Hypnose humaniste

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par sebastien poitiers, 7 Octobre 2014.

  1. sebastien poitiers

    sebastien poitiers

    Inscrit:
    30 Septembre 2014
    Bonjour à tous,
    Je lance un nouveau topic afin de recueillir les avis sur ce type d'hypnose.
    Je ne désire pas relancer l'éternel débat du pour ou contre cette forme d'hypnose mais je souhaite obtenir des témoignages "vecus" de patients ou d'hypnotherapeutes pratiquants.
    Désirant m'y former, je recherche des personnes pouvant m'aiguiller et me conseiller.
    Merci à tous.
     
  2. hibou13

    hibou13

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Bonjour
    Je n'est pas de formation spécifiquement dite "humaniste" au départ, par contre cette démarche étant (à mon avis) une des approches utilisables (s'il y à intérêt pour des certains cas je la trouve assez utile et intéressante.
    Pourquoi pas commencer par là...
     
  3. jeangeneve

    jeangeneve

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    j'ai été sujet,
    j'ai pas adèré
    j'ai pas été ok, à l'induction de croyances induite.
    De mon point de vue il y a pas vraiment de forme d'hypnose différentes.
    il' s'agis d'hypnose avec une autre terminologie et un autre prétalk valorisant et flatant l'égo
    pour contourner la peur de la perte d'altérité.
     
  4. xorguina

    xorguina

    Inscrit:
    22 Août 2009
    J'ai été sujet et même si ça n'a pas fonctionné avec CETTE PERSONNE
    Je me suis interessée à cette forme d'hypnose et acheté les livre d'Olivier Lockert sur l'hypnose Humaniste et la TSA de Patricia Angéli-Lockert
    J'aime beaucoup cette approche très large d'esprit, ouverte à tout les possibles .
    Elle correspond à ce que je pense car elle va rechercher , creuser toute les ressources intérieures de l'être et même celles insoupconnées.
    Il y a une part de la dimmension, connection de l'être avec le tout qui est accepté
    Je n'ai senti aucune croyance imposé, au contraire !

    Bon voyage :)
     
  5. sebastien poitiers

    sebastien poitiers

    Inscrit:
    30 Septembre 2014
    C'est très gentil de m'offrir vos ressentis, j'ai l'impression que l'induction est plus délicate que la version dissociante à mettre en œuvre.
    Vos inductions on durées environ combien de temps ?
     
  6. jeangeneve

    jeangeneve

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    une vraie galère 4 inductions enchaînée mais relativement courte sur 10 minutes pour l'une
    et une demis-heure en "extension" de conscience mais un état un peu plus profond du quel je suis un peu resortit
    quand il s'est agis de croire aux extraterrestres gentil qui veille sur moi en me donnant une douche de lumière purificatrice.
     
  7. sebastien poitiers

    sebastien poitiers

    Inscrit:
    30 Septembre 2014
    Pour xorguina et jeangeneve avait vous eu affaire à un hypnotherapeute de profession ?
    Pour hibou13, avait vous eu une expérience ou des retours fiables de personnes ?
     
  8. jeangeneve

    jeangeneve

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    OUI
    hypno certifié par Lokert, Maître praticien en hypnose Erickoniènne et maître praticien hypnose humaniste.
     
  9. hibou13

    hibou13

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Oui, une personne sur une seule séance et plusieurs autres mais une séance de ce type parmi d'autres.

    Pour moi l'hypnose n'est pas une thérapie en soit, c'est un état particulier qui permet un travail thérapeutique.
    L'hypnose dite "humaniste" est une façon d'induire l'hypnose et une façon de conduire une séance. Et (toujours pour moi) un hypnothérapeute peut et sait utiliser le principe de "non influence" décrit dans l'HH. Cela fait parti de la palette des possibles, si on à compris l'hypnose on sait l'HH.
    Comme tout hypnothérapeute, on s'informe et on prend dans sa boite à outil l'HH ou pas, selon ses besoins, sa sensibilité.

    Pour moi dire qu'il y à une HH pouvant s'adapter à tous les cas, est non seulement limitant mais injustifié.
    Par ailleurs, le discours de présentation (que l'on peut lire dans la page définition du site HH par exemple) , flatteur aux oreilles d'amateurs de propos spirituel..n'est que discours. Repose plus sur des incantations de respect, d'écologie etc... que sur des réalités objectives.

    L'HH ce définit en opposition aux autres démarches, mais ce qui est induit des autres ni juste ni vraie. (ce qui serait vraie en HH serait faut ailleurs!!)
    La référence aux humanistes de la renaissance, c'est bien beau (et romanesque) mais s'applique également à bien d'autres approches.
     
