Formation Hypnose

hypnose et voyance...

  • Initiateur de la discussion courforest
  • Date de début
C

courforest

Membre
messages
107
Points
1 260
question que je me pose...
sachant que l'hypnose à ce pouvoir, cette force de pénétration dans les zones les plus secrètes, les plus retirées de notre cerveau...serait t-elle capable de développer certains dons cachés en nous tous d'une façon plus ou moins importante comme le don de voyance ?
le bon hypnothérapeute n'a t-il pas développé ce don, inconsciemment, qui lui permet de sentir, et d'analyser son client quant à l'origine de son problème ? perso, j'en suis persuadé !
 
  • J'aime
M

Métaphore

Invité
courforest à dit:
question que je me pose...
sachant que l'hypnose à ce pouvoir, cette force de pénétration dans les zones les plus secrètes, les plus retirées de notre cerveau...serait t-elle capable de développer certains dons cachés en nous tous d'une façon plus ou moins importante comme le don de voyance ?

Hum...déjà dire que l'hypnose à ce pouvoir, je ne suis pas d'accord, l'hypnose a le pouvoir que de celui qui nous le donne. L'hypnose n'est de la voyance, mais de l'empathie, de la compassion, ressentir l'autre dans ses émotions, ses peurs, ses craintes.

Quand on est en phase avec l'autre, on peut parler de synchronisation, ou d'énergie communicative, mais pas de voyance. Le terme de voyance est trop galvaudé pour y accorder une importance.


le bon hypnothérapeute n'a t-il pas développé ce don, inconsciemment, qui lui permet de sentir, et d'analyser son client quant à l'origine de son problème ? perso, j'en suis persuadé !

J'aurais tendance à dire oui, mais faut quand même se méfier de nos propres ressentis, car suivant notre histoire personnelle, nous pouvons faire un amalgame et être plus dans la projection de nos propres ressentis que dans l'origine du problème de l'autre.

C'est pour ça qu'on dit souvent que pour être un bon hypno, il faut faire sa propre thérapie. L'hypnothérapie doit permettre au patient de se dégager de ses problèmes et non de s'attacher à son thérapeute par l'écoute et l'attention qu'il lui apporte.

Mais au final je ne sais pas si j'ai bien saisi votre question : comparer l'hypnose à un don de voyance ?, pour moi c'est non.

Qu'est ce qui vous confirme cette hypothèse ?
 
katia (zoulouk)

katia (zoulouk)

Membre
messages
3 075
Points
2 580
Peut être que l hypno a appris a déceler des micro signes comme par exemple un changement de respiration, un ton de voix légèrement différent, un petit geste, alors ça parait "magique"...
Avec cette très fine observation, on peut deviner plein de choses comme par exemple les sujets de partiels a la fac.
Ça parait de la voyance, mais ça n'en est pas. Le prof met juste une émotion plus forte... Qui peut être décelée.

Faire de l hypnose permet de developper ce genre de fine observation, rien que pour être en congruence avec le sujet.
 
MAGILIUS

MAGILIUS

Membre
messages
159
Points
2 420
Localisation
Au centre du Sud.
C'est en fait une des techniques utilisée dans le mentalisme ¹ (un peu trop à la mode actuellement) le Cold Reading.

¹courant de l'illusionnisme dont les thèmes de prédilection sont le paranormal et le potentiel humain
 
C

courforest

Membre
messages
107
Points
1 260
bizarre...j'avais répondu à métaphore et katia cet aprem et je ne vois pas mon message s'afficher !!! pas grave !
merci magilius, à l'occase je me renseignerai sur la lecture froide :p
 
M

Métaphore

Invité
courforest à dit:
bizarre...j'avais répondu à métaphore et katia cet aprem et je ne vois pas mon message s'afficher !!! pas grave !
merci magilius, à l'occase je me renseignerai sur la lecture froide :p

Mais moi j'aimerais bien avoir votre réponse justement par rapport à mes derniers commentaires.
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 229
Points
9 560
Localisation
Suscinio 56
J'aurais tendance à dire oui, mais faut quand même se méfier de nos propres ressentis, car suivant notre histoire personnelle, nous pouvons faire un amalgame et être plus dans la projection de nos propres ressentis que dans l'origine du problème de l'autre.

