Formation Hypnose

exercices de déhypnose

Bonjour Perchancetodream,

Pour aller plus loin, Eckhart Tollé (le pouvoir du moment présent et mettre en pratique le pouvoir du moment présent)...

Pour le récurage, possible d'y adjoindre quelques suggestions du style..."tout autant que je frotte ce sol, je me lave de mes pensées pour les rendre plus belles et brillantes comme le sol... "
"Cette tâche qui disparaît c'est comme cette pensée pas sympa qui disparaît" et chouette s'il y a plusieurs tâches !

Evidemment à adapter dans ton style de langage.

Récurer peut devenir très ludique..etl lauto-hypnose peut être très fun.

Le geste associé à la pensée.. avec un ancrage dans le mouvement... en plus tu peux y ajouter une musique, pour le coté son.. et dans une seconde phase d'apprentissage quand il y aura des pensées plombantes, tu t'imagineras entrain de récurer tout cela... avec une superbe éponge qui gratte bien et qui nettoie profond, profond...

Bon dimanche...
 
Salut Katia,

Merci :D

j'avais pas pensé au ménage comme exo d'ah/suggestion mais c'est une idée à creuser ( à gratter?).
Cela supposerait de faire le ménage en mode semi automatique ( comme la conduite) pour etre en transe légère. C'est sans doute comme ça qu'on le fait souvent d'ailleurs.
Là, sur le coup, c'était plutot en exo de type "pleine conscience". Ca permet aussi parfois à des choses de s'exprimer, de s'integrer, comme la tristesse et l'acceptation. Peut être lié au rythme ou autres caractéristiques en soi de l'activité. Ou bien à des associations avec des représentations du féminin?

Conclusion, quoi qu'il en soit: le ménage, c'est facile, pas cher et ça peut rapporter gros. En plus tu fais ch... personne. Et t'es content quand ta maison est propre, même si tu sais que ça ne durera pas. Et toc, apprivoiser l'impermanence :wink:

E. Tollé, lu, avec intérêt. Là encore, et on rejoint ce que tu disais, Jean ( je crois?), il s'agit d'une pratique, sur du long terme, des années, vraiment.

Il propose, entre autres, une méditation extremement puissante sur la mort, la nôtre, le corps qui se décompose, retourne à la poussière, et nos émotions , et nos idées. Je l'utilise parfois pour "dédramatiser" ( de ces émotions, positives ou négatives, il ne restera rien, alors laisse partir maintenant, gâche pas la vie maintenant). Je trouve difficile de me représenter l'extinction des pensées. Le vide sidéral? Est-ce que c'est de ça dont tu parles, Jean?
 

Paul Elie

Membre
jeangeneve a dit:
Que devient votre pratique, JeanGeneve?
Ma pratique s'amenuise,
certaines choses qui me semblais comme acquise deviennent de plus en plus difficile a obtenir.

ces derniers temps je suis dans une phase ou je suis des plus absorbé.
tout le contraire en fait .
et il me faut de plus en plus de temps pour m'en apercevoir...
de plus en plus de temps pour en sortir.
et je le perçois comme de plus en plus difficile
de moins en moins d'approches semblent efficaces.
je lève le pied, cela doit a mes yeux rester disons ludique.
les corvées, les boucles, s'absorber dans des paradoxes me semble plus utile pour moi.
rester dans le gel, l'observation du moi "çà" commence a bien faire .
Ce serais comme si je perçois que je n'est plus beaucoup de temps.

l'écoute de soi est une chose importante, et elle ne doit pas être négligée.
c'est le trend du moment, une mode, comme quelque chose.
c'est a mes yeux le grand truc des professionnels de l'aide aux personnes ...
et après ?
il est peut-être possible que après une décennie on se réveille pour se rendre compte que c'est du rien et que entre temps...
ca été bien utile pour pleins de choses, pleins de monde.

à ce stade ma croyance c'est que c'est juste un élément.
si d'autres choses, n évoluent pas dans sa vie, tout cela ne sert strictement a rien .

se sacrifier, s'investir, s'engager, il y a toujours quelqu'un ou quelque chose qui y gagne mais c'est pas "soi".

on arrête pas de projeter du brouillard, du rien et pleins d'éléments pour nous égarer, et c'est d'ailleurs assez incroyable ce qui est dépensé comme énergies et ressources pour nous mettre dans la confusion par ce que on a décidé que c'est bon pour nous.

j'ai en effet décider de m'offrir et d'explorer un peu plus avant cette approche "zeromental"

je vais m'accorder du temps pour ne pas y refflechir, marcher, faire du yoga, et qui sait pratiquer za zen.

dans l'intervalle je ne vais pas trop y refflechir et m'absorber plus avant encore et toujours plus dans le rien .
car le rien j'y suis depuis toujours.

certains meurent en ayant attendu un train.
je suis parfaitement conscient que c'est ce qui m'est arrivé.
je suis déjà mort.

