrais recadrer tout ça aussi.

Mais, somme toutes, je suis content de ne plus fumer même si le geste me manque. En attendant de tout récurer ma névrose "fumante" un peu de déprime occasionnelle vaut mieux que de fumer. Mais y'a des gens qui auront de troubles bien plus grave que ça.
 
Petite fleur
Petite fleur
Membre
messages
451
Points
1 260
valikor à dit:
Petite fleur à dit:
j'ai trouvé une phrase simple qui éveillait un dégout du tabac, ensuite j'ai répété intérieurement cette phrase aussi souvent que possible, en conduisant, en me lavant les dents, etc. Et surtout à proximité d'une cigarette que je refusais systématiquement.
Quel est cette phrase magique Maco15 :D Ca m'intéresse...

J'ai demandé une fois en état de transe l'origine de ma dépendance à la cigarette et... je me suis retrouvé à mes 12 ans, à la polyvalente secondaire 1, avec ces deux vilains garçons qui n'arrêtaient pas de m'achaler et de m'humilier en tirant ou détachant mon nouveau petit soutien-gorge ! :?
ce qui montre bien que cette addiction est une réponse à un besoin de compenser et que pour arrêter facilement, faut d'abord nettoyer son passé.
Ce n'est pas strictement nécessaire mais cela produira un résultat bien plus durable et plus sain...
Oui, je sais bien tout ça Valikor et c'est pourquoi j'ai demandé de retourner à l'origine de ma première cigarette... mais ça ne suffit pas!
Ce mauvais souvenir n'est que la pointe de l'iceberg.
Si ces deux garçons m'humiliait à l'école secondaire, c'est bien pour une autre raison, beaucoup plus profonde celle-là et qui m'amène à la relation à mes parents, et particulièrement, à l'image de mon père...

-----------------------------
 
M
Métaphore
Invité
Tout à fait Petite Fleur, d'où l'intérêt de traiter en profondeur et non en surface toutes addictions...

Votre exemple est intéressant car dans un 1er temps cela vous a reconnecté avec cette histoire de vos 12 ans, puis la fois suivante à la relation avec votre père...
 
katia (zoulouk)
katia (zoulouk)
Membre
messages
3 075
Points
2 580
Pour l'entrée dans la clope, à 12-13 ans, toutes mes copines allaient fumer aux toilettes avant les cours. L'odeur et lieu pas génial. Alors j'ai été isolée des filles...
Mes parents m'avaient autorisé à fumer, ils m'en ont même proposé à 14 ans, et sans interdit, j'ai trouvé cela ininteressant... Ils devaient bien me connaitre... je n'ai jamais fumé...
Ils ont fait pareil pour tout... dégoutée alors de faire des bêtises, puisqu'ils ne m'auraient même pas puni...
A méditer...
 
M
Métaphore
Invité
Oula Katia, votre exemple est à prendre avec parcimonie, pour vous cela a eu cet effet, mais on connaît que trop bien ce que donne le laxisme des parents ? des enfants rois, alors cette technique a marché pour vous, mais de dire que c'est LA technique, prudence...
 
valikor
valikor
Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
Petite fleur à dit:
valikor à dit:
Petite fleur à dit:
j'ai trouvé une phrase simple qui éveillait un dégout du tabac, ensuite j'ai répété intérieurement cette phrase aussi souvent que possible, en conduisant, en me lavant les dents, etc. Et surtout à proximité d'une cigarette que je refusais systématiquement.
Quel est cette phrase magique Maco15 :D Ca m'intéresse...

J'ai demandé une fois en état de transe l'origine de ma dépendance à la cigarette et... je me suis retrouvé à mes 12 ans, à la polyvalente secondaire 1, avec ces deux vilains garçons qui n'arrêtaient pas de m'achaler et de m'humilier en tirant ou détachant mon nouveau petit soutien-gorge ! :?
ce qui montre bien que cette addiction est une réponse à un besoin de compenser et que pour arrêter facilement, faut d'abord nettoyer son passé.
Ce n'est pas strictement nécessaire mais cela produira un résultat bien plus durable et plus sain...
Oui, je sais bien tout ça Valikor et c'est pourquoi j'ai demandé de retourner à l'origine de ma première cigarette... mais ça ne suffit pas!
Ce mauvais souvenir n'est que la pointe de l'iceberg.
Si ces deux garçons m'humiliait à l'école secondaire, c'est bien pour une autre raison, beaucoup plus profonde celle-là et qui m'amène à la relation à mes parents, et particulièrement, à l'image de mon père...

