Confusion et amnésie pour les personnes de type analytique

Discussion dans 'Les différentes Techniques & Se Former-S'Informer' créé par Christophe Godfriaux, 21 Décembre 2016.

  1. Christophe Godfriaux

    Christophe Godfriaux

    Inscrit:
    9 Juillet 2016
    Bonjour,

    Ma croyance dans mon travail en hypnose est que une personne analytique va systématiquement remettre en question le travail effectué ... au niveau des ressources, au niveau d'un changement de croyance, d'un processus de réempreinte... le remettre en question et souvent le saboter. C'est pourquoi (et je ne dis pas que j'ai raison, mais c'est ce que je fais en fonction de cette croyance) avec ce type de client, je travaille la plupart du temps sur des niveaux de transe assez profond ne sollicitant que la collaboration de l'inconscient au travers soit du signaling soit de l'écriture automatique... A la fin du travail de façon quasi systématique, je confusionne et j'induis une amnésie... j'aimerais votre avis là dessus...
     
  2. Christophe Godfriaux

    Christophe Godfriaux

    Inscrit:
    9 Juillet 2016
    Pas d'avis ?
     
  3. hibou13

    hibou13

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Les analytiques ne sont peut être pas tous ainsi, mais il y en à ainsi c'est clair. (et chiant;))
    Pour moi le truc c'est d'essayer de savoir pourquoi ils ont cette attitude et c'est pas facile.
    Par exemple, pour certain leur "malaise" deviens leur "raison de vivre", le supprimer c'est les projeter dans le vide (un peu comme certain face à une maladie). Alors ils remettent tout en cause avec la plus sincère mauvaise foie.
    D'autres n'admette absolument pas qu'il ne peuvent s'en sortir tout seul. Il leur faut absolument remettre en cause ce qui ne viens pas d'eux. C'est comme si pour eux ce serait un aveu de faiblesse et préfère tout remettre en cause, douter, plutôt qu'accepter un positif.
    Il y à pas mal d'autres comportements évidement.
    (Pour moi les pires sont ceux qui veulent des explications hyper pointus, mais les ré-interprètes systématiquement de façon hélas erronés (ils n'hésite pas à te faire la leçon ensuite, mdr). Du coup, il se fabrique de nouvelles croyances remettant en cause le travail fait.)

    Alors, si j'ai repéré avant leur fonctionnement, j'essaye de l'intégrer dans la séance (expl : A monsieur "je sais tout", j'induit le plaisir de la découverte de choses nouvelles, de la surprise...)
    Le blème étant de ne pas aller trop à l'encontre de leur nature, ce qui risque à mon avis de les "bloquer" dans la séance.
    Par contre, je n'est pas d'avis sur la qualité de transe, ni l'amnésie etc.. je mène la séance "normalement" comme je le "sent" autour du motif de consultation.

    S'il y à une seconde séance et que "monsieur analytique" reviens m'expliquer que rien ne marche, alors c'est la guerre ! :p
    Non je déconne...:cool:

    Je l'interroge serré sur les ressentis (souvent il y à contradiction), je recadre. En bref, je décale la discussion de la "remise en cause", vers le "pourquoi" veut il aller mieux et le "pourquoi ne veut il pas aller mieux". (tu vois le genre....avec toutes les variantes possibles)
    C'est un peu long à décrire ici, car c'est tout de même très lié à la personne devant nous et à nos ressentis du moment.
    Mais je ne pense pas qu'il y ais un protocole bien établi pour ce genre de cas.
    (il y à aussi le "ferme ta gueule",mais bon ça marche moyen...:D)
     
  4. moune

    moune

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
    Je respecte leurs croyances et évite de les prendre de front, leur explique que l hypnose est présente dans leur vie et qu'ils peuvent s en servir pour leur rendre service, , après s ils n adhèrent pas ils sont libres et ma porte leur reste ouverte
     
  5. moune

    moune

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
    L amnésie ne me sert qu'à faire oublier un bruit dérangeant, ou un travail sur les traumatismes, je reste le plus souvent en hypnose toute conscience
     
  6. Eagle

    Eagle

    Inscrit:
    22 Novembre 2016
    Si c est un "monsieur je sais tout" son ego doit en prendre un coup quand ses proches lui posent la question de savoir ce qui l'a fait changer hihi sauf si c'est lui qui a demandé de ne plus se souvenir ça doit etre sacrement fort pour lui de rester ainsi sur un incompris non?
    Je suppose que la confusion sert à camoufler le chemin exact de la gestion du problème tout en laissant le souvenir d'une therapie, mais quel est le but de l'amnésie? Lui faire totalement oublier la thérapie abordée?
     
    Dernière édition: 28 Décembre 2016
  7. sorin12

    sorin12

    Inscrit:
    29 Octobre 2016
    Bonjour,
    Je me sers de l amnesie pour éviter que les personnes qui so nt dans lecontrôle de la situation, et donc de la seance, ne detricotent tout ce qui a été fait durant la séance, ce qui suggère une continuité du travail au niveau inconscient et laisse au conscient juste la trame de la séance.
     
  8. Christophe Godfriaux

    Christophe Godfriaux

    Inscrit:
    9 Juillet 2016
    Voilà, c'est exactement ça... amnésie sur le processus, pas sur la question de départ bien évidemment C'est aussi de cette manière que je travaille
     
Chargement...