Essayer? faut y croire?

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par Leo Lavoie, 2 Août 2009.

  1. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Bonjour, je veux savoir votre avis sur un truc. Ben , deux trucs...

    J'ai entendu souvent qu'il fallait que le patient ou client croie en l'efficacité de l'hypnose pour que ça marche. Ça m'énerve ça... Mais ce qui m'énerve le plus c'est de ne pas pouvoir dire "on va essayer" ou "essayons cette suggestion" et "on va voir si ça marche tant mieux" Il ne faut pas utiliser le mot "essayer" selon certains SAUF quand on "essaie" de séparer ses mains unies par la suggestion ou des choses semblables.
     
  2. Petite fleur

    Petite fleur

    Inscrit:
    18 Juillet 2009
    Bonjour Léo Lavoie

    Il faut avant tout que TOI, tu y crois. Et c'est l'essentiel.

    Bien à toi
     
  3. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Ben moi j'aime les trucs auxquels on a pas besoin de croire. Je me suis intéressé récemment grâce a une gentille posteuse à l' EFT. Et une des raisons pour mon intérêt c'est précisément qu'on a pas besoin d'y croire selon ce qu'on en dit.

    Mais peut-être que je vais découvrir que ça fonctionne pas...On verra. :)
     
  4. esperence

    esperence

    Inscrit:
    6 Novembre 2008
    Je ressors de l'ombre un instant.

    Léo

    Il y a des gens qui ne croient pas à la thérapie par l'hypnose, ou a d'autres pratiques.
    Et pourtant....

    - Suivant comment on va l'exprimer , ( expliquer ce qu'est L'hypnose ou autres) la personne va " comme boire vos paroles" , vous écouter comme attiré comme " un aimant".
    Il ou elle lira dans votre regard cette passion .Une passion vraiE, celle qui sort de l'Interieure.
    Votre visage sera ouvert, détendu et vous donnerez envie a la personne " d'essayer " de voir ce que peut représenter une séance d''hypnose ou autres.
    Elle ne croira pas forcément aux résultats, à son efficacité, mais elle aura cette envie de " tenter "...tenter de croire.
    Elle se donnera le droit.

    C'est pas le praticien qui doit lui dire on va " essayer"
    c'est la personne elle meme.
    Tout va dépendre de ce que Vous " dégagez".

    Elle viendra vers vous, (si ..........vous dégagez une certaine confiance.)
    Il/Elle fera le premier pas.
    Qui dit faire un pas en avant , dit vouloir avancer.
    Qui dit avancer dit : Croire

    ( ça reste ma propre façon de penser).

    Espérence
     
  5. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Essayer veut juste dire faire une expérience sans à priori positif ni négatif...
    Essayer ne veut pas dire rater ou que l'accès sera difficile, ni forcément réussir d'ailleurs.

    Dans essayer, il n'y a pas besoin de croire, pas besoin de croire que ce sera éfficace, il suffit juste de contaster, et de se laisser aller librement à son expérience (lacher prise)...
    ET DONC TRES EFFICACE!

    Quand une personne ne peut défaire ses doigts (suite à des suggestions pour cela), et qu'elle essaie et n'y arrive pas, elle peut contaster l'efficacité des suggestions. (donc ce n'est plus du registre de la croyance, c'est un constat.) et après on peut avancer...

    Mais alors s'agit surement aussi de changer l'approche thérapeutique, en fonction de l'utilisation "d'essayer"...
     
  6. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Plusieurs instances en hypnose ont lancé le message que le mot "essayer" était réservé à l'échec. Je ne l'ai pas inventé et ça m'a surpris d'ailleurs. Adam Eason le dit carrérement dans ses cours d'autohypnose.

    Moi, j'ai un bagage d'expérience en électromécanique. Des essais, j'en ai fait beaucoup. D'abord pour moi le mot essai est positif parce que, de un, il fait une place à l'échec, oui , mais le rôle de l'échec est très important dans la réussite car c'est de nos échecs qu'on apprend souvent le plus. Si on accueuille pas la possibilité de l'échec alors on ne tente rien, d'une part, et on n'assimile pas non plus cette notion positive mais réaliste de l'échec. Donc pour moi le terme "essai" ou "essayer" est plus juste car on ne sait jamais l'issue des choses et il permet l'honnêteté, il faut place à l'erreur positive qui, elle, permet d'avoir un paramètre supplémentaire pour ajuster les tirs.

    Est-ce qu'il y a des thérapeutes ici qui se servent de ce mot? Qui disent au patient ou client, "on va essayer cette induction là" Ou des trucs semblables?
     