  10. sebastien poitiers

    sebastien poitiers

    Inscrit:
    30 Septembre 2014
    L'hypnose humaniste est décrite comme unifiante (conscient, inconscient et Concience réunis) alors que l' Ericksoniènne serait dissociante, pour vous l'HH sépare conscient et inconscient comme tous les autres états d'hypnose ?
    Peu t'on être en trans sans dissociation ?
     
  11. xorguina

    xorguina

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Oui hypnothérapeute humaniste certifié

    Je ne peux pas dire qu'elle a fait un mauvais boulot ou essayer de me faire croire aux extra terrestre, ce que je doute grandement Jean !
    J'étais très perturbée et sa façon de faire était très correcte
    N'ayant pas les moyens de suivre, j'ai du arrêter mais le peu m'a bien servit car j'ai pu dire aurevoir, adieu, à quelqu'un qui prenait trop de place dans ma vie alors que celà n'avait pas lieu d'être .

    Oui, l'hypnose humaniste réunit, unifie, c'est pour ça que je te parle plus haut de l'intégration du tout dans le tout
    Je ne connaîs aucune autre hypnose qui prends en compte, par exemple, les synchronisations .

    Je n'ai pas eu la sensation d'être en transe , ni en hypnose d'ailleurs
    J'ai fermé les yeux , j'ai écouté sa voix, ses suggestions (inductions) et comme ça m'allait, j'ai fait mon histoire, mon film, mon voyage :)

    Les lokert seront à même de beaucoup mieux de te renseigné personnellement
    ils sont très abordables, ouvert et tu peux leur poser toute les questions que tu voudras ...
     
  12. hibou13

    hibou13

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Pour la dissociation, je ne peux pas être d'accord avec les sous-entendu des écrits de l'HH car il est induit (dans le terme dissociation) que les autres approches dissocieraient les individus, ne tiendrait pas compte de la globalité et finalement manipulerait les gents... Le vocabulaire HH introduit des notions qui reste vague et flatte les croyances un peu "ésotérique" ou "spirituelle" telle que l'HH est doté d'une cosmologie complète (c'est quoi?) tiens compte du "tout" (c'est quoi?) intègre la "conscience" (c'est quoi ?) , est une voie de "l'éveil" (c'est quoi?) etc...
    Les amateurs rétorqueront que l'on ne comprend rien à l'aspect unifiante de l'HH, mais la définition reste un flou artistique et finalement du discours.
    Les contradictions ne manques pas, par exemple : "..en HH le thérapeute est un guide il n'interviens pas, il ne suggère rien.." Comment guider sans suggérer, influencer, proposer quelque chose ?
    On joue sur les mots, et on induit que les autres manipule!

    Toutes les caractéristiques de l'HH ce retrouvent ailleurs sans le "discours".
    Par exemple: Une séance très classique et connue et enseigné partout.
    Proposer au consultant d’emprunter un chemin, superbe, agréable etc.... (le praticien ne sait rien du chemin, ni même si c'est un chemin)
    Qu'au bout de ce chemin il n'y à que des choses agréables, ou un but, ou le bonheur (le praticien ne sait rien de ce qu'imagine le patient)
    Qu'en cheminant, les obstacles, freins ou autres choses limitantes tombent (le praticien ne sait rien de ceux-ci)
    Qu'au fur et à mesure ont peut ce sentir mieux, aller vers le but.... (le praticien ne sait toujours rien de l'effet, il constate par contre les signes d'évolutions du consultants...)
    Il en va de même pour les inductions. Il en vas de même pour l'approche pédagogique...

    Quant à la dissociation, je peux pour répondre utiliser un extrait du texte de
    SALEM Gérard, médecin-psychiatre et psychothérapeute, maître d’enseignement et de
    recherches et privat-docent à la faculté de médecine et de biologie de l’Université de
    Lausanne. (il y en à bien d'autres)

    Aujourd’hui, la transe hypnotique est généralement définie comme un état
    modifié de conscience. Contrairement à un préjugé répandu, il s’agit bel et
    bien d’un état de veille et non de sommeil (les tracés électroencéphalographiques
    le confirment). Pourtant cet état de veille est particulier, la
    conscience étant bizarrement « rétrécie » (par focalisation de l’attention, soit
    une concentration extrême) et en même temps « élargie » (par une sorte de
    disponibilité à soi et à l’environnement). Spiegel et Spiegel (1978) ont établi
    du reste une analogie entre ce phénomène et la vision maculaire et périphérique.
    De son côté, François Roustang (1994) met judicieusement en miroir
    l’état hypnotique et le rêve, en définissant la transe comme un état de « veille
    paradoxale », dans laquelle « l’atonie musculaire et posturale s’allie avec une
    activité cérébrale intense », alors que l’on est « coupé de tous les stimuli afférents,
    fermé au monde extérieur et revêtu des insignes du dormeur », tout en
    étant « capable de productions que l’on peut bien qualifier d’oniriques, c’està-
    dire sans rapport avec des objets réels ».
     
