1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Besoin d'aide pour Neuropathie sévère

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par Freedox, 11 Juillet 2013.

  1. Freedox

    Freedox Membre

    Inscrit:
    3 Mars 2013
    Messages:
    23
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    560

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Bonjour à tous, j'aurai besoin de vos expériences car j'ai ma cousine que j'adore qui est chercheuse au CNRS en médecine, et à qui on à découvert une Neuropathie sévère il y a 1 ans. Elle vie un enfer depuis, douleurs dorsale et lombaire aiguë. Son moral est au plus bas (Max niveau échelle de la douleur physique et mental) J'ai réussi à la faire venir pour une séance ce qui est un exploit car elle baisse complètement les bras et se ferme ( se coupe de la vie ) elle à beaucoup d'expérience en médecine ce qui n'est pas forcément un avantage. J'ai réussi à m'angouffrer dans cette petite faille d'ouverture et j'aimerai savoir quelle serait vos conseils, techniques, suggestions, metaphores.. Merci pour votre aide :) Belle journée à vous tous. Fred
     
  2. HYPNOMED

    HYPNOMED Membre

    Inscrit:
    9 Mai 2010
    Messages:
    311
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    1490
    Bonjour Fred

    Si elle est branchée science et neuroscience, monter plus haut sur le fonctionnement des circuits de la douleur, traitement des douleurs fantômes, électro magnéto stimulation périphérique, médullaire et trans-crânienne.

    Technique qu'on peut aussi réaliser virtuellement en hypnose en faisant imaginer à la personne l'effet même de ces techniques par auto-suggestion, ce qui a le même effet qu'en stimulation cutanée ou médullaire mais là les idées métaphoriques vont créer des images mentales sur le cortex qui vont agir sur le circuit neuro de la douleur neuropathique.

    je peux t'envoyer par mail un topo que j'ai fait, à des correspondants généralistes, sur la neurologie de la douleur chronique neuropathique (et surtout sa prévention en évitant les douleurs aigues et en les auto-controlant), un topo scientifique afin de leur glisser en subliminal des techniques hypnotiques subtiles de neuro-programmation-déprogrammation qu'ils ont, semble-t-il, beaucoup apprécié...
     
  3. valikor

    valikor Membre

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    Messages:
    2340
    J'aime reçus:
    13
    Points:
    2780
    Localité:
    lyon
    trouve lui toute une série de liens sur hypnose et douleur chronique, google t'aidera...
    Aide la à apprendre l'autohypnose pour qu'elle puisse pratiquer tous les jours...

    A-t-elle été longtemps stressée? A-t-elle une empathie très développée? beaucoup d'anxiété?
     
  4. Freedox

    Freedox Membre

    Inscrit:
    3 Mars 2013
    Messages:
    23
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    560
    Bonjour Hypnomed, merci pour ton message. Apres lui avoir fait l'anamnese, j ai constaté qu'elle n'accepte pas ce qui lui arrive et veut guerir (son objectif que j'ai transformé en aller mieux) il y a aussi des motivations (enfants, mari) sur lesquelles je peux m'appuyer et les amplifier. L'induction na pas été facile car douleurs mais petits signes de relachements et de lacher prise en fin de seance. En ce qui concerne ton topo sur la neurologie de la douleur chronique neuropathique, je suis preneur. Merci pour ton aide et belle journée à toi. Fred
     
  5. Freedox

    Freedox Membre

    Inscrit:
    3 Mars 2013
    Messages:
    23
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    560
    Bonjour Valikor, et merci pour ton message. L'auto Hypnose va faire partie du processus pour apprendre à gerer ses douleurs. Merci pour ton aide et belle journée à toi
     
  6. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3724
    J'aime reçus:
    449
    Points:
    6780
    Localité:
    Nancy
    Je pense aussi que les conseils d'Hypnomed et de Valikor sont très bons.
    @Hypnomed: si ce n'est pas abuser, ton topo m'intéresse beaucoup aussi.

    Le sujet des analgésies à été déjà abordé et il existe de nombreuses visualisations qui peuvent aider mais c'est à la personne de voir ce qui lui convient le plus et à tester différentes choses. Sur le forum tu trouveras des pistes variées. Le hic c'est que si elle se renferme sur elle même et est abattue il faut d'abord stimuler son énergie et sa créativité.
    Bon courage à vous.
     
  7. Freedox

    Freedox Membre

    Inscrit:
    3 Mars 2013
    Messages:
    23
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    560
    Bonjour Prudence et merci pour ton message, nous sommes donc d'accord pour que la première chose à faire serait de travailler sur l'acceptation (l'ouverture) pour laisser rentrer la lumière de la guérison et ensuite commencer un travail sur les problèmes sous-jacents (anxiété, stress, nervosité...) qui alimente la douleur et les nerfs...) cesser ce cercle vicieux pour être plus calme et détendu pour ensuite apprendre à gérer la douleur (auto-hypnose et technique pour diminuer le degré de douleur) merci pour votre aide et bon week end ensoleillé à tous. Fred
     
  8. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3724
    J'aime reçus:
    449
    Points:
    6780
    Localité:
    Nancy
    C'est très dur de lâcher dans ces moments là.
    Je l'ai vécu il y a quelques mois suite à une opération j'ai eu à gérer des douleurs car je ne supportais pas les antalgiques et que rien n'était prévu pour remplacer les deux antalgiques que j'aurai dû prendre. Tout se passait bien jusqu'à ce que les douleurs atteignent le diaphragme et gênent ma respiration (c'est avec la respiration que je rentre en transe) et bloque mon entrée ou plutôt mon plongeon plus profondément en transe et là c'est l'horreur: plus tu as mal plus tu respires mal plus tu as mal et tu te sens plonger dans un cercle vicieux qui aggrave la douleur et la perte de contrôle. C'est comme si on avait perdu le mode d'emploi et tous les "calmes-toi" du monde n'y peuvent rien... jusqu'à ce qu'on ait ce déclic, une sorte d'abandon, accepter la douleur, et tout change, en arrêtant de lutter c'est parfois exactement à ce moment là qu'on peut vraiment commencer à lutter.
    Comme tu l'as dis c'est un cercle vicieux auto-entretenu, mais on peut le casser, n'hésite pas à chercher avec elle ce qui lui convient: à la fois pour la rendre active et commencer à changer les choses mais également parce que tout et n'importe quoi peut provoquer ce déclic et que ça me semble très variable en fonction des personnes mais je n'ai pas encore assez d'expérience avec les autres sur ce point pour en dire plus, c'est juste une impression.
     
  9. Freedox

    Freedox Membre

    Inscrit:
    3 Mars 2013
    Messages:
    23
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    560
    Merci Prudence pour ton message et j'en prend bonne note. Belle soirée à toi
     
  10. valikor

    valikor Membre

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    Messages:
    2340
    J'aime reçus:
    13
    Points:
    2780
    Localité:
    lyon
    très bon post de prudence pour décrire ce qui se passe quand on accepte : on entre alors ds la phase de résolution du problème alors qu'avant, en étant ds le refus d'accepter, on ne fait que l'autoentretenir...

    Si besoin, A quel point c'est dur pour elle d'accepter de ne pas avoir ce qu'elle veut (en dehors de ce problème là), sur une échelle de 0 à 10?

    Si c'est fort, il serait alors utile de retravailler cette caractéristique globale...
     
Chargement...