Formation Hypnose

Hypno-Challenge Hypnose et l'enfant

Dalou

naturopathe pratiquant l'hypnose en complément
Bonsoir,
J'ai reçu une enfant de deux ans et demi qui présente des troubles du sommeil avec difficultés à l'endormissement ( parfois jusqu'à 22 h ) et réveils fréquents avec cris et pleurs et finissant
la nuit dans le lit parental. Ces troubles sont apparus récemment, d'après la maman, à la suite d'un épisode infectieux où elle a dormi avec les parents.
L'enfant est en bonne santé, ne semble présenter aucun signe de déséquilibre psychique ou neurologique, la maman ne travaille pas, elle an un frère âgé de 8 ans, et elle va à la crèche deux fois par semaine.
J'ai conseillé des hydrolats dans le bain, des massages avec des huiles essentielles, l'endormissement se passe sans problèmes depuis, mais elle continue à se réveiller en hurlant la nuit et fini dans le lit parental. La maman me demande de lui faire des séances d'hypnose ( l'enfant ne parle pas mais elle a l'air très éveillée) que me conseillez-vous?
Grand merci à tous.
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Lui raconter des histoires solutionnantes ?

Apprendre à ses parents à trouver ce genre d’histoire qui lui convienne.

Voir quel style d’histoire (mots, images, visualisations ) lui convient, adapté à son âge, ses habitudes, ses désirs...

Et en changer en les adaptant en fonction.

🧚‍♀️
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Question annexe : proposer une solution à cette situation, est ce de la pédagogie éducationnelle ou de la thérapie pédiatrique ?
:rolleyes:
 

Dalou

naturopathe pratiquant l'hypnose en complément
est-ce que l'enfant aurait compris, comment finir dans le lit des parents ?
Elle hurle, ne veut plus se rendormir jusqu'à ce que les parents fatigués finissent par la mettre dans leur lit et là miracle elle s'endort jusqu'au matin
 

Nossolar

La vie est un mystère qu'il faut vire !
Membre de l'équipe

Il est intéressant aussi que les parents sécurisent leur enfant, je veux dire que l'enfant sente qu'il est en sécurité affective (voir les comptes rendu de boris cyrunlik) Isabelle Filliozat est très bien aussi.
 

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
Top Poster Of Month
oui à 2 ans l'enfant fait des cauchemars
Je me souviens de mes filles qui m'ont racontées ,après coup,combien l'histoire du" petit chaperon rouge" leur avait souvent fait peur la nuit
OK pour les histoires ,mais les lire avant,ou en discuter,comme j'ai fait un jour pour la fin du livre du" petit prince" ,car il se suicide avec la piqûre d'un serpent"triste fin" me diriez vous pour un si joli livre pour enfants
Penser a ce qu'il fasse des activités pour le fatiguer la journée....pour rencontrer des copains....
l'hypnose pourquoi pas avec une belle histoire,comme celle du" vilain petit canard" qui devient un merveilleux signe
Lui expliquer aussi que le lit et réservé pour papa et maman,car ils ont besoin d'être seuls pour discuter entre adultes...Que maman a pris la décision de le mettre dans le lit,pour surveiller sa fièvre,car elle aime son enfant et veut qu'il aille bien...
 

Dalou

naturopathe pratiquant l'hypnose en complément
Concrètement faire de l'hypnose à un enfant de cet age suivrait donc le même principe que pour un adulte? Quel type d'induction faire ? Prendre l'enfant seule ou plutôt sur les genoux de sa maman? Et l'EMC à t-il les mêmes signes que chez l'adulte? En fait ce sont toutes ces questions qui me taraudent, c'est la première fois que je suis confrontée à ce genre de cas😊
 

Nossolar

La vie est un mystère qu'il faut vire !
Membre de l'équipe
Je pense qu'il faudrait au minimum la maman et voir même le papa aussi, c'est une histoire de famille.
 