  13. Prudence

    Prudence

    Inscrit:
    29 Août 2011
    J'aime beaucoup la réponse d'Hibou et en particulier ce qui est en vert, ça explique bien l'hypnose pour moi.

    Pour le fait de proposer des choses sans avoir les détails, alors je me sens comme Monsieur Jourdain qui faisait de la prose sans le savoir, sauf que là c'est de l'hypnose humaniste.
    Les termes hypnose ceci ou cela, j'ai tendance à les prendre avec des pincettes parce que si on parle avec d'autres hypnos, qu'on lit pas mal, qu'on échange les recettes et les idées des uns et des autres, qu'on expérimente on n'est pas dans des cadres fermés. Quand on me demande si c'est de l'hypnose Ericksonnienne que je fais j'hésite toujours sur la réponse: j'ai commencé avec une initiation à l'hypnose eriksonnienne, j'ai lu des livres d'Erickson mais je pense que la seule hypnose ericksonnienne c'était Milton Erickson qui la faisait et qu'on a gardé son nom parce qu'il a tranché d'un point de vue historique, que la référence à Erickson est plus d'ordre historique, et de changement d'optique que des techniques et des méthodes. L'apport de plus de souplesse dans les suggestions est présent.
    Pour l'hypnose humaniste... c'est quoi? L'humanité? Le respect? La souplesse? N'est-ce pas propre à n'importe quel thérapeute correct?
    Je fais partie de l'association Psy en Mouvement qui prône l'autonomie, la bienveillance, le respect et la souplesse, mais ça ne me viendrait pas à l'esprit de dire que je fais de "l'Hypnose Psy en Mouvement".
    Je pense que chacun teinte son accompagnement hypnotique de lui même mais qu'on peut utiliser quelques mots pour donner le ton: dirigiste, induction rapides, physiques etc. Ma manière de faire de l'hypnose est déjà caractérisée dans mon pré-talk, quand j'explique ce qu'est l'hypnose, ce qui va se passer, comme la personne est libre de changer ce que je lui, qu'une suggestion porte super bien son nom: on suggère, l'autre dispose, il peut transformer, ajuster autant qu'il le souhaite et dans le pré-talk j'insiste bien sur cette liberté, mais également sur le côté naturel, sur le fait que la personne a déjà été en transe, et ça amène sur les capacités propres de la personne et son autonomie.

    J'aime bien les MP3 gratuits qu'ils ont mis en ligne et je trouve ça très bien de faire profiter de leur travail gratuitement.
    Concernant l’appellation... je ne sais pas à quoi elle sert.
     
  14. sebastien poitiers

    sebastien poitiers

    Inscrit:
    30 Septembre 2014
    Merci de vos réponses, je comprends vos points de vue.
    J'ai lu l'ensemble les ouvrages d'Olivier Lockert sur l'HH et j'avoue avoir largement adhéré à ces propos, mais je n'ai pas encore fait l'expérience, je ne peu donc pas argumenter.
    Le terme humaniste n'est pas à prendre au sens propre mais plutôt dans le sens où nous sommes "tous reliés" et qu'une personne dite "heureuse" en entraînera d'autres et par ce biais amènera un assainissement de l'humanité.
    Ces propos paraissent spirituel ou ésotérique j'en suis bien conscient, difficile à prouver scientifiquement, le seul moyen étant de vivre l'expérience hypnotique humaniste.
    @ Xorguina : Donc ton expérience HH à fonctionnée ? Tu n'as pas sentie l'effet d'une trans mais a tu ressentie un état augmenté de conscience ? Dis-nous en plus sur ta séance qui a été positive à priori ...
    J'aime ce sujet et je suis heureux d'en débattre avec vous.
     
  15. xorguina

    xorguina

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Avec le temps passé, je pense que oui
    Les résultats n'ont pas été flagrants d'emblés
    J'ai juste remarqué que je pensais beaucoup moins a cette personne qu'avant

    Alors, je ne saurais pas te dire si c l'HH ou si c'est le temps mais c'est .

