Formation Hypnose

Comment travailler efficacement avec son inconscient

M@ST3R

Membre
J'arrive peu à peu à rentrer en contact avec mon inconscient, avec l'aide de certains mp3.

J'aimerais maintenant passer au "niveau supérieur", à savoir travailler avec mon inconscient pour m'améliorer, changer certains comportements, etc...

Il existe bien des Mp3 "confiance en sois", "gérer le stress" et d'autres dans le même genre, qui pourraient m'être utile, mais j'aimerais pouvoir agir avec mon inconscient sans l'aide de mp3 déjà faits, pour gagner en liberté surtout.

Alors comment faire ?
Un recadrage ?
Une visualisation ?
Des métaphore en suggestion ?

Et au niveau de la forme, il vaudrait mieux
S'enregistrer puis se réécouter ou parler "en direct" en dialogue intérieur ?
Refaire le même exercice quotidiennement ou une seule fois donnerait les mêmes résultats ?


Bref comme vous le voyez ce qu'il me faudrait c'est un Modèle de travail, à adapter selon les résultats/objectifs que j'ai.
 

surderien

Moderateur
Membre de l'Équipe
Personnellement j'ai l'impression maintenant qu'avec mon dialogue intérieur je converse directement avec mon inconscient

je lui demande ce qu'il en pense d'un truc que je pense faire ou que je suis entrain de faire et on en discute...

je trouve que l'inconscient est trés conciliant et pas du tout contrariant quand on sait communiquer positivement avec lui...

suffit de lui demander

çà marche surtout le soir juste avant de se coucher et la nuit portera conseil...

mais surderien, comme d'hab...

:roll:
 
I

Intemporelle

Invité
surderien a dit:
Personnellement j'ai l'impression maintenant qu'avec mon dialogue intérieur je converse directement avec mon inconscient

je lui demande ce qu'il en pense d'un truc que je pense faire ou que je suis entrain de faire et on en discute...

je trouve que l'inconscient est trés conciliant et pas du tout contrariant quand on sait communiquer positivement avec lui...

suffit de lui demander

çà marche surtout le soir juste avant de se coucher et la nuit portera conseil...

mais surderien, comme d'hab...

:roll:
Je suis plutôt d'accord avec ça, mais encore une fois je pense que sans travail auparavant sur soi même sinon il me semble difficile d'avoir la bonne information, par exemple je vois mal un dépressif faire ce genre d'exercice tout seul... :roll: ; il pourra le faire avec un travail en parallèle avec un thérapeute.

Le fait que l'inconscient apparaisse contrariant met en évidence les conflits intérieurs, le manque d'estime de soi, etc...
 

M@ST3R

Membre
En fait votre approche surderien serait en quelque sorte de simplement discuter avec son inconscient le soir en se couchant par exemple, en lui indiquant certaines choses que l'on veut travailler.

Je ne doute pas que ca marche pour vous, mais je n'ai pas le même niveau en Auto Hypnose, et je n'arrive pas (encore :p ) à communiquer aussi bien avec mon inconscient
 

Kamou

Membre
pourquoi ne pas se demander
comment travailler efficacement sans son inconscient?

juste une suggestion bien évidemment :)
 
Formulé autrement:

Comment travailler efficacement avec toutes ses ressources psychiques, celles qui sont conscientes, celles qui sont semi conscientes et celles qu'on ignore encore et que l'on peut acquérir ou retrouver ?

Communiquer avec son inconscient c'est accepter de sortir de ce qui est connu, su et mémorisé (consciemment)

Entre eveil et sommeil, le moment est prôpice.

Ce matin mon inconscient a inventé un modéle de canapé assez original (!).
 

M@ST3R

Membre
Kamou a dit:
pourquoi ne pas se demander
comment travailler efficacement sans son inconscient?
L'inconscient offre des ressources incroyables, pourquoi ne pas en profiter ?

katia (zoulouk) a dit:
Formulé autrement:
Comment travailler efficacement avec toutes ses ressources psychiques, celles qui sont conscientes, celles qui sont semi conscientes et celles qu'on ignore encore et que l'on peut acquérir ou retrouver ?
Exactement, mais alors comment faire ? :eek:
 

Kamou

Membre
L'inconscient offre des ressources incroyables...
Oui, mais l'inconscient travaille, de toute façon, et il travail tellement bien que t'as pas l'impression qu'il travaille.
Si il travaillait pas ou pas bien, tu le saurais. par contre quand il travaille parfaitement bien... c'est comme les organes, quand t'es malade tu le sais, quand t'es en parfaite santé tu ne les ressens simplement plus.

