Formation Hypnose

Hypnose VS Psychanalyse

  • Initiateur de la discussion Leo Lavoie
  • Date de début
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
Je fais ce post parce que je crois qu'il sera utile pour comprendre des trucs. J'en ai parlé dans d'autres posts mais j'en reparle sur ce nouveau "thread" pour donner la chance à tout le monde de savoir.

L'on fait souvent cette comparaison de la psychanalyse, et des thérapies dérivées de la psychanalyse, avec l'hypnothérapie en prétendant que c'est tellement différent. Le fait est que les deux sont parfaitement complémentaires et ne se contredisent absolument pas dans leur fondements.

L'hypnose fut la chose qui a introduit la notion psychanalytique dans l'esprit de Freud. C'est une des premières méthode qu'il pratiqua pour soigner ce que les gens appelaient alors "l'hystérie".

Il a abandonné l'hypnose tout simplement parce qu'il n'en maitrisait pas l'essence. Mais c'est à l'aide de l'hypnose qu'il a pu ouvrir une fenêtre claire sur le subconscient et a pu bien définir ce concept.

Ceux qui, aujourd'hui parlent de l'hypnose en terme d'esprit conscient, inconscient et subconscient parlent de notions psychanalytiques surtout (mais pas exclusivement) démontrées en psychanalyse avec Freud avec l'aide de l'hypnose.

L'abréaction obtenue en hypnose est un concept aussi qui fut découvert avec la psychanalyse. Car en psychanalyse, on l'obtiens aussi...(trop rarement et après trop de temps tout de même).

Je suis psychanalyste et tout ce que j'ai lu à date sur l'hypnose classique, abréactive, éricksonnienne et tout ce qui est thérapeutique dans l'hypnose fonctionne sur les mêmes bases et les mêmes concepts que la psychanalyse. Il ne faut pas oublier non plus que la psychologie aussi se sert de toutes les notions psychanalytiques qui se sont démontrées solides.

Le problème avec la psychanalyse c'est que c'est long et ardu inutilement parce que la psychanalyse en soi se veut une thérapie alors que c'est la conscientisation que donne la psychanalyse qui en est une et l'on peut très bien analyser une situation psychologique sans prendre vraiment conscience des choses. Je me suis formé à l'hypnose parce que j'ai conclu que l'hypnose était un outil thérapeutique qui était la réponse à l'effet anémique et trop pondéré de la seule psychanalyse.

Mais j'insiste et je connais bien les deux disciplines. Elle sont bien loin d'être si différentes, voire opposées. Elles sont carrément connexes et complémentaires.

Voilà le discours du "prof Lavoie" ce matin... Merci! :roll:
 
katia (zoulouk)
katia (zoulouk)
Membre
messages
3 075
Points
2 580
En toute subjectivité, je trouve l'hypnose et la psychanalyse fort dissemblable....

rien à voir même...

enfin de ce que j'ai expérimenté des deux...

Entre 10 "séances" d'hypnose, et 10 séances de psychanalyse, je prends l'hypnose...
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
katia (zoulouk) à dit:
En toute subjectivité, je trouve l'hypnose et la psychanalyse fort dissemblable....

rien à voir même...

enfin de ce que j'ai expérimenté des deux...

Entre 10 "séances" d'hypnose, et 10 séances de psychanalyse, je prends l'hypnose...
Et si vous essayez en toute objectivité? :)
 
katia (zoulouk)
katia (zoulouk)
Membre
messages
3 075
Points
2 580
subjectif, car je me suis arretée à un essai en psychanalyse de 10 séances, jamais eu envie de réessayer....

Peut être à utiliser comme moyen de connaissance de soi et j'ai encore des doutes, mais comme thérapeutique, je fais partie des hyper sceptiques....
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
katia (zoulouk) à dit:
subjectif, car je me suis arretée à un essai en psychanalyse de 10 séances, jamais eu envie de réessayer....

Peut être à utiliser comme moyen de connaissance de soi et j'ai encore des doutes, mais comme thérapeutique, je fais partie des hyper sceptiques....
Ben voilà ce qui démontre à quel point c'est long. En effet, 10 séances, ce n'est pas beaucoup en psychanalyse.

D'après vous, qu'est-ce qui est curatif dans l'hypnose?
 
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 078
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Merci Léo pour cette synthèse courageuse !

Vous connaissez parfaitement la psychanalyse et tout autant l'hypnose désormais et cela vous permet une métaposition éclairée !

