exercices de déhypnose

Discussion dans 'Les différentes Techniques & Se Former-S'Informer' créé par jeangeneve, 9 Janvier 2013.

  1. jeangeneve

    jeangeneve Membre

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    Messages:
    2059
    J'aime reçus:
    49
    Points:
    3580
    Localité:
    là bas,
    par ici je débute une nouvelle série.

    avec quelques épisodes sur mes ressentit et progressions
    à l'aide de l'ouvrage très prochainement disponible en France :

    Zeromental de
    Frédéric VINCENT

    je n'est pas abandonné le cercle de tamour chamanique,
    il y a u une pause durant les fêtes et plus de nouvelles...
    restait donc a attendre et à lire cet ouvrage commandé...
    après un peu plus de deux semaines les changement d'être sont perceptibes.
    Je vais donc plus avant et vous devrez donc suporter mes impressions et projections sur quelques épsiodes.
    si certaines choses ou titres vous semble abscon c'est que il faut lire cet ouvrage.
    Je me vois mal vous livrer toutes le clefs de son auteur, autrement a quoi bon faire un ouvrage si abordable.

    ce petit ouvrage compact est pas cher du tout certes ca paye pas de mine, car l'esc-sens est à l'intérieur....
    La première partie est pour le moins cadrante, et disons moderne, actuelle .
    à lire d'une traite et à relire.

    à
    l'issue de cette première partie, j'ai fait une pause...
    une appréhension, ça parait énorme ce truc, comment je vais pouvoir arriver a un truc pareil !
    et puis c'est bien le genre de truc que je ne parviens pas a faire.
    et puis " la présence" bin j'arrive pas modéliser ce moi profond.. enfin un moi véritable heuuuu, justement je suis qui ou quoi, pas clair.

    y en a de la merde...
    une petite séance de mise à la poubelle Valikoriene s'imposait.
    et puis ca fait un an que je transe a la recherche de ce que je me plais a affirmer comme le rien .
    ce qui est proposé dans cet ouvrage cela semble vachement ressembler
    donc merde à mon mental et go une séance de stimulation alternative des deux émisphères.
    j'attaque le jours suivant...
     
  2. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk) Membre

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Messages:
    3091
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    2350
    Tu as fait quoi ou qu'est ce que tu n'as pas fait ?

    S'agit d'explorer le vide ?
     
  3. jeangeneve

    jeangeneve Membre

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    Messages:
    2059
    J'aime reçus:
    49
    Points:
    3580
    Localité:
    là bas,
    l'objectif est selon l'auteur est d'arriver au niveau 7

    certes cela vous fait une belle jambe...
    c'est un état de soi qu deviens permanent, un état ou le mental s'éteint...
    je peu l'utiliser sans qu il m'utilise .
    je suis libre de toute projection mentale.

    là probablement que c'est plus clair pour vous...
    je vais vous faire une projection...
    cela pourrais ressembler à ce que certains appellent un saut quantique...
     
  4. mindy

    mindy Membre

    Inscrit:
    23 Août 2009
    Messages:
    571
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    1590
    Bonjour Jeangeneve,

    J'attends avec impatience votre retour d'expérience(s), les promesses de ce livre sont très...prometteuses, reste à savoir si elles resteront des promesses...ou pas.
     
  5. jeangeneve

    jeangeneve Membre

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    Messages:
    2059
    J'aime reçus:
    49
    Points:
    3580
    Localité:
    là bas,
    heuuu...

    cet ouvrage ne promet rien..
    il propose une bonne palette d'exercices
     
  6. mindy

    mindy Membre

    Inscrit:
    23 Août 2009
    Messages:
    571
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    1590
    "Le Zéro Mental permet d'aller au-delà du mental et d'être en contact avec notre "guide intérieur" qui n'est autre que nous-même à un niveau plus profond."

