Hypnose et psychanalyse

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par thérapie29, 10 Septembre 2013.

  1. thérapie29

    thérapie29

    Inscrit:
    10 Février 2013
    Hypnose et psychanalyse sont elle compatible d'après vous?
    Est ce que la psychanalyse est soluble dans l'hypnose?
    Quand pensez vous? Est ce que ces deux modèles peuvent ou non faire bon ménage?
     
  2. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Le psychanalyste quand il ne va pas bien va voir l'hypnothérapeute pour résoudre les problèmes qu'il est certain de ne jamais réussir à résoudre...

    Et fichtre, qu'est ce que ça lui fait peur, peur de se laisser aller à l'inconnue de l'hypnose.

    Au risque de lui faire écrouler toutes ses certitudes

    La psychanalyse c'es un peu ce qu'une trottinette est à une voiture en terme de vitesse de résolution de problématique..

    Bien sûr on peut mélanger des cornichons avec du chocolat, et si on est très bon cuisinier en ressortir quelque chose
     
  3. Nodylion

    Nodylion

    Inscrit:
    13 Juillet 2011
    Bonjour thérapie29,
    sujet intéressant.
    Je pense que oui, les deux sont compatibles et ne vois pas trop pourquoi ils ne pourraient pas l'être. Après tout, le but de l'hypnose est de s'adresser à l'inconscient, et ce dernier est justement le champ de travail de la psychanalyse.
    Ensuite, si tu parles plus de la psychanalyse freudienne (et la psychanalyse a pas mal évolué depuis, quand-même, les idées de Freud ont été révisées, abandonnées et/ou transformées), les associations sont facilitées en transe (pour ne prendre qu'un exemple de technique ; d'ailleurs, on peut considérer que les clients de Freud étaient en transe légère). Et on peut considérer que le rêve éveillé (donc transe) est une technique psychanalitique.
    Si tu parles des relations objets, on peut les voir comme des sous personnalités (états du moi) et donc bien sûr utiliser l'hypnose.
    Enfin, il y a l'hypno-analyse, qui est vraiment le marriage de l'hypnose et de la psychanalyse.
    Mon avis est que l'hypnose est compatible avec tous les courants thérapeutiques.
    N
     
  4. Nodylion

    Nodylion

    Inscrit:
    13 Juillet 2011
    Bonjour Katia,
    C'est une généralisation abusive sans fondement.

    idem

    Les théories psychodynamiques (terme plus correct que psychanalyse, qui renvoie à Freud) n'ont peut-être pas le même objectif que les TCC ou la PNL...
     
  5. :4:

    Le seul hic c'est que les écoles Ericksoniennes ne se concentrent pour la plupart que sur l'aspect hypnotique, suggestions indirectes, et je dirais donc que sans une partie psychanalytique, la thérapie sous cet angle n'est point de la thérapie pour moi...

    Ce qu'il faut comprendre dans l'aspect psychanalytique c'est qu'il n'y a aucune interprétation de faite au patient, comme dans le rêve éveillé, c'est le cheminement propre à l'individu d'après une symbolique bien chère à Gustav Jung.
     
  6. :4:
     
  7. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Des milliards de gens ont perdus des milliards d'euros, de dollars... pour une des plus grandes arnaques pseudo-thérapeutiques qui ait existé de tous les temps...

    Vivement qu'on passe à autre chose
     
  8. Vous vous sentez souvent arnaquée, abusez ?... hum... y aura pas un ptit schéma erroné qui traine... :wink:

    D'ailleurs je ne vois même pas le rapport entre le message de Nodylion et votre réponse... :shock:
     
  9. thérapie29

    thérapie29

    Inscrit:
    10 Février 2013
    Parle t'on du même inconscient en psychanalyse et en hypnose Ericksonienne? je ne le pense pas.
     
  10. C'est la meilleure ça ! de mieux en mieux ... :?
     
  11. thérapie29

    thérapie29

    Inscrit:
    10 Février 2013
    mais encore?
    développe!
     