-----------------------------
J'ai dit son passé, pas juste 1 souvenir... c'est bien tout vos mauvais souvenirs qu'il faut nettoyer...et les personnes qui ont été négatives, toxiques ou dont vous avez été suffisamment proches pour récupéré en vous une partie de leurs traits de caratère négatifs... exemple : mon père avait du mal à lacher prise ou se culpabiliser, ou se faisait peur.....
 
katia (zoulouk)
katia (zoulouk)
Membre
messages
3 075
Points
2 580
Métaphore à dit:
Oula Katia, votre exemple est à prendre avec parcimonie, pour vous cela a eu cet effet, mais on connaît que trop bien ce que donne le laxisme des parents ? des enfants rois, alors cette technique a marché pour vous, mais de dire que c'est LA technique, prudence...
Les parents l'ont fait en connaissance de cause... c'est à dire pour un/une jeune qui aime braver les interdits... Avec l'interdit, il est quasiment certain que j'aurai commencé...
Je suis d'accord, nous ne sommes pas tous pareil... certains jeunes rentreraient bien dans la brêche...enfin pour toutes mes copines, c'était interdit (résultat pas génial...)...
Enfin, il me semble que la cigarette est aussi un sorte de rite de passage...
 
Paul Elie
Paul Elie
Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
katia (zoulouk) à dit:
Pour l'entrée dans la clope, à 12-13 ans, toutes mes copines allaient fumer aux toilettes avant les cours. L'odeur et lieu pas génial. Alors j'ai été isolée des filles...
Mes parents m'avaient autorisé à fumer, ils m'en ont même proposé à 14 ans, et sans interdit, j'ai trouvé cela ininteressant... Ils devaient bien me connaitre... je n'ai jamais fumé...
Ils ont fait pareil pour tout... dégoutée alors de faire des bêtises, puisqu'ils ne m'auraient même pas puni...
A méditer...
tout a fait!
c'est ce que je pense quand je dit qu'il faut comprendre la dynamique de ce qui ce passe quand vous commencer a fumer!
c'est essentiel pour faire une thérapie rapide, que d'écouter le patient!
car nous pouvons utiliser cette information pour définitivement sous hypnose , s'en débarrasser....
et l'explication de valikor me semble valide et beaucoup plus acceptable....que la motivation mercantile ( même si justifiée!) qu'il a postée publiquement....precedement!
 
M
Métaphore
Invité
:arrow: Enfin, il me semble que la cigarette est aussi un sorte de rite de passage

Encore une fois c'est votre point de vue, mes copines ont fumé, moi jamais, d'ailleurs j'ai même développé un peu d'asthme très léger (parents gros fumeurs...)ceci explique peut être cela...

Néanmoins je ne partage pas le fait de "ne pas interdire" soit une règle à appliquer...


J'ai connu une fille dont les parents se comportaient comme les vôtres, ne pas interdire, et bien cette fille fume comme un pompier depuis l'âge de 14/15 ans , elle a 37/38 ans aujourd'hui et est complètement addict de la cigarette.
 
Petite fleur
Petite fleur
Membre
messages
451
Points
1 260
J'ai dit son passé, pas juste 1 souvenir... c'est bien tout vos mauvais souvenirs qu'il faut nettoyer...et les personnes qui ont été négatives, toxiques ou dont vous avez été suffisamment proches pour récupéré en vous une partie de leurs traits de caratère négatifs... exemple : mon père avait du mal à lacher prise ou se culpabiliser, ou se faisait peur.....
Valikor, peut importe la cause de la consultation, le souvenir n'est que le point de départ. Il nous faut traiter les émotions liés au passé... il nous faut équilibrer toutes ces émotions disparates liés a ce passé. C'est le travail d'une vie et pas juste une histoire de quelques heures en cabinet.

