Formation Hypnose

Freud décapité par Onfray...

  • Initiateur de la discussion Kamou
  • Date de début
Kamou

Kamou

Membre
messages
615
Points
2 890
http://www.youtube.com/watch?v=xA7nErVU ... ure=fvwrel
 
castorix

castorix

Membre
messages
1 179
Points
4 860
Bonsoir,

parlons un peu principes détaillés pour répondre à Léo

valikor à dit:
l'emdr c'est à la fois :

-une méthode d'observation et de quantification des ressentis liés au passé (ou au présent), causes des problèmes;
-une stimulation bilatérale alternative visuelle, audio ou kinesthésique, le visuel étant le moins efficace pour la thérapie mais le plus efficace pour l'agenda...

c'est appliqué de manière incomplète : on ne fait que les traumas;

en elle même, c'est insuffisant pour aider une personne à aller bien car il faut aussi :
-faire le tri sur les traits de caractère copiés des parents et notamment des traits de caractères sources de résistances...
-travailler l'impression que les problèmes font partie de soi...

J'ai bénéficié des formations HTSMA (rappel : approche origine Ouest de la France, acronyme = Hypnose, Thérapie Stratégique, Mouvements Alternatifs) et non EMDR.

Les dynamiques (patterns thérapeutiques) médiées par ces MA (souvent MO mais comme dit Valikor pas seulement) sont recommandés (on choisit une combinaison, on ne va pas tjrs tout faire !) parmi :

- la recherche d'un lieu sûr (à défaut, sa construction)
- la désensibilisation sur souvenir traumatisant, avec travail au passage sur les composantes visuelle (les retours d'images) / "verbale" (les pensées s'exprimant en 1 phrase) / kinesthésique (les sensations telles que gorge serrée empêchant de déglutir ou boule en bas du sternum gênant la respiration) / émotionnelle identifiée (volontiers représentée par sa cognition négative, par exemple une formule résumant une croyance pénible dont la validité est activée par le souvenir, comme : « je suis nul ») et évaluation de l'évolution (SUD).

Mais pas seulement !
Car le travail sur les ressources ne se limite pas au lieu sûr, destiné surtout à faciliter l'ensemble de l'ambiance du travail. Il faut compter encore avec :
- en lien avec la cognition négative, la "remontée" d'une ressource (cf méthode connue) avec validation du ressenti (VOC)
- le travail se poursuit, sans lâcher cette ressource, avec une anticipation (très important)
- on peut aussi avoir besoin, lorsque l'on a du sortir tous les avirons et que le courant est très fort :? , d'une ressource externe (une personne de confiance par ex. ; on se rapproche ici du Modèle de la PNL, merci Dilts)
- ou bien on peut sortir de la méthode avec une réification (utile si ressenti kinesthésique un peu trop "bloquant") plus classique.
- au passage en fin de "protcole" HTSMA la vérification de l'apaisement complet est soignée, avant réassociation attentive. La menace d'un retour maison avec abréaction à court terme, est repoussée à ce prix.
(sinon merci le risque de coup dur dans la foulée : alcoolisation, passage aux urgences, ou plus prosaïquement 3 jours de déprime angoissée, ne sont pas rares après un boulot mal fini ; on remue du lourd en séance).

Bref, pour Leo, les MA sont (comme en hypnose plus habituelle) un moyen de passer ... par où l'on veut, pas simplement la désensibilisation prônée en tête de gondole par l'école EMDR et mentionnée par Valikor à ce titre surtout.

Alors bien sûr avec un tel programme potentiel, on ne va pas sortir tout l'attirail à chaque séance... Parce que ce serait p-être bon pour l'agenda mais pas pour la pendule ! :roll:

On remarquera que l'éventail disponible, 1) est très large, 2) reprend comme par hasard :wink: les principes de la thérapie centrée sur le problème, de la thérapie orientée solution (donc centrée sur les ressources), et de stratégies que la PNL a largement promu !

Je me suis abstenu de mettre en avant la catharsis comme nom de principe qui ne voudrait ici rien dire (les tactiques citées expliquent mieux la méthode que ce mot bien vague, appliqué à un souvenir traumatique) ; ou la RHV qui est sur une régression spontanée, à mon avis un incident pas normal (j'irais jusqu'à me répéter en précisant qu'une abréaction sur régression ne vient dans ce contexte que d'un cadrage insuffisant du travail).

