1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Hypnose "classique", Hypnose "ericksonienne&q

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par Marion Prieur, 13 Mai 2011.

  1. Marion Prieur

    Marion Prieur Membre

    Inscrit:
    12 Mai 2011
    Messages:
    100
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1160

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Parmi les inombrables catégories de ce forum, je n'en ai trouvé aucune portant sur l'hypnose ericksonienne et ses spécificités. Tant mieux, je poste donc ma question dans cette partie générale.

    Depuis que j'ai décidé de m'intéresser au "milieu" de l'hypnose pour partager mon expérience et rencontrer d'autres passionnés, je vais de surprises en surprises.

    Et une de ces surprises est l'utilisation de l'étiquette "ericksonien".
    J'ai lu beaucoup de classiques de l'hypnose, des auteurs modernes aussi, et surtout chaque ligne d'Erickson publiée en français comme en anglais (et pour la plupart plusieurs fois). Je suis une bibliophage passionnée.

    Dans ce forum comme sur les sites internets des instituts de formations ou des praticiens, j'ai souvent lu une distinction entre l'hypnose classique, jugée directive et moyennement efficace et l'hypnose ericksonienne, qui remporte tous les suffrages sans distinction critique, sorte de "nouveau testament" de l''hypnose qui la met à porté de tous.
    Or, il m'a semblé, en étudiant l'histoire de l'hypnose qu'il n'y a jamais eu de révolution qui se soit faite du jour au lendemain. Erickson est le fruit d'une évolution de l'hypnose qui s'orientait vers un versant linguistique déjà depuis l'école de Nancy. Et les théories de la suggestion indirecte datent de bien plus longtemps encore.
    Quant à son approche thérapeutique, Erickson la doit en grande partie à sa personnalité et à son expérience, et en grande partie au contexte de la psychiatrie américaine du XXe siècle.
    Tout ça pour dire que l'hypnose avant Erickson n'était pas seulement classique et loin d'être dépourvue d'intérêt et d'un début de finesse.
    Je suis également surprise de l'utilisation du nom du dr Erickson pour caractériser l'hypnose, lui qui n'a jamais cherché à créer une école de pensée ni à ramener le culte sur sa personne. Il s'est dévoué corps et âme à la psychiatrie et à la connaissance de l'hypnose dans son ensemble comme phénomène naturel. Il n'a, à mon sens, rien inventé. Juste découvert,peut-être. Il a mis en évidence des évidences.
    A quel besoin ou à quelle peur, ou bien encore à quel désir de créer une impression de sérieux à usage publicitaire répond le fait de s'affubler de l'étiquette "ericksonien" ?
    De plus, dans ce que je lis de ce qui est mis sous l'étiquette "ericksonien", je lis beaucoup de morale du comportement du thérapeute. Comme si utiliser des techniques ou des approches développées par ce chercheur obligeait à imiter, singer son attitude dans la vie, sa personalité, et sa "philosophie". Or, j'ai lu beaucoup de choses sur la"sagesse"d'Erickson qui m'on semblé être une récupération new-age du personnage pour en faire un guru a posteriori. Il était un "bon" chrétien typique qui mettait certainement l'épanouissement d'une vie de famille hétérosexuelle avec enfants et l'ordre moral comme valeurs typiques d'un résultat thérapeutique positif. Ceci est très relatif à un contexte donné à un moment donné.
    Les thérapeutes ericksoniens le sont-ils par les valeurs ? (sont-ils chrétiens), par les techniques ? Je m'attends à recevoir des réponses floues à ce sujet.
    Utiliser son nom comme "hommage" pour baptiser son cabinet ou son association comme on baptise une école, ça je le comprends. Mais j'ai le sentiment que l'étiquette ericksonienne ferme trop souvent des praticiens dans une vision étriquée des choses, et même les poussent parfois (je dis bien parfois) à faire preuve d'ignorance et de mépris quant à tout ce qui sors de cette appellation.

