Formation Hypnose

Hypnose "classique", Hypnose "ericksonienne&q

I

Intemporelle

Invité
Joey à dit:
[quoteLe client ne vient pas pour se faire hypnotiser mais pour en finir avec ces troubles ou symptômes...

Le lien de causalité est tout à fait évident lorsqu'une personne va consulter un hypnothérapeute.

Le sujet vient pour en finir avec ses troubles en passant par la transe, ce qui est tout à fait logique et implicitement attendu.

A vous de recadrer au préalable au sujet de la transe, profonde, légère, leur efficacité, au sujet du fait de se poser la question "ai-je été en transe?"...

Pour que les attentes du sujet soient en adéquation avec ce que vous allez lui proposer.
D'ailleurs, dans la première phase de contact, il est important de mettre en évidences les attentes du sujet, mais aussi ses croyances vis à vis de l'hypnose. Ce qui implique que pour certains sujet, avant même d'entamer la thérapie à proprement parlé, il va falloir prouver et emmener le sujet vers une transe profonde. Et ainsi utiliser ses croyances pour atteindre votre objectif.
Je ne partage pas du tout cet avis, surtout ler "il va falloir prouver"...
perso je n'ai jamais rencontré ce type de problème... Il est évident que lors du 1er entretien, il est important de savoir les croyances du client à ce sujet, et le recadrer justement pour ne pas dériver vers une croyance spectacle...

Ecoutez le podcast de JC BETTAN sur les "errants thérapeutiques" et vous aurez peut être un autre avis...
 

Paul Elie

Membre
si votre client ne pense pas qu'il a été en transe.... donc hypnotisé...
pensez vous que ces chances pour revenir vous voir soient " fortes"?
surement pas!
vous êtes hypno-machin.... dans l'esprit du client c'est un minimum que vous sachiez l'hypnotiser!
de plus cela bosste la confiance qu'il a en vous, qui va coulant de source,booster la confiance en soi,d'avoir fait le bon choix ,qui va booster la confiance en la thérapie,qui va vous multiplier vos chances pour la reussite ( sans parler bien sur de l'efficacité d'une technique ,ou d'une autre!)
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
L’hypnose spectacle a le grand mérite de nous montrer qu’il y a des choses hypno machin qui existent et qui nous dépassent !

Ces choses sont utilisables notamment pour la thérapie mais il n’y a pas que la thérapie qui peut en bénéficier !

et limiter l'hypnose à la thérapie serait ainsi trés réducteur !

et pas bon pour une intégration plus large de l' hypno machin !

:roll:
 

laurenzo

Membre
Je suis assez d'accord avec Surderien. Je reprends un exemple perso: quand je faisais mes études, un hypnotiseur est venu faire un spectacle dans mon école. On devait être 300 dans la salle, spectacle assez classique d'après ce que j'ai pu lire sur l'hypnose de spectacle depuis. Au final une grande majorité des spectateurs est ressortie de l'amphi avec un a priori très favorable sur l'hypnose, ça restait mystérieux pour nous mais ça a fait une très bonne publicité à l'hypnose.

Les personnes que je connais et qui sont allées voir un hypno attendent qu'on les mette dans cet état particulier, elles attendent quelque chose d'un peu magique, je pense que l'hypno a tout intérêt à surfer sur cette attente, le patient ne sera que plus convaincu par la compétence du praticien et par la probabilité de résultats positifs.
 
I

Intemporelle

Invité
laurenzo à dit:
Je suis assez d'accord avec Surderien. Je reprends un exemple perso: quand je faisais mes études, un hypnotiseur est venu faire un spectacle dans mon école. On devait être 300 dans la salle, spectacle assez classique d'après ce que j'ai pu lire sur l'hypnose de spectacle depuis. Au final une grande majorité des spectateurs est ressortie de l'amphi avec un a priori très favorable sur l'hypnose, ça restait mystérieux pour nous mais ça a fait une très bonne publicité à l'hypnose.

Les personnes que je connais et qui sont allées voir un hypno attendent qu'on les mette dans cet état particulier, elles attendent quelque chose d'un peu magique, je pense que l'hypno a tout intérêt à surfer sur cette attente, le patient ne sera que plus convaincu par la compétence du praticien et par la probabilité de résultats positifs.
Perso, je persiste à dire que l'hypnothérapie n'est pas de l'hypnose de spectacle, le praticien doit faire découvrir à son client/patient le pouvoir d'un ECM mais surtout lui apprendre à le développer pour lui même en toute occasion, hormis la thérapie.