Dernière édition:

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
Top Poster Of Month
oui que la maman prenne l'enfant dans ses bras et sur ses genoux,ou le papa...et tout le monde profite de la séance
Parler à l'enfant avec un langage qu'il va comprendre ,utiliser ses mots,ses jeux,ce qu'il aime et qui le tranquillise,faire parler son doudou....ses héros préférés..
Pour l'induction lui demander de souffler des bulles de savons...de fermer les yeux et de s'imaginer entrain de jouer....
 
Dernière édition:

Dalou

naturopathe pratiquant l'hypnose en complément
Milles mercis Moune, beaucoup d'éclairage dans ces articles et dans tes conseils.
 

Lukas

Lukas
voila ce que je te propose:

Peux tu prendre les parents a part et leur dire que tu as la solution a condition qu'ils fassent scrupuleusement ce que tu vas de mander même si cela leur parait farfelu.
lorsque tu as leur accord, mais seulement lorsque tu l'as:
tu leur demande d'acheter deux autres sucettes ( idéalement du même modèle que celle de l'enfant , mais d'une couleur différente chacune) puis de les attacher a celle qui est actuellement en activité.

c'est a dire prendre un ruban et y attacher les trois sucettes ensemble ( de sorte sur la longueur du ruban ne permette pas de s'étrangler) mais joigne les trois sucettes en un tout cohérent.

Le parent qui donnera les deux autres sucette donnera comme explication. "Comme tu aimes beaucoup sucer, on t'en a acheté deux autre et tu pourras alterner pour ne pas les user. Comme cela pendant que tu suce une sucette; les deux autres peuvent de reposer ou dormir tranquillement. PAr la suite on peut communiquer avec l'enfant : ah tu suce celle la ? la bleue et la rouge font dodo ?

l'effet de cette métaphore kinesthésique devrait avoir un résultat rapide
et en bénéfice secondaire elle va rapidement arrêter d'avoir besoin d'une sucette et grandir.

pour un coût modique.
 

Dalou

naturopathe pratiquant l'hypnose en complément
J'avoue que l'idée des deux sucettes qui se reposent est une belle métaphore mais l'enfant à deux ans est ce que ça va marcher et doit on faire cela pendant la séance ou alors ils le feront tranquillement chez eux?
 

Lukas

Lukas
C'est un langage que les enfants de deux ans comprennent mieux que bien.

Tu ne fais rien en séance. Il est important que cela vienne des Parents que tu as briefé en aparté. Cela ne vient pas du thérapeute, mais le systéme change de l'intérieur au niveaux des règles ( c'est un changement de niveau 2 selon watzlawick) ( un des parents offre deux nouvelles sucettes donc les règles du système ont changé car il y a maintenant trois sucettes et un environemnent de choix qui élargit la carte de la réalité de l'enfant); L'enfant a maintenant le choix.

Cela fonctionne très bien, j'ai par exemple utilisé plusieurs fois sur des demandes pour arreter la sucette. (demander aux parents d'en acheter une seconde en guise de prescription du symptôme et ensuite de challenger l'enfant sur le fait qu'il en utilise une sucette plutot que l'autre)
ET il arrette en quelques jours car ce qui est maintenant prescrit n'est plus intéressant comme message symptomatique.
 

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
Top Poster Of Month
La demande n'était pas d'arrêter de sucer la sucette ,mais de dormir hors du lit des parents et réduire le nombre de cauchemars.Je pense que vous êtes parti sur une fausse idée,sans vous vexer
La prescription du symptôme est intéressante ,pour arrêter le symptôme
 

Dalou

naturopathe pratiquant l'hypnose en complément
J'avoue que j'ai été un peu déroutée par l'exemple et je vais dans le sens de moune c'est pour ça que j'ai posé la question si l'enfant allait comprendre la métaphore
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pour qu’il ait envie de dormir dans sa chambre, y apporter un élément nouveau, attractif, sympa, une veilleuse, une décoration...
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres

Meilleur partage

Haut