Oui, je veux bien croire qu'il est possible de guérir une addiction en quelques séances mais si le travail n'a pas été fait en profondeur, qu'est-ce qui vous dit que le corps ne compensera pas par une autre addiction ?
Et pour la maladie, qu'est ce qui vous dit que le corps n'en développera pas une autre à la place ?

Pour ma part, c'est une question que je me suis posé sérieusement et que je me pose encore... ce qui m'amène à une certaine prudence.

Pour en revenir à la cigarette, imposer à l'inconscient le dégout et la peur du cancer par exemple n'est pas non plus la solution.

Je suis plutôt pour l'établissement d'un équilibre durable...

-------------------
 
katia (zoulouk)
katia (zoulouk)
Membre
messages
3 075
Points
2 580
Pour ces filles (une centaine sur 4 ans de collège), fumer c'était être adulte... on en a bien discuté de longues heures...
Bon, je n'étais pas d'accord et vous apparamment non plus, ça ne veut pas dire que pour la majorité il en soit pas ainsi...

Puis aussi interrogé + de 300 personnes sur leur début avec la cigarette:
- réponse fréquente... pour faire comme les autres et jouer au grand...

Sociologiquement parlant... mais il y a des exceptions qui n'addhèrent pas...
 
valikor
valikor
Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
Petite fleur à dit:
Valikor, peut importe la cause de la consultation, le souvenir n'est que le point de départ. Il nous faut traiter les émotions liés au passé... il nous faut équilibrer toutes ces émotions disparates liés a ce passé. C'est le travail d'une vie et pas juste une histoire de quelques heures en cabinet.
c'est votre croyance basée sur votre expérience limitée par la l'efficacité des méthodes que vous utilisez.
ce n'est pas une vérité absolue.

Oui, je veux bien croire qu'il est possible de guérir une addiction en quelques séances mais si le travail n'a pas été fait en profondeur, qu'est-ce qui vous dit que le corps ne compensera pas par une autre addiction ?
Et pour la maladie, qu'est ce qui vous dit que le corps n'en développera pas une autre à la place ?

Pour ma part, c'est une question que je me suis posé sérieusement et que je me pose encore... ce qui m'amène à une certaine prudence.

Pour en revenir à la cigarette, imposer à l'inconscient le dégout et la peur du cancer par exemple n'est pas non plus la solution.

Je suis plutôt pour l'établissement d'un équilibre durable...

-------------------
tout à fait ok, c'est pour cela qu'il est important de bien nettoyer tout le passé complètement. et contrairement à ce que vous croyez, c'est possible de le faire rapidement.
 
katia (zoulouk)
katia (zoulouk)
Membre
messages
3 075
Points
2 580
Au chalumeau...
 
M
Métaphore
Invité
Petite fleur à dit:
Valikor, peut importe la cause de la consultation, le souvenir n'est que le point de départ. Il nous faut traiter les émotions liés au passé... il nous faut équilibrer toutes ces émotions disparates liés a ce passé. C'est le travail d'une vie et pas juste une histoire de quelques heures en cabinet.

Si je partage votre point de vue sur l'émotion lié au passé, je ne suis pas d'accord sur le fait qu'il faut toute une vie, là par contre effectivement ce sont vos croyances qui vous font dire cela et vous n'utilisez pas la bonne technique.

Par contre le fait de guérir en une séance, je me pose la question... :roll:

Pour en revenir à la cigarette, imposer à l'inconscient le dégout et la peur du cancer par exemple n'est pas non plus la solution.

Je suis d'accord avec vous.
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
katia (zoulouk) à dit:
Pour ces filles (une centaine sur 4 ans de collège), fumer c'était être adulte... on en a bien discuté de longues heures...
Bon, je n'étais pas d'accord et vous apparamment non plus, ça ne veut pas dire que pour la majorité il en soit pas ainsi...

Puis aussi interrogé + de 300 personnes sur leur début avec la cigarette:
- réponse fréquente... pour faire comme les autres et jouer au grand...