Et l'hypnose de spectacle n'a jamais permis à qui que ce soit de reproduire cet ECM lui même, donc à part le côté magique, rien d'intéressant sauf une curiosité.

Pour moi, il est bien plus intéressant d'apprendre au client à se mettre en AH, d'autant plus qu'il ne vient pas pour se faire hypnotiser mais pour des troubles de longue durée... en général...

L'hypnose n'est évidemment pas que thérapeutique au sens pur du terme, mais au final elle le devient puisque c'est une maîtrise de soi même, un art de vivre, une méditation, une ouverture de la conscience... appellez le comme vous voulez... et ça ce n'est pas un coup de baguette magique, ça s'apprend, et surtout ça se pratique au quotidien... et là on rentre dans le cadre d'un développement personnel, un cheminement spirituel, chacun son chemin... mais avant d'en arriver là... faut faire le ménage intérieur...
 

xorguina

Membre
Intemporelle à dit:
laurenzo à dit:
Je suis assez d'accord avec Surderien. Je reprends un exemple perso: quand je faisais mes études, un hypnotiseur est venu faire un spectacle dans mon école. On devait être 300 dans la salle, spectacle assez classique d'après ce que j'ai pu lire sur l'hypnose de spectacle depuis. Au final une grande majorité des spectateurs est ressortie de l'amphi avec un a priori très favorable sur l'hypnose, ça restait mystérieux pour nous mais ça a fait une très bonne publicité à l'hypnose.

Les personnes que je connais et qui sont allées voir un hypno attendent qu'on les mette dans cet état particulier, elles attendent quelque chose d'un peu magique, je pense que l'hypno a tout intérêt à surfer sur cette attente, le patient ne sera que plus convaincu par la compétence du praticien et par la probabilité de résultats positifs.
Perso, je persiste à dire que l'hypnothérapie n'est pas de l'hypnose de spectacle, le praticien doit faire découvrir à son client/patient le pouvoir d'un ECM mais surtout lui apprendre à le développer pour lui même en toute occasion, hormis la thérapie.

EntièrementOK

Et l'hypnose de spectacle n'a jamais permis à qui que ce soit de reproduire cet ECM lui même, donc à part le côté magique, rien d'intéressant sauf une curiosité. Une curiosité qui peut en amener une autre ducoup !

Pour moi, il est bien plus intéressant d'apprendre au client à se mettre en AH, d'autant plus qu'il ne vient pas pour se faire hypnotiser mais pour des troubles de longue durée... en général...

L'hypnose n'est évidemment pas que thérapeutique au sens pur du terme, mais au final elle le devient puisque c'est une maîtrise de soi même, un art de vivre, une méditation, une ouverture de la conscience... appellez le comme vous voulez... et ça ce n'est pas un coup de baguette magique, ça s'apprend, et surtout ça se pratique au quotidien...
 

laurenzo

Membre
Intemporelle à dit:
Perso, je persiste à dire que l'hypnothérapie n'est pas de l'hypnose de spectacle, le praticien doit faire découvrir à son client/patient le pouvoir d'un ECM mais surtout lui apprendre à le développer pour lui même en toute occasion, hormis la thérapie.

Et l'hypnose de spectacle n'a jamais permis à qui que ce soit de reproduire cet ECM lui même, donc à part le côté magique, rien d'intéressant sauf une curiosité.

Pour moi, il est bien plus intéressant d'apprendre au client à se mettre en AH, d'autant plus qu'il ne vient pas pour se faire hypnotiser mais pour des troubles de longue durée... en général...
Personne n'a dit le contraire.

Je pense simplement que l'hypnose ne se limite pas à la thérapie et que l'hypnose de spectacle a un réel intérêt en dehors du spectacle: elle peut donner un a priori positif.