Moi j'ai toujours trouvé que la cure psychanalytique était une dépendance d'un consultant envers un consulteur possesseur du "tout" savoir, comme si le consultant n'y connaissait rien et se devait d'accepter cette totale soumission pour que çà marche. Le vocable hyper spécialisé et le monde hermétique et rétentioniste des psychanalystes me paraissant favoriser et protéger cette distanciation : rester prudent +++ éviter le transfert+++

L'entretien hypnotique me semble au contraire permettre de redonner très rapidement, et quasi instantanément parfois si le thérapeute est généreux, la confiance au consultant qu'il a en lui toutes les capacités de thérapie et d'auto-thérapie, simplement en découvrant en miroir cette "hypnose" qu'on ne lui avait jamais appris à utiliser : favoriser le transfaire de cette compétence…et ne pas garder pour lui le savoir faire de la cuisine « hypnotique » : pouvoir la transmettre le plus rapidement possible car elle est tellement bonne à transmettre…
 
corfinas
corfinas
Membre
messages
1 105
Points
4 760
Localisation
Lyon
Hello,

dissociation-association, ressenti associé-dissocié, chgement de point de vue ...
En accéléré ou au ralenti, je pense aussi que les mécanismes sont les mêmes.
Pour moi la différence serai de passer par la petite porte de ce qu'autorise le conscient ou bien sauter par dessus le mur ...

a+
 
jeangeneve
jeangeneve
Membre
Pro
messages
2 172
Points
6 410
Localisation
là bas,
et on peu même avancer un peu plus vite en hypno-analyse

génial non ?
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
surderien à dit:
Merci Léo pour cette synthèse courageuse !

Vous connaissez parfaitement la psychanalyse et tout autant l'hypnose désormais et cela vous permet une métaposition éclairée !

Moi j'ai toujours trouvé que la cure psychanalytique était une dépendance d'un consultant envers un consulteur possesseur du "tout" savoir, comme si le consultant n'y connaissait rien et se devait d'accepter cette totale soumission pour que çà marche. Le vocable hyper spécialisé et le monde hermétique et rétentioniste des psychanalystes me paraissant favoriser et protéger cette distanciation : rester prudent +++ éviter le transfert+++

L'entretien hypnotique me semble au contraire permettre de redonner très rapidement, et quasi instantanément parfois si le thérapeute est généreux, la confiance au consultant qu'il a en lui toutes les capacités de thérapie et d'auto-thérapie, simplement en découvrant en miroir cette "hypnose" qu'on ne lui avait jamais appris à utiliser : favoriser le transfaire de cette compétence…et ne pas garder pour lui le savoir faire de la cuisine « hypnotique » : pouvoir la transmettre le plus rapidement possible car elle est tellement bonne à transmettre…
Pour le vocable spécialisé, c'est vrai surtout avec le très indigeste "Lacanien" qui est si populaire en France (et en Argentine). Mais le bon psychanalyste qui n'est pas sectaire ou orthodoxe donnera le pouvoir au client; Le pouvoir de sa guérison. La psychanalyse aussi, serait supposée être de l'auto-thérapie mais guidée. Et le bon psychanalyste enseignera les mécanismes de l'esprit à ses clients de façon à ce qu'il puisse évoluer au delà des séances.

Et en psychanalyse véritable on évite pas le transfert, il est un outil essentiel. Bien que parfois il puisse être tellement gros qu'il devient un obstacle plus qu'un outil.

C'est vrai que les psychanalystes sont souvent rétentionistes, comme vous le dites. Mais je ne parle pas en leur faveur, je ne les "explique" pas... J'explique l'essence même des concepts psychanalytique; le fond de l'intention curative Freudienne et même Jungienne.

Bref, je ne parle pas vraiment des psychanalystes mais des concepts fondamentaux de la psychanalyse.

D'ailleurs si les psychanalystes n'étaient pas rétentionistes et hermétiques ils pratiqueraient tous l'hypnose dans leur cabinet... non? :wink:
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
corfinas à dit:
Hello,

dissociation-association, ressenti associé-dissocié, chgement de point de vue ...
En accéléré ou au ralenti, je pense aussi que les mécanismes sont les mêmes.
Pour moi la différence serai de passer par la petite porte de ce qu'autorise le conscient ou bien sauter par dessus le mur ...

a+
Voilà... La petite porte étroite et bien gardée ou celle que l'on ouvre avec la clé de l'hypnose. Le reste c'est de l'aménagement, du rangement, voire du grand ménage.
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
jeangeneve à dit:
et on peu même avancer un peu plus vite en hypno-analyse

génial non ?
Ah oui. C'est certain. L'hypnose m'a aidée avant même que je sache que c'était ça que je faisais parfois. Et juste par l'écrit en plus.

Souvent, quand on étudie l'hypnothérapie, on apprend ce qu'il faut pour connaître et savoir ou l'on va et les tenants et aboutissants du subconscient. Quand on étudie la psychanalyse cependant l'hypnose devient un peu "tabou" comme une période ou Freud ne fut pas encore assez "éclairé" et qu'il manquait d'expérience.

Je suis heureux de connaître la psychanalyse ou la psychologie "dynamique" mais à choisir, il est préférable, je crois d'apprendre ce que l'on doit savoir du subconscient à partir des enseignements de l'hypnose... Ce sont sensiblement les mêmes mais là, au moins, on part avec un outil puissant. L'idéal est de se former aux deux cependant, comme l'a fait Banyan ou un psychanalyste qui était ici dans ce forum qui portait l'avatar de Papiter.
 
Pas inscrit ?
Vous n'avez pas de compte ? 
S'inscrire maintenant
ou Inscrivez-vous en utilisant
Vous aimerez:
Nouveaux messages
Votre avis nous intéresse !

Posez vos questions, échangez et partagez votre point de vue sur le forum transe-hypnose.com

Hypnopraticien
Haut