    Alors on va dire qu'il suggère fortement qu'il va nous apporter une richesse supplémentaire. :wink:

    Bonne lecture
     
  7. jeangeneve

    jeangeneve Membre

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    Messages:
    2059
    J'aime reçus:
    49
    Points:
    3580
    Localité:
    là bas,
    J'ai donc lu une bonne partie des exercices, jusqu'à a un moment donné ou..
    je ne comprenais plus très bien...
    Je suis conformiste et j'ai ensuite repris et expérimenté depuis le début .
    Les premiers exercices m'on qu'a moitié surpris, j'ai peu a peu perçu que c'est ce que je pratiquais empiriquement depuis plus de un an, après mon stage d'auto-hypnose qui m'avais beaucoup déçu ayant bien dépensé et ou aucune clef ou protocoles n'ont été donnés.

    Une simple hypnose sèche, ceci-dit justement, laisser défiler les pensées être l'observateur c'est un peu ce que je fait régulièrement.
    Dans l'exercice au delà du corps cela a été moins évident enfin c'est ce que je croyais..
    woff, comment dire, quelque chose que j'ai déjà éprouvé en chamanisme, comme un début d'extension de conscience d'après le chaman...
    un état ou la frontière entre le moi et le non moi est disons moins clair,
    un état ou je me sens en quelque sorte plus "liquide", fluide et ou je perçois que ca vis un peu au delà de moi...

    certains exercices sont plus difficiles a réaliser pour moi
    je dit bien pour moi...
    c'est disons les exploration les plus en dissociations comme s'observer respirer ou dans une immobilité.
    là rien a faire... le lâcher prise encore...

    durant ces exercices j'y ai pris plaisir...
    j'ai beaucoup ris de moi même, ris des pensées et associations d'idées, de ce qui émerge de mon inconscient.
    OUI ça déconne pas mal, c'est pas forcément moi, et alors c'est grave ?

    j'ai vraiment l'impression que je me retrouve, je peu me laisser à m'émerveiller de ce qui est en moi, ces ressources.
    comment dire je me trouve vachement sympa.
    je m'apprivoise ...
     
  8. jeangeneve

    jeangeneve Membre

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    Messages:
    2059
    J'aime reçus:
    49
    Points:
    3580
    Localité:
    là bas,
    Don lundi
    j'ai fait un exercice ou on se regarde dans l'immobilité
    s'observer...
    rapidement on afflué des pensées disons des boucles de trucs, des dilemmes sans solutions.
    des choses casses couilles !
    je me suis dit que c'était le bon moment pour tester mon nouveau bazooka.
    boom, boom...

    haaa là c'est cool
    du coup j'ai provoqué mon IC, j'était fier, alors tu en a d'autres pensées comme cela ?
    là je suis chaud avec ma nouvel arme !
    tiens plus rien ..
    donc retour sur cette observation, c'est pas immobile, la digestion en observation...
    et puis je me suis énervé, marche pas ce truc, fait chier
    je suis en train de me faire avoir, par l'agressivité.
    je suis foutu, j'y tiens plus, tampis j'arrête !

    je bouge, et là je plonge... mes yeux on croisé l'horloge.
    ces 5 min on duré une bonne demi-heure.
    mais donc juste avant que je m'énerve, c'était comment ?
    je regarde passer les minutes.
    ouaaaah!
    c'est cela le détachement comme raconté par Alexandre Jollien ?
    je sait pas.. ce serais comme un passage temporaire au niveau 4...
    rien de certain.
    et puis cette nuit de travail est passée...
    mais justement elle ne s'est pas passé elle était là, en cadeau
    instantanée.
    a mon retour je m'allonge et je dit a haute voix "je dort" et pouf.
     
  9. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk) Membre

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Messages:
    3091
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    2350
    Quand j ai des pensées "pourries", je me dis comment tu pourrais penser la même chose autrement, et comment tu pourrais ne plus le penser du tout, juste en observation...

    C'est une position assez spéciale par rapport à soi, en observateur de son discours mental.
    Et ça peut causer,..
    Ouais le bazooka, l image m a fait rire..., et la pensée préfère s en aller que d'être détruite.

