Guerir

  • Initiateur de la discussion jumb
  • Date de début
jumb

jumb

Membre
messages
2 323
Points
6 260
Localisation
Vosges
Bonjour,
Classiquement l hypnose permet de mieux supporter nos maux (exemple des acouphènes ou autres), mais pourrait on aller jusqu'à favoriser la guérison ou obtenir une guérison ?

Par exemple en cas de fracture, aider à la consolidation de l os tout en faisant les traitements médicaux ? Visualiser la bonne santé ultérieure, faire de l hypnose "médicale" visant à réguler l organisme autrement ?

Avez vous des pistes ?
Quelles sont vos croyances à ce sujet ?
 
dide70

dide70

Membre
messages
5 068
Points
7 860
Localisation
Belfort
L'idéal est le contrôle personnel.
Le contrôle comme tu dis, ce que l'on nous apprend depuis tout petit au lieu de laisser l'émotion s'exprimer pour pouvoir disparaitre... Et oui ça marche, mais jusqu'à la prochaine fois....:cool:
Tout un désapprentissage et pas que sur le sujet des émotions pour vivre mieux en se tenant bien...
 
dide70

dide70

Membre
messages
5 068
Points
7 860
Localisation
Belfort
J aurai bien aimé voir sur l exemple qu elle donne à propos des larmes qu elle avait eu lors des enterrements.
Faut savoir que les larmes c'est l'émotion, ce n'est pas une sensation, la ressource naturelle ne se lancera pas si tu prends consciences de tes larmes, tu n'est pas au bon niveau. Derrière les larmes il y des sensations, c'est celle-là qu'il faut aller chercher, les observer et laisser faire...
Donc si tu veux un vrai exemple concret essais sur toi ou fait le à une autre personne.
 
dide70

dide70

Membre
messages
5 068
Points
7 860
Localisation
Belfort
Ça illustre aussi que c est nous mêmes qui portons un jugement sur nos émotions.
Une émotion qui te coupe de tes moyens dans une action sans risque ne doit-elle pas être remise en question ? Évidemment, il appartient toujours à la personne de décider ce sur quoi elle veut travailler, c'est pareil en hypnose ou tout type d'accompagnement, il y a un jugement préalable de quelques choses qui ne va pas. Sauf que dans la plus part des accompagnements, c'est le praticien qui va décider de ce sur quoi et comment travailler suivant l'anamnèse, là tu peux dire que tu ne choisis pas....
 
jumb

jumb

Membre
messages
2 323
Points
6 260
Localisation
Vosges
Je reviens à l exemple de l enterrement et des larmes. Par exemple juste bloquer les larmes, avec les moyens du bord, ça va être méga fatiguant, plus fatiguant que de pleurer.
Alors autant pleurer...

Pour les larmes, un exemple perso, je perçois de la tristesse, mais pas forcément logée quelque part dans le corps.
 
jumb

jumb

Membre
messages
2 323
Points
6 260
Localisation
Vosges
C'est une forme d'auto hypnose en identifiant bien la présence négative et la mise en place immédiate d'un mécanisme mental de protection, ce que j'appelle tourner le bouton pour bloquer le début d'un cataclysme psychologique qui mène aux psychotropes et autres médications qui sont des pansements. L'idéal est le contrôle personnel.
Concrètement tu vas procéder comment ?

La négativité des émotions doit être variable suivant les personnes.
Attention car parfois il s agit d un problème physique induisant cela et y greffer du psychologique pour soulager (et bien sûr être plus performant et ça marche) peut être dangereux.

J expérimente cela en ce moment.
 
dide70

dide70

Membre
messages
5 068
Points
7 860
Localisation
Belfort
ar exemple juste bloquer les larmes, avec les moyens du bord, ça va être méga fatiguant, plus fatiguant que de pleurer.
Alors autant pleurer...
Les moyens du bord c'est le contrôle avec toutes les techniques que l'on connait, en RE dès que tu portes attentions sur tes sentions tu quittes le mentale et l'émotion instantanément. C'est le premier bénéfice et aussi le premier pas vers la régulation si le processus se lance et que tu le laisses faire. Coté larmes, si la ressource naturelle te les supprimais définitivement, il y bien longtemps que tu ne pleurerais plus et tu ne t'aurais d'ailleurs jamais vu pleurer et même jamais vu personne pleurer ;).
 