Les collègues qui pratiquent voient-ils celà comme ça ?
 
jeangeneve

jeangeneve

Membre
Pro
messages
2 174
Points
6 410
Localisation
là bas,
ravis de vous relire castorix...

humm, je sens que valikor, vas s'exprimer...
 
valikor

valikor

Membre
Pro
messages
2 421
Points
6 360
Localisation
lyon
perso je commence toujours par les parents maintenant, ca permet de diminuer toutes les résistances qui rendent les séances difficiles à vivre voire qui nécessitent le lieu de ressources et la personne ressource...
travailler alors que les résistances sont actives, c'est comme passer en force tout le temps... d'où les éventuels contrecoups...
 
katia (zoulouk)

katia (zoulouk)

Membre
messages
3 075
Points
2 580
Devenir pro est ce systématiser les procédures ?

le toujours a quelque chose d' anxiogène

l artiste est un créateur, le technicien peut être très bon, mais toujours commencer pareil...

Ce qui est intéressant dans la vie c'est de ne pas toujours faire pareil.. On finit par se lasser, même peut être de ce qui marche. La nouveauté est nécessaire a partir de certaines bases.

Et travailler hors de son système aussi... Pour tout domaine.
La vie apporte des surprises, et s'y adapter, c'est de la souplesse, et aller dans une part d'inconnu.
 
Leo Lavoie

Leo Lavoie

Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
Ok ce post est maintenant surtout orienté thérapie stratégique et EMDR mais on s'en fout, on continue si vous me demandez mon avis. :wink:

Ce que je lis actuellement peut difficilement être plus exact et plus complet pour ce qui est de l'évolution de l'EMDR actuelle. Il est entendu, et très clair dans le bouquin, que le terme "EMDR" n'est conservé que parce qu'il est déjà connu et reconnu et que l'approche est plus complète et essentiellement stratégique qu'il n'y parait.

Il ne s'agit pas que de désensibilisation, ça c'est évident. Selon Shapiro, d'après mon interprétation du livre, il s'agit vraiment de l'application thérapeutique d'un modèle de Traitement adapté de l'information. L'on peut s'entendre sur le fait que lorsque l'on traite une information névrotique de façon adaptée, on appelle cela une guérison. Alors selon Shapiro, il est tout probable que cela se traduit par une vraie reconfiguration neuroloqique dans le cerveau. Elle traduit, ce que j'appelle un apprentissage névrotique au niveau du subconscient par un système neurologique isolé, ce qui, à mon sens, est la même chose dite différemment.

Dans le livre que j'épluche actuellement, il ne s'agit vraiment pas que de faire passer des doigts devant les yeux d'un patient. Il s'agit aussi de kiné et d'auditif mais il s'agit justement de l'établissement d'une stratégie thérapeutique. Si les postulats théoriques de ce livre sont vrais, alors il me semble que c'est assez complet en soi.

Cela dit, je le vois à travers des yeux de thérapeute qui a déjà l'hypnose et une connaissance sérieuse de la psychanalyse comme outil qui peuvent s'intégrer (surtout l'hypnose, bien sûr, la psychanalyse étant surtout, dans ce cas, un outil de compréhension).
 
jeangeneve

jeangeneve

Membre
Pro
messages
2 174
Points
6 410
Localisation
là bas,
hé bien ue le sujet de départ prennent l'eau, c'est pas si mal, et il y a une connivence pour laisser le sujet au fond du lac.
quoi, que...

je me permet une observation et une question...

le travail sur les parents au début milieu ou fin.
je ne peu pas trop m'immiscer dans la carte du monde de valikor pour ensuite y projeter des trucs.

il s'agis ici d'impressions, j'ai l'impression donc, que valikor a une approche constructiviste.
dans son approche, dans sa technique, il y a ses chiffres .
ses chiffres son ceux de ses consultants en fait...
il a donc remarqué que de travailler sur le parents au début, lui semble clairement plus efficace, et pose moins de problèmes au consultant.
je ne sait pas vraiment si mon expérience, mon avis a un intérêt dans la mesure ou je l'ai consulté, je suis donc le cinglé, et donc il ne devrais logiquement pas a avoir prendre en compte mes impressions ...