Un thérapeute compétent n'a pas à craindre le retentissement de ses propres ressentis projetés sur le patient :

ceux ci déclenchent des réactions en chaine ...que le thérapeute s'attend à déclencher précisément afin de déclencher du changement par cette remise en question

quelques soient nos propres ressentis reprojetés ils vont déclencher du processus, ce qui est précisément le principe du mouvement de la thérapie : savoir faire bouger = le principe moteur en thérapie

par exemple, en entretien, un dépressif qui est contrarié par mes propos, ou mes ressentis exprimés à son égard, va précisément en étant contrarié, avoir une attitude contraire, et inverser inconsciemment son attitude de dépression mentale en attitude de pression de réaction..une force d'hyperpression à retrouver une envie d'agir s'exprimant précisément contre moi !

8)
 
M

Métaphore

Invité
surderien à dit:
J'aurais tendance à dire oui, mais faut quand même se méfier de nos propres ressentis, car suivant notre histoire personnelle, nous pouvons faire un amalgame et être plus dans la projection de nos propres ressentis que dans l'origine du problème de l'autre.

Un thérapeute compétent n'a pas à craindre le retentissement de ses propres ressentis projetés sur le patient :

ceux ci déclenchent des réactions en chaine ...que le thérapeute s'attend à déclencher précisément afin de déclencher du changement par cette remise en question

quelques soient nos propres ressentis reprojetés ils vont déclencher du processus, ce qui est précisément le principe du mouvement de la thérapie : savoir faire bouger = le principe moteur en thérapie

par exemple, en entretien, un dépressif qui est contrarié par mes propos, ou mes ressentis exprimés à son égard, va précisément en étant contrarié, avoir une attitude contraire, et inverser inconsciemment son attitude de dépression mentale en attitude de pression de réaction..une force d'hyperpression à retrouver une envie d'agir s'exprimant précisément contre moi !

8)

C'est pas du tout ce que je voulais dire, vous n'avez pas compris ma réponse.
 
L

laurenzo

Membre
messages
1 638
Points
4 480
surderien à dit:
par exemple, en entretien, un dépressif qui est contrarié par mes propos, ou mes ressentis exprimés à son égard, va précisément en étant contrarié, avoir une attitude contraire, et inverser inconsciemment son attitude de dépression mentale en attitude de pression de réaction..une force d'hyperpression à retrouver une envie d'agir s'exprimant précisément contre moi !

8)

Ca ou cette contrariété va un peu plus l'affecter et le rendre un peu plus pessimiste sur sa relation avec le thérapeute. Il faut prendre en compte l'ensemble des possibles...
 
M

Métaphore

Invité
Je suis d'accord avec Laurenzo, en fait c'est là où il faut être en congruence avec son client, qu'exprime t-il à travers ses mots, qu'ils soient agressifs, apathiques ou autres... car votre façon d'agir Surderien risque de renfermer le dépressif dans sa coquille...donc je ne suis pas d'accord du tout avec ce que vous dites.

Moi ce que je voulais dire précédemment c'est que le thérapeute ne doit pas rentrer en résonnance avec les problèmes de ces patients, car si le thérapeute a vécu une histoire similaire non résolu inconsciemment, il ne pourra pas guider son patient correctement... la réactivation d'une émotion négative est tenace et très souvent inconsciente. Et dans ce cadre de thérapie où la synchro est importante, le thérapeute doit être clean avec ses émotions personnelles. C'est ce qui cause justement la difficulté à certains de ne pas comprendre leurs troubles face à des situations.