    Ben, ça avance Jeangeneve, bravo
     
  10. Oratorioo

    Oratorioo Membre

    Inscrit:
    27 Juillet 2011
    Messages:
    292
    J'aime reçus:
    5
    Points:
    1530
    Le soi observateur préconisé par l'ACT notamment.

    C'est chouette de nous relater ton cheminement Jeangenève...
     
  11. jeangeneve

    jeangeneve Membre

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    Messages:
    2059
    J'aime reçus:
    49
    Points:
    3580
    Localité:
    là bas,
    Disons que pour moi cette expérience vas un peu au delà de l'observation...
    cette expérience ma beaucoup encouragé,
    il m'est plus aisé de commencer a percevoir ce que chosifie l'auteur par zeromental.
    il ne s'agis là que d'imaginations et de pensées encore...
    des mots sur une expérience
    du pur sabotage
     
  12. jeangeneve

    jeangeneve Membre

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    Messages:
    2059
    J'aime reçus:
    49
    Points:
    3580
    Localité:
    là bas,
    expérience l'infini...

    là il s'agis de se modéliser l'infini et il est proposé de modéliser l'univers infini..
    je m'aide avec la proposition de frederic donc je me choisis un galaxie et hop j'y suis.
    ça marche....
    au bout d'un moment je me dit que bon... bof j'ai été a gauche a droite...
    et que je suis toujours au milieu de quelque chose!
    et c'est c'est moi,
    c'est moi le centre du monde...
    pour être dans l'infini je ne doit plus être là...
    chier cet égo..

    il y auras toujours un haut et en bas uniquement par rapport a moi
    donc je réfléchis à la question, je pense, c'est donc foutu et mal partit.
    je décide donc de prendre une planète en bas a pic...
    puis encore une plus bas...
    et l' envie soudain de voir un soleil..
    oui, voilà celui là...
    avec la certitude que c'est le mien...
    hummm cool !
    je décide d' y entrer.
    mais j'ai vraiment pas l'impression d'être dedans...
    je ne semble jamais au centre...
    toujours plus dedans...
    puis a un moment donné j'ai de fortes sensations kinesthésiques,
    je me sens bouger de partout, je suis si petit.
    je suis bousculé, catapluté à une vitesse.
    je suis là mais en fait non.. je suis déjà ailleurs
    je me sens avec pleins de semblables on est dans une activité frénétique
    on se percute...

    c'est quoi ce bordel...
    puis affleure une impression...
    c'est du deutérium
    woof...
    mais alors je suis un neutron ?
    expérience géniale, bien agréable même si je suis si bousculé
    puis lent retour.. je suis là mais pas vraiment, je me rend compte que je me suis allongé .
    je suis nauséeux, pas très bien...
    je suis en catalepsie .
    je vois la pièce, peut pas bouger..
    j'y retourne, soleil... puis je m'éloigne peu a peu..
    et retour...

    ha ouais génial,
    mais c'est un "échec" mon IC m a baladé...
    transe, rêve ?
    et puis moment de grâce entre deux...
    moment que l'on veux éternel, que l'on veux prolonger. encore un peu .
    wow, je suis en nage, en larmes.

    je me suis bien planté, si cela c'est pas une régression ...

    peut importe quel moment !
    quel calme quel sérénité et tout semblais si.... juste si clair
     
  13. jeangeneve

    jeangeneve Membre

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    Messages:
    2059
    J'aime reçus:
    49
    Points:
    3580
    Localité:
    là bas,
    donc 15 jours de pratique...

    les derniers jour je me suis trouvé nul sans progrès...
    mais tout cela c'est le mental..