Il est impossible que tu n'utilise pas ton inconscient, y compris dans ta recherche de l'ic, l'ic joue son rôle. C'est même par lui que tu le cherches, c'est lui qui a intégré le fait qu'il y aurait une sorte de graal à découvrir, c'est la fibre imaginaire qui vibre à l'idée d'un inconscient nanti de pouvoirs extraordinaires. La vérité c'est qu'il tourne à plein régime, tout le temps, et que ce que tu appelles "je" n'a pas besoin de le connaître en profondeur pour en apprécier son travail d'orfèvre : l'oeuvre de ce travail c'est précisément "je".

En revanche ce que tu peux faire avec ce "je", c'est te tourner vers le monde extérieur, pour travailler sur celui ci. Ton inconscient est là, quoi qu'il en soit, il produit du "je", il produit en permanence, et ton "je" (ça va pas plaire à tous le monde) mais à mon avis c'est le "gâcher", c'est trahir le travail en amont, que de le tourner vers ce travail justement.

Tu peux faire confiance à ton inconscient, il est stable, il est constant, il travail dur, il fait son job! rends lui cette confiance en cessant d'essayer de l'améliorer pour commencer à profiter de ce qu'il t'offre! Et c'est là que tu commences à réellement le ressentir pleinement, dans l'action, c'est là que tu peux apprécier tout son travail, tout ce qu'il t'apporte, et c'est là qu'il s'alimente pour progresser et apprendre. Tout ce que tu as à apprendre se trouve à portée de "je"... de jeux?
 

M@ST3R

Membre
D'accord Kamou mais sans passer par l'AH ou l'inconscient, c'est assez difficile de réussir à changer sois-même, à changer certains comportements, certaines croyances, etc...


J'avais l'idée d'adopter consciemment le comportement/croyance, et m'habituer à l'avoir pour qu'il "rentre" peu à peu, en quelque sorte aussi de travailler sur mon dialogue intérieur.

Mais on m'a dit (a juste titre) :
1. Tant que les causes des comportements/croyances resteront là, les comportements aussi, les changer consciemment ne seraient au mieux qu'une apparence.
2. Ca risque de saturer le conscient, qui n'est pas vraiment prévu pour ça

Qu'en pensez vous Kamou, est-ce qu'on pourrait résoudre/contourner ces problèmes, ou alors vous avez d'autres moyens de travailler avec le conscient ?
 

Kamou

Membre
Je t'avais écrit un grand pavé
mais finalement je m'aperçois que c'est con ce que je te dis. c'est même à se demander si c'est pour toi que je l'écris ou pour moi... :?:

bref, mon conseil : trouves la cohérence.
 
Peut être pourriez vous choisir un point que vous voudriez améliorer dans votre vie.

Un point précis.

Vous listez alors tout ce que ce changement vous apporte de positif.

Et ensuite ce que que conserver votre ancienne attitude vous amène de positif et de négatif.

Vous faites avec votre conscient la balance de tout cela.

Votre motivation en fait à vouloir votre changement.

A partir de cette motivation consciente, l'écologie de vos motivations étant vérifiée, vous pouvez alors choisir de vous aider de votre inconscient.


Vous pouvez choisir par exemple de faire des exercices préconisés par Richard Bandler (qui sont facilement accessibles) dans le livre Time for change .

Appliquer une méthode Coué

Faire de l'eft

Ou encore ré-écouter vos mp3, vous enregistrer après avoir personnalisé certaines parties

consulter un hypnothérapeute, apprendre l'ah avec lui, et /ou vous faire aider.


Tout cela en et /ou...

La liste n'est pas exhaustive... il y a différents chemins possibles et la réponse pourrait être très longue.