Dans le cadre d'une thérapie, bien évidemment que la personne vient pour aller bien et régler un problème mais si elle vient consulter un hypnothérapeute c'est qu'elle a également une attente par rapport à l'état hypnotique, d'où l'intérêt de se servir de cette attente. Le patient se dit souvent que la thérapie hypnotique ne l'aidera que s'il a été sous hypnose (sinon pourquoi consulter un hypnothérapeute?), dès lors si le patient pense qu'il n'a pas été en transe, il pensera qu'il est passé à côté de la thérapie et que ça ne marchera pas. On le voit régulièrement sur ce forum, lorsque des patients reviennent d'une séance d'hypnose en disant qu'ils n'ont pas eu l'impression d'être rentrés en EMC, ils sont souvent très dubitatifs. Si le thérapeute en a la capacité, autant éviter que le patient soit dans le doute à ce niveau.
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
le patient qui garde le controle ( ou qui a l'impression d'avoir gardé le controle) n'a pas l'impression d'être / d'avoir été / en transe.

Dès qu'il n'arrive plus à suivre, qu'il est en confusion et/ou n'arrive pas à comprendre logiquement ce qui se passe,

ce qui s'est passé, là il y a eu de l'anormal donc du psycho machin chose potentiel...

et le tour est joué, en hypnospectacle comme en hypnothérapie !

oui, il y a prestimanipulation qui permet aussi de comprendre qu'on peut utiliser l'autoprestimanipulation

c'est peut -être dur à accepter pour certains qu'on peut être et qu'on peut s'automanipuler...sans être vraiment d'accord...

mais le principe de base de la réceptivité au changement est bien là :

accepter une prestimanipulation = accepter instantanément le changement

en allant vers/dans le meilleur changement...

l'hypnose permet de le comprendre ...

elle permet de faire coup double...

8)
 
En général le patient vient avec ses troubles et repars sans parce qu il a oublié ce pourquoi il est venu :lol:

Pour avoir connu l'hypnose de spectacle, avant l hypnose thérapeutique et avoir été un sujet à quelqu'un à qui on fait oublier le chiffre 3.
Quand on est devant 200 personnes, que vous comptez vos doigts et que vous en avez 6, au lieu de 5, et 11 au lieu de 10. Et l'hypno vous dit vous avez 5 ou 6 doigts, recomptez etc... etc...

Evidemment ça amuse tout le public, mais celui qui le vit, est ce amusant pour lui ?

J'avais choisi d'être volontaire, de vivre cette expérience, peut être aussi dans l'idée de savoir si ça marche ou pas. Donc ça a marché.

Mais après cela, j'ai acheté un livre d'auto-hypnose et non d'hypnose de spectacle.

Je crois que des approches rapides et parfois assez directives voire violentes, même si on est d'accord peuvent engendrer de l'anxiété.

Et qu'apprends t'on par là ?

C'est fait pour regarder, pour un spectacle, sans doute qu en thérapeutique il est necessaire de prendre le temps qu il faut pour la personne et surtout lui demander quelle attente elle a vis de vis de l'hypnose.

Avec la distorsion temporelle, le sujet peut savoir s'il a été en hypnose...
 

laurenzo

Membre
Katia, tu n'avais pas conscience de ce qui t'attendait en aller sur scène? Tu n'avais jamais vu de spectacle d'hypnose?
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
katia (zoulouk) à dit:
En général le patient vient avec ses troubles et repars sans parce qu il a oublié ce pourquoi il est venu :lol:

Pour avoir connu l'hypnose de spectacle, avant l hypnose thérapeutique et avoir été un sujet à quelqu'un à qui on fait oublier le chiffre 3.
Quand on est devant 200 personnes, que vous comptez vos doigts et que vous en avez 6, au lieu de 5, et 11 au lieu de 10. Et l'hypno vous dit vous avez 5 ou 6 doigts, recomptez etc... etc...

Evidemment ça amuse tout le public, mais celui qui le vit, est ce amusant pour lui ?

J'avais choisi d'être volontaire, de vivre cette expérience, peut être aussi dans l'idée de savoir si ça marche ou pas. Donc ça a marché.

Mais après cela, j'ai acheté un livre d'auto-hypnose et non d'hypnose de spectacle.

Je crois que des approches rapides et parfois assez directives voire violentes, même si on est d'accord peuvent engendrer de l'anxiété.

Et qu'apprends t'on par là ?

C'est fait pour regarder, pour un spectacle, sans doute qu en thérapeutique il est necessaire de prendre le temps qu il faut pour la personne et surtout lui demander quelle attente elle a vis de vis de l'hypnose.

Avec la distorsion temporelle, le sujet peut savoir s'il a été en hypnose...
Donc çà vous a sacrément auto-motivé pour aller plus loin...