    et puis il y a u le coup du téléphone portable...
    bloqué et planté, rien a faire, passage au shop et bon il faut flasher la mémoire pour le relancer...
    bon ok...
    haaa parfait carte sim bousiée, et plus un contact en mémoire,
    évidemment il y avais là que des N° de mobile non répertorié et des listes rouges...
    par le passé ce genre de truc me conduit a fracasser l'outil contre un mur..
    là rien...
    juste qu 'il va falloir se faire de nouveaux potes pour trouver un sens à cette chose que je trimbale partout...
    et puis d'autres expériences
    puis une évidence c'est que je fout quoi a poster des trucs ici
    je cherche a prouvez quoi et c'est quoi l'intention ?
    c'est pas comme cela que je vais y arriver !
    je me goure .
    un peu de mélancolie, d'attachement a ce non moi, le passé

    et puis ce dernier week end avec des AH...
    avec des plongée parfois en sommeil,
    juste un week end à écouter cet IC..
    juste avant de la aussi s'en dissocier ?
    haaa ouais, ce serais bien cela
     
  14. jeangeneve

    jeangeneve Membre

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    Messages:
    2059
    J'aime reçus:
    49
    Points:
    3580
    Localité:
    là bas,
    Alors voilà...
    en gros j'ai pratiqué durant environs un mois,
    et je suis en quelque sorte en pause...
    des effets ?.
    Ha certes!

    le principal effet c'est une sorte d'entraînement de ce que l'auteur appel le mental...
    alors que je perçois que ce mental est disons un peut plus comment dire enfin nettement plus inconscient...
    Le résultat le plus sensible pour moi a été une sorte de reprise en main de cet IC.
    un entraînement, par application simultanées des exercices proposés,
    visions laser, mots d'encrages et bazookas...
    qui on provoqué une sorte de peur de l'IC, inutile d'y revenir sinon boom !

    reste que je me fait embarquer parfois sans m'en apercevoir, ce qui parait sensé à un moment donné, s'avère un embarquement pour une bonne prise de tête.

    en fait je dit que j'ai arrêté mais je me demande si je suis pas un peut en croisière appréciant ces changements en moi...
     
  15. jeangeneve

    jeangeneve Membre

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    Messages:
    2059
    J'aime reçus:
    49
    Points:
    3580
    Localité:
    là bas,
    Encore quelques mots ....

    je me limite à quelques exercices qui... quelque part font disons de plus en plus partie de moi...
    je les pratiques notamment quand je m'aperçois que je me fait embarquer ou... quand je part dans une boucle et que cela s'emballe .

    et puis il y a u une sorte de révélation ou plutôt une vérification tangible et vérifiable :
    un truc que je ne savais pas et auquel je m'attendais pas...

    ces temps-ci je suis l'objet d'un contrôle médical strict,
    des consultation avec anamnèse tous les 8 à 15 jours.
    j'ai la tension un peu élevée autour de 140/8, ce qui provoque l'insistance du praticien...
    "fermez les yeux détendez vous"
    en pratiquant l'exercice du "décor"
    la tension descend a 120/8 dans la minute qui suis .

    cool non ?
     
  16. undy

    undy Membre

    Inscrit:
    26 Mai 2011
    Messages:
    326
    J'aime reçus:
    9
    Points:
    1730
    Localité:
    Villeurbanne (France)
    Arf, à chaque fois que j'ai essayé de faire de l'auto-hypnose ou même juste de la relaxation au moment où je surveille ma tension, ça la fait monter dans mon cas :lol:
     
  17. Paul Elie

    Paul Elie Membre

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Messages:
    4342
    J'aime reçus:
    22
    Points:
    3530
    Localité:
    lacaune
    alors jean ou en etes vous?
    intrigué par votre enthousiasme j'ai acheté le bouquin....
    la première partie m'as choqué , bon.....je vais relire en détail!
    a première vue ce concept de mental/présence bouscule tout ce que j'ai appris sur l'esprit et l'hypnose....
    mais il faut garder un esprit ouvert! nous verrons a moyen et long terme si le petit pavé fait des éclaboussures.
     
  18. Paul Elie

    Paul Elie Membre

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Messages:
    4342
    J'aime reçus:
    22
    Points:
    3530
    Localité:
    lacaune
    alors du zeromental vous n'en parlez plus?
     