Et surtout tester en situation réelle ces changements, prendre conscience des améliorations réalisés à chaque étape.. se baser sur les acquis pour avancer

Modéliser, vous regarder de l'extérieur etc...
 

surderien

Moderateur
Membre de l'Équipe
Enormément de possibilités pour accéder à son inconscient si on y parvient pas spontanément ! A s'y perdre ! L'inconscient adore !
Il nous mène en bateau !

Mais c'est bien le "je " qui est dans cette illusion...

Un ancrage Bandlérien constitue alors une excellente ressource de recentrage.

8)
 

M@ST3R

Membre
Faire divers exercices d'AH, ca me va très bien :)

Concretement, il y a une question que je me pose quand même :

Est-ce qu'il serait beaucoup mieux de m'enregistrer, pour avoir plus de facilité à lacher prise pendant la transe ?
Et est-ce que répéter quotidiennement chaque exercice (pendant une période donnée) serait une bonne idée, ou alors une fois que j'ai fait l'exercice une fois, le répéter n'aura plus aucun effet ?
 
S'enregistrer, si vous êtes bosseur (ça prend du temps) , ça peut faciliter car vous n'avez plus qu'à suivre votre voix.

Et pendant que vous vous enregistrez, ça peut déjà commencer à faire son effet.

Plus aucun effet, je ne dirais pas ça, pour la répétition, mais vous risquez d'en avoir marre à un moment donné.
Si vous êtes plutôt routinier, vous en aurez moins vite marre que si vous aimez le changement.

Vous évoluez un peu voire beaucoup chaque jour, et tenir compte de votre évolution est plus adapté que de toujours faire la même chose.. (ou longtemps)

A vous de sentir cela, vous le sentirez, quand vous aurez envie de passer à autre chose. (ou si ce n'et pas le cas)
 

M@ST3R

Membre
On dit souvent justement que la répétition est importante pour l'inconscient, mais ca me semblais bizarre dans le cadre d'un recadrage par exemple, d'ailleurs pour un recadrage ca ne serait pas contre-productif de refaire l'exercice ?

Changer les exercices, en fonction de ce qui est le mieux adapté, bien sur, je vais faire ça alors :)
 

surderien

Moderateur
Membre de l'Équipe
Ce script d'autohypnose est déjà un ancrage :

Il me fait entrer en communication avec cette partie de moi-même qui me connait bien
mais que je pense ne pas connaitre
alors qu'elle fait partie de moi car je l'ai moi-même créée
en n'y portant pas vraiment attention jusqu'à maintenant
en ce moment où je me décide désormais à l'explorer :

L'intérêt sera de développer toujours plus ce script
pour enrichir ma conscience du conscient avec des éléments de mon inconscient
qui vont se découvrir peu à peu en retrouvant toutes ces capacités insoupçonnées qui sont là, disponibles
si on prend la peine de relire et de ré-écouter son script, de l'enrichir au fur et à mesure
avec des éléments venant de cette autre partie de soi-même
partie qui ne demande qu'à développer cet échange d'enrichissement mutuel en co-hésion
un peu comme sur ce forum hypnotique où je viens trouver de nouvelles idées
afin de continuer ainsi mon perfectionnement scryptique
de déchiffrer bon nombres de mes capacités restées en sommeil :

Comme celle de présenter ici de nouveaux modèles
qui me serviront aussi à moi-même
pour trouver d'autres idées de...

.
 

M@ST3R

Membre
Merci surderien, mais je n'ai pas tout compris :eek:
J'imagine que c'est un script d'induction par lequel je pourrais commencer chacun de mes exercices.
Mais ou est le début et ou est la fin ?
 

M@ST3R

Membre
Comme vous me l'avez conseillé surderien je vais vous présenter mes modèles ici même :)

Voila où j'en suis :

Je sépare le travail en 2 partie Exercice et Pratique

Les Exercices c'est ce que je fais chez moi, quotidienement, les séances d"AH par exemple, pour l'instant j'ai :

- 1 Ecoute d'un des mp3 que je me suis fait (5min environ) le matin en me levant
- 1 Ecoute d'un des mp3 que je me suis fait le soir en me couchant

J'en ai pour l'instant 2, voici les textes (que j'ai écrit moi même donc j'immagine qu'il doit y avoir des améliorations possibles :eek: :

Commence à fixer un point, avec un regard doux, peu importe ce que cela signifie pour toi

Pendant que tu observe ce point, ses couleurs, sa luminositée, je vais demandez à ton attention de bien suivre ma voix, et je vais compter de 5 à 1, et à 1 tes yeux pourront se fermer et tu entrera en transe, et d'ici là tu n'a absolument rien à faire, seulement à écouter ma voix, qui se précise en toi.

