1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

  1. Anonymous

    Anonymous Invité

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Bonjour à tous,

    Pensez-vous que l'art-thérapie est un moyen efficace de guérir de la depression ?

    Je plonge dans un mal être depuis déjà 5 ans. Je ne sais plus quoi faire pour m'en sortir, un cooktail d'anti depresseur, envie de rien, je me sens perdue et je voudrais tant me relever de tout ça...

    S'il vous plait, conseillez moi.
     
  2. llenox

    llenox Membre

    Inscrit:
    29 Octobre 2005
    Messages:
    37
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460
    Localité:
    Canada (Québec)
    oh oui!

    Salut,

    Oui cela vas-te faire un grand bien! Va voir le sujet aidez moi ... cva peut te donner une ptite idée

    llenox
     
  3. Soline

    Soline Membre

    Inscrit:
    7 Août 2005
    Messages:
    64
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1660
    Bonjour Colombe,

    Je viens à toi pour te confirmer que l'art-thérapie est un superbe moyen de retrouver la paix et le bien-être.

    Je suis moi-même artiste peintre et je souhaite devenir art-thérapeute !

    Lances-toi dans une recherche de toi à travers la peinture !

    Un cocktail de couleurs et un soupcon d'hypnose te permettront de t'envoler vers le bonheur belle colombe
    :!:

    Amicalement
     
  4. Paul Elie

    Paul Elie Membre

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Messages:
    4347
    J'aime reçus:
    21
    Points:
    3530
    Localité:
    lacaune
    oui et non :shock:
    je suis un artiste et hypnotherapeute..pour moi l'art n'est pas une thérapie...
    je suis aussi dépressif de temps en temps!
    j'ai trouvé ma solution dans l'hypnose car j'ai appris ce qu'était ma dépression avec.
    l'art est une communication est peut etre utilisé comme outils thérapeutique mais cela n'est plus de l'art alors quand cela devient un"médicament".
    c'est tout aussi beau, je ne fait pas e jugement de valeur ici.
    pour moi l'art transcend tout et va inévitablement vers le gouffre de la perfection vers le dépassement dans toutes les directions.
    ce n'est pas le but pour la thérapie.
    il est important si je peut suggérer une démarche : d'étudier les causes de la dépression de faire une introspection.
    voila le schéma que j'utilise pour expliquer le mechanisne de la dépression chez les gens qui ont des problèmes de dépendance chimiques
    c'est la première étape.
    [​IMG]
     
  5. Soline

    Soline Membre

    Inscrit:
    7 Août 2005
    Messages:
    64
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1660
    Personnellement, il y a quelques années, j'ai traversé une dépression qui m'a dirigé vers des psychiatres et autres médicaments qui n'ont fait qu'endormir mon mal être sans le soigner vraiment...

    Ensuite, j'ai découvert La Thérapie Comportementale Cognitive qui a eu des effets beaucoup plus positifs, en travaillant en profondeur...

    J'ai également découvert l'hypnose grâce à un précieux Ami dont les connaissances et l'efficacité m'ont beaucoup guidées pendant près de 3 ans et demi...

    Je continue maintenant sur ce chemin en mariant l'auto-hypnose, la méditation et l'Art, un cocktail de bien-être et de sérénité...



    :3:
     
  6. Cath

    Cath Membre

    Inscrit:
    10 Février 2006
    Messages:
    326
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1860
    Bonjour,