  19. jeangeneve

    jeangeneve Membre

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    Messages:
    2059
    J'aime reçus:
    49
    Points:
    3580
    Localité:
    là bas,
    Je pourrais vous répondre que...

    Le zéromental je suis en pleins dedans et, que du coup justement, je ressens moins le besoin de m'exprimer, de projeter.
    mais cela serais bien prétentieux de ma part.

    il y a quelques jours un proche ma confié que lui aussi il avais acheté ce bouquin, que il semblais certain que c'est une arnaque que il y a rien là dedans .

    J'ai souris.

    moi le rien m'intéresse beaucoup.
     
  20. Paul Elie

    Paul Elie Membre

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Messages:
    4342
    J'aime reçus:
    22
    Points:
    3530
    Localité:
    lacaune
    je vois...
    je l'ai lu et n'en parlerai pas....que pouvons nous dire a propos du rien?
    en effet!
    je me demande comment cette petite histoire va finir....
    j'ai été très étonné de lire l'intro de kevin....
    et choqué par certaines contradictions que l'auteur expose
    mais cela doit avoir une relation au fait que je suis complétement drogué par mon savoir! qui sait?
    nous verrons
    l'avenir de cette théorie "révolutionnaire", nous renseignera
    sur son bien fondé ou son contraire!
     
  21. jeangeneve

    jeangeneve Membre

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    Messages:
    2059
    J'aime reçus:
    49
    Points:
    3580
    Localité:
    là bas,
    hé bien ce petit ouvrage ma semblé utile.
    certes je ne pratique pas tous les exercices, je ne le consulte pas a tous bouts de champs.
    je le garde sous la main et, je me laisse aller à le proposer ou à l'offrir.

    il est possible que pour bien des personnes c'est bien trop simple ou alors bien compliqué.

    je ne parviens pas vraiment a aller au delà du niveau 4.
    franchement je ne suis pas faché d'y parvenir.

    maintenant ce que je crois comprendre c'est que aller au delà des états de consciences modifiées me conduit à... plonger en pleins dedans.
    c'est pleins de découvertes
    et c'est du soi.

    je vais parvenir à aller au delà et de quoi au fait ?
    j'en sait foutre rien .

    j'ai moins peur du silence, d'un mental qui se tais.

    voilà ce que je peu en dire maintenant,
    et peut pas trop vous en dire plus...
    sait pas trop ou ca en est.
     
  22. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6536
    J'aime reçus:
    634
    Points:
    7180
    Localité:
    Suscinio 56
  23. jeangeneve

    jeangeneve Membre

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    Messages:
    2059
    J'aime reçus:
    49
    Points:
    3580
    Localité:
    là bas,
    Voici mes impressions ou plutôt mes projections concernant vos remarques:

    OK parlons de Kevin...

    Je le croise souvent dans mes lectures, ca peut avoir un coté chiant:
    on peut se dire arf encore une préface de...
    ou alors, j'imagine que justement les préfaces on les demandes a un mentor, a un prof ou ce serais a un pote .
    ca cadre sur ce qui vas suivre ou pas... ça peut servir comme une référence.
    et... cette préface ressemble un peu au autres qu'il a faites...
    son style quoi.
    moi je me sens mal de vous dire du mal ou reprocher à Kevin d'être ce qu'il est, c'est bien lui là ?
    je connais encore moins Kévin que vous, quelques regard et échanges épistolaires.
    Je l'ai embarqué grave dans mes manipulation et provocations .
    ca ma touché car de mon point de vue c'est rassurant et, j'en suis sur c'est un être humain !
    revenons à... la préface, en fait non, je reconnais que les mots de Patrick a la fin m'on plus touché, et m'ont semblé mieux représenter ce que peut contenir ce petit ouvrage .

    oui alors la suite, les explications, les principes, la théorie :
    je dirait que ces temps-ci on doit tout expliquer donner des raisons, codifier et surtout schématiser rendre disons palpable, que ca semble logique.
    moi ca ma motivé
    je me suis demandé mais de dieu quand ca commence .
    j'ai pas l'impression qu'il y a du révolutionnaire mais disons de l'utile
    sans les mentras, sans paraboles, sans postures de yoga, ou alors sans retraites dans un achram .