5. Tu es calme et détendu
4. Tu te détend et entre plus profondément en transe
3. Tu entre dans une transe de plus en plus profonde
2. Tu es dans une transe calme et profonde
1. Tes yeux sont maintenant fermés et tu es dans une transe très très profonde

Tu te trouve dans ta mémoire, une énorme pièce remplie de dossier, de fichiers, soigneseument classés.

Devant toi se trouve un dossier intitulé "timide", ouvre le, tu peux voir qu'il n'est pas très important, il ne contient pas beaucoup de souvenirs, prends quand même un souvenir, au hasard, remèmore le toi ...
Dans ton esprit, ce souvenir perd de sa couleur, tu le vois maintenant en noir et blanc, il s'éloigne de plus en pus, presque jusqu'à disparaitre presque completement ...

(pause)

Maintenant Pense au même souvenir, mais vois dans ce souvenir, le vrai toi, le toi idéal, celui qui agis avec aisance sociale, revis ce souvenir, tu peux voir qu'il deviens de plus en plus grand, de plus en plus lumineux, ses couleurs sont éclatantes ...

(pause)

Bien, maintenant, tu peux ranger ce souvenir, que tu as toujours dans tes mains, dans le dossier d'à côté, intitulé "aisance sociale", tu peux voir en passant que ce dossier est très important, très imposant, et il devient de plus en plus grand, de jour en jour.

(pause)

Très bientot, tu vas sortir de cet état de relaxation et te réveiller progressivement, je vais compter jusqu'à 5, et tu vas te réveiller progressivement, un peu plus à chaque chiffre.
1.
2.
3.
4.
5. Tu es de retour ici et maintenant, en pleine forme !

Commence à fixer un point, avec un regard doux, peu importe ce que cela signifie pour toi

Pendant que tu observe ce point, ses couleurs, sa luminositée, je vais demandez à ton attention de bien suivre ma voix, et je vais compter de 5 à 1, et à 1 tes yeux pourront se fermer et tu entrera en transe, et d'ici là tu n'a absolument rien à faire, seulement à écouter ma voix, qui se précise en toi.

5. Tu es calme et détendu
4. Tu te détend et entre plus profondément en transe
3. Tu entre dans une transe de plus en plus profonde
2. Tu es dans une transe calme et profonde
1. Tes yeux sont maintenant fermés et tu es dans une transe très très profonde

Imagine que tu vois de l'exterieur un personnage dans une situation que tu choisis, ce personnage, c'est le Toi profond, le Toi idéal, parfaitement évolué, avec toutes les qualités que tu voudrais avoir, tu peux le voir, il est confiant, il s'amuse beaucoup, pour lui la vie est un jeu, il a une incroyable aisance sociale, et il est très sur de lui.
Tu peux le voir de l'exterieur, entrain d'agir dans cette situation, observe le bien.
(pause)
Bien maintenant que tu l'as bien vu, rentre dans ce personnage, deviens ce toi idéal, et vis la même situation, avec toutes les qualités cités précédament, vis pleinement l'instant, en ressantant chaque émotion, en effectuant chaque action que tu as vue précédament, vis la situation de l'intérieur !

(pause)

Très bientot, tu vas sortir de cet état de relaxation et te réveiller progressivement, je vais compter jusqu'à 5, et tu vas te réveiller progressivement, un peu plus à chaque chiffre.
1.
2.
3.
4.
5. Tu es de retour ici et maintenant, en pleine forme !


Et la 2e Partie, la Pratique, c'est ce que je vais faire pendant la journée même, dans le feu de l'action.
Pour l'instant j'ai pas grand chose ici, à part essayer d'entretenir un bon état d'esprit et un bon dialogue intérieur consciemment.


Je pense encore ajouter quelques autres exercices d'AH, et d'une manière ou d'une autre l'utilisation de l'EFT auquel je réagis plutôt bien.