D'ailleurs vous me percevez de moins en moins ici aussi .
quelque chose est encore assis sur le banc mais franchement c'est plus grand chose .

une forme de détachement ...
certainement pas celui de Jollien

celui qui permet de vous détacher au point de ne plus être, de ne plus vous faire chosifier.

c'est en marche, la virtualisation se généralise .

même le web et doté d'une plasticité et dispose d'une résilliance
pourtant de plus en plus il est codifié, hiérarchisé et de moins en moins de monde décide de plus en plus ce qu'il est bon de lire ou pas...
une boucle sans fin alors que tout le monde a faim.
de cette appétit on nous abreuvent et c'est repartit pour des millénaires ....

mais ce serais quantique, cybernétique.

on nous y perd en étant persuadé que on vas finir par s'y retrouver...
on transe de plus en plus profondément.
on est de plus en plus suggestible.
plus on veux en sortir plus on y plonge.
et la bouche est bouclée une de plus...


ne pas être à de plus en plus de sens pour moi .
mais ce serais la mort.
bin oui !

si je part du principe que je le suis déjà, bien des choses semble se régler
et si je meurt c'est de toute façon déjà résolu puisque je l'était déjà depuis toujours.


je sait pas si j'ai répondu a votre question inductive...

c'est juste la transe du moment
qu'avez vous perdu de vue?
vous oubliez que l'essence de notre vie est de pousser au maximun l'issue fatale et de jouir....dans le moment!
or ce n'est pas dans la de-hypnose que ça se trouve!
mais tout au contraire dans l'auto hypnose et cette drogue que sont les émotions "positives" voire euphoriques...
il faut l'accepter, nous sommes des jouisseurs....

ce livre " mental zéro" est pour moi un passage.... de prise de conscience de notre propre masochisme....
a atteindre la douleur...
d'une chose qui n'existe pas.....
le vide (absolu!) entre autre!
car si le tout est rempli de vide....il n'est jamais absolu...car rempli de petites particules qui en font leur propre existence!
or la question n'est pas dans le vide ou dans l'étiquetage des particules mais bien dans le plaisir du pouvoir qui nous est donné...
de ce que nous (en faisons) allons en faire

la question est simple et la réponse l'est tout autant
oui ou non?
que choisissez vous le oui ou le non?
seriez vous prêt enfin a me rendre visite?
paul.
 

jeangeneve

Membre
ho bonjour Paul, et bonjour les autres...

on s'écarte du sujet et on en reviens à... moi, et à mon cheminement de vie depuis plus de 3 ans ici...
je vais peut-être réactiver le très long sujet ici ou je partageais mes vicissitudes et mes états d'âmes ...

cela feras sans doutes du bien à ce qui reste de mon égo...

pour revenir un peu au sujet... "zeromental"...
comment dire et je ne suis pas sur que ce soit "induit" par cette " méthode".
c'est que je suis dans une période ou...
j'ai été plus absorbé, plus dedans que maintenant !
un peut comme à mon arrivée ici, en pleine bad-transe.
c'est un peu moins bad ...

Je me sens plus en confiance.
je suis de plus en plus confiant envers mes perceptions et perçois plus que je suis dans le vrais.
malgré que qui a été induit durant des années durant mon enfance, adolescence et ma jeune vie d'adulte..
c'est pas des truc facile à évacuer, et a démêler...
"çà" se fait !
c'est de loin pas des plus génial ou agréable.

Bien que pour le moins absorbé dans un travail disons auto-analytique
( un non sens pour un psychanalyste )
le partage de Frédérique Vincent, me permet de "descendre moins bas"
de rattraper à coups de " bazookas"...

je suis en pleines constructions d'approches, de théories, de sénars.
des pensées ... en pleins moulinage !
pour le zeromental c'est des plus ratés !
MAIS, bien des choses, bien de mes constructions aboutissent.
des satoris ?
j'en suis pas sur .
je parviens à tout de même une forme de méditation ou il me semble parvenir à laisser défiler ces pensées, établir des schémas, des théories, des constructions, sans que cela sans vraiment moi, sans que j'en soit imprégné :
c'est pas du 100 pour 100.
mais c'est assez cool quand même .

ca peut paraître un peu nébuleux et pas très clair, mais peut on chosifier ou, porter des mots là dessus ...
pas évident.

en plus je me rend compte que je ne répond pas a vos questions provocatrices .
 

jeangeneve

Membre
un an....

comme le temps passe.
zéromental@, un stage...
pas évident...

j'ai une difficulté pas possible a pratiquer seul, le découragement me gagne.
pas de patience, de tolérance envers moi même .
Depuis mon stage, j'ai pris une voie parallèle .
cette année a été probablement été tout aussi catastrophique que les dernières années .
j'aurais être du être déprimé grave, vus que aucuns des objectifs n'a été atteins .