  7. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Quand je propose un exercice d'auto-hypnose, et je le présente à la personne comme un essai. Un essai n'oblige à rien. Je demande à la personne de se concentrer sur ses sensations qu'elle me décrit par la suite.
    Je ne fais pas d'hetero hypnose. Alors la personne va progressivement découvrir et pouvoir ressentir une transe et pouvoir travailler dans le sens où elle le souhaite.
    Ensuite je lui propose des outils (qu'elle va essayer) et où elle pourra choisir... et s'interesser à d'autres. C'est juste la rampe de départ...

    Une autre question: le sens du mot essayer n'est peut être pas le même pour nous tous. Si on dit au patient "essayer telle induction" va t'il être enclin au doute?
     
  8. gabway

    gabway

    Inscrit:
    12 Juillet 2009
    Leo,
    Comme vous le savez, le rapport de confiance entre le client et l'hypnothérapeute est
    déterminant pour le succès de la thérapie.
    En stimulant la motivation et l'attente du client les chances de succès augmentent.
    Mon expérience me démontre que les mots "essayer", "croire", et bien d'autres, peuvent susciter doutes , peurs et appréhensions.
    Quand le rapport de confiance est établi, quand l'attente et la motivation du client
    sont fortes, le client comprend qu'en suivant les instructions du thérapeute le succès est au rendez-vous.
     
  9. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Ben voilà, vous dites pareil comme ce qu'on dit... Mais je n'aime pas ça. :? Ce n'est pas tellement "moi" comme approche.

    D'un autre côté est-ce que les éricksonniens ne mettent pas justement bien des "peut-être que" ceci ou cela? Mais encore là c'est comme dire à un enfant "est-ce que tu préfères mettre ton pijama bleu ou ton pyjama rouge...En fait ce qu'on veut c'est qu'il mette un pyjama. :roll:

    Il me semble que de dire "on va essayer" ou "on va tenter" cette technique là ou une autre façon de suggestion devrait pouvoir se dire. Y'a combien de gens qui font semblant pour ne pas que Mr le thérapeute aie de la peine alors qu'il semble si certain de son truc tellement qu'il n'utilise même pas le mot "essayer" ou "tenter" ou "on va voir ce que ça donne" ?
     
  10. esperence

    esperence

    Inscrit:
    6 Novembre 2008
    Léo,

    Prononcer le mot " tenter " ou "essayer " peut se dire lorsque la confiance est établie.
    Si un praticien est honnéte envers la personne, il peut se permettre de lui dire:

    - si vous êtes d'accord, nous pourrions essayer, puis ensuite
    Voir ensemble le " Résultat" .

    Il est préférable comme je le dis plus haut que ça vienne de la personne, mais au font y a pas de régles...
    Etre sincére, c'est une très belle valeur.


    Pratiquer comme vous le sentez
    et vous verrez que c'est tout à fait possible, si le contact est bien établi entre vous deux.

    En revanche, si la personne n'y croit pas et qu'en plus elle n'a pas confiance en vous...prononcez " essayer et " tenter " vous verrez vite le résultat.
    Vu la tete, vous comprendrez très vite . :wink:
    :shock:

    ............................................................................

    "ESSAYER" n'est pas un échec..c'est un ESPOIR .
    C'est se laisser la chance de croire.
    J'ai voulu avancer alors j'ai " essayé" j'ai tenté et grace a ces essais j'ai réussi.

    Quand vous dites:
    " ce qui m'énerve le plus, c'est de ne pas pouvoir dire "on va essayer" .
    ça m'a fait sourire

    Moi, ce qui me rend heureuse, c'est de pouvoir dire " je vais essayer ". :wink:
     
  11. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Parfois les essais sont plus ou moins nombreux avant d'aboutir, ça dépend de la difficulté de la tache.
    Heureuse de vous voir sur le site Espérence...

    "Expérimentes pour connaitre la sagesse" tel est le message du serpent..
    Et où est le saumon?
     
  12. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Le saumon est en vacance en ce moment si j'ai bien compris. :wink:
     
  13. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Et vous Leo, ni saumon :lol: , ni serpent :oops: ?
     
  14. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Je n'en ai aucune idée.! :roll:
     
  15. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Reste à découvrir alors...
     