    Autre remarque :
    J'ai lu les auteurs de la Programmation Neuro-Linguistique, et je connais assez bien ce sujet. Mais permettez-moi d'émettre de grands doutes sur ce fourre-tout de vulgarisation psychologique pour marchands de tapis (rangez vos griffes, ne saisissez pas la perche de provocation que je vous tends). Je comprends l'aspect séduisant de la PNL : c'est simple à comprendre, soit-disant simple à mettre en oeuvre, très formalisé, très vulgarisé. L'idée d'un cerveau qui devient comme un ordinateur programmable... Ce que je ne comprends pas, c'est cette paresse qui attire des gens sérieux à se laisser séduire par des aussi peu rigoureuses simplement parce qu'elles sont vaguement compréhensibles par n'importe quel commercial. Je ne comprends pas que les professionnels fassent dans la facilité pour se former. Imaginez un médecin qui apprend la médecine en regardant la série "il était une fois la vie" pour les enfants.
    Or, si l'on compare la PNL et les discours d'Erickson, on voit que presque tout les opposent. A quel infime pourcentage la PNL résulte de l'observation d'Erickson ? Alors pourquoi sous l'appellation "ericksonien", on retrouve le plus souvent une sorte d'amalgame Cayrolien de PNL mal comprise, de new age fantaisiste et de vague références au champs de la psychologie expérimentale et clinique.
    Pour ne pas se dire "PNL-thérapeute" ? ça ne fait pas sérieux ? Pourquoi les ericksoniens n'assument pas leur filiation au point d'apprendre directement des sources existantes plutôt que de passer par des intermédiaires déformants comme ce mythomane chronique de Bandler. Etant donné la supériorité évidente dans beaucoup d'aspect du Dr Erickson sur tous ceux qui se sont réclamés de lui, pourquoi ne pas s'en tenir à ce qu'il y a de mieux. J'ai constaté dans les e-mails que j'ai reçu que certains hypnothérapeutes ericksoniens assumaient sans honte de n'avoir lu d'Erickson qu'une pair de livres parmi les plus simplifiés comme "ma voix t'accompagnera" ou encore "un thérapeute hors du commun"... sans commentaire quant à ceux-ci.
    Je parle au sujet des hypnothérapeutes ericksoniens, et non pas du grand public, qui lui, peut tout-à-fait trouver dans la PNL un outil utile à pleins d'applications personnelles et professionnelles.
    Autre remarque, pourquoi les hypnothérapeutes semblent incapables de distinguer la thérapie de l'hypnose. (encore une incohérence quant à Erickson).

    Dés qu'on parle d'hypnose, ils ramènent souvent des considérations sur l'objectif de la thérapie, l'éthique par rapport au patient, etc... L'hypnose est-elle aujourd'hui confondue avec la thérapie ?
    Pour revenir sur la PNL : existent-ils des formations à l'hypnose indirecte non médicales, et qui fasse l'économie de cette vulgarisation PNL ?
    Existe-t-il des formations à l'hypnose qui ne fleurtent pas avec le paramédical ?

    Autre surprise pour moi en découvrant le milieu :la guerre des gangs.
    J'ai constaté qu'on aime inventer des "noms", déposer des marques, créer des écoles, et s'en proclamer "fondateur"comme si on avait découvert l'Amérique. J'ai découvert que ceci menait à des guerres d'écoles parfois haineuses. (les e-mails que j'ai reçus en réponses à mes demandes d'infos sont stupéfiantes et discrédites bien souvent leurs auteurs). J'ai découvert que derrière certaines de ces étiquettes, il n'y avait rien d'autre qu'un amalgame d'enseignement technique, de morale thérapeutique, d'éthique de vie, de bricolage idéologique souvent à tendance new-age, et de théories pseudo-scientifiques aberrantes. Mais le plus souvent derrière ça : une valorisation d'une personne en particulier, un"package" idéologique pour l'apprenant, beaucoup de mensonges par omission et de jeu sur les ambiguités, une démarche commerciale écrasante : qui s'étonne encore des accusations de secte sur certaines école d'hypnose et des répercutions sur l'image de l'hypnose elle-même ?

    Est-ce que vous pensez que je me suis fait une fausse opinion ou est-ce que ce que j'ai constaté de ce milieu vous semble correspondre malheureusement à une réalité ?

    Heureusement pour moi, j'ai aussi eu l'occasion de prendre contact avec quelques personnes dont le discours et l'attitude me semblent sérieux.

    En tout cas, quant à la distinction entre "hypnose classique" et "hypnose ericksonienne", j'ai toujours ce sentiment que c'est presque de la désinformation et de l'ignorance... Qu'en pensez-vous ?
     
  2. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6095
    J'aime reçus:
    450
    Points:
    6680
    Localité:
    Suscinio 56
    Dans le "coin des scientifiques" : "milton erickson" il y en a un peu

    sinon il faut faire rechercher : "milton" ou "érickson" ou "éricksonienne" ou "éricksonienne"

    de nombreux sujets s'y rapportent...

    beaucoup trop aux yeux de certains...



    Il a mis en évidence l'évidence

    la stratégie de développer des stratégies

    mais surtout de montrer comment montrer comment faire...