  12. Oratorioo

    Oratorioo

    Inscrit:
    27 Juillet 2011
    C'est une bonne remarque.
    Pour moi l'inconscient est comme une bonne pâte à modeler, on en fait ce qu'on veut... selon nos croyances.
     
  13. thérapie29

    thérapie29

    Inscrit:
    10 Février 2013
    belle métaphore, Oratorioo
     
  14. :6:


    Voilà encore de la méconnaissance sur la psychologie des profondeurs... :?

    taper sur GOOGLE : qu'est ce l'inconscient en psy, et éduquez vous bons sens !


    Pour Carl Gustav Jung, l'inconscient a une dimension vitale (il a une fonction dans le développement de l'individu) et une dynamique propre.


    Plus dispo ...:arrow:
     
  15. thérapie29

    thérapie29

    Inscrit:
    10 Février 2013
    alors que selon Erickson:
    Une conception nouvelle de l'inconscient:
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Milton_Er ... nconscient
    ça n'est donc pas la même conception.
    Et se n'est que des conceptions :D
    taper donc sur un moteur de recherche (pas de pub enfin!) :
    l'inconscient selon Erickson
    bon sang de bonsoir!
     
  16. Faux c'est la même chose, vous ne comprenez que ce qui vous plait de comprendre, élargissez votre champ de compréhension...

    Qui a parlé de thérapeute bricoleur ?... :lol:
     
  17. thérapie29

    thérapie29

    Inscrit:
    10 Février 2013
    Selon la conception d'Erickson, l'inconscient n'est pas la menace pulsionnelle qui, selon la théorie psychanalytique, vient perturber la vie consciente et a donc contraint au refoulement. Bien au contraire, pour Erickson, l'inconscient est la source des énergies nouvelles que le patient ignore et auxquelles il devra apprendre à faire une place de plus en plus grande
    SourceWikipedia:public domain:
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Milton_Er ... nconscient

    C'est "juste" fondamental.
     
  18. Vous reprenez le concept Freudien, lisez Jung et vous verrez que c'est tout à fait la conception de Erickson, je l'ai suffisamment étudié (JUNG),...
     
  19. thérapie29

    thérapie29

    Inscrit:
    10 Février 2013
    l’Inconscient est surtout un vaste réservoir de ressources potentielles
     
  20. C'est pas à moi qui faut apprendre ce qu'est l'inconscient, ça fait plus de 10 ans que j'analyse les rêves (analyse Jungienne)... :D
     
  21. thérapie29

    thérapie29

    Inscrit:
    10 Février 2013
    concept très variable suivant les auteurs... C'est un concept , il n'y a pas de jugement à y apporté, encore une fois.
     
  22. Nodylion

    Nodylion

    Inscrit:
    13 Juillet 2011
    Le problème, Marc, c'est que tu cites wikipedia qui n'est pas une source sûre.
    Mais au-delà de cela, je crois que le problème vient d'une très grande méconnaissance de ce que sont les théories psychodynamiques, qui ont entre autres entièrement revu (voire abandonné) la place des pulsions dans le rôle psychique.
    Oui bien entendu, mais cela n'est pas du tout incompatible avec les théories psychodynamiques (par contre, ça l'est avec la vieille notion classique freudienne de la psychanalyse)
     
  23. mindy

    mindy

    Inscrit:
    23 Août 2009
    Eh ben Katia a des schémas erronés et est candide, thérapie29 est un bricoleur qui ferait mieux de se cultiver, vous prenez cher les amis...

    Concernant la psychanalyse, la lecture du livre de Onfray est très instructive. Après on peut trouver des concepts intéressants malgré tout, de là à en faire une science...
     
  24. thérapie29

    thérapie29

    Inscrit:
    10 Février 2013
    j'ai cité wikipédia car il est en free, donc on peut le copier/coller.
     
