Formation Hypnose

HYPNOSE CONFUSIONNELLE

  • Initiateur de la discussion garbay
  • Date de début
garbay
garbay
Membre
messages
14
Points
920
Localisation
TOULOUSE
Bonjour à tous
Actuellement je m'informe sur la méthode de l'hypnose basée sur la confusion. la lecture du livre "Comment utiliser la confusion en hypnose" de Jordan VEROT est-elle une évidence pour cette pratique? et surtout pour ceux qui connaissent ou pratiquent cet exercice en séance cela reste-t-il un moyen comme un autre pour avancer dans la justification du travail d'hypnose? Bref est ce performant?
 
dide70
dide70
Membre
messages
3 139
Points
6 160
Localisation
Belfort
En kindle il n'est pas très cher, j'ai commencé à le lire mais pas encore terminé... Ajouté à cela les avis sont bon et de ce que j'ai lu jusque là c'est plutôt intéressent...
** Lien externe en erreur **
 
L
lohest
Membre
messages
33
Points
1 010
Localisation
jodoigne
Personnellement, j'ai pas lu ce livre.
Le confusion est un outil de "base" en hypnose, utile et enseigné dans pratiquement toutes les écoles.
Pratiqué pour l'induction, la dissociation ou dans le "corps principal" de la séance etc...

J'agit il ici, d'une méthode spécifique uniquement basé sur la confusion? Ou uniquement des conseils pour la provoquer?
 
  • J'aime
crocro42
crocro42
Membre
messages
66
Points
1 560
Localisation
42430 Saint-Just-en-Chevalet, France
La confusion serre à surcharger le conscient afin de faciliter le lâcher prise...ou autre tout cela pour mettre la personne plus facilement en trans, j'ai déjà essayé cela lors d'une discussion, j'expliquais justement cette méthode et voyons qu'elle n'avait pas bien compris, je lui fais cela, du coup... après elle s'en ai rendu compte 😁 elle avait compris 👍 mais cela peut faire peur, attention, moi j'avais expliqué la chose en amont en plus 😅
 
L
lohest
Membre
messages
33
Points
1 010
Localisation
jodoigne
Ce serais sympathique de répondre garbay.
 
  • J'aime
dide70
dide70
Membre
messages
3 139
Points
6 160
Localisation
Belfort
lohest à dit:
Ce serais sympathique de répondre garbay.
et clairement, la confusion ou tout autres subtilités n'ont aucun intérêt là...
 
Dernière édition:
garbay
garbay
Membre
messages
14
Points
920
Localisation
TOULOUSE
Je crois savoir que Milton H. Erickson, le père de l'hypnose moderne, a employé cette technique:
Il n’empêche que toute surcharge qu'elle soit intellectuelle, psychologique ou même physique induit un affaiblissement. L'abondance d’information ne pouvant être traitée correctement le cerveau ira au plus facile à savoir la première suggestion simple proposée si bien évidemment j'ai bien compris la technique de la confusion n'est ce pas?
 
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 078
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
la confusion permet de distraire et de rendre réceptif.

« la confusion n’existe pas, mais on peut l’utiliser quand même, bien qu’elle ne soit pas indispensable, et l’on peut l’oublier au plus vite, en passant directement à l’essentiel, en précisant simplement ce que l’on attend vraiment de l’hypnose »

- Un bon serrement de main
- Un petit sourire
- et un : Bonjour, qu’est-ce qui vous amène ?

Et si la personne est hésitante à répondre, à sourire ou à serrer la main, c’est qu’elle est déjà en hypno-questionnement, en confusion.

On peut alors embrayer sur une autre suggestion de réponse à partir d’un sujet qui va l’intéresser.
La météo ?

un simple serrement de main peut mettre en confusion et faire entrer en hypnose

Le seul fait d’attendre, dans le bureau, dans l’entrée ou la salle d’attente, nous met déjà en état pré-hypnotique.
il suffit de s’en rendre compte.
ou de l’imaginer.

la confusion est un des états pré-hypnotiques qui fait entrer spontanément en hypnose.

Elle est si rapide, qu’elle n’a pas le temps d’exister, car l’hypnose prend toute sa place.
Et on y est.

;)
 
  • J'aime
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 078
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Lorsque je me pose la question de savoir si je suis ou si je ne suis pas en confusion, je me retrouve aussitôt en hypnose.

Même chose, quand je me pose la question au sujet de mon consultant.

Et encore plus, si je lui pose directement la question, et qu’il ne sait pas exactement ce que c’est que la confusion...

Là, çà devient vraiment passionnément passionnant +++

La confusion n’est alors qu’une illusion profondément hypnotique.

Qui ouvre à la curiosité et à l’imagination...
En créant du super réseau neuronal...

:cool:
 
  • J'aime
L
lohest
Membre
messages
33
Points
1 010
Localisation
jodoigne
garbay à dit:
Je crois savoir que Milton H. Erickson, le père de l'hypnose moderne, a employé cette technique:
Il n’empêche que toute surcharge qu'elle soit intellectuelle, psychologique ou même physique induit un affaiblissement. L'abondance d’information ne pouvant être traitée correctement le cerveau ira au plus facile à savoir la première suggestion simple proposée si bien évidemment j'ai bien compris la technique de la confusion n'est ce pas?
Merci pour ta réponse garbay.
Le texte illustre bien les deux utilisations de la confusion. induction et outil pour un travail spécifique.
Donc pour ma part, la confusion comme "outil facilitant l'induction" , j'utilise et les résultats sont très intéressant avec des sujets un peu "réfractaire" ou intellectualisant un peu trop. Le post de surderien illustre bien le "rendre receptif).

Le confusion comme "outil pour un travail spécifique" (sur un souvenir par exemple) je ne l'utilise pas en cours de séance, car il me semble qu'il faut être très "pointu" et sur de soit pour l'utiliser comme dans les exemples du texte (terrain glissant). Si c'est mal construit, le client et le praticien ce plante tout les deux ;)

Amicalement
 
  • J'aime
dide70
dide70
Membre
messages
3 139
Points
6 160
Localisation
Belfort
La confusion me semble être un bon outil, utilisable en séance en rue mais aussi dans le quotidien, le livre de Jordan développe assez bien... Confusion, verbale, non verbale mixte etc...
 
jeangeneve
jeangeneve
Membre
Pro
messages
2 172
Points
6 410
Localisation
là bas,
En suisse une phrase marquante débitée en pleine conférence de presse d'un super-ministre fait encore le buzz.
conférence ou il jongle avec les langues avant de repasser au français pour lâcher :
IL FAUT AGIR AUSSI VITE QUE POSSIBLE, MAIS AUSSI LENTEMENT QUE NÉCESSAIRE.

c'était long lassant et négatif jusqu'à ce moment là.
Un déclic rhétorique qui a fait mouche.
 
  • J'aime
Vous aimerez:
Nouveaux messages
S'inscrire maintenant déjà 37 470 membres
Haut