    sur le principe ce qui me plais dans ce petit ouvrage et au vus de ce que font mes contemporains qui choisisent de plus en plus d'avancer plus rapidement à coups de différentes substances.
    c'est qu'il y a des alternatives pour avancer.
    sans fric et tous ces conseils de stages, combien de fois j'ai entendu fait ceci ou cela ...
    quand c'était pas les stages d'entreprises à la salomé, de survie, de paintball, ext.

    arf je me rend compte que je fait l'apologie de ce bouquin alors que mon intention et plus pour exprimer que...
    c'est juste pour moi, ca tombe au bon moment.
    que, probablement cela répond une partie à ce que je voulais... de moi .
    que je me le mérite.

    j'avance certes pas aussi vite que je le voudrais.
    et justement les mots et la pratique de cet ouvrage m'invite à la patience.
     
  24. Paul Elie

    Paul Elie Membre

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Messages:
    4342
    J'aime reçus:
    22
    Points:
    3530
    Localité:
    lacaune
    non je ne voulais pas parler de kevin...
    et je ne me permet pas de juger ce "petit livre" .....pourquoi?
    parce que justement avec mes antecedents avec l'arche....
    je sais que cela serai mal interprété , et puis de toutes façons
    je fait confiance au bon sens des lecteurs qui l’achèterons
    a propos je revends le mien (me contacter!)
    je suis déçu.... c'est tout!
    et étonné que Kevin ai attaché son nom et sa réputation a un tel programme... je pense qu'il pourrai le regretter!
    nous verrons....l'avenir le dira!

    je l'ai vu ici:
    *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***
    les prix montent.....ettonant non?
     
  25. matadore

    matadore Membre

    Inscrit:
    7 Avril 2013
    Messages:
    38
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    760
    60 euros pour 88 pages ? une rentabilité d'enfer !

    :twisted:
     
  26. perchancetodream

    perchancetodream Membre

    Inscrit:
    9 Juin 2013
    Messages:
    64
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    1020
    Matadore, j'ai acheté ce livre pour une dizaine d'euros cet hiver.
    je le trouve tres bien. Je pratique zazen depuis des années mais c'est le bordel avec un mental ressassant, d'autant plus quand la situation est émotionellement pénible.

    j'ai trouvé son projet très clean. Il recense des techniques de méditation, des "trucs" à essayer. C'est souligné tout du long: essayez, pratiquez, trouvez ce qui marche pour vous, et ce qui marche à tel moment plutot qu'à un autre.

    Ce à quoi j'arrive dans le meilleur des cas est un silence béni, plus de pensées pendant quelques secondes/minutes. Ca apporte une espèce de fraicheur à ma méditation.

    J'ai approché son livre de la façon suivante: lecture/ survol de l'ensemble du livre. Et lors de la méditation du lendemain, jours suivants: qu'est-ce qu'il disait? Un puits, un bazoka? la langue?... Utiliser la technique qui nous vient en tête à ce moment là, rester avec plusieurs minutes. Puis laisser tomber, se remettre en méditation habituelle.

    Dans la pratique de zazen,on ne vise rien, pas d'état particulier, comme le souligne Alexandre Jollien ( un des meilleurs livres sur la pratique que j'aie jamais lu),on ne cherche pas d'état particulier, de spacing out, de transcendance. Que dalle. On s'assied là point barre. Le zéro mental est très bien dans ce contexte.

    Que devient votre pratique, JeanGeneve?
     