C'est déjà pas mal pour un début, avec l'aide d'un peu de temps je devrais voir venir de bons résultats je pense, dîtes moi ce que vous en pensez et comment je pourrais améliorer ça :)


Ps : Désoler pour le pavé :twisted:
 

surderien

Moderateur
Membre de l'Équipe
L'idée d'accéder à ta mémoire pour ranger les fichiers me parait une piste très intéressante

Et çà devrait bien convenir à ta mémoire, de prendre en compte ces suggestions

8)


Ton modèle de script est trés intéressant et il va faire coup double,
t'aider à t'en servir et moi à m'en servir
et d'autres pourront s'en servir aussi...


:)
 
M@ST3R a dit:
D'accord Kamou mais sans passer par l'AH ou l'inconscient, c'est assez difficile de réussir à changer sois-même, à changer certains comportements, certaines croyances, etc...


J'avais l'idée d'adopter consciemment le comportement/croyance, et m'habituer à l'avoir pour qu'il "rentre" peu à peu, en quelque sorte aussi de travailler sur mon dialogue intérieur.

Mais on m'a dit (a juste titre) :
1. Tant que les causes des comportements/croyances resteront là, les comportements aussi, les changer consciemment ne seraient au mieux qu'une apparence.
2. Ca risque de saturer le conscient, qui n'est pas vraiment prévu pour ça

Qu'en pensez vous Kamou, est-ce qu'on pourrait résoudre/contourner ces problèmes, ou alors vous avez d'autres moyens de travailler avec le conscient ?
Je ne suis pas entièrement d'accord (quand bien même c’est moi qui aurais parlé de ça…)
Vous pouvez très bien changer de comportement en faisant "comme si vous aviez déjà changé", en prenant "l'apparence du changement" sans, pour autant, changer la croyance sous jacente. Ca sera simplement plus difficile, parce que, l'ancien comportement risque de réapparaitre dès que la croyance en question sera réactivée. Rien de très grave, finalement, il suffit d'en "remettre une couche" et la croyance cèdera au fil du temps. Comme pour l'entrainement musculaire, l'entrainement mental, peut demander des efforts pour cette raison.
En faisant cela, vous utilisez le conscient et l'inconscient. Durant la phase d'entrainement, d'effort, vous imposez consciemment le changement. Toutefois, votre but, est de prendre l'habitude d'avoir changer. Une fois que vous êtes habitué, le mécanisme est inconscient.
Le problème de la saturation de la conscience est différent. Je peux vous donner un exemple : une personne un jour, m’a dit : « j’ai énormément changé avec l’aide de mon thérapeute. Aujourd’hui je ne me reconnais plus, j’ai l’impression d’être un autre ». C’est une forme de saturation de la conscience, tout simplement parce que l’inconscient n’a pas eu le temps de s’approprier tous les changements : c’est aller trop vite… Le conseil du thérapeute (et le mien aussi) était : « ralentissez, reposez-vous un peu… ».

Autre exemple : vous vous suggérez le soir avant vous endormir que vous allez trouver la solution à un problème X. Seulement voilà, votre sommeil est perturbé et finalement vous faites des demi rêves, de demi solutions… Et le lendemain matin, c’est juste dur de se lever ; point de solution. Ici aussi, il y a, ce que l’on pourrait appeler une saturation de la conscience : quelque pars la suggestion est resté consciente (même pendant le sommeil) pas seulement parce que l’inconscient n’en voulait pas (ce serait joli de le dire comme ça, mais ça n’a pas beaucoup de sens), c’est arrivé surtout, parce qu’il y avait déjà trop de surmenage : l’inconscient avait autre chose à faire que de s’approprier cette suggestion, en l’occurrence, il avait juste envie de dormir. (Observez au passage, que le premier exemple parle également de surmenage….)

N’oubliez pas qu’utiliser l’hypnose n’est qu’une manière de faire ; au fond, entre hypnose et hypnose à l’état de veille, et comportement normal… il n’y a pas tellement de différence. Il faut juste laisser à l’hypnose qu’elle permet parfois d’agir plus en profondeur. Pas toujours mieux, mais parfois plus profond. L’hypnose est un amplificateur
 

M@ST3R

Membre
Ah d'accord, j'avais pas du tout compris le principe de saturation de la conscience.