Le coté coatching du stage m'a semble t' il plus impacté que la pratique de la méditation.
une voie a ne pas négliger, et à accepter. (dépendance)
durant cette année, j'ai flirté avec les interdits .
reste le nerf de la guerre , le fric.
il existe bien une réalité, et elle asservis !
en ouvrant les yeux, mon coeur, j'ai pris conscience d'un autre monde...
celui de la mage.
j'ai pus méditer sur l'autre, c'est pas évident tant l'écueil du jugement surgis rapidement.
En fait, je me suis confronté a ma propre éthique .
je me suis rendu compte à quel point elle me bloque, et a quel point cela a été induit par traumatisme successif.
Durant des années je me suis tenu à cette étique, était clair avec moi et mes valeurs...
j' ai compris que c'est du flanc,
moi ça tenais debout, la société pas du tout là c'est que du bla-bla.

en ouvrant mon coeur, j'en ai vus des "cas" qui en fait sont aux commandes .
Des psys qui thérapeutent sous rithaline,
des élus qui ne légifèrent jamais dans un bon spacecake,
des traders accroc à la cooke ....
des spécialistes de la relation d'aide, qui veulent faire une bonne action avec moi pour se sauver de leurs mauvaises actions.

j'en tire une drôle de théorie ...
ma dépression récurante et durant des années, c'est peut-être pas la mienne .
je suis juste à un point de " la chaine alimentaire" ou c'est juste moi qui subis les conséquences .
ma réflexion actuelle, c'est de trouver les moyens de ne plus nourrir, ce système, ou alors me moins possible.

Théraper, montrer les contradictions à ces gens là, c'est penne perdue, tellement il bénéficie d'avantages secondaires et sociétal .

Je suis vachement triste de n'a pas avoir pus émerger au delà des états de consciences, j' ai même régressé à ce sujet cette année
les émotions prenant toujours plus le pas sur la réalité.

la protection que j'ai installée a du bon,
plus de contacts sociaux, installer une bulle protectrice
avec quelques précédés simple .
le casque, la musique, entre autres..
l'hypnose quoi...
mais la sienne, pas celle des autres, évacuer un océan de merde intérieur qui en réalité est à l'extérieur de soi.

méditer, pas seul...
et surtout dans la joie !
j'ai quitté sans regrets l'école occidentale de méditation ou on m'enseigne la douleur comme principe de de renaissance,
une belle connerie psycodynamique, freudienne qui ne mène nul part .
cela me conduit hélas chez les religieux, qui a défaut de l'éveil sont dans une certaine forme de détachement et la joie...
c'est somme tout assez cohérent et ma fois assez PNL de modéliser...
c'est lent , voir pénible, et c'est juste quelques miettes de la vérité, et de ce que il peut être utile .
et c'est bien trop tard pour moi,
justement je crois que c'est cela qui est intéressant .
j'ai plus rien à vendre .
je vais aussi a nouveau retrouver l'ascétisme, tant le sexe est utilisé pour nous distraire et manipuler...
 

jeangeneve

Membre
pour finir sur une note positive je vous propose de visionner ce clip avec toute une symbolique psychanalytique (chamanique)
 

Paul Elie

Membre
pour atteindre les sommets il faut (encore!)payer le prix
si le néant est la cible,le sacrifice commence par abandonner le matériel
or, je suppose que vous êtes bien assis devant votre ordi?
et n'etes pas pret a echanger votre place....avec pire?
je crois que je vais me permettrede faire des fautes d'ortograph
un peu commeun codepoetic/clin d'oeil a la NSA.
 

jeangeneve

Membre
la suite du clip, ici je vois une belle allégorie avec l'inconscient, sa cité intérieure,,,
la présence..,
La voie ! (pas si sur!)
bonne réflexions à tous.