ensuite il y a les propos de castorix qui font sens partiellement.
mon impression, c'est que en commençant par les parents, il y à là une méthodologie qui a un sens dans le processus .
donc ça commence pas par soi, en quelque sorte. cela a un certain confort pour le consultant, le reste sui alors presque naturellement, la confiance viens, les chiffre baissent, il y a comme une confiance qui s'établis là.
ET, une confiance en soi, on peu "modifier" cela, la saffe place s'établis sans blabla, et le lien est là.
on pourrais très bien se dire que pour une première séance, c'est bien et que c'est cool pour "l'agenda", seulement voilà, c'est pas le genre de la maison valikorienne !
je confirme que ce que propose valikor, n' a pas grand chose a voir avec une désensibilisation.
ce qui m'intrigue c'est un peu cette peur de l'abréaction.
que cela ne devrais pas arriver en dehors du cabinet...
mon impression qui est peut-être fausse, c'est que cela arrive tout le temps, et en dehors de toute démarche de thérapie.
autre interrogation pour moi la futurisation qui serais très importante ...
celle là est bien là dans la méthodologie de valikor, de façon très informelle, c'est gravement saupoudré sans que cela soit conscientisé
et moi cela ma convenu.( ho, bien, je parle au passé )
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 093
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
jeangeneve à dit:
hé bien ue le sujet de départ prennent l'eau, c'est pas si mal, et il y a une connivence pour laisser le sujet au fond du lac. quoi, que...

je ne sait pas vraiment si mon expérience, mon avis a un intérêt dans la mesure ou je l'ai consulté, je suis donc le cinglé,

et donc il ne devrais logiquement pas a avoir prendre en compte mes impressions ...

Vous croiriez vous cinglé, que les psychos le seraient donc finalement complétement aussi, de croire qu’être cinglé çà se soigne !

Mais c'est peut-être pour çà que l'hypnose marche aussi bien ?

:shock:
 
I

Intemporelle

Invité
J'arrive comme un cheveux sur la soupe, pas le temps de tout lire, mais vu qu'on parle d'EMDR, ou stimulations alternatives, je peux vous dire qu'il ne faut pas l'utiliser si votre patient est en crise ou faible psychologiquement parlant, c'est le B.A BA de la technique.

On peut l'utiliser uniquement pour des ancrages avec suggestions positives, utiliser d'autres techniques de la psychologie de l'énergie pour les personnes en détresse... entre autre l'EFT car personne ne connaît les autres techniques sur ce forum...

Bon je vous laisse... :arrow:
 
jeangeneve

jeangeneve

Membre
Pro
messages
2 174
Points
6 410
Localisation
là bas,
J'arrive comme un cheveux sur la soupe

comme a votre habitude, et vos propos sont heureusement inexact.
faux
lacunaire

restez dans vous choix invalidant.
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 093
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Intemporelle[b:2n2m3woc] à dit:
J'arrive comme un cheveux sur la soupe, pas le temps de tout lire[/b], mais vu qu'on parle d'EMDR, ou stimulations alternatives,

je peux vous dire qu'il ne faut pas l'utiliser si votre patient est en crise ou faible psychologiquement parlant, c'est le B.A BA de la technique.

On peut l'utiliser uniquement pour des ancrages avec suggestions positives, utiliser d'autres techniques de la psychologie de l'énergie pour les personnes en détresse...

entre autre l'EFT car personne ne connaît les autres techniques sur ce forum...

Bon je vous laisse...

:arrow:

Comme d'hab

aucune pédagogie

sauf qui ne soit désintégrante !

et décapitante !


:lol:
 
Oratorioo

Oratorioo

Membre
messages
290
Points
2 160
Belle application du méta-modèle, Intemporelle! :D
 
katia (zoulouk)

katia (zoulouk)

Membre
messages
3 075
Points
2 580
Les cours de pedagogie sont hautement necessaires

"comment t'y veux y faire si t'y cause comme ça ! "


Ca vous fait du bien, Intemporelle ?
 
I

Intemporelle

Invité
ha ha ha ... je passe en un éclair pour vous dire que chacun fait ce qu'il veut... moi je fais ce qui marche... :lol: ...