Je peux donc utiliser cette technique de faire semblant, et si ma conscience et saturée, mon inconscient me le fera savoir, et j'aviserais à ce moment là.

Ca me fait une bonne avancée pour la partie pratique ! :D
 
Oui !
Je vous parlais de saturation de la conscience parce que vous sembliez ne vouloir vous controler "que" consciemment. Vous aviez aussi des ambitions, je dirais, un peu totalitaires (être invincible, par exemple). N'utilisez "que" la conscience et lui en demander de trop, la sature et, plus simplement : entraine le surmenage, le stress, la surtension psychique etc...
Ne vous préocuppez pas de ça pour l'instant.

Sachez simplement que ça existe et qu'il est aussi important d'écouter ce que l'on ressent, même lorsqu'on essait de changer. Je viens d'en donner un exemple ici :
https://www.transe-hypnose.com/sujet/suggestion-du-jour.4464/
 

M@ST3R

Membre
Ivan.67 a dit:
Oui !
Je vous parlais de saturation de la conscience parce que vous sembliez ne vouloir vous controler "que" consciemment. Vous aviez aussi des ambitions, je dirais, un peu totalitaires (être invincible, par exemple). N'utilisez "que" la conscience et lui en demander de trop, la sature et, plus simplement : entraine le surmenage, le stress, la surtension psychique etc...
Ne vous préocuppez pas de ça pour l'instant.
Je garderais ça en tête si j'observe un de ces "symptome"

Ivan.67 a dit:
Sachez simplement que ça existe et qu'il est aussi important d'écouter ce que l'on ressent, même lorsqu'on essait de changer. Je viens d'en donner un exemple ici :
https://www.transe-hypnose.com/sujet/suggestion-du-jour.4464/
Très bonne anecdote !
Au final trouver des compromis avec son inconscient marchera toujours 100 fois mieux qu'essayer de passe "en force"

J'ai beaucoup à gagner à arriver à bien dialoguer avec mon inconscient, même si je fais pas grand chose a part écouter des mp3 en transe pour me rapprocher de lui.
Je vais peut-être essayer de m'organiser quelques séances où je serais juste en transe sans rien de prévu pour être en contact avec mon inconscient :D
 
Comme je l'ai déjà expliqué ailleurs, j'ai une approche énergétique de fonctionnement psychique (énergie au sens physiologique).
Lorsque je vous parle de surmenage ou d'épuisement, quelque pars, cela signifie tout simplement qu'on manque d'énergie.
Passer en force, est une stratégie efficace, pour beaucoup de choses. Bien souvent, il n'y a pas de moyen plus simple que celui de faire un effort (= synonyme de passer en force).

Mais il y a deux limites à une telle stratégie : la première, c'est que parfois, ça ne suffit pas et que donc, tout simplement, ça ne marche pas. La seconde, c'est que l'effort coute cher en énergie : un mode de vie basé sur l'effort risque, pour toute une série de raisons, de vous épuiser. Les dépressifs par exemple, vivent en permanence dans l'effort. Aussi, n'ont-ils plus la force de faire l'effort d'aller mieux, parce qu'il sont déjà épuisé et que l'effort les épuise plus encore. Ainsi, ils ne peuvent plus s'en sortir.... sauf... sauf d'apprendre à faire de petits efforts bien orientés ; sauf d'apprendre à s'écouter (car on ne peu pas vraiment forcer le bien-être)
 

M@ST3R

Membre
Je viens d'écrire un nouvel exercice que je vais enregistrer, dites moi ce que vous en pensez :

Commence à fixer un point, avec un regard doux, peu importe ce que cela signifie pour toi

Pendant que tu observe ce point, ses couleurs, sa luminositée, je vais demandez à ton attention de bien suivre ma voix, et je vais compter de 5 à 1, et à 1 tes yeux pourront se fermer et tu entrera en transe, et d'ici là tu n'a absolument rien à faire, seulement à écouter ma voix, qui se précise en toi.

5. Tu es calme et détendu
4. Tu te détend et entre plus profondément en transe
3. Tu entre dans une transe de plus en plus profonde
2. Tu es dans une transe calme et profonde
1. Tes yeux sont maintenant fermés et tu es dans une transe très très profonde

Imagine que tu te vois de l'exterieur dans une situation, n'importe laquelle, tu peux te voir, tu as ton point de vue habituel, imagine toi dans cette situation.