    Durant cette scéance et ce que je m'en souviens car je ne me souviens pas grand chose de ses paroles
    J'ai ressentit des paroles auquel je n'adhérais pas et d'autres oui
    Ce que je me souviens, c'est que j'ai voulu a tout prix profiter de ce moment
    alors, j'ai zappé ses paroles (surement pour ça que je ne m'en souviens pas) et me suis faite mon propre film intérieur

    Je n'entendais plus rien ou dumoins plus qu'un fond sonore et j'étais dans mon histoire, je créé ma propre fin .

    J'étais là, comme dans mes rêves, avec une image , des personnages 2 et cette image pouvait bouger, être dans le mouvement que je lui donné
    J'étais donc actrice de ce rêve éveillé

    Il me semble que je voulais dire beaucoup de chose, intérieurement et finalement je ne garde qu'une seule image, claire, sans mots.

    C'est cette image que je lui ai dit que j'avais fait à mon "retour" et que j'étais heureuse de ce résultat , à voir dans le temps .

    Je ne peux pas dire ne plus y penser , ni en rêver ,mais celà m'est beaucoup moins perturbant aujourd'hui.

    L'existence du lien perdure mais l'émotion est largement moins forte .

    Je peux donc dire qu' il existe une ouverture de conscience , augmenté, du fait du recul pris .
     
  16. hibou13

    hibou13

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    D'accord, tout comme à travers, la médecine, le yoga, la religion, une bonne situation économique, la paix, les massages, l'amour, la bouffe, l'arts etc etc.... et l'hypnose.
     
  17. sebastien poitiers

    sebastien poitiers

    Inscrit:
    30 Septembre 2014
    Je me doutais que ça ne plairait pas à tout le monde et je le comprend ! Je pense qu'il ne faut pas être fermé à de nouvelles possibilités surtout si elles permettent de guerir, le nouveau ou le changement sont rarement les bienvenus.
    L'HH est une philosophie à prendre entière.
    Donc pour vous hibou13 l'IFHE n'est que fumisterie et business ? (Attention il n'y a aucune attaque ! )
     
  18. jeangeneve

    jeangeneve

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    hummm, à quel moment est on pas en transe ?
    et par rapport à quoi et a qui est tu associé ou dissocié ?

    dans quel état est t'on quand on est pleinement incarné par son imaginaire ?
    et avec un opérateur ?
    est t on dissocié ? même juste un peu puisque on est "guidé" ?
    Le question est t'elle vraiment là ?
    Quand tu joue un rôle que tu l'accepte que tu t'identifie... est tu associé ou pas ?
    quand on s'affirme plombier, hypno on est associé à un rôle ?
    est t'on pas plutôt associé à l'imaginaire d'autres de ce qu'ils imaginent être ce rôle ?
    A quel moments est t'on vraiment soi ?
    et si c'est possible ce ne serais pas un état hypnotique (contagieux) ???
    sociologie, hypno, ou phillo ?
    Votre question est de plus absorbante et des plus hypnotique,
    cela sent la boucle hypnotique à plein nez, en initiant un dilem
    on a qu'une envie c'est d'en sortir.
    ce serais pas comme si vous aviez découvert une forme d'induction ?
     
  19. sebastien poitiers

    sebastien poitiers

    Inscrit:
    30 Septembre 2014
    Peut-être que tout est question d'imagination en effet, mais pour le cerveau ou est la différence ?
    Une expérience en imagination ou réellement vécue est-elle différente aux yeux de l'inconscient ?
    La métaphore est part entière de la thérapie et quelque soit l'induction c'est toujours l'inconscient qu'on traite.
    Mais pour vous Jeangeneve vous pensez que l'hypno induit l'imaginaire du patient par une forme d'imposition ?
     
  20. hibou13

    hibou13

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Fumisterie. .. non voir mon premier message.
    Je dit qu il y a un emballage ...disons pretentieux et dénigrant les autres sans fondement.
     
  21. sebastien poitiers

    sebastien poitiers

    Inscrit:
    30 Septembre 2014
    Je suis d'accord pour l'emballage, mais peu être justifié si l'efficacité est la, mais pour ça je ne peu pas le confirmer (d'ou l'ouverture de ce topic ou j'espérais plus de personnes formées à l'HH ).
    Après Olivier Lockert ne dénigre pas les autres formes d'hypnose au contraire, il dit qu'il faut connaître et pratiquer l'HE, qu'elle est indispensable. D'autant qu'il les enseigne pour beaucoup.
     