Sociologiquement parlant... mais il y a des exceptions qui n'addhèrent pas...
"fumer c'est être adulte" c'est une question de génération. De nos jours, c'est plus rare pour les jeunes de penser celà. Dans ma génération, il nous fallait presque tous fumer et même boire de l'alcool pour être adulte. Pour mes enfants ce fut bien différent. Oui y'a encore ce "fumer c'est être adulte" mais il est moins répandu dans toutes les couches de la société. QUand j'avais 12 ans, à la télé, dans les talk show et même les artistes sur scène avaient la cigarette au bec.
 
Petite fleur
Petite fleur
Membre
messages
451
Points
1 260
c'est votre croyance basée sur votre expérience limitée par la l'efficacité des méthodes que vous utilisez.
ce n'est pas une vérité absolue.
Valikor, je crois que notre dialogue de sourd va arrêter là !
 
katia (zoulouk)
katia (zoulouk)
Membre
messages
3 075
Points
2 580
N'est ce pas juste un peu plus tôt... ?

Les personnes que j'ai interrogées avaient entre 50 et 65 ans et ces jeunes filles auraient entre 35 et 40 maintenant...
Maintenant comment le voyez vous Léo ?
L'entrée dans la clope se fait encore plus tôt il me semble...
 
valikor
valikor
Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
valikor
valikor
Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
Petite fleur à dit:
c'est votre croyance basée sur votre expérience limitée par la l'efficacité des méthodes que vous utilisez.
ce n'est pas une vérité absolue.
Valikor, je crois que notre dialogue de sourd va arrêter là !
normal. un débat de croyance est rarement productif. lâchons prise en coeur!

j'ai mieux à faire : je me bats avec LCL qui m'envoie des factures de frais qui ne correspondent pas à ce qu'ils prélèvent...
finalement, je comprend comment ils ont pu avoir eu beaucoup de pbs par le passé et visiblement ce n'est pas résolu....
en 2 mois j'ai du commander 2x la CB, demander 2x le chéquier,
demander à ce qu'on débloque le virement par le net quand je me suis aperçu que ce n'était pas d'office fait;
et les factures inexactes.. la le couronnement....
mais moins cher et de loin que la bnp....
 
Petite fleur
Petite fleur
Membre
messages
451
Points
1 260
je ne suis pas d'accord sur le fait qu'il faut toute une vie, là par contre effectivement ce sont vos croyances qui vous font dire cela et vous n'utilisez pas la bonne technique.
Métaphore, nous sommes bien loin de la cigarette mais ce que j'ai voulu dire, c'est que chaque étape de la vie amène son lot d'acceptation et de détachement. Jusqu'au seuil de la mort où nous aurons tous à nous détacher de la vie qui a été la nôtre...
C'est pour ça que je crois important de toujours travailler à notre santé psychologique afin que ce dernier passage se fasse dans l'abandon et l'acceptation.
 
Petite fleur
Petite fleur
Membre
messages
451
Points
1 260
valikor à dit:
Petite fleur à dit:
c'est votre croyance basée sur votre expérience limitée par la l'efficacité des méthodes que vous utilisez.
ce n'est pas une vérité absolue.
Valikor, je crois que notre dialogue de sourd va arrêter là !
normal. un débat de croyance est rarement productif. lâchons prise en coeur!

j'ai mieux à faire : je me bats avec LCL qui m'envoie des factures de frais qui ne correspondent pas à ce qu'ils prélèvent...
finalement, je comprend comment ils ont pu avoir eu beaucoup de pbs par le passé et visiblement ce n'est pas résolu....
en 2 mois j'ai du commander 2x la CB, demander 2x le chéquier,
demander à ce qu'on débloque le virement par le net quand je me suis aperçu que ce n'était pas d'office fait;
et les factures inexactes.. la le couronnement....
mais moins cher et de loin que la bnp....
C'est ce que je me disais :D

Et pour le reste, je n'ai rien compris à vos problèmes ! :wink:
 
M
Métaphore
Invité
Ah OK Petite Fleur mais là on change complètement de discours, moi je restais sur le sujet de départ l'addiction tabagique qui peut ramener à un souvenir lié à une émotion du passé, etc... mais ce que vous voulez dire c'est vivre dans la spiritualité, et bien sûr à chaque étape de notre vie nous pouvons vivre un deuil, une rupture, et toutes sortes de circonstances de la vie.

Néanmoins cela fait partie de la vie, mais moi je parlais de vivre de façon équilibrée et non névrosée.
 
