1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Hypnose conversationnelle/Anesthésie

Discussion dans 'Les différentes Techniques & Se Former-S'Informer' créé par kleintje, 19 Mars 2008.

  1. kleintje

    kleintje Membre

    Inscrit:
    19 Mars 2008
    Messages:
    3
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    960
    Localité:
    méry sur oise

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    :D Bonjour, je suis nouvelle sur ce forum, je suis infirmière et je fais mes études d'anesthésie. Pour valider mon futur diplôme, je dois faire un travail d'intérêt professionnel, un petit mémoire en quelque sorte. J'ai choisi le thème de l'hypnose conversationnelle à l'induction ( induction d'anesthésie et non hypnotique). Je suis donc à la recherche de témoignages, de références littéraires et éventuellement d'aide pour la réalisation de ce travail.Y a t il parmi vous des médecins anesthésistes ou des infirmiers ( ères) anesthésistes pratiquant l'hypnose et qui accepteraient de m'aider ? Merci d'avance et à bientôt sur le forum :lol:
    Kleintje
     
  2. Nasreddin

    Nasreddin Membre

    Inscrit:
    1 Février 2008
    Messages:
    49
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1260
    Bonjour,
    L'hypnose conversationnelle est hypnotique... comme son nom l'indique.
    L'hypnose conversationnelle est une forme d'induction non formelle où le patient entrera tout de même en transe sans vraiment s'en rendre compte.
    Il existe aussi la communication ericksonienne qui elle, sans provoquer de transe à proprement parler, utilise les outils ericksoniens pour faciliter la communication et la rendre multi-niveaux.
    Etes-vous sûre du libellé de votre travail ? :)
     
  3. kleintje

    kleintje Membre

    Inscrit:
    19 Mars 2008
    Messages:
    3
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    960
    Localité:
    méry sur oise
    Bonjour et merci de votre réponse. Ce n'est pas le libéllé de mon mémoire que j'ai transmis, seulement le thème. Ensuite à partir de mes lectures, des infos que j'aurai reçues et des divers témoignages, je pourrai élaborer ce qu'on appelle la question de départ et faire mon étude à partir de cette question. Le but consiste à élaborer une hypothèse que l'on confirmera ou non grace à des outils type entretiens, questionnaires ou observations sur le terrain. Le libéllé de mon mémoire ressemblerait plutôt à: L'IADE a t elle une place en hypnose conversationnnelle à l'induction anestésique? Ce libéllé n'est pas définitif, il sera précisé quand mon travail de recherche aura avancé et que j'aurai choisi mon outil d'enquête.
     
  4. castorix

    castorix Membre

    Inscrit:
    14 Novembre 2005
    Messages:
    1180
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    2250
    Bonsoir,

    En terme d'anesthésie il existe surtout deux circonstances : la consultation préalable, et le moment de la préparation à l'intervention proprement dite, pendant lesquelles l'anesthésiste (ou un aide) peut employer l'hypnose.

    Bien sûr c'est indispensable de pouvoir au moins repérer par un entretien, les éléments sur lesquels l'induction s'appuiera ; au mieux une première séance y sera accolée. mais certains collègues parviennent très bien à ne réaliser la 1ère vraie séance d'hypnose qu'au bloc.

    Les principes employés sont : la réduction des champs perceptifs, la focalisation, l'incitation à libérer son imaginaire (par l'emploi d'une communication adaptée), la centration sur l'expérience interne.

    On mettra volontiers en oeuvre un détournement d'attention grâce à une dissociation corporelle (du type : focaliser l'attention sur un bras, en suggérant de laisser l'autre à l'infirmière pour son travail durant quelques minutes) et par l'emploi de métaphores suggérant le parcours technique et ses conséquences cormorelles (piquer l'aiguille dans le dos, au moment où l'on vient d'évoquer un voyage en car avec des sièges au rebord un peu dur pour le dos, et une route pleine de cahots...), une dissociation et une distorsion temporelles,...

    On cherchera à conserver et diriger l'attention en surveillant le retour d'information (éventuellement verbal, mais malgré cela je ne parlerai pas nécessairement d'hypnose conversationnelle, parce qu'on me place rarement une perfusion sur la main au beau milieu d'une conversation...)