A ce sujet Laurenzo, ayant repris un ancien bouquin dont je vous ai parlé : "Anatomie de l'esprit" de Caroline Myss, vraiment je vous le conseille, c'est un livre de poche pas cher du tout... en fait je le relis avec une vision beaucoup plus pertinente qu'il y a quelques années.
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 229
Points
9 560
Localisation
Suscinio 56
laurenzo à dit:
surderien à dit:
par exemple, en entretien, un dépressif qui est contrarié par mes propos, ou mes ressentis exprimés à son égard, va précisément en étant contrarié, avoir une attitude contraire, et inverser inconsciemment son attitude de dépression mentale en attitude de pression de réaction..une force d'hyperpression à retrouver une envie d'agir s'exprimant précisément contre moi !

8)

Ca ou cette contrariété va un peu plus l'affecter et le rendre un peu plus pessimiste sur sa relation avec le thérapeute. Il faut prendre en compte l'ensemble des possibles...

Là ce n'est pas du tout ce que je constate avec mes patients !

Mais j'ai nettoyé et mis à la poubelle tant de mes problèmes personnels qu'il m'en reste néanmoins juste un peu pour comprendre empathiquement les plus complexes.

8)


PS c'est vrai que par moment, quand on identifie au/du premier regard la problématique du patient, on a l'impression d'avoir un don de voyance

et le patient a souvent aussi cette impression dès le début de la transe de le comprendre dans le changement qui se réalise comme magiquement, hypnotiquement.

:idea:
 
M

Métaphore

Invité
Vous savez Surderien pas besoin de faire de thérapie pour entrer en congruence ou en synchro avec qqu'un, je pense que chacun de nous a déjà vécu cette synchro de façon amicale ou plus encore... :wink:

Mais vous noyez un peu ce que j'essaie d'exprimer, c'est pas grave, car au final chacun n'a pas la même interprétation de ce qu'il lit...et chacun retiendra ce qui est bon pour lui...
 
jeangeneve

jeangeneve

Membre
Pro
messages
2 176
Points
6 710
Localisation
là bas,
et si on laissais trankil surdrien et que l'on passe un bon week-end en mirroir ?
ou plutôt en voyance, a moins que cela soit une prédiction réalisante

tout le monde a un peu raison sur ce coup là

on pourrais dire que courforest passe au stade 4 et que du coup c'est parfaitement explicable,
a force de chercher on peu y trouver ... son explication

reste a savoir ou cela mène de le savoir, savoir que l'on sait de le savoir.
on peu le prendre comme un cadeau, un don, une impression et apécier le présent de ce moment... à ce moment là.
c'est cool non ?
 
L

laurenzo

Membre
messages
1 638
Points
4 480
surderien à dit:
laurenzo à dit:
surderien à dit:
par exemple, en entretien, un dépressif qui est contrarié par mes propos, ou mes ressentis exprimés à son égard, va précisément en étant contrarié, avoir une attitude contraire, et inverser inconsciemment son attitude de dépression mentale en attitude de pression de réaction..une force d'hyperpression à retrouver une envie d'agir s'exprimant précisément contre moi !

8)

Ca ou cette contrariété va un peu plus l'affecter et le rendre un peu plus pessimiste sur sa relation avec le thérapeute. Il faut prendre en compte l'ensemble des possibles...

Là ce n'est pas du tout ce que je constate avec mes patients !

Je ne suis simplement pas persuadé que contrarier un dépressif soit forcément un moyen de le faire réagir sans quoi les 10 personnes qui lui répètent chaque jour qu'il devrait se bouger et arrêter de se lamenter l'auraient déjà fait sortir de sa dépression depuis longtemps.
Après j'imagine qu'il y a une façon de faire et un timing qui peuvent donner toute sa valeur à cette technique.

Bonne journée !
 
valikor

valikor

Membre
Pro
messages
2 435
Points
6 610
Localisation
lyon
un peu de thérapie provocatrice fait du bien de temps à autre quand c'est bien dosé au bon moment.
 