    8)
     
  3. Intemporelle

    Intemporelle Invité

    Marion Prieur

    Ma curiosité d'esprit m'a poussé à prendre le temps de lire ce long message... et j'avoue que je partage globalement votre point de vue sur la PNL et les comparaisons que vous en faites, et plus particulièrement sur l'étiquette Ericksonienne.... Et pour ne pas rentrer dans des polémiques de chapelles, je pense comme vous quand vous dites que cette étiquette ferme trop souvent des praticiens et pour reprendre votre phrase : et même les poussent parfois (je dis bien parfois) à faire preuve d'ignorance et de mépris quant à tout ce qui sors de cette appellation.


    Votre question : "Est-ce que vous pensez que je me suis fait une fausse opinion ou est-ce que ce que j'ai constaté de ce milieu vous semble correspondre malheureusement à une réalité ?"

    Je rejoins votre interrogation...

    Oui je trouve aussi que l'hypnose est parfois un fourre tout...

    Néanmoins pour reprendre votre phrase :
    "Dés qu'on parle d'hypnose, ils ramènent souvent des considérations sur l'objectif de la thérapie, l'éthique par rapport au patient, etc... L'hypnose est-elle aujourd'hui confondue avec la thérapie ?"

    Et vous à quoi faites vous référence quand vous parlez d'hypnose ?
     
  4. jeangeneve

    jeangeneve Membre

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    Messages:
    1973
    J'aime reçus:
    18
    Points:
    2180
    Localité:
    là bas,
    bon, ce post est interminable, et franchement je comprend bien le pourquoi de tout cet enrobage.
    et vos interrogations sont en effet répandues.
    les doutes concernant la PNL de la part notamment de ceux qui font des années de bachotages universitaire sont bien connu.
    et ne présente pas d'intérêts a mon point de vue.
    oui c'est simpliste, et c'est vrais que pour quelqun a qui on a modélisé des théories de plus d'un siècle, des formatage extrêmement compliqué et qui ont un dogme absolu du quel il est impossible de déroger (freud)
    hé bien pour ces gens là, la PNL est un concept qui et dur a avaler.
    toutefois il semble bien que je ne suis pas spécialiste que la PNL aye plusieurs niveaux.
    les propos de Dilis me semble pas si simplistes que cela.

    d'autres part si vous étiez venus quelques jours plus tôt vous auriez aperçu une pub pour une formation sans le coté thérapeutique.
    ces formations sont actuellement complètes.

    les formation d'hypnose permettant d'améliorer sa communication les formations diverses sont essentiellement en effet fournie par des officines s'affirmant de "Erickson" ou PNL.
    hé bien parceque c'est les seules qui sont a disposition pour tous les publics .
    ce sont les seuls disponibles tout simplement.
    la PNL a inondé le milieux de l'entreprise sans doutes du fait que cela fonctionne et que c'est efficace.

    excuser nous si on prend ce qui est disponible et accessible.
    excuser nous si on tente de nous sortir de l'esclavage moderne, du SMIC avec les moyens que l'on veux bien mettre a notre disposition...
    je sait bien que pour beaucoup c'est une mauvaise interprétation de la réalité, et évidament nous la France d'en bas on aimerais bien un peu influencer aussi un petit peu .
    je comprend que pour certains c'est pour le moins critiquable .

    en effet tout cela est un bizness et on est pas dupe
    maintenant si vous avez trouvé une autre solution que de passer des années en fac qui demeurent inaccessible a une partie de la population et bien je suis en effet tout ouïe ...

    en vous lisant je me rend compte a quel point vous aussi vous êtes contaminé par le concept de la parole positive...

    reste une réalité, des thérapeutes, des managers, des vendeurs, apprennes l'anglais dans l'unique but que de se former auprès de Brandler et des ses amis .
    et que peu de temps après ces personnes voient le carrières, leur vie évoluer de façon spectaculaires...
     