    Bref tout ça : y'a pas c'est de l'hypnose, pas autre chose...
    Et qui peut le faire ?? Moi, Vous peut-être, bien d'autres encore...

    ** Pour la question technique de rédaction d'un mémoire je préfère la discussion en MP.
     
  5. moundi

    moundi Membre

    Inscrit:
    20 Février 2008
    Messages:
    1
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    930
    je suis iade depuis 93
    j'ai entamé une approche éricksonienne de l'hypnose dans un but thérapeutique au bloc op
    je pense que, c'est la seule approche sérieuse .
    fin mai à quiberon tu as un congres interessant par exemple
     
  6. marithe

    marithe Membre

    Inscrit:
    25 Mai 2009
    Messages:
    1
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    830
    bonjour les collègues infirmières !
    vos expériences m'intéressent. desespérée par les conditions de travail à l'hopital, je suis partie en libéral et j'utiliserai bien l'hypnose ericksonienne et ou conversationnelle car je pense que ça ne ferait pas de mal à beaucoup et aussi à moi qui sature de n'être plus que mme pipi caca !
    hypnose au bloc, génial ! vous êtes dans le public ou privé ? l'idée a t'elle été acceptée facilement ? je me demande si il est possible d'intervenir dans les centres antidouleur en ponctuel avec des sessions d'hypnose ? vous savez ça ?
     
  7. chrysalide13

    chrysalide13 Membre

    Inscrit:
    23 Juillet 2010
    Messages:
    64
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    960
    Localité:
    aubagne
    Bonjour

    Moi aussi infirmiere de bloc et SSPI je me tourne aujurdhui vers l'hypnose ericksonnienne.
    Quels sont les débouchés en hopital ? Je ne sais pas car je crois que seule une anesthesiste medecin peut le pratiquer aupres de ses patients lors dune intervention
    Cdlt
     
  8. Paul Elie

    Paul Elie Membre

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Messages:
    4347
    J'aime reçus:
    21
    Points:
    3530
    Localité:
    lacaune
    les débouchés sont énormes car l'hypnose prend de plus en plus de place dans le reste du monde :D et bientôt en France!
    l'anesthésie est dans ma formation un outil qui permet avant toute chose de prouver une certaine profondeur.....
    aussi bien sur c'est utilisé dans certain bloc.... les resultats notament sont dramatiques dans l'obsetrique....pour un, acccouchement sans douleur!
    mais qui n'est pas limité seul a la naissance!

    si vous avez l'esprit ouvert a d'autres methodes que celles enseignées en france.....et que vous etes pour des resultats definifs et durables....
    contactez moi ....
     
  9. MARY3

    MARY3 Membre

    Inscrit:
    15 Décembre 2009
    Messages:
    122
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    1620
    Localité:
    Mouscron Belgique
    Je suis également infirmière, actuellement je suis une formation pour faire de l'hypnose thérapeutique, mais dans la clinique où je travaille ce n'est pas encore accepté.
    Mais peu importe, le champ de possibilité est tellement vaste que ça en est passionnant.
    Le peu de personnes sur qui je suis venue en aide, on à chaque fois eu des résultats positifs, ce qui pour moi ne cesse de m'étonner et de me ravir.
    Hélas lorsque l'on travaille dans un service et que l'on doit par exemple aider le médecin pour une ponction, nous n'avons pas le temps ni la possibilité de mettre la personne en état hypnotique.
    De même il est plus rentable pour la clinique de donner un anti-douleur plutôt que de faire une scéance d'hypnose (restriction de personnel oblige ...)
    Vous pouvez imaginer la frustration ressenti ...
     
  10. FXPARIS

    FXPARIS Membre

    Inscrit:
    5 Août 2011
    Messages:
    3
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    360
    Bonjour à tous et à toutes,

    Peut-être trouverez vous des réponses le 24 Janvier 2012 à Bordeaux.

    Ils organisent une table ronde sur l'hypno-anesthesie à 20H00. C'ets le Dr MP QUIRIN, spécialiste de l'hypno-anésthesie qui anime l'évenement entourée de 6 anésthesistes.

    A plus tard !
     
Chargement...