1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Connaissance/psychopathologies et profession hypnothérapeute

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par thx, 7 Novembre 2008.

  1. thx

    thx Membre

    Inscrit:
    31 Octobre 2008
    Messages:
    9
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    660

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Bonjour,

    Cette question vise les hypnothérapeutes et leurs connaissances en psychopathologies.

    Quelles autres formations avez vous acquis en dehors de vos certifications en PE ?

    Car à l'évidence, soigner les gens nécessite d'autres connaissances, non ?
    :wink:
     
  2. Altmaier

    Altmaier Membre

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Messages:
    1503
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2020
    Localité:
    Nouvelle Calédonie
    Bonjour,
    Posez vous ici une vrais question, qui vous intéresse, ou alors, insinuez vous que les hpnothérapeutes ne sont pas qualifiés pour aider autrui à "aller mieux"
    Et si oui, qui êtes vous pour poser ce genre de question?
    Très cordialement
    Jurgen Altmaier
    Hypnothérapeute et magnétiseur. :lol: :D :?:
     
  3. thx

    thx Membre

    Inscrit:
    31 Octobre 2008
    Messages:
    9
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    660
    Ceci est une "vraie" question.

    Tout d'abord laissez moi vous dire que mes interrogations ne sont pas empruntent de "vices cachés" lol

    D'autre part, je peux me mettre à votre place et comprendre votre agacement par rapport à cette question...

    Or donc, ayant parcouru ce forum de long en large ( et vos posts également ), les réponses ont toujours été évasives, c'est un fait.

    Bien.

    Je suis aide-soignant dans le domaine de la psychiatrie. Voila pour le "titre" et profil.

    Etude de cas :

    Patiente, la trentaine; ex sportive de très haut niveau; congé maladie ( profession relation publique ).
    38KG pour 1M78.

    Hospitalisée pour crise d'anorexie-boulimie depuis 7 mois.

    Soins : thérapie comportementale, mange en chambre pour ce responsabilisée... contrat de prise de poids avec le psy... colation à prendre à la tisanerie vers 16h ( un soignant lui donne )...

    Déjà mise en isolement volontaire pour "gavage" non invasif

    Phrase du type ( la patiente ) :
    - je n'ai pas l'impression d'être une femme
    - je n'ai pas l'impression d'être malade
    - mon ventre m'obsède

    ((trouvé laxatif dans sa chambre))...

    >> Attouchement de la part de son frère très jeune
    >> Réussite professionnelle dans le sport à haute dose pour "rester" mince


    Maintenant, que pouvez-vous faire pour elle sans avoir un minimum de connaissance en psychopathologie;

    Et question subsidiaire, est-ce un cas pour l'hypnothérapeute, et quelle suggestion opérer ?


    Un grand merci pour vos réponses
     
  4. thx

    thx Membre

    Inscrit:
    31 Octobre 2008
    Messages:
    9
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    660
    pardon pour les fautes :roll:
    "se responsabiliser", bref voir le contenu...
     
  5. thx

    thx Membre

    Inscrit:
    31 Octobre 2008
    Messages:
    9
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    660
    Je dois dire en outre, que j'aie un regard très critique sur les psychiatres, qui, et se n'est pas de mauvaise foi; ne sont que des prescripteurs de drogues.

    En parlant de drogues, une autres patientes est venu pour ce prob.
    Résultat perf de Tranxène sur 10 jours pour calmer les anxiétés...

    Anxiété pouvant être également traitée par ECT électro-convulsivo-thérapie...( 50EUROS la séance ) :twisted: :twisted:
    En dehors des pertes de mémoire CT, dépressions respiratoire toujours possible pendant; cela est extrêmement traumatisant...

    Voilà voilà...
     
  6. Altmaier

    Altmaier Membre

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Messages:
    1503
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2020
    Localité:
    Nouvelle Calédonie
    Merci d'avoir répondu et d'avoir expliqué la raison de votre question. Quand une question est claire et précise, les réponses peuvent être plus précises également. Et je vais essayer d'y répondre le plus clairement possible avec mes connaissances et mes croyances.
    Notre programme de fonctionnement est enregistré dans notre subconscient. Notre conscient, c'est à dire notre esprit raisonne, décide, mais c'est le subconscient qui agit, et quand il y a conflit entre le subconscient et le conscient, c'est toujours le subconscient qui gagne. C'est apparament le cas de votre patiente. Le role de l'hypnothérapeute est de permettre au sujet malade de découvrir l'origine de son mal, et de pouvoir s'en débarasser.
    Maintenant, si comme vous le dite, le sujet dit ne pas avoir de problèmes il sera beaucoup plus difficile de le traiter par hypnose, car c'est toujours la personne en état d'hypnose qui agit, et si elle estime ne pas avoir de problèmes, elle ne fera rien.
    Pour traiter cette personne par hypnose, il faut d'abord la convaincre qu'elle est malade et qu'elle à besoin d'aide, sans cela aucun traitement possible par l'hypnose (ceci n'engage que moi) Oui, il faut un minimum de connaissance en psychopathologie. mais pas au point d'avoir un dilpôme de psychologue.
    J'espère avoir été assez précis et avoir répondu à votre attente.
    Cordialement,
    Jurgen
    j'espère ne pas avoir été trop évasif
    :roll: :oops: :?
     
  7. thx

    thx Membre

    Inscrit:
    31 Octobre 2008
    Messages:
    9
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    660
    Avez-vous un cas à présenter au forum ?
    Pathologie et traitement employé; avec force détail s'il vous plaît.

    Sans être évasif, ce serait bien. Pour la compréhension de tous ( et de moi en particulier LOL ).

    Merci.
     
  8. thx

    thx Membre

    Inscrit:
    31 Octobre 2008
    Messages:
    9
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    660
    Pour la patiente anorexique-boulimique, la cause est très nettement les attouchements exercés par son frère...

    Feriez-vous une régression jusqu'à ce moment ?

    Ou suggestionner sous trance hypno, en désamorcant les pulsions morbides d'ingestion de nourriture à outrance... sachant qu'il sagit du symptôme.
    MAIS LA ENCORE, que dire après l'induction, c quoi la m é t h o d e ?

    Quels bénéfices / risques ( suicide en premier lieux....... )
     
  9. Altmaier

    Altmaier Membre

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Messages:
    1503
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2020
    Localité:
    Nouvelle Calédonie
    Désolé, mais trop long. Si j'ai un peu de temps, ces jours prochains, je vais voir!!!!
     
  10. Altmaier

    Altmaier Membre

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Messages:
    1503
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2020
    Localité:
    Nouvelle Calédonie
    Oui, je sais, je suis encore trop évasif. Mais je ne peux pas répondre d'une façon catégorique. Chaque cas est particulier. Quand je reçois des personnes qui ont ce genre de problèmes, je reste une demi heure, voire une heure ou plus pour l'entretien préliminaire. Dans cet entretien va se décider si le traitement est possible, et le réroulement du traitement.
    Cordialement
    Jurgen
     
Chargement...
Vous aimerez:
  1. Ozmarine
    Réponses:
    1
    Affichages:
    173
  2. kouaragha
    Réponses:
    1
    Affichages:
    415