Litiss

Litiss

Membre
messages
6
Points
460
Je crois que les posts s'éloignent du sujet ... En lisant à la suite la première questions et vos réponses, je me rend compte que je ne l'ai pas comprise comme vous.
Il me semble que la question est : est-ce qu'un patient peut développer (et je rajouterais personnellement lors d'une séance) un "don" ?

Il est vrai que nous utilison peu notre cerveau, et avons je crois une très faible capacité à maitriser tout ce qui est intuitif.
L'état hypnotique ou de transe pourrait-il développer certaines compétences "hors du commun" ?
 
M

Métaphore

Invité
Litiss à dit:
Je crois que les posts s'éloignent du sujet ... En lisant à la suite la première questions et vos réponses, je me rend compte que je ne l'ai pas comprise comme vous.
Il me semble que la question est : est-ce qu'un patient peut développer (et je rajouterais personnellement lors d'une séance) un "don" ?

Il est vrai que nous utilison peu notre cerveau, et avons je crois une très faible capacité à maitriser tout ce qui est intuitif.
L'état hypnotique ou de transe pourrait-il développer certaines compétences "hors du commun" ?

Je pense que c'est vous qui n'avez pas tout saisi, Courforest parle du thérapeute et non du patient/client.

courforest à dit:
question que je me pose...
sachant que l'hypnose à ce pouvoir, cette force de pénétration dans les zones les plus secrètes, les plus retirées de notre cerveau...serait t-elle capable de développer certains dons cachés en nous tous d'une façon plus ou moins importante comme le don de voyance ?
le bon hypnothérapeute n'a t-il pas développé ce don, inconsciemment, qui lui permet de sentir, et d'analyser son client quant à l'origine de son problème ? perso, j'en suis persuadé !
 
Fleurdelumiere

Fleurdelumiere

Hypnose et énergie
Pro
messages
15
Points
650
Localisation
LYON
Bonjour,
Faisant des recherches sur le site sur les possibilités de développer ses dons de voyance grâce à l'hypnose, je me retrouve sur cette discussion.
J'ai lu dans un livre écrit par Marie Delclos, une médium et astrologue, que pour développer ses facultés de voyance (que nous avons tous en nous), il convient de se mettre dans un état de relaxation profonde et d'attention tourné vers l'intérieur (sans utiliser le terme "hypnose") et demander à s'ouvrir naturellement à des perceptions extra-sensorielles. Cela m'a fait penser à une technique d'auto-hypnose. Et je vous pose la question .... qu'en pensez-vous ?
Merci.
 
moune

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
messages
2 871
Points
7 360
Localisation
France
Je ne sais pas exactement de quoi vous parlez ,mais ce que je peux vous dire sur l’hypnose c’ est qu’ il existe un lien invisible et non prouvé que nos deux cerveaux sont en lien .j’aime toujours dire les images ou réflexions que m’envoie mon inconscient durant la séance et bien souvent je tombe pile poil dans le vrai et la personne est surprise alors qu’elle ne m’a pas parlé de ce que je lui dis.Est-ce de l’intuition ,un deuxième œil?Je n’en sais rien mais c’est indéniable
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 229
Points
9 560
Localisation
Suscinio 56
Bonjour

« la transe hypnotique permet d’accéder aux multiples capacités que l’on a, y compris celles que l’on ne savait pas qu’on a, et que l’on n’avait jamais appris à trouver et à utiliser »

Oui. la coordination des structures du cerveau en transe, en état modifié de conscience, permet des associations pour un fonctionnement plus complexe et plus spécialisé dépassant la sensorialité apprise à l’école à partir des 5 sens de base.
Le sixième sens, « l’intuition » résulte de cela.

Ce sixième sens est la clef d’une démultiplication quasi sans fin, ouvrant la porte à l’univers des possibles et aux synchronicités « miraculeuses »

Nombre de médium témoignent de ne pas savoir de d’où leur viennent leurs «informations »

La connection par la prière illustre cela : une forme de transe hypnotique par auto-hypnose ou une liaison par un processus plus graalique...

Le mystère reste entier, quelque soit le mode de connexion qu’on utilise...