A bon entendeur ... salut... :p
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 093
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Intemporelle à dit:
ha ha ha ... je passe en un éclair pour vous dire que chacun fait ce qu'il veut... moi je fais ce qui marche... :lol: ...

A bon entendeur ... salut... :p

Vous, vous courez et vous essayez de nous faire marcher...

Mais çà ne marche pas !

:lol: :lol: :lol:


Car en hypnose, il faut se synchroniser à l'autre

Et vous n'y parvenez guère, quoique vous en pensiez...
.
 
Prudence

Prudence

Moderateur
Membre de l'équipe
messages
3 894
Points
9 260
Localisation
Nancy
Intemporelle à dit:
J'arrive comme un cheveux sur la soupe, pas le temps de tout lire, mais vu qu'on parle d'EMDR, ou stimulations alternatives, je peux vous dire qu'il ne faut pas l'utiliser si votre patient est en crise ou faible psychologiquement parlant, c'est le B.A BA de la technique.

On peut l'utiliser uniquement pour des ancrages avec suggestions positives, utiliser d'autres techniques de la psychologie de l'énergie pour les personnes en détresse... entre autre l'EFT car personne ne connaît les autres techniques sur ce forum...

Bon je vous laisse... :arrow:

En crise il y a peut être déjà une écoute attentive à faire. Par contre en remémorant des souvenirs ça peut être assez violent, mais j'ai lu un truc qui avait l'air assez sympa sur la technique du "traumatisme sans larme" ou du "film" ou dès que la personne sent que les émotions vont monter (avant même que ce ne soit désagréable) on arrête on fait un coup d'EFT (enfin n'importe quelle distraction fonctionne sûrement) et quand on pense que c'est apaisé on reprend jusqu'à ce qu'on approche d'un autre point qui pourrait être douloureux etc. Comme une désensibilisation avant même d'être confronté au problème, j'ai trouvé ça assez intéressant. Qu'en pensez-vous?

PS: Rhololo... Franchement sur ce coup là on dirait une bande de gamin entrain de se défouler sur un autre, c'est pas classe.
 
castorix

castorix

Membre
messages
1 179
Points
4 860
katia (zoulouk) à dit:
Devenir pro est ce systématiser les procédures ?

le toujours a quelque chose d' anxiogène

l artiste est un créateur, le technicien peut être très bon, mais toujours commencer pareil...

J'imagine que nous sommes tous d'accord sur la nécessité d'être créatif, et que Valikor, s'il pense systématiquement aux parents d'abord, ne s'interdit aucune adaptation en pratique... ?

En tout cas Katia les plus grands thérapeutes (je veux dire : auteurs élevés au rang de modèles par leurs élèves) en parlent : j'étais toute la journée avec Jeffrey Zeig, et il n'a cessé de nous donner les artistes en exemple pour apprendre à travailler !

Peintres, compositeurs, interprètes (opéra), réalisateurs de cinéma, étaient à l'honneur au même titre qu'Erickson pour"apprendre" à trouver l'inspiration.

On y revient : 5 % d'inspiration, 95 % de transpiration :) !
 
valikor

valikor

Membre
Pro
messages
2 421
Points
6 360
Localisation
lyon
castorix à dit:
katia (zoulouk) à dit:
Devenir pro est ce systématiser les procédures ?

le toujours a quelque chose d' anxiogène

l artiste est un créateur, le technicien peut être très bon, mais toujours commencer pareil...

J'imagine que nous sommes tous d'accord sur la nécessité d'être créatif, et que Valikor, s'il pense systématiquement aux parents d'abord, ne s'interdit aucune adaptation en pratique... ?

En tout cas Katia les plus grands thérapeutes (je veux dire : auteurs élevés au rang de modèles par leurs élèves) en parlent : j'étais toute la journée avec Jeffrey Zeig, et il n'a cessé de nous donner les artistes en exemple pour apprendre à travailler !

Peintres, compositeurs, interprètes (opéra), réalisateurs de cinéma, étaient à l'honneur au même titre qu'Erickson pour"apprendre" à trouver l'inspiration.