  5. Marion Prieur

    Marion Prieur Membre

    Inscrit:
    12 Mai 2011
    Messages:
    100
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1160
    L'espace d'un instant, j'ai presque cru que votre réponse contenait des tentatives de piques personnelles à mon endroit. J'ai presque cru que, ne sachant presque rien de moi, vous m'aviez rangée dans la catégorie des universitaires bornées, ou des adeptes de Freud. J'ai même presque cru que vous m'opposiez à une "France d'en bas" des pauvres pnlistes en me mettant d'office dans une "France d'en haut". J'ai presque cru que vous déduisiez du fait de mes études que j'appartiens à une classe qui peut s'offrir ce genre de luxe au lieu de chercher à gagner sa vie.
    J'ai presque cru l'espace d'un instant que vous aviez justifié la légitimité de la PNL ou des formations confondant ericksonien et PNL par leur seul succès. (McDonalds est présent dans le chaque ville du monde, et ce n'est pas de la grande gastronomie.Tout ne se vaut pas).
    Mais je me suis ravisée en deuxième lecture, et je pense tout simplement que je n'ai pas compris exactement les arguments contenus dans votre réponse. Et je m'en excuse.
    Mes questions ne portent que sur des observations. Il ne s'agit pas d'attaques personnelles. Permettez-moi toutefois d'être critique et d'interroger les choses avec exigence sans que ce soit pris pour du snobisme, de l'élitisme, ou une volonté de nuire.
    Si ce que j'ai cru observer est faux, je ne demande qu'à ce qu'à l'accepter.
    Le laspsus sur "Brandler" par contre, j'ai beaucoup apprécié.
    Quant à Dilis, je n'en ai jamais entendu parler.
    S'il s'agit de Dilts, je l'ai lu... nous pourrions en discuter longuement.
    En définitive, je suis désolée de ne pas avoir trop saisi ce que vous vouliez dire, mais je vous remercie infiniment du temps que vous avez consacré à la lecture de mes interrogations et à m'offrir une réponse personnelle. Je suis contente de voir qu'on peut discuter de choses pas évidentes sur ce forum.
     
  6. laurenzo

    laurenzo Membre

    Inscrit:
    26 Août 2006
    Messages:
    1625
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    2190
    Bonjour,

    Jean, penses-tu que des infos plus pointues (pas forcément bc plus complexes à assimiler mais moins "superficielles" et généralisées) sont beaucoup plus compliquées à se procurer? Le marketing de certains a-t-il été si performant que les autres en deviennent inaccessibles?

    Un peu comme toi Marion je m'étonne parfois du positionnement de certains face à Erickson, certains s'en réclament ou le dénigrent en ne l'ayant jamais lu ou presque. Il y a eu un post à ce sujet sur le forum où une personne s'interrogeait sur l'hypnose ericksonienne, avait tendance à la dénigrer sans être au courant des nombreux articles publiés ou retranscrits. Pas que je sois spécialement partisan et ou détracteur de l'école ericksonienne mais il est vrai que cela tend à devenir presque marketing de se positionner par rapport à Erickson, ce qui amène parfois à des visions caricaturales.

    Il est vrai également que la sphère hypnose-PNL est propice à la diffusion de certaines croyances plus ou moins démontrées et parfois carrément inventées. Il faut alors parfois faire un tri et prendre ce qui nous "parle". L'intérêt d'un forum comme celui-là est que finalement plusieurs écoles de pensée se côtoient, ce qui permet d'avoir des regards très différents sur de nombreux domaines.

    Bonne journée !
     
  7. valikor

    valikor Membre

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    Messages:
    2340
    J'aime reçus:
    13
    Points:
    2780
    Localité:
    lyon
    globalement vous avez raison, même s'il me semble que vous auriez amalgamé les intentions et les techniques des pères fondateurs de la pnl avec l'usage qu'on en a fait ensuite...

    si la plupart des thérapeutes se disent ericksoniens, c'est qu'on leur a enseigné "l'hypnose ericksonienne" et qu'ils reproduisent tout simplement ....

    les formations, c'est souvent considéré comme une source de revenu supplémentaire ...

    et oui, dans certaines formations on on vous apprend à faire de l'hypnose et pn peut croire que c'est suffisant pour aider une personne à aller bien mais il n'en est rien. Il faut ensuite apprendre à l'utiliser pour aider une personne à aller bien.
     
  8. Intemporelle

    Intemporelle Invité

    Je partage cet avis, sauf si ceux qui pensent différemment sont invincés... comme j'ai pu le comprendre sur ce forum...
     
  9. Intemporelle

    Intemporelle Invité

    Marion,

    Vous ne m'avez pas répondu... Et vous à quoi faites vous référence quand vous parlez d'hypnose ?

    Suite à votre phrase :
    "Dés qu'on parle d'hypnose, ils ramènent souvent des considérations sur l'objectif de la thérapie, l'éthique par rapport au patient, etc... L'hypnose est-elle aujourd'hui confondue avec la thérapie ?"
     
  10. valikor

    valikor Membre

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    Messages:
    2340
    J'aime reçus:
    13
    Points:
    2780
    Localité:
    lyon
    ce n'est pas penser différemment qui conduit à cela.

    C'est s'exprimer en culpabilisant les autres, en les dévalorisant, en étant agressif et de mauvaise foi...
     
Chargement...