(pause 1min)

Bien maintenant que tu l'as bien vu, tu vas changer de point de vue, incline ton angle de vue de 90°, tu peux voir que la scène devient plus lumineuse, plus joyeuse, plus colorée, et tout en prenant ce point de vue "la vie est un jeu", tu vas vivre encore cette même situation, avec ce point de vue en toi, vis pleinement l'instant, en ressentant chaque émotion, en effectuant chaque action que tu as vue précédaient, vis la situation avec ce point de vue en toi !

(pause 50sec)

Très bientôt, tu vas sortir de cet état de relaxation et te réveiller progressivement, je vais compter jusqu'à 5, et tu vas te réveiller progressivement, un peu plus à chaque chiffre.
1.
2.
3.
4.
5. Tu es de retour ici et maintenant, en pleine forme !



J'aimerais aussi que vous m'aidiez pour les points en gras

ton point de vue habituel
Si je dis "habituel" ca risque pas d'être un peu maladroit vu que le but est de changer de point de vue et donc soit cette expression n'a pas vraiment de sens, ou alors cela voudrait dire que je voudrais garder mon point de vue actuel tout le temps ...

Comment je pourrais formuler ça ?


incline ton angle de vue de 90°
La j'ai mit un peu ça au hasard, même si je met un peu des genres de submodalités après, est-ce que y'aurai pas un meilleur "mouvement" qui représenterais le changement de point de vue ?
Surtout qu'après je suis censé vivre la situation à la 1ère personne
 
Pour l'observation de l'extérieur de soi... tu peux imaginer de te voir, de l'exterieur installé dans le fauteuil, ou à l'endroit où tu es, dans la pièce où tu te trouves.

Tu peux te regarder d'abord de face, en reculant de trois pas...

Et ensuite tu peux te regarder de dos, ou de profil.. et tu te percevras sous un autre angle..

Tu peux aussi imaginer sortir de toi à l'aide d'un cordon qui part depuis ton ventre, et alors tu pourras revenir en toi, avec le cordon, quand tu le souhaiteras.

Et aussi traverser les murs, visiter les pièces du haut etc... faire un voyage... etc...
 

M@ST3R

Membre
katia (zoulouk) a dit:
Pour l'observation de l'extérieur de soi... tu peux imaginer de te voir, de l'exterieur installé dans le fauteuil, ou à l'endroit où tu es, dans la pièce où tu te trouves.

Tu peux te regarder d'abord de face, en reculant de trois pas...

Et ensuite tu peux te regarder de dos, ou de profil.. et tu te percevras sous un autre angle..
Ok me voir dans le fauteuil ca représenterais la vue "actuelle" mais pas figée donc ca c'est bien

Ensuite l'idée c'est de bouger quoi, mais ca à une importance si par exemple je monte pour avoir une vue de plus haut, que j'aille à gauche, à droite ?

Et ensuite je rentre dans mon corps, ca pose pas de contradiction au niveau du point de vue ?
 
tu peux aller où le coeur t'en dit, et nous donner tes impressions par la suite ?

Du dessous, du coté... du haut... de face...

Tu peux re rentrer dans ton corps, re sortir, re rentrer...

Juste avec ton esprit...

Have fun..
 

surderien

Moderateur
Membre de l'Équipe
une autre proposition de dire les choses de façon plus hypnotique :


observe bien ton point de vue habituel

incline ensuite ton angle de vue de 100 %

ce qui changera ton point de vue de tout autant

le préfère-tu ainsi ?

:?
 

M@ST3R

Membre
katia (zoulouk) a dit:
tu peux aller où le coeur t'en dit, et nous donner tes impressions par la suite ?

Du dessous, du coté... du haut... de face...

Tu peux re rentrer dans ton corps, re sortir, re rentrer...

Juste avec ton esprit...

Have fun..
Ok il faut suivre le feeling en gros :)


Très bonne idée surderien, je vais essayer ça.
Je me demande ce que ca va faire, dans ma tête je pense que ca va tourner ma vue à l'envers :eek:
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres

Meilleur partage

Vous aimerez:

Haut