On y revient : 5 % d'inspiration, 95 % de transpiration :) !
complètement Castorix...

il arrive que je ne commence pas du tout par les parents car la personne ne ressent plus leur caractère et n'a aucune source de résistance...
il arrive même que certains viennent pour le tabac se faire aider alors qu'ils y seraient arrivé tout seul. Ils ont juste eu l'impression que c'était dur à cause de leur entourage mais ca n'aurait pas était le cas pour eux!
 
I

Intemporelle

Invité
Prudence à dit:
Intemporelle à dit:
J'arrive comme un cheveux sur la soupe, pas le temps de tout lire, mais vu qu'on parle d'EMDR, ou stimulations alternatives, je peux vous dire qu'il ne faut pas l'utiliser si votre patient est en crise ou faible psychologiquement parlant, c'est le B.A BA de la technique.

On peut l'utiliser uniquement pour des ancrages avec suggestions positives, utiliser d'autres techniques de la psychologie de l'énergie pour les personnes en détresse... entre autre l'EFT car personne ne connaît les autres techniques sur ce forum...

Bon je vous laisse... :arrow:

En crise il y a peut être déjà une écoute attentive à faire. Par contre en remémorant des souvenirs ça peut être assez violent, mais j'ai lu un truc qui avait l'air assez sympa sur la technique du "traumatisme sans larme" ou du "film" ou dès que la personne sent que les émotions vont monter (avant même que ce ne soit désagréable) on arrête on fait un coup d'EFT (enfin n'importe quelle distraction fonctionne sûrement) et quand on pense que c'est apaisé on reprend jusqu'à ce qu'on approche d'un autre point qui pourrait être douloureux etc. Comme une désensibilisation avant même d'être confronté au problème, j'ai trouvé ça assez intéressant. Qu'en pensez-vous?

PS: Rhololo... Franchement sur ce coup là on dirait une bande de gamin entrain de se défouler sur un autre, c'est pas classe.

Désolée, je passe encore en coup de vent... plus le temps de venir sur le forum...bref, j'ai pas trop saisi ce dont vous parlez, toutefois mon paragraphe précédent était pour dire que l'individu trop affecté se dissociera en séance d'EMDR donc il n'y a pas d'intérêt à travailler sur un trauma en EDMR avec une évaluation émotionnelle trop élévée dès le départ et je peux vous dire que c'est le cas... :D
 
jeangeneve

jeangeneve

Membre
Pro
messages
2 174
Points
6 410
Localisation
là bas,
vous êtes presque aussi bonne que moi pour la provocation en coup de vent.
reste a conscientiser l'intention de tout cela.
c'est vachement dur de vivre avec cela et, je vous admire comment vous vous en sortez.
de quoi somme nous coupables ?
 
I

Intemporelle

Invité
surderien à dit:
Intemporelle à dit:
ha ha ha ... je passe en un éclair pour vous dire que chacun fait ce qu'il veut... moi je fais ce qui marche... :lol: ...

A bon entendeur ... salut... :p

Vous, vous courez et vous essayez de nous faire marcher...

Mais çà ne marche pas !

:lol: :lol: :lol:


Car en hypnose, il faut se synchroniser à l'autre

Et vous n'y parvenez guère, quoique vous en pensiez...
.

Heu... ici c'est un forum, et je ne cherche rien du tout, mais ce que j'ai précédemment évoqué reste une évidence en cabinet... quoique vous en pensiez... :lol:
 
jeangeneve

jeangeneve

Membre
Pro
messages
2 174
Points
6 410
Localisation
là bas,
heu rectification, pas en cabinet

dans votre cabinet virtuel hypnotique dont vous avez pas l'intention de sortir.
une hypnose qui semble parler a plus grand monde...
 
Vous aimerez:
surderien
Réponses
0
Affichages
2 K
surderien
surderien
xorguina
  • Question
  • xorguina
Réponses
10
Affichages
2 K
xorguina
xorguina
surderien
  • Question
  • surderien
Réponses
1
Affichages
3 K
MENGAL
MENGAL
Nouveaux messages
Y
  • Question
  • Yann91800
2
Réponses
42
Affichages
406
Nossolar
Nossolar
Dov Aim
  • Discussion épinglée
  • Question
  • Dov Aim
Réponses
29
Affichages
341
dide70
dide70
D
  • Question
  • Daniel34
2
Réponses
47
Affichages
27 K
biehler
B
>> Vous aimez cette page ? Inscivez-vous pour participer
Haut