  27. perchancetodream

    perchancetodream Membre

    Inscrit:
    9 Juin 2013
    Messages:
    64
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    1020
  28. jeangeneve

    jeangeneve Membre

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    Messages:
    2059
    J'aime reçus:
    49
    Points:
    3580
    Localité:
    là bas,
    Ma pratique s'amenuise,
    certaines choses qui me semblais comme acquise deviennent de plus en plus difficile a obtenir.

    ces derniers temps je suis dans une phase ou je suis des plus absorbé.
    tout le contraire en fait .
    et il me faut de plus en plus de temps pour m'en apercevoir...
    de plus en plus de temps pour en sortir.
    et je le perçois comme de plus en plus difficile
    de moins en moins d'approches semblent efficaces.
    je lève le pied, cela doit a mes yeux rester disons ludique.
    les corvées, les boucles, s'absorber dans des paradoxes me semble plus utile pour moi.
    rester dans le gel, l'observation du moi "çà" commence a bien faire .
    Ce serais comme si je perçois que je n'est plus beaucoup de temps.

    l'écoute de soi est une chose importante, et elle ne doit pas être négligée.
    c'est le trend du moment, une mode, comme quelque chose.
    c'est a mes yeux le grand truc des professionnels de l'aide aux personnes ...
    et après ?
    il est peut-être possible que après une décennie on se réveille pour se rendre compte que c'est du rien et que entre temps...
    ca été bien utile pour pleins de choses, pleins de monde.

    à ce stade ma croyance c'est que c'est juste un élément.
    si d'autres choses, n évoluent pas dans sa vie, tout cela ne sert strictement a rien .

    se sacrifier, s'investir, s'engager, il y a toujours quelqu'un ou quelque chose qui y gagne mais c'est pas "soi".

    on arrête pas de projeter du brouillard, du rien et pleins d'éléments pour nous égarer, et c'est d'ailleurs assez incroyable ce qui est dépensé comme énergies et ressources pour nous mettre dans la confusion par ce que on a décidé que c'est bon pour nous.

    j'ai en effet décider de m'offrir et d'explorer un peu plus avant cette approche "zeromental"

    je vais m'accorder du temps pour ne pas y refflechir, marcher, faire du yoga, et qui sait pratiquer za zen.

    dans l'intervalle je ne vais pas trop y refflechir et m'absorber plus avant encore et toujours plus dans le rien .
    car le rien j'y suis depuis toujours.

    certains meurent en ayant attendu un train.
    je suis parfaitement conscient que c'est ce qui m'est arrivé.
    je suis déjà mort.

    D'ailleurs vous me percevez de moins en moins ici aussi .
    quelque chose est encore assis sur le banc mais franchement c'est plus grand chose .

    une forme de détachement ...
    certainement pas celui de Jollien

    celui qui permet de vous détacher au point de ne plus être, de ne plus vous faire chosifier.

    c'est en marche, la virtualisation se généralise .

    même le web et doté d'une plasticité et dispose d'une résilliance
    pourtant de plus en plus il est codifié, hiérarchisé et de moins en moins de monde décide de plus en plus ce qu'il est bon de lire ou pas...
    une boucle sans fin alors que tout le monde a faim.
    de cette appétit on nous abreuvent et c'est repartit pour des millénaires ....

    mais ce serais quantique, cybernétique.

    on nous y perd en étant persuadé que on vas finir par s'y retrouver...
    on transe de plus en plus profondément.
    on est de plus en plus suggestible.
    plus on veux en sortir plus on y plonge.
    et la bouche est bouclée une de plus...


    ne pas être à de plus en plus de sens pour moi .
    mais ce serais la mort.
    bin oui !

    si je part du principe que je le suis déjà, bien des choses semble se régler
    et si je meurt c'est de toute façon déjà résolu puisque je l'était déjà depuis toujours.


    je sait pas si j'ai répondu a votre question inductive...

    c'est juste la transe du moment
     
  29. perchancetodream

    perchancetodream Membre

    Inscrit:
    9 Juin 2013
    Messages:
    64
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    1020
    Je ne sais pas si tu as répondu à ma question.

    Je ne sais pas si je comprends ce que tu dis. De cette dissolution.

    Au positif, ce serait comme Christian Bobin. Au moins évident, du côté de Musil. Ou carrément à l'informe de la dépression.