Dernière édition:
dide70

dide70

Membre
messages
5 068
Points
7 860
Localisation
Belfort
je perçois de la tristesse, mais pas forcément logée quelque part dans le corps.
C'est toute la difficulté du praticien ou de l'auto pratique quand on sais faire, on ne peut pas travailler n'importe quand. Faut se reconnecter à l'empreinte au déclencheur, donc retrouver un moment le plus précis possible. Après c'est plus aléatoire car l'émotion est teinté par des sentiments et autres qui font qu'il est très difficile de savoir sur quoi on travaille et même si il y un travaille. De même qu'une dépression, il y a de très bons résultats mais vu que la personne est souvent dans un état latent dans l'ensemble de sa journée, il y a un moment précis à trouver...
 
dide70

dide70

Membre
messages
5 068
Points
7 860
Localisation
Belfort
Le plus simple et recommandé c'est à chaud, exemple "un serpent se dresse devant moi, et j'ai une phobie des serpents". Là tu peux être sûr de remonter vers une bonne racine...De plus tu vas comprendre se que c'est d'avoir des sensations
 
Dernière édition:
dide70

dide70

Membre
messages
5 068
Points
7 860
Localisation
Belfort
La négativité des émotions doit être variable suivant les personnes.
Une émotion est ni positive ni négative. Si elle est perçue comme négative c'est qu'un signal de danger met en action et alerte tout le corps pour rien, mais parfois à juste titre. C'est le pour rien qu'il faut rechercher...
 
Dernière édition:
cl7777

cl7777

Membre
messages
495
Points
3 260
Localisation
Champagne-sur-Seine, France
Concrètement tu vas procéder comment ?

La négativité des émotions doit être variable suivant les personnes.
Attention car parfois il s agit d un problème physique induisant cela et y greffer du psychologique pour soulager (et bien sûr être plus performant et ça marche) peut être dangereux.

J expérimente cela en ce moment.
Concrètement tu vas procéder comment ?

La négativité des émotions doit être variable suivant les personnes.
Attention car parfois il s agit d un problème physique induisant cela et y greffer du psychologique pour soulager (et bien sûr être plus performant et ça marche) peut être dangereux.

J expérimente cela en ce moment.
C'est simple si on a bien compris que l'on peut orienter le fonctionnement de notre cerveau. Par exemple: s'endormir rapidement: remplacer les images négatives de la journée par la visualisation de ce que l'on considère comme agréable plutôt que de rester sur les images négatives. Le sommeil vient très rapidement.
Et c'est valable pour tout.
 
dide70

dide70

Membre
messages
5 068
Points
7 860
Localisation
Belfort
Cl 4 7, tu as pris de nouvelles résolutions cette année ? Je vois tu t'intéresses aux émotions à l'auto hypnose, aux visualisations :cool:
ça fait plaisir de te lire sur d'autres terrains 😃
 
jumb

jumb

Membre
messages
2 323
Points
6 260
Localisation
Vosges
Le plus simple et recommandé c'est à chaud, exemple "un serpent se dresse devant moi, et j'ai une phobie des serpents". Là tu peux être sûr de remonter vers une bonne racine...De plus tu vas comprendre se que c'est d'avoir des sensations
Une émotion se loge t elle quelque part dans le corps ? Par exemple rougir, tu sens le rouge te monter dans les joues, de la chaleur, de la transpiration...?
 
jumb

jumb

Membre
messages
2 323
Points
6 260
Localisation
Vosges
C'est simple si on a bien compris que l'on peut orienter le fonctionnement de notre cerveau. Par exemple: s'endormir rapidement: remplacer les images négatives de la journée par la visualisation de ce que l'on considère comme agréable plutôt que de rester sur les images négatives. Le sommeil vient très rapidement.
Et c'est valable pour tout.
Naturellement le cerveau est plutôt plastique. Avec mon respirateur, la pression continue est plutôt forte, je vis dans le vent et le cerveau ne le perçoit même plus. Je ne sais même pas si l appareil est branché...au bout de 30 secondes...

Aargh quand c est agréable, parfois j aime y rester...mon petit truc c est d explorer les fonds marins avant de m endormir..