  16. vaillan

    vaillan

    Inscrit:
    5 Août 2009
    Bonjour leo !
    je suis nouveau sur se forum et en surfant sur les différent sujet je suis tombé (oups pardon )
    sur le tien
    pour ma par je déteste se mot « essayer » c’est s’accorder 50% de chance d’écheque ,
    je n’essaie jamais « je fait » les echeques sa use et sa fait douter de soi et de ses capacités

    ton enthousiasmes suffit a provoquer la curiosité et l’envie de croire ou faire vivre cette fabuleuse expérience qui est la transe , l’hypnose ou l’autohypnose
     
  17. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    essayer,croire , le devoir, le pouvoir sont des poisons
    et d'un point de vue thérapeutique si vous les rayer de votre vocabulaire , vos chances de succès vont décupler....
    dixit gerald kein, don mottin et cal banyan...
    n'essayez pas , faites...après l'expérience vous pourrez juger par vous même sur un nouveau savoir...
    si cela ne marchait pas , vous pourriez reprendre vos billes!
    n'est ce pas ?
    alors que vous coute ce risque reelement?
    c'est aussi un principe essentiel pour l'apprenti hypno....
    on vous demande d'oublier un instant tout ce que vous avez pu apprendre de la psy et meme de l'hypnose...juste un instant et de faire...
    quoi?
    suivre les règles et le protocole qui mènent a la profondeur désirée...
    pas de place pour l'essai ici....
    après vous pourrez bâtir toutes les théories , si vous en avez le temps ou si ça vous amuse!
    l'essentiel est la preuve....pragmatique de la cause a effet...
     
  18. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    qu'il fallait que le patient ou client croie en l'efficacité de l'hypnose pour que ça marche
    c'est en fait un condition...
    vous dites au client de vous faire confiance juste pour un temps limité....
    a cette séance puis il pourra juger ....
    si il suit vos instructions a la lettre cause il rentrera en transe effet
    après c'est a vous de lui suggérer qu'il est bien en transe avec ce qu'on appelle
    des test de profondeur
    a cette première séance vous n'avez même pas a faire de thérapie car
    vous avez déjà convaincu votre client...
    n'est -t est ce pas une thérapie en soi?
    pensez vous qu'il va vous faire confiance pour la suite?
    tout va se passer dans la progression et le renforcement de cette confiance!
    ce qui va vous permettre de "vendre" la suite...une autre thérapie, sans doute!
     
  19. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    l'espoir ou plutôt espérer que ça arrives en est un autre a rayer....
    car l'espoir contrairement a ce que l'on veut croire...
    ne fait pas vivre (dans le présent!) mais introduit un hypothétique miracle...
    dans votre psychisme qui permet aux autres d'exploiter votre croyance
    le principe religieux....
    ce qu'il vous faut est plutôt spirituel! personnel et qui vous appartient vraiment...
    a vous de choisir!
     
  20. esperence

    esperence

    Inscrit:
    6 Novembre 2008
    Paulelie, vous dites :

    - Essayer, croire sont des poisons
    - l'espoir ou plutôt espérer en est un autre a rayer....

    Se sont vos croyances à vous et je les respecte .

    Croire , c'est garder l'espoir.
    Faites un ti tour dans les hopitaux, y en a qui garde l'espoir et qui s'accroche.
     
  21. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    mais qui voulez vous convaincre? avec ces vérités?
    de la provocation gratuite...abstenez vous donc!
    avec un avatar tel que vous avez choisit on a tous compris que vous allez défendre, l'espoir,la croyance et l'hôpital
    moi j'ai été empoisonné par l'industrie pharmaceutique
    vous êtes payée, nous avons tous compris!
    que cherchez vous a démontrer?
    que vous êtes une victime....sur laquelle je passe ma colère?
    allons bon....déjà vu!
    vous n'avez pas compris que ceux qui se mettent en travers de ma route sont des obstacles?
     
  22. DianeV

    DianeV

    Inscrit:
    6 Août 2009
    Chacun a ses convictions et on doit les respecter ^^
    Pour ce qui est de la question d'y croire ou non pour être hypnotisé ... oui quand on y croit ça doit être plus facile mais il y a toujours moyen d'hypnotiser un sceptique qui n'y croit pas.
     
  23. vaillan

    vaillan

    Inscrit:
    5 Août 2009
    l'espoire !!!!! cest la seul chose qui nous reste face à l'addverciter ;
    la seul chose !!!
    lorsque que l'on vous annoce que votre petite fille de 3 mois est attainte d'un cancer
    est si c'est vrais que sa ne fait pas vivre dans le present cela permet de se tourner vers le future et d'avancer

    l'espoire ! fait de nous des HOMMES debout

    toutes fois je respecte vos croyance
     
  24. mj_consult

    mj_consult

    Inscrit:
    16 Mars 2009
    Merci Vaillant, ce nom résonne drolement bien, dommage qu'il soit déja prit, ceci dit, ce que vous dites prends tout ces sens.
    Je peut vous l'empreinter ?
     
  25. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    L'espoir évidemment c'est pour le futur. Parfois le présent est tellement insupportable, que c'est l'espoir d'un avenir meilleur qui permet de tenir.
    Et c'est cet espoir qui va permettre de FAIRE et d'"essayer" d'arranger au mieux le présent.

    Evidemment le désespoir, en tant qu'anticipation négative est encore pire...