 

jeangeneve

Membre
Comme le temps passe, 15 mois depuis mes premiers exercices zeromental®

faire le vide donc, sortir d'état modifié de consciences.
raté !
et alors ?

maintenant je dirais que j'ai une impression qui affleure,
celle d'avoir fait de la place.

il y a u des prise de consciences de fonctionnement et de lâcher quelques boulets.
de lâcher des amitiés, des potes des attachement qui me rassurais.
j'ai compris une forme de fonctionnement qui me rassurais.
mes amis était tous des gens très bien mais en quelque sorte des buitifful looser,
dans l'incapacité de s'assumer et aux crochets de la société.
je pouvais au moins me dire que moi au moins je ne profitait pas de ce système .
présentement je me dit que ca doit vraiment être déprimant de se trouver immergé
dans un tel contexte.

je me suis énervé et fâché avec beaucoup de monde ou alors pris mes distances, du recul
cela implique un retour de balancier on est tout à coup coupable de tous les maux.
et puis il y a l'attachement, la prise de conscience de celui-ci et le deuil.

il y a u bien un vide, un flip, une peur .
ensuite je fut l'objet d'intéraits de quelques spécialistes de la relation d'aides courant mai 2013.
tous voulais m'aider.
je me suis vachement attaché a eux, voyant la fin du tunnel et la reconnaissance
il y en a même un qui a flirté pour induire un bon transfer et s'assurer de son influence.
J'ai vite déchanté, rien de concret.
et puis ils on tous fait le même protocole ca devenais de plus en plus invasif,
puis "ils" m' ont tous fait le même coups !
que mes problèmes sont pas inéducables, que on peut s'en sortir
que eux mêmes sont passé par là que eu aussi sont d'anciens alcooliques ou anciens toxicomanes et que eux s'en sont sortit .
donc voilà si je suis pauvre, c'est que je suis toxico.

Je ne vous explique pas ma colère.
ainsi j'était cela.

un mois après s'est présenté quelques occasions, alors si j'était cela, alors allons y !
je occupe justement d une nouvelle relation cocaïnomane, maniaco-depressif que je thérape sauvagement.
Il s' agissait pour moi d'entrer dans son monde, d'être syncro, entrer dans son intimité

j'en ai appris beaucoup, cela ma éclairé sur les croyances de la modélisation de l'esprit humain de l'institutionnel
de la psycophatologie.
j'ai tout de suite compris la logique méthodique, ce rouleau compresseur qui a broyé mon enfance.
Freud prenais de la coke pour ces douleurs ?
franchement pour avoir expérimenté il y a mieux !
ses certitudes viennent des bouffées d'égo que procure le produit !
en ces moment pour moi tout était plus clair, sur le coté libidineux de Freud
et du comment il a échafaudé ses théorie.
reste pour moi un mystère avec ses propos sur la mythologie et ses association d'idées qui se transe-forme en dogmes.

Sous l'influence du produit j'ai pus ressentir les bon moments pour une suggestion.
enfin c'était mon attention.
J'aurais pas imaginé une telle efficacité !
deux mois d'abstinence après 11 ans de prise quasi quotidienne !
ça ma skotché !

quelques phrases et je change la vie, vas falloir aller molo et être au clair

je suis alors sagement je suis retourné à la méditation dans un truc paradoxal :
faire le vide et digérer ce qui s'est passé, évoluer, avancer....
et puis il y a u ce stage tant attendu....

vu le calme de ce forum et que j'ai un peu de temps, je vais poster une suite quand bon me plairas .
 

Paul Elie

Membre
en fait vous rechercher le fond des choses:)
il ne vous reste plus que le s and m et le meurtre!
pour parfaire le tableau?
trouver le bonheur par une exploration de la misére
il y a des antecedants littéraires....pas tres original tout cela.
m'enfin....
 

jeangeneve

Membre
WOW
il y a rien a explorer c'est là, devant les yeux.
ce monde est ce qu'il est et tout n'est pas si beau.
il est possible que je meuble ma peur du vide ici .
 

jeangeneve

Membre
Avec le recul c'est une thérapie paradoxale.
c'est pour me moins usant.

en gros il s'agis de transer toujours plus pour soit disant en sortir, c'est un concept qui amène a une régression importante et a une suggestibilité encore plus importante.
Donc tout le contraire de ce qui m a amené a pratiquer cette méthode.
Forcément tu lâche prise, et renonce tu te retrouve très malléable et il faut bien le dire frustré
C'est l'échec total ou tu en a rien retiré et encore moins un mental neutre ou une non dualité tu est tout au contraire bloqué et plongé en transe et en régression sans en voire le bout.
C'est extrêmement épuisant et tes relation utilisent cela pour te manœuvrer a l'envie .
 

surderien

Moderateur
Membre de l'Équipe
Un jour, j'ai touché le fond au plus pro fond du fond et partir en transe m'a sauvé la vie...
Depuis, je suis en apesanteur.