:)
 
Ca m'a AUTO motivé c'était le cas de le dire, en auto-hypnose.

Pour aller voir un thérapeute, ça a pris du temps, plus de 20 ans, assimilé à un hypnotiseur de spectacle, tant que je ne m'y fut pas interessée davantage.
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
katia (zoulouk) à dit:
C'est fait pour regarder, pour un spectacle, sans doute qu' en thérapeutique il est necessaire de prendre le temps qu il faut pour la personne et surtout lui demander quelle attente elle a vis de vis de l'hypnose.
Pour moi l'art thérapeutique c'est aussi un spectacle : que le patient prenne conscience que sa vie est un spectacle où il peut lui-même prendre en main organiser le scénario, les accessoires, les éléments de sa vie et donc de faire lui-même sa thérapie !

Et le thérapeute qui est un professionnel de ce type de spectacle ne fait-il pas lui-même sa propre thérapie en parallèle ?

les "grands" professeurs qui font leur show en cours public, en formation publique, et/ou au lit du malade, ne font ils pas la même chose ? ne montrent ils pas à leurs étudiants l'hypnose pédagogique et thérapeutique en live ?

Bon encore faut il être dans la métaphore de la thérapie spectacle !

Les "grands messes" de formation soignante n'est-ce pas aussi çà : le spectacle de la thérapie ?

8)
 

Joey

Membre
pour certains sujets, avant même d'entamer la thérapie à proprement parlé, il va falloir prouver et emmener le sujet vers une transe profonde. Et ainsi utiliser ses croyances pour atteindre votre objectif.
Juste pour répondre à intemporelle page 7, le "pour certains sujets" est important car l'adaptation au sujet, à ses attentes, à ses croyances, à ses objectifs est une évidence. Et certains veulent voir ou vivre l'hypnose pour y croire, et ils sont nombreux.
 

Joey

Membre
Ce qui ne veut pas du tout dire 'faire un spectacle' sur le sujet!
Mais lui faire vivre et ressentir un état 'vraiment' inhabituel et différent lui permettant de dire 'il s'est vraiment passé quelque chose', et d'entrevoir un potentiel, des solutions nouvelles et inexploitées pour le moment. des nouvelles possibilités, des nouveaux choix, de nouvelles options, bref, un autoroute vers le changement.

L'objectif étant de booster sa motivation, de supprimer quelques résistances et d'avoir confiance dans les capacités et compétences du thérapeute.
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Ce qui ne veut pas du tout dire 'faire un spectacle' sur le sujet !

si le sujet c'est "l'hypnose" je suis prêt à traiter la question :

"Comment l'hypnose permet-elle de prendre conscience que tout est spectacle dans la vie et que cette façon de voir les choses change alors sa façon de vivre ?"

N'oublions pas que le grec qui a inventé le théatre (mais dont j'ai oublié le nom !) le considérait comme une thérapie de par les prises de conscience qu'il déclenchait !

et qu'un bon thérapeute se doit d'être capable de traiter n'importe quel sujet, aussi complexe qu'il fût...

"et finalement une séance bien hypnotique ne serait-elle pas qu'un super show thérapeutique ?"

:roll:
 
I

Intemporelle

Invité
Joey à dit:
pour certains sujets, avant même d'entamer la thérapie à proprement parlé, il va falloir prouver et emmener le sujet vers une transe profonde. Et ainsi utiliser ses croyances pour atteindre votre objectif.
Juste pour répondre à intemporelle page 7, le "pour certains sujets" est important car l'adaptation au sujet, à ses attentes, à ses croyances, à ses objectifs est une évidence. Et certains veulent voir ou vivre l'hypnose pour y croire, et ils sont nombreux.
Juste pour conclure sur le sujet pour ma part, oui ils sont nombreux à croire beaucoup de choses, et n'importe quoi... comme le disait Katia, l'hypnose de spectacle peut favoriser un état d'anxiété chez certains, mais je dirais globablement, qu'il faut être clair sur l'attente de l'hypnose avec le client, encore une fois savoir ce qu'il attend et lui expliquer notre façon de procéder.