    Dans le point 4 de ton diagramme, tu écris : apprendre la compassion et pardonner.
    Avec la technique de l'EMDR (Eyes Mouvement Desentisization and Reprocessing) ou la technique de l'EFT (Emotionnal Freedom Techniques), ce processus de compassion et de pardon (pour soi-même et pour le "responsable" à l'origine du trauma), cette NOUVELLE COMPRÉHENSION d'un évènement traumatisant se fait de façon naturelle (pas besoin d'apprentissage conscient) et d'après mon expérience, plus spontanément qu'en état de déconnexion mentale (niveau de conscience différent de celui vécu à l'état de veille).
    Le point 2 de ton diagramme présuppose que l'on connaisse la cause et les acteurs. Si tout cela est profondément enfoui, les deux méthodes citées ci-dessus font émerger (pop up) des souvenirs, des scènes qui mènent aux origines du problème, au fin fond de la vase. Débusqués, ces souvenirs sont immédiatement traités par les mouvements alternatifs ou l'accupressure. Parfois, comme le soulignait Castorix dans une discussion sur les phobies, le simple traitement d'un évènement récent et de peu d'importance suffit à résoudre un problème ancien dont on pensait trouver les racines plus profondément. Les pissenlits s'arrachent bien mieux après une pluit de printemps...
    On s'éloigne du "peu importe le problème, seule compte la solution" chère aux pnlistes et si difficile à entendre par les personnes en souffrance.
    L'important reste bien évidemment l'efficacité de la méthode employée, et c'est l'habilité de chacun qui la rend efficace.
     
  7. Paul Elie

    Paul Elie Membre

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Messages:
    4347
    J'aime reçus:
    21
    Points:
    3530
    Localité:
    lacaune
    l'intention de la première phase est de renseigner le client de ce qui se passe pour l'escalade /la descente dans la dépression pour les gens qui souffre de dépendance chimique(alcool,drogues,etc)
    c'est aussi un schéma valable pour les gens qui sont sous traitement pharmaceutique et qui ne voit pas de guérison pointer a l'horizon.
    après moult années de traitement,beaucoup d'argent dépense, et une affliction qui empire...on peut faire un parallèle entre les 2 situations
    ce n'est en aucun cas une méthode.mais une introduction, un premier contact.
    après que l'on ait exposé ce qui se passes une discussion est entamée pour établir une stratégie en fonction des besoins du client.
    je n'utilise pas de méthode, j'utilise une formation que j'adapte a chaque personne.
     
  8. Paul Elie

    Paul Elie Membre

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Messages:
    4347
    J'aime reçus:
    21
    Points:
    3530
    Localité:
    lacaune
    j'ajoute que la personne qui demande:
    Pensez-vous que l'art-thérapie est un moyen efficace de guérir de la depression ?
    a un sérieux problème qui demande une réponse sérieuse....
    ma réponse est non
    statistiquement l'art -thérapie une branche nouvelle, sans fondement "clinique" prouvé ne peut être considéré que comme un accompagnement d'une thérapie plus efficace et rodée.
    si le client croit ou sait que la dépression qui l'afflige est un problème chimique je lui dis d'aller voir un chimiste! la même chose pour l'art...
    moi je suis un hypnotherapeute et je m'occupe de l'esprit!
    pour que le client ait une chance de guérir il doit savoir ce que je sait.
    c'est très simple en fait....j'ai fait de longues recherches et j'ai trouvé quelque chose qui marche et je peut le prouver!
    le reste est de la phylosophie et des querelles de chapelles qui ne m'interressent pas...que les medecins/ psy veulent garder leur client qui les font vivre ne me concerne pas , c'est leur problème avec leur conscience.
    moi je bats pour autre chose, quand les clients sont content je ne les revoie plus, car ils sont gueris!
     
  9. Soline

    Soline Membre

    Inscrit:
    7 Août 2005
    Messages:
    64
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1660
    Pour moi ça marche ! Alors pourquoi pas d'autres ?
     
  10. Paul Elie

    Paul Elie Membre

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Messages:
    4347
    J'aime reçus:
    21
    Points:
    3530
    Localité:
    lacaune
    je n'ai pas dit que cela ne marchais pas ....j'ai dit que
    statistiquement l'art -thérapie une branche nouvelle, sans fondement "clinique" prouvé ne peut être considéré que comme un accompagnement d'une thérapie plus efficace et rodée.
     
Chargement...