Juste savoir se connecter...


🙏
 
  • J'aime
Jeanluke

Jeanluke

Membre
messages
3
Points
310
Age
52
Localisation
Bourg en Bresse
Oui cela est tout à fais possible d'utiliser des fichier audio pour te mettre condition et te guider , et plus tu les utilises retrouves plus tu développé des capacités ...
tu peux ainsi faire travailler et développé la glande pineale par exemple pour se connecter.
J' en utilise un avec mes clients qui le souhaite pour l'écriture automatique que j' ai créé en mp3
ou la bulle de protection pour les magnétiseurs , réaligner Les chakra ...
Que souhaitez-vous tu exactement ?
 
Fleurdelumiere

Fleurdelumiere

Hypnose et énergie
Pro
messages
15
Points
650
Localisation
LYON
Je souhaite développer mes facultés "paranormales ". j ai déjà des ressentis mais qui demandent à augmenter.
L écriture automatique m interesse aussi...
 
cl7777

cl7777

Membre
messages
191
Points
2 110
Localisation
Champagne-sur-Seine, France
Ce sujet m'amène à réagir en considérant ce que je pratique: le magnétisme.

il est déjà intéressant d'effectuer les tests de révélation de capacité dans ce domaine puisque des tests positifs permettent ensuite d'identifier le manque énergétique vital des souffrants, l'importance de ce manque étant identifiable à distance ou en imposition suivant son importance.
c'est donc déjà une possibilité de soin mais l'intérêt va plus loin puisqu'il est possible de saturer énergétiquement ce qui facilite l'induction hypnotique particulièrement chez les sensitifs, environ 20 % de la population. C'est ce que fait Messmer sur scène puisqu'il commence par tester le taux de sensibilité pour ensuite les amener sous son contrôle.

Cela me rappelle une anecdote, au début de ma pratique, puisqu'un magnétiseur professionnel de ma région avait passé une annonce pour rencontrer des personnes intéressées par le magnétisme. J'y suis donc allé pour voir et il m'a dit chercher à me mettre sous hypnose pour ensuite pouvoir faire du diagnostic médical comme le faisaient historiquement ceux qui avaient découvert cette possibilité du temps de Mesmer.
Je me suis donc laissé faire mais il s'est aperçu que je n'étais pas le bon sujet. Par contre, lui était un bon sujet pour le magnétisme puisque j'avais détecté une forte aspiration d'énergie vitale et donc je lui ai demandé s'il était en forme. Il m'a avoué être mal et je lui ai donc proposé une séance de compensation de manque énergétique, ce que j'ai fait.
J'en suis sorti en me disant: tiens, un magnétiseur magnétisé.

En dehors de l'anecdote, la détection de sensitifs peut leur permettre, suite à une bonne séance d'hypnose, d'accéder à cette capacité médiumnique comme celle de Edgar Cayce.
Des complémentarités magnétisme/hypnose sont donc explorables en étendant les possibilités de chaque technique.
 
Nossolar

Nossolar

Moderateur
Membre de l'équipe
messages
2 342
Points
6 560
Localisation
Belgique
Dide
Apprendre à différencier l'apprentissage du bourrage de crane ;)
 
  • J'aime
Vous aimerez:
Hypno-Morgane24
  • Question
  • Hypno-Morgane24
Réponses
23
Affichages
4 K
Hypno-Morgane24
Hypno-Morgane24
undy
  • Question
  • undy
Réponses
14
Affichages
4 K
xorguina
xorguina
I
  • Question
  • Intemporelle
2 3
Réponses
69
Affichages
10 K
castorix
castorix
Nouveaux messages
dide70
  • Question
  • dide70
Réponses
6
Affichages
91
jumb
jumb
D
  • Question
  • Danjoy
Réponses
1
Affichages
47
surderien
surderien
L
  • Question
  • Leadi28
Réponses
1
Affichages
40
surderien
surderien
Débat du mois
>> Vous aimez cette page ? Inscivez-vous pour participer
Haut