Mais je tiens à dire aussi que certains sont très forts pour l'induction hypnotique rapide mais la thérapie en soi laisse à désirer, et pense que tout le travail va se faire chez son client par magie... et c'est là qu'on constate que beaucoup qui ont suivi une thérapie uniquement Ericksonienne sont déçus... bref chacun sa façon de voir, moi c'est la mienne.
 

laurenzo

Membre
Intemporelle à dit:
Juste pour conclure sur le sujet pour ma part, oui ils sont nombreux à croire beaucoup de choses, et n'importe quoi... comme le disait Katia, l'hypnose de spectacle peut favoriser un état d'anxiété chez certains, mais je dirais globablement, qu'il faut être clair sur l'attente de l'hypnose avec le client, encore une fois savoir ce qu'il attend et lui expliquer notre façon de procéder.
Justement, votre façon de procéder ne peut-elle pas s'adapter au patient? Est-elle figée?

Intemporelle à dit:
Mais je tiens à dire aussi que certains sont très forts pour l'induction hypnotique rapide mais la thérapie en soi laisse à désirer, et pense que tout le travail va se faire chez son client par magie... et c'est là qu'on constate que beaucoup qui ont suivi une thérapie uniquement Ericksonienne sont déçus... bref chacun sa façon de voir, moi c'est la mienne.
Et que penser des thérapeutes très doués pour les inductions rapides (mais aussi lentes) et qui savent quoi en faire ensuite?
 
I

Intemporelle

Invité
Pour répondre à Laurenzo, oui on peut tout imaginer, du pire au meilleur... c'est bien pour ça qu'un forum reste quand même un terrain de jeu assez amusant...

Mais je constate d'après les commentaires de certains clients que leur thérapie précédente soldé par un échec, on peut y voir de tout... (d'où mes commentaires).
 

laurenzo

Membre
Le bon thérapeute n'est-il pas aussi celui qui arrive à s'adapter au patient grâce à un panel assez large tant au niveau de l'induction que de la thérapie?
 

Paul Elie

Membre
surderien à dit:
Ce qui ne veut pas du tout dire 'faire un spectacle' sur le sujet !

si le sujet c'est "l'hypnose" je suis prêt à traiter la question :

"Comment l'hypnose permet-elle de prendre conscience que tout est spectacle dans la vie et que cette façon de voir les choses change alors sa façon de vivre ?"

N'oublions pas que le grec qui a inventé le théatre (mais dont j'ai oublié le nom !) le considérait comme une thérapie de par les prises de conscience qu'il déclenchait !

et qu'un bon thérapeute se doit d'être capable de traiter n'importe quel sujet, aussi complexe qu'il fût...

"et finalement une séance bien hypnotique ne serait-elle pas qu'un super show thérapeutique ?"

:roll:
exactement et c'est la que kevin a tout a fait raison dans la direction qu'il prend!

nous sommes des guides et des metteurs en scènes qui laissent la place a l'impro chez les acteurs... dans le but d’améliorer la performance.... il faut donc apprendre les ficelles et règles du théâtre....ou tout du moins on peut y voir une utilité!

cette nouvelle réalité "guérissante" que vous aidez a construire... doit être guidée par de solides fondations(.....) un fil a plomb et un bon niveau d'eau.... sinon votre maison ne tiendra pas debout longtemps(je métaphorise!)
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
paulelie à dit:
surderien à dit:
Ce qui ne veut pas du tout dire 'faire un spectacle' sur le sujet !

si le sujet c'est "l'hypnose" je suis prêt à traiter la question :

"Comment l'hypnose permet-elle de prendre conscience que tout est spectacle dans la vie et que cette façon de voir les choses change alors sa façon de vivre ?"

N'oublions pas que le grec qui a inventé le théatre (mais dont j'ai oublié le nom !) le considérait comme une thérapie de par les prises de conscience qu'il déclenchait !

et qu'un bon thérapeute se doit d'être capable de traiter n'importe quel sujet, aussi complexe qu'il fût...

"et finalement une séance bien hypnotique ne serait-elle pas qu'un super show thérapeutique ?"

:roll:
exactement et c'est la que kevin a tout a fait raison dans la direction qu'il prend!

nous sommes des guides et des metteurs en scènes qui laissent la place a l'impro chez les acteurs... dans le but d’améliorer la performance.... il faut donc apprendre les ficelles et règles du théâtre....ou tout du moins on peut y voir une utilité!

cette nouvelle réalité "guérissante" que vous aidez a construire... doit être guidée par de solides fondations(.....) un fil a plomb et un bon niveau d'eau.... sinon votre maison ne tiendra pas debout longtemps(je métaphorise!)
C'est vrai qu'au théatralisme d'un certains nombre de patients, il semble logique d'opposer un théatralisme thérapeutique de trés haut niveau !