Petite fleur
Petite fleur
Membre
messages
451
Points
1 260
Sans nécessairement vivre dans la spiritualité Métaphore mais du moins, tenter de regler au fur et à mesure nos petits travers !
 
xorguina
xorguina
Membre
messages
4 185
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Moi aussi jsuis d'accord :D c pas le négatif ou la peur qui me fera changer d'avis mais bien le positif a voir qui sera mon let motiv !!
Je suis d'accord aussi de voir d'ou vient ce manque...pour ma part j'ai commencé a 11ans avec mon ppremier baiser sur la branche d'un chêne :lol: je ne sait pas si vous avez connu,mais il fallait jeter la fumée de cigarette a l'autre pour lui dire qu'on l'aimé :? :lol: c'est comique non?et pas!! bref,c quand mon frère est parti de la maison,jme suis retrouvée fille unique,sans frère et abandonnée et voilà :wink:
De le savoir, ça m'arrange et pas,je m'explique....de le savoir ok, je comprends d'ou vient ce manque mais ce n'est pas une motivation qui me fera arrêter vous voyez!!!? ma motivation première dans ma tête qui germe doucement mais surement, c'est arrêter pour permettre a mes canaux subtils de ne plus être bouché et donc d'être plus receptive encore !!
Maintenat qu'en hypnose ça marche,ok, jveux bien vous croire......quand a ce que dis petite fleur et métaphore,c'est en effêt plus profond et plus loin que le manque,guérir de la souffrance première sera en effêt, pour moi aussi,une aide a tenir la volonté dans le temps... :wink:

Ma fille a presque toute ses cops qui fument et pas que des cigarettes aussi!!!,une de ses soeurs fume,l'autre pas....elle a eu des parents fumeurs, elle sait surtout combien c'est dur d'arrêter.....elle a essayé et se trouve vulgaire avec une cloppe a la bouche (ouf!! pour l'instant)c'est vrai que pour la plupart c génération pour faire grand ais aujourd'hui c'est autre chose qui fait grand,un pétard avant de rentrer a l'école a 12ans!! autres addictions de générations hippies !!

Je comprends aussi le fait de ne pas interdire c'est ne pas provoquer, la mienne et moi même depuis petite c'est plutôt du style....tu veux une poire ou une pomme....heuuuuuuuuu une banane :D alors si vous voulez pas faire c'est plutôt vas y !! mais bon l'esprit de contradiction est très fort chez nous :lol: et donc évidemnt tous les interdits sont géniaux pourles contrer....tes parents devaient en effêt connaître ton sens du contraire :D

Je comprends aussi le laxisme....mais je crois qu'en fait il faut connaitre son enfant, surtout vers 11ANS une personnalité est déjà bien pointée :wink:
 
Altmaier
Altmaier
Membre
messages
1 472
Points
4 480
Localisation
Nouvelle Calédonie
xorguina à dit:
[
De le savoir, ça m'arrange et pas,je m'explique....de le savoir ok, je comprends d'ou vient ce manque mais ce n'est pas une motivation qui me fera arrêter vous voyez!!!? ma motivation première dans ma tête qui germe doucement mais surement, c'est arrêter pour permettre a mes canaux subtils de ne plus être bouché et donc d'être plus receptive encore !!
oui, je le pense, les origines psychiques d'une addiction au tabac sont minimes. Et de connaitre ces origines n'enlève absolument le besoin physique qui a mon avis est le point sur lequel il faut "travailler" quand on fait des séances de sevrage au tabac.


:wink: 8)
 
Paul Elie
Paul Elie
Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
je ne suis pas d'accord....
quand vous dites:
C’est le besoin physique en nicotine qui provoque l’envie de fumer, et satisfaire une envie donne du plaisir. Le corps humain est ainsi fait.
sur votre blog et venez d'ajouter:
les origines psychiques d'une addiction au tabac sont minimes. Et de connaitre ces origines n'enlève absolument le besoin physique


la nicotine est un poison qui a très petite dose suffirai pour tuer un cheval....
les fumeurs le savent ...c'est écrit sur leur paquet de cigarette....
cela ne les empêchent pas de s'empoisonner!
donc quelqu'un qui fait quelque chose alors qu'il sait que c'est mauvais pour lui...pensez vous qu'il est fou , ou peut être masochiste?
ou comme vous dites drogué....

