1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Des pompiers formés à l'hypnose

Discussion dans 'Vidéo - MP3 - Livre Electronique' créé par Trust, 30 Avril 2014.

  1. Trust

    Trust Membre

    Inscrit:
    9 Mars 2014
    Messages:
    46
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    690

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Bonsoir,

    Cette vidéo date de quelques mois. On y voit un reportage sur les pompiers du Bas Rhin formés aux techniques de l'hypnose "qui viennent compléter les pratiques de secourisme habituelles, dans dans le but de réduire la douleur et l'anxiété des personnes secourues" : *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***.

    Il était prévu "une phase d'étude pour six mois, l'expérience des pompiers du Bas-Rhin pourrait être étendue au reste de la France si elle est validée par le ministère de l'Intérieur" mais, alors que les 6 mois sont passés, je ne sais pas si l'extension de la formation est prévue pour toute la France.

    Le contexte de l'utilisation de l'hypnose est un peu particulier. Les sujets sur lesquels l'hypnose est utilisée ne sont pas forcément réceptifs ni demandeurs. Je suis étonné que cela puisse fonctionner.

    Est-ce que vous savez si ces techniques sont transposables dans un hôpital psychiatrique auprès de patients atteintes de crises de violence par exemple ou bien c'est impossible ?
     
  2. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3724
    J'aime reçus:
    449
    Points:
    6780
    Localité:
    Nancy
    La vidéo n'a pas fonctionné ici.
    Je travaille beaucoup sur la douleur et même en dehors de l'hypnose il y a toute une communication qui peut être associée à la prise en charge d'un patient algique ou anxieux. La communication positive est essentielle afin d'éviter d'agraver la peur, la douleur et au contraire de les diminuer et d'augmenter le confort et en retour cela faciltera la prise en charge (patient plus calme, plus coopératif etc.).

    Je te donne des exemples de ma vie personnelle:
    Mon neveu a ouvert rapidement une porte qui a cogné le pied de ma nière qui s'est mise à hurler parce que ça lui avait fait mal. Son père la prend dans ses bras et elle continue de pleurer pendant qu'il lui demande où elle a mal etc. J'arrive et je vois qu'elle a mal au pied droit, je lui demande en touchant le pied gauche "comment il est celui là?" "il ressent quoi ce pied?" etc. Elle a tout de suite arrêté de pleurer: elle se concentrait sur le pied qui était normal, confortable et le message qui arrivait en premier à sa conscience c'était maintenant celui là.
    J'ai aussi pu tester de demander comment était la douleur (un bobo à un genou qui s'est avéré être perçu comme un grosse boule rouge) et demander de la jeter au loin, "on la jette où?" et de disputer une boule rouge de douleur avec mon neveu qu'on imaginait par terre à un mètre de lui.
    Et mon protocole "maux de tête" que j'ai fait à mon frère, ma mère, mon mari etc.

    Certaines techniques hypnotiques peuvent vraiment soulager, que ce soit vraiment de l'hypnose ou de la communication positive et efficace ou du détournement d'attention (le soignant qui demande de raconter tes dernières vacances) etc.
     
  3. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3724
    J'aime reçus:
    449
    Points:
    6780
    Localité:
    Nancy
    Du coup ton post aura été le déclic final pour que je termine enfin la synthèse des info que j'utilise pour mon mémoire, elle est disponible dans les ressources: *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***
     
  4. Trust

    Trust Membre

    Inscrit:
    9 Mars 2014
    Messages:
    46
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    690
    La vidéo fonctionne pour moi. Elle est insérée dans l'article et se lance après une pub.
    Oui, l'idée c'est notamment de détourner l'attention entre autres. J'avais assisté à une démonstration impressionnante de Jean-Pierre Cauver à l'Arche. Je n'ai pas retrouvé de vidéo mais il parle un peu sur son site internet de l'utilisation de l'hypnose pour le traitement de la douleur : *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***
    Si ça se résume à faire diversion, l'hypnose sera de plus en plus en concurrence avec la réalité virtuelle : *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***
    Un casque sur le blessé et hop, les pompiers vont pouvoir travailler rapidement.

    Et quelqu'un a une idée sur l'hypothèse de l'utilisation de l'hypnose sur des patients particulièrement agités et donc a priori résistants à l'hypnose ? Les techniques plus dirigistes de l'hypnose de spectacle ne seraient-elle pas plus facilement applicables dans ces cas ?
     
  5. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3724
    J'aime reçus:
    449
    Points:
    6780
    Localité:
    Nancy
    Je ne suis pas sûre pour la réalité virtuelle. La communication, les échanges humains me semble importants, et bien fait, rassurant. Dans le cas de la douleur perso j'y plus directement comme dans les exemples que j'ai donné, j'ai demandé directement de me raconter comment était l'autre pied, et comment était la douleur, de quelle couleur, forme etc. Je n'ai pas pris 5 minutes pour leur demander si on pouvait etc. Parfois je dis qu'on peut faire de l'hypnose sans hypnose, ce n'est peut être pas une formulation très heureuse mais derrière cela veut dire qu'en reprenant des "choses" qu'on utilise en hypnose, même s'il n'y a pas de transe, ça fonctionne quand même. Par exemple il y a plein de protocoles d'hypnose et de PNL qui sont proches ou les mêmes, pas de transe obligée pour que ça marche. Pour les personnes qui ne rentrent pas en transe ce n'est pas un soucis, rien que le fait de faire fonctionner le cerveau dans le sens souhaitable (imagination, détournement d'attention...) est utile, efficace.
    Le hic avec les attitudes dirigistes c'est que si tu te retrouves avec quelqu'un qui n'est pas en confiance et qui a tendance à se braquer si on essaie d'aller un peu brusquement avec lui tu risques d'aggraver les choses, de le braquer justement. Après je pense qu'on peut limiter les risques en étant particulièrement rassurant, en cherchant bien le bien de la personne en le lui disant etc. A voir, à tester.
     
Chargement...