    Pourquoi ne pas utiliser l'ESPOIR comme moteur?
    C'est à dire utiliser l'espoir d'un futur meilleur (et non pas comme un obstacle. Je connais des croyants qui croient au Paradis et souffrent dans leur présent. Je trouve qu'ils n'entreprennent pas beaucoup pour améliorer leur présent. Ils ont juste une capacité supra normale à subir... Moi même n'ayant pas cette capacité à subir, je suis obligée d'aller vers le changement; mais eux non! )

    Parfois c'est un obstacle, mais il peut être utilisé comme un vecteur pour aller mieux, au lieu de s'ecrouler dans le présent, et de ne plus s'en remettre.

    [En ce sens cela n'empêche pas de faire de l'hypnothérapie (et de s'y investir vraiment) dans l'ESPOIR d'aller mieux. On ne peut demander une certitude à celui qui n'est pas enclin à l'avoir...et de croire de but en blanc à l'hypnose. On peut demander de faire comme si...
    (comme quand on n'arrive pas à dormir, on pense qu'on dort et finalement on finit par dormir...)
    On peut lui demander de suivre des instructions, et constater les faits par lui-même. On sera en dehors des croyances avec une participation active.
    Il y a des sceptiques partout et seulement s'agit il de les convaincre de faire l'expérience, de suivre juste à un moment donné, une confiance en une personne expérimentée qui en a soignée beaucoup d'autres...
     
  26. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Entre parenthèses les médicaments sont antidotes et poison. Ils devraient être prescrits avec parcimonie et que quand c'est réellement utile!
    (nous sommes bien content qu'il y ait un vaccin contre le tétanos par exemple)

    Par contre éviter tous les remèdes de cheval qui abrutissent et empêchent l'individu d'affronter sa vie!
    Parfois il vaut mieux pleurer pendant trois jours ou un soir et entreprendre un changement, plutot que de bouffer des anxyolitiques.
    Enfin, c'est un avis perso et je me permets des sautes d'humeur sans que je ne le juge pathologique. Si ça persiste trop, il me reste l'ah...
     
  27. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    oui vous avez raison....mais ces notions crée un amalgame
    qui a pour résultat une confusion dans l'esprit du client..
    vous pouvez choisir de vendre de la spiritrualité/religion etc
    en utilisant un espoir hypothétique...ou renforcer la confiance en utilisant les croyances du client...tout a fait d'accord.
    moi je ne vends pas de l'espoir....je vend de l'hypnotherapie
    qui a une définition auquel je suis attaché et qui est précise!
    c'est une fonction pragmatique qui n'a rien, avoir avec cette fiction a l'eau de rose....une fantaisie , l'espoir.
    si vous voulez jouer sur ce tableau, c'est votre choix moi j'ai une position plus sérieuse celle des résultats!
     
  28. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    ce que vous ne semblez pas comprendre est:
    que les mots qui sont nos principaux outils....
    quand ils ont une valeur a double sens,et possiblement impliquent
    un possible echec, sont a rayer de votre vocabulaire!
    c'est simple....
    les discussion metaphysiques, intellectuelles
    qui me font perdre mon temps et le votre....
    polluent et nous écartent du vrai sujet...
    en répondant a ces "esperances" vous entretenez
    le status quo....
     
  29. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Le langage par définition est subjectif, et différemment interpreté.
    Donc être le plus précis possible... à certains mots des patients peuvent se bloquer, et pas toujours le même.
    Tout cela est plus subtil.

    Ayant souvent à convaincre autrui, le pragmatisme parfois ne marche pas du tout... et l'eau de rose, oui... Ca dépend avec qui.
    Observer rapidement et s'ADAPTER en fonction de..
    Vous au moins vous avez quelque chose à vendre, moi je n'ai rien à vendre...juste du temps à demander en échange de Quoi? de mon sourire, ou d'un intérêt scientifique...ou commercial. (pour les sondages ou interviews)
    Alors faites avec ça... Croyez moi, il y a eu reflexion, quand il faut convaincre une personne sur trois par ex d'accepter de participer à une expérience scientifique... et puis d'en vivre...
     
  30. vaillan

    vaillan

    Inscrit:
    5 Août 2009
    Bonjour ! il vous a fallu 200 mots environ pour me démontrer que vous étiez un érudit !

    • Citation de « zoulouk »
    Le langage par définition est subjectif, et différemment interprété.

    Un geste vos mille mots !!

    Une poigner de mains franche, un geste de la main pour inviter la personne a s’installer confortablement et un visage éclairé par la connaissance suffit à provoquer la curiosité et l’intérêt
    A cette instant précis le doute s’estompe est la personne devient respective il ne s’agit plus pour votre interlocuteur septique de « croire »ou « d’essayer » mais de participer a cette nouvelle expérience .
     
Chargement...