mais parlons des drogués, vous pensez que la drogue est en fait le probleme?
surprenant...
.l'addiction physique est presque un mythe, soutenu par l'enfer du manque ...qu'en est il en réalité?
ce manque va durer quelques jours et devenir dégressif au fur et a mesure que votre système s'en débarrasse....
soyons sérieux la nicotine n'est pas le probleme encore moins la dépendance...
ce qui est reelement le probleme c'est la sensation (artificielle) que la cigarette procure et le lien social que les fumeurs entretiennent...
parlons en.... prenant les raisons invoquées par le fumeur pour justifier son empoisonement quotidien!

1.la sensation de calmer vos nerfs....faux...
.la nicotine est un exitant!
un espece d'alcaloide....

2.avez vous remarquer comment les ados se réunissent a la sortie ( ou l'entrée) de l'école? il forment un cercle....un peu comme les indiens :D
ils fument pour être cool et semblent avoir un karma de "grand"....
ceux qui sont a l'extérieur du cercle ....
veulent être cool et rentrer dans la confrérie....et pour cela ils passent une initiation...quasi symbolique...

du passage a l'état adulte( affranchissement etc)

il pénètre le cercle en demandant leur première cigarette...on leur fait de la place et on leur donne même du feu....les fumeurs sont amusés du nouveau venu et il devient le sujet de la conversation...il devient le centre.
et la ,l'initiation rituelle commence....
il tire une taf puis deux et devient vert...
les autres initiés s'en amusent et plaisantent,
mais lui donne une tape dans le dos....
tu est des nôtres..maintenant!

la liste est longue des verités fausses que le fumeur va avoir pour justifier sa consommation....et qui sont fausses! est ce la nicotine qui fait mentir les fumeurs?

pourquoi cette petite histoire?
pour prouver que la fonction de fumer a une valeur sociale tout a fait incontournable et établi des paramètres de sécurisation ( faux bien sur)
que le subconscient , a chaque cigarette renforce comme un signal de déni....
( fumer tue!)
ce qui en toute logique prouverai le contraire ..
.en fait que les raisons psychologiques
( que je préfère appeler des raison de besoin de sécurité fabriqué par le subconscient)
( et souvent hasard étrange au moment de la puberté ou l'esprit comme le corps se demande se qui se passes!)
et ou l'ado a besoin de cette sécurité....
et on peut par extension transposer cet explication a l'adulte qui vient de subir un traumas et a besoin de sécurité..
qu'il va trouver dans la drogue, la cigarette...etc
la sécurité fabriquée....
 
Altmaier
Altmaier
Membre
messages
1 472
Points
4 480
Localisation
Nouvelle Calédonie
paulelie à dit:
je ne suis pas d'accord....
.
Vous avez parfaitement le droit d'avoir votre opinion, d'ailleurs, quelqu'un d'autre a écrit que les raisons variaient d'un individu à l'autre. et là je suis d'accord.

Mais si votre théorie était exact dans tous les cas, expliquez nous comment alors cela marche avec les personnes qui arrêtent de fumer en mettant un patch à la nicotine, et rien d'autre.
( les statistiques disent que le patch marche avec 50% des personnes qui l'essaye)

:wink: 8)
 
xorguina
xorguina
Membre
messages
4 185
Points
4 530
Localisation
Pays basque
ben moi j'aime bien les indiens et surtout leurs calumets de la paix :D
Ce soir jsuis sortie pour les 40ans de ma cops ben le paquet y ai passé :? et plus je pense a m'arrêter et plus ça me stresse et plus ça me stresse plus je fume....qu'est ce que c'est docteurs :D du dégouts que je me fait !! du stress a ma future volonté que je me colle? ou du masochisme? en tous cas comme nath, jvoudrais bien avoir ce gnack de volonté qui arrive et me monte comme avec l'autre, que je soit définitevement débarasser de cette m.... et en plus ça fera du bien au portefeuille :lol:
 
Vous aimerez:
Nouveaux messages
S'inscrire maintenant déjà 37 470 membres
Haut