    Shakespeare, oui.

    Le ras le bol des diktats du développement personnel et de la spiritualité.

    Un spliff et un concert ce soir, une ballade en montagne.

    Le journal de deuil de Barthes et les fragments d'un discours amoureux.

    Faire ton linge à la laverie et draguer une jolie fille./ un beau mec.

    Bon weekend.

    Prends soin de toi.
     
  30. perchancetodream

    perchancetodream Membre

    Inscrit:
    9 Juin 2013
    Messages:
    64
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    1020
    Bonjour Jean Genève,

    Comment va ton zombie ces temps?

    J'étais en train de récurer la cuisine. Une idée moche qui vient. Je me suis souvenue d'un des exos proposés ds ce petit livre: est-ce que cette pensée t'aide à regarder le mur? En l’occurrence, à récurer le mur? Réponse: non. Et en fait, ça suffit à la laisser tomber. Et finalement, je fais attention au mur, aux taches, au son de la gratounette, mes pensées s'allègent, se limitent à " tiens, elle est usée cette éponge, il faudra la changer". Et je continue mon récurage. Pourquoi ça m'a pris aujourd'hui ce nettoyage? Parce que à la question " de quoi tu as vraiment envie?" la réponse est " de pleurer". Et que je sais que j'ai besoin d'un espace tranquille, sécure, pour laisser aller. Ce qu'on appelle "un havre". C'est pas évident pour tout le monde, ou tout le temps.

    Et ce qui se passe, c'est qu'en nettoyant physiquement la cuisine, on s'absorbe dans le geste, et alors c'est l'espace interieur qui s'ouvre, le sentiment de sécurité. la solitude, enfin . Le"havre", le refuge, il est dedans. Enfin, il est là. Et dans quel espace, dedans/dehors, je m'en fous.

    J'ai lu qu'on pouvait visualiser le fait de "trancher" des attachements. Je n'arrive pas à visualiser grand chose mais , comme ça, dans le geste, "ça part", les pensées plombantes.

    Pareil quand tu marches dans les bois. "est-ce que cette pensée m'aide à marcher, à voir le vert des feuillages, à sentir l'odeur des arbres? Non." Et tu laisses tomber. Alors tu fais attention à ton environnement. Et ça devient fascinant, ces masses de couleur, cette subtilité des verts, de la lumière, des transparences, des odeurs, des sons. L'emotion n'est pas necessairement partie mais elle ne prend plus toute la place, cesse d'être une obsession.

    Tout un chacun a sa définition de ce qui est " l'essence de zazen". Ce qui m'a marquée c'est " lave ton bol". Fais juste attention au bruit de l'eau, comme elle coule sur le bol, sa rondeur dans ta main, la température de l'eau sur ta peau, son odeur...

    C'est comme ça que je comprends " être au dela des EMC". Bon, ça ne "marche" pas à tous les coups, et c'est en ça que je trouve le bouquin de Jollien touchant, honnête.

    La transe que tu décrivais la semaine dernière me parle plutôt de cette espèce d'errance depressive, d'inanité ou d'inanition.

    Je ne sais pas ce qui se passe quand on est mort, évidemment. Mais quand on touche le cadavre d'un proche, il y a ce froid. Et parfois dans la dépression, on se sent " comme ça". Coupé de ses perceptions, aliéné. Insensible. C'est sans doute un système de défense, à un certain moment. Quand la vie se réduit au minimum de maintien physiologique. Mais au bout d'un moment, on s'aperçoit qu'on est " en manque", qu'on souffre de ce manque, de cette espèce de paralysie sensorielle. Cet exercice peut peut-être aider à revenir à soi.

    C'est pas grand chose, sans doute, rien de passionant ou de transcendental. Il n'y a pas de "vérité" la dedans. Mais c'est beaucoup, parfois, qu'un tel instant de grâce. Et il n'y a pas grand chose à en dire, même si j'ai écrit beaucoup ou longtemps pour en parler ici.

    Un bel été.
     
Chargement...