Je réalise que le monde est fou.
Et les plus fous sont ceux qui se persuadent de ne pas l'être.
Ceux qui ne veulent pas partir en transe thérapie.
Et qui ne vivent pas vraiment en se prouvant qu'ils ne sont pas ce qu'ils sont.

Qui vivra, comprendra...
Un jour...

Mais Surderien.
;)
 

jeangeneve

Membre
Bien, bien bien…

D’ou viens ce dépit, cette colère ?
Cela fait 3 ans que vous m’oblitérer à chaque fois que je poste quelque chose.
Pourquoi vous sembler si impacté, c’est en quelque sorte mon échec, pas le votre, vous qui affirmer encore et encore être en apesanteur depuis belle lurette…

Des fois mais pas toujours, je me demande bien ce que je vous ai fait, à quel moment je vous ai nuis…
Vous pouvez m’expliquer, ca pourrais même m’aider, au bord de la page par exemple…

Vous faite preuve encore d’un fort attachement envers moi, certes nous avons passablement transé en sycronicité dans un lointain passé.

votre opignon sur ma santé mentale m’importe peu, a vrais dire…
C’est vous qui multiplier les avatars, les pseudos, les personnages ici et ailleurs et pas toujours par bien-veillance.
Si j’était un psy a deux balles, je pourrais vous faire remarquer que cela est une projection.

une observatrice de ce forum viens de me contacter pour me faire observer que vous êtes un peut en dépit amoureux…
je ne suis pas sur que ce soit cela. (projection encore)

Vous êtres si sur de vous, de votre jugement, c’est si clair.
-Prenez soin de vous, et continuer a atteindre vos objectif.

<<Quand vous sentez monter les tours, utiliser les outils que vous m’avez enseigné afin de couler une bielle ou pas>>


C’est l’ancrage visuel de mon avatar qui vous met dans cet état ?
c’est pas lui mais quelqu’un qui lui ressemble en plus lipideux
 

surderien

Moderateur
Membre de l'Équipe
Pourquoi vous sentez vous la cible ?

Pour moi le monde est fou et ce serait fou de ne pas en prendre conscience

L'homme se construit ses problèmes et les regrette ad vitam.

J'assume ma folie et la folie des hommes.

Vous devriez changer d'avatar et prendre celui de notre président macaronique

Il est encore moins dans le social et beaucoup plus dans le pouvoir de la finance.
Et il mène le monde, avec son hypnose trompienne.

:(
 

surderien

Moderateur
Membre de l'Équipe
et puis ca fait un an que je transe a la recherche de ce que je me plais a affirmer comme le rien .

Pour me sortir de cette vampirisation qui m'entoure, j'aimerais bien tout lâcher pour retrouver mon hypnose bienveillante du fond du fond...

J'ai réussi en étant en apesanteur
Zéro mental validé.
Love.
:rolleyes:
 

jumb

Membre
Pour moi le monde est fou et ce serait fou de ne pas en prendre conscience
Pour moi aussi, le monde est fou, surtout dans le sens où l'on privilégie le "matériel" plutôt que l'humain, en chosifiant le travail, en ayant des technologies merveilleuses qui au lieu de nous faciliter la vie nous la rendent encore plus complexe. Aussi de vouloir nous transformer en consommateurs bébêtes voulant tout tout de suite et souvent d'y parvenir !
Et plein d'autres aspects qui font craindre le pire avenir pour notre planète pour satisfaire le Dieu Argent.
Tout cela est "folie" car nous sommes en train de détruire notre planète, l'endroit sur lequel nous vivons.

Fuir dans le rêve n'est pas une solution non plus, car c'est faire l'autruche, et un jour le ciel nous tombera sur la tête.

A notre niveau, nous avons néanmoins une marge de manoeuvre, celle de pouvoir choisir notre comportement, nos valeurs, de sourire plutôt que d'amener de la tristesse, d'être dans la relation ou de ne pas l'être... etc...
 

jeangeneve

Membre
Bonjour chez vous,
merci pour ces aphorismes bloquants
oui il y a une cible
une intention clair.

Je m'en amuse, tellement aveuglé par votre jugement sur moi et des présupposés venant de nul part.
Ca perd toute crédibilité et , donc beaucoup d'influences.
Cela ne ma même pas énervé, tellement c'est a coté de la plaque.
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres

Meilleur partage

Vous aimerez:

Haut