8)
 
Laurenzo a écrit:
Et que penser des thérapeutes très doués pour les inductions rapides (mais aussi lentes) et qui savent quoi en faire ensuite?

Qui est bon et doué Laurenzo ?

Et qui n'est pas bon ?

C'est une etrange question....

Bon petit clin d'oeil à Paulelie, les acteurs et les metteurs en scéne peuvent jouer plusieurs pièces ou roles et il y a des pièces qui ont du succes avec certains et sont un bide pour d'autres... et certaines qui marchent pour presque tout le monde...

ET ça dépend du metteur en scène et des acteurs...
 

Paul Elie

Membre
surtout de l'action!
car si je vous fait rire et que je vous charme, je serai le gentil!
quand je me fâches je deviens le méchant!
ce qu'on a souvent tendance a oublier ici c'est que sous un avatar , nous jouons un rôle ,une pièce plus ou moins bonne....
certains peuvent prendre l'action trop sérieusement
surtout les nouveau et confondre le virtuel et la réalité....
alors j'arrive avec mes gros sabots....
mais avec le temps j'ai appris la patience.... soyons honnête... nous avons fait de grands progrès....
en ce qui concerne la tolérance....
et quand le bien , petit a petit , ressort vainqueur ,il y a toujours ceux qui perdent des plumes et ceux qui en gagne.... mais ce n'est pas un concours ni une compétition .... tant que c'est la tolérance qui gagne!
le contenu pour moi sera toujours roi! et les acteurs au service d'une "vérité" quelle quelle soit!
l'important c'est d'avancer , pas de compter les points!
 
Ca me rappelle un jeu d'acteur sans doute assez classique.

Le jeu de scène consiste à être triste et pleurer pleurer , pleurer et ensuite le même acteur rit, rit, et rit...

Le but est d'emmener le spectateur dans cette émotion, du pleur on passe au rire.

Le contenu est magnifique... mais là ça dépend vraiment comment s'est joué.

Un contenu minable pourrait il être iinteressant si bien joué ?
 

laurenzo

Membre
katia (zoulouk) à dit:
Laurenzo a écrit:
Et que penser des thérapeutes très doués pour les inductions rapides (mais aussi lentes) et qui savent quoi en faire ensuite?

Qui est bon et doué Laurenzo ?

Et qui n'est pas bon ?

C'est une etrange question....
En quoi la question est-elle étrange?

Tu ne verrais pas une différence de talent ou de compétences entre un hypno qui se limite à une forme d'induction et qui laisserait partir la moitié de ses patients en ayant raté l'induction et un autre qui saura jongler d'une forme d'induction à une autre et qui pourra s'adapter une fois le patient en transe en choisissant parmi plusieurs stratégies celle qui 'parlera' le plus au patient?
 

Paul Elie

Membre
peut être parce que la question/réponse n'est en fait pas la?
mais entre les deux, ou a l’extérieur....
la technique n'est rien sans celui qui la pratique...
quelle qu'elle soit....
un bon hypno est celui qui a un bon contact et a reussi de gagner la confiance.... le reste, les résultats dépendes surtout de la chance qu'as eu le T d'etre formé aux bonne "solutions"....
pour ceux qui n'ont pas eu cette chance ou ont des difficultés après une formation....il y a la curiosité ,l'humilité.... la formation continue , en gros!....
l'important avant tout c'est d’être un bon humain!
peut être?
 

corfinas

Membre
paulelie à dit:
vous voyez c'est le contenu qui est important pas l'emballage!
Hello Paul,
Moi qui délaisse un peu le forum pour me consacrer à plus d'activités liées au théâtre, je pense, plutôt comme Katia, qu'un bon contenu, doit être bien porté sinon le but ne sera pas atteints.

Le contenu, le fond, généralement est assez simple, par contre trouver l'efficacité par une forme adaptée, là c'est coton !

Bon allez je retourne dans mon sous-marin. :wink:
a+
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres + Accès au ChatRoom

L'Hypnose et Moi

Mon Hypno-Challenge
Mettez vous au défi!

Mon Hypno-Apprentissage
Apprendre l'Hypnose?

Mon Hypno-Journal
Votre carnet pratique!

Meilleur partage

Vous aimerez:

Haut