  22. xorguina

    xorguina

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Comme j'ai pu te le dire dans mon premier message, tu peux les trouver ainsi que d'autres sur FB et ainsi poser toute les questions que tu voudras
    Ils sont formés à l HH à HE et aussi parfois aux 2 !
    C'est exact, Olivier enseigne les 2 et Patricia la TSA et aussi la symbolique (Jung )des rêves également
    Je trouve aussi que c'est très complet .
    Non seulement pour ce que je viens de dire mais aussi et surtout , selon moi ainsi que d'autres , la prise en compte, critiqué içi, de la spiritualité d'un ÊTRE humain
    Il me semble pourtant que dans la pyramide de maslow, on ne peut être entièrement complet, accomplit au somment de cette pyramide si cette part çi n'est pas accepté, intégré !

    Celà va s'en dire que je ne parle absolument pas de religion mais de la part spirituelle de chaque ÊTRE

    C'est ÊTRE quand l'être est pris dans son entièreté .
     
  23. sebastien poitiers

    sebastien poitiers

    Inscrit:
    30 Septembre 2014
    Merci xorguina pour tes messages, je trouve aussi que l'aspect spirituel doit être pris en compte, sans religion bien sur. Je ne pense pas que l'on soit juste un corps avec un cerveau ...
    Côté spirituel encore mais les personnes revenus "de la mort" peuvent largement en temoiger, on trouve par milliers des témoignages qui ce ressemblent, alors pourquoi faire comme si ça n'existait pas ? La philosophie HH correspond bien à ces récits, et si on peu aider les gens à aller mieux alors oui !
    Désolé de mêler spirituel avec l'hypnose mais c'est peu être l'évolution logique ?
     
  24. jeangeneve

    jeangeneve

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    la question à la quelle vous me demandez de répondre est des plus orientée et ma fois provocante...
    Que vous répondre,
    disons que penser c'est quoi, penser, c'est moi ?
    et franchement si je pense cela se saurait !
    mon intention est juste de vous ouvrir au camps infini des possibles.
    associé ou dissocié là serait la la clef, une différence fondamentale ?
    et c'est pars que on vous le dit que c'est valablement tangible ?
    je peut affirmer de façon certaine que j'en sait rien.
    que pour moi je n'y attache pas d'importances
    en fait il est possible que je soit proche de m'en foutre complètement.
    mais ce serais être dissocié ?

    Ha merde alors pas moyens d'en sortir de votre truc !
     
  25. sebastien poitiers

    sebastien poitiers

    Inscrit:
    30 Septembre 2014
    @ Jeangeneve : Je ne provoque pas, je comprends même votre point de vue ! Vous êtes cartésien et je l'accepte, vous avez certainement la connaissance pour exercer avec brio.
    Me concernant j'essaye une façon de faire avec ou sans dissociation qui me correspond peu être plus.
    Si par la suite je m'aperçois m'être trompé je ne manquerait pas d'en faire part sur ce forum, j'essaye juste de rester ouvert et pas m'emprisonner dans une façon de penser.
    Très cordialement.
     
  26. jeangeneve

    jeangeneve

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    Vous arrêtez pas de me skotcher !

    Je suis très impressionné de ce que je suscite dans votre imaginaire.
    et...
    alors que vous affirmer me comprendre, j'aurais les connaissances pour exercer et il serais possible que ce soit avec brio.
    je suis cartésien.
    pas de doutes vous pensez.
    et en effet je ne tiens pas a vous emprisonner ou empoisonner .
    je ne peu que vous souhaiter de forcer la chance et le hasard, de vous former, et en effet de rester ouvert de chercher, et de continuer en suite à avoir d'autres initiateurs, pigmalions, superviseurs, la position de disciple n'est pas des plus confortables...
    goûter à l'océan hypnotique avec plusieurs cuillères.
    votre vie seras riche et vous ne manquerez jamais d'eau.
     
  27. xorguina

    xorguina

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Je pense que l' IN/connu fait peur...

    C'est un comportement légitimement accepté et poussé à l'expérimentation pourtant dans d'autres domaines ;) .
     
  28. sebastien poitiers

    sebastien poitiers

    Inscrit:
    30 Septembre 2014
    Vous faites un joli show Jeangeneve ! Je remarque en plus d'être cartésien que vous aimez vous faire remarquer à la manière d'un adolescent ... J'ai votre point de vue, vous pouvez changer de topic.
     
  29. sebastien poitiers

    sebastien poitiers

    Inscrit:
    30 Septembre 2014
    Suite a de nombreux retours très positifs de thérapeutes, j'ai décidé de m'inscrire à la formation d'hypnose humaniste.
    Pour savoir, rien de mieux que d'accéder à la "source" !
    Merci à tous.
     
  30. jeangeneve

    jeangeneve

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    Je te souhaite bon voyage.
     
Chargement...