J adore être réveillée
 
dide70

dide70

Membre
messages
5 068
Points
7 860
Localisation
Belfort
Une émotion se loge t elle quelque part dans le corps ? Par exemple rougir, tu sens le rouge te monter dans les joues, de la chaleur, de la transpiration...?
Il n'y a pas de règle, les sensations c'est partout dans le corps avec généralement une ou deux zones plus marquantes (boule au ventre, à la gorges). Sinon oui, chaleur, mains moite, transpiration, picotements, froid, tremblements etc. Il peut aussi y avoir une sensation de vide dans une zone ou tout le corps, c'est une sensation à part entière...
 
jumb

jumb

Membre
messages
2 323
Points
6 260
Localisation
Vosges
Il n'y a pas de règle, les sensations c'est partout dans le corps avec généralement une ou deux zones plus marquantes (boule au ventre, à la gorges). Sinon oui, chaleur, mains moite, transpiration, picotements, froid, tremblements etc. Il peut aussi y avoir une sensation de vide dans une zone ou tout le corps, c'est une sensation à part entière...
Si on reprend le processus du rougissement. Il y a toujours un fait qui va le provoquer, une ou plusieurs pensées et le corps qui réagit... Le rougissement cree bien une sensation. Et c est en public en général. Donc on reprend chez soi ?
 
dide70

dide70

Membre
messages
5 068
Points
7 860
Localisation
Belfort
Naturellement le cerveau est plutôt plastique. Avec mon respirateur, la pression continue est plutôt forte, je vis dans le vent et le cerveau ne le perçoit même plus. Je ne sais même pas si l appareil est branché...au bout de 30 secondes...
j'ai discuté hier avec un collègue qui vient d'être appareillé, ça ne se passe pas bien du tout avec le masque il a le tour du nez explosé. Mais oui dans la majorité des cas, avec le temps il ne peuvent plus s'en passer. Comme tout, un temps d'adaptation et choix matériel est nécessaire, mais certains ne supportent pas
 
jumb

jumb

Membre
messages
2 323
Points
6 260
Localisation
Vosges
Quand on se concentre sur le rougissement, les picotements, le chaud dans les joues, il disparaît ?
Si on veut le bloquer, clair ça empire
 
jumb

jumb

Membre
messages
2 323
Points
6 260
Localisation
Vosges
j'ai discuté hier avec un collègue qui vient d'être appareillé, ça ne se passe pas bien du tout avec le masque il a le tour du nez explosé. Mais oui dans la majorité des cas, avec le temps il ne peuvent plus s'en passer. Comme tout, un temps d'adaptation et choix matériel est nécessaire, mais certains ne supportent pas
Il a un masque facial ou nasal ?
Le nez souffre pas mal, je le masse chaque matin (l arête) et au début marques et peau un peu arrachée...ça va mieux... Il y a beaucoup de modèles après des allergies sont possibles ou une peau très fragile.
Il y a des forums dédiés à l apnée du sommeil ou aux patients qui se refilent des astuces. Je suis allée regarder sur carenity et on poser des questions (et avoir des réponses)
 
dide70

dide70

Membre
messages
5 068
Points
7 860
Localisation
Belfort
J ai bien l impression aussi... Pour la dépression, qui peut être constante ou latente, la personne fait au pif, ou dans les moments plus favorables ou dans le trou ?
Faut chercher un moment ou ça change, il y toujours dans la journées des passages où la personne va remonter au dessus de la vague et se sentir autrement que son état habituelle puis redescendre à nouveau.
 
jumb

jumb

Membre
messages
2 323
Points
6 260
Localisation
Vosges
Il a pu se renseigner s il y avait des astuces, comme par exemple la crème nok (pour ne pas avoir d ampoules) ou différentes modèles et matières de masques ?
 
jumb

jumb

Membre
messages
2 323
Points
6 260
Localisation
Vosges
ta copine vient te voire, tu te sens beaucoup mieux elle repart et big ça replonge. Exemple de cas de figure à repérer pour travailler dessus à chaud ou en différé...
Par exemple, j ai une chanson qui redonne le sourire direct.... Ça peut être d un bon secours alors
 
dide70

dide70

Membre
messages
5 068
Points
7 860
Localisation
Belfort
Il a pu se renseigner s il y avait des astuces, comme par exemple la crème nok (pour ne pas avoir d ampoules) ou différentes modèles et matières de masques ?
j'ai pas trop développé car il a plein d'autres problème cœur, stents, 3 ou 4 prothèses et.. Il y en a qui les collectionnent . Pour le coup ces problèmes cardio machin c'est peut-être la conséquence de l'apnée non détecté plus tôt.
 
Nouveaux messages
dawia
  • Question
  • dawia
Réponses
1
Affichages
86
moune
moune
L
  • Article
  • Laurence Maitrallin
Réponses
5
Affichages
728
PIECHOTA
PIECHOTA
M
  • Question
  • miraa91
Réponses
0
Affichages
133
miraa91
M
>> Vous aimez cette page ? Inscivez-vous pour participer
Haut