  25. Hubert Chatelée

    Hubert Chatelée

    Inscrit:
    16 Août 2012
    Disons que la psychanalyse a fait la preuve de son inefficacité pendant un siècle, a tel point qu'elle n'est plus réellement utilisée et reconnue que dans deux pays, la France, hélas, et un pays d'Amérique latine.
    Alors tu peux te rassurer Katia, on est passé à autre chose...

    Bien sûr que l'inconscient est un concept, celui de Freud est bien différent de celui d'Erickson, et pour les neurosciences il est encore bien différent.

    C'est totalement illusoire de penser qu'il n'y a aucune interprétation faite au patient. L'interaction thérapeute-patient est inévitable.
    La dernière étude que j'ai lu la dessus concernait les petits "hummm' du thérapeute qui orientent le patient. Mais tous les mouvements involontaires ou le rythme de la respiration du thérapeute sont autant d'indications qui guident le patient vers la "conviction" du thérapeute.
    D'autant plus que le thérapeute est convaincu de détenir la vérité et d'être le plus performant.
     
  26. :4:

    J'apprécie vos interventions Nodylion... :wink: ; ça fait du bien à ce forum un peu de connaissances ou du recadrage disons, ... :roll:

    Et puis vos messages sont pondérés, les miens sont explosifs, chacun son tempérament, il faut dire qu'on me cherche souvent donc on me trouve..; :lol:

    PS: et puis y en a qui ressasse toujours le même discours, ils n'ont pas compris qu'on ne parlait pas de pscychanalyse Freudienne, ... qu'on est passé à autre chose... :idea:
     
  27. Vous vous y connaissez en rêve éveillé ? je doute fort vu votre discours, la personnes est en état hypnotique, donc comment pourrait-elle voir les mimiques du thérapeute...

    J'ai pratiqué et étudié la technique du rêve éveillé libre, donc pratiquez un peu et après vous changerez de discours.

    Concernant la performance, je n'ai jamais ressenti ce besoin de convaincre, au contraire, je laisse le libre arbitre et je ne fais jamais miroiter des arrêts définitif de tabac en une séance MOI ! ça c'est le thérapeute qui pense détenir la vérité qui peut avancer ce type de slogan.
     
  28. Nodylion

    Nodylion

    Inscrit:
    13 Juillet 2011
    Je réponds en vrac à quelques interventions lues.

    Moi aussi j'avais lu le livre d'Onfrey à sa sortie et l'avais bien aimé (je ne suis moi-même pas un fan de Freud) mais :
    Onfrey est loin d'être impartial, et d'après les polémiques que j'ai lues, il fait écho au livre noir de la psychanalyse (qui porte bien son nom), qui a lui même reçu en réponse le livre blanc de la psychanalyse (lui aussi porte bien son nom) : 2 noms emblématiques et ridicules (pour des livres peut-être tout aussi ridicules) ne voyant les choses qu'en noir et blanc alors que le monde (et ici la psychanalyse) est bien plus nuancé.

    Réduire la psychodynamique à Freud, c'est comme réduire l'hypnose à l'hypnose de spectacle.
    Aujourd'hui, les théories psychodynamiques adoptent la position basse, font de la thérapie brève, etc. Donc que la France et l'Argentine (je crois) soient restées bloquées au siècle dernier, c'est regrettable, mais jeter le bébé avec l'eau du bain est tout aussi regrettable.

    Et c'est dommage qu'un sujet qui pouvait être intéressant ait dégénéré en pugilat contre une discipline mal connue.
    Maintenant, chacun est libre d'être critique, c'est même recommandé, mais quitte à critiquer, autant le faire en étant renseigné.

    Comme je l'écrivais plus haut, les gens en sont restés à Freud et ne considèrent que la psychanalyse freudienne/classique, alors qu'elle est obsolète et a laissé la place aux théories psychodynamiques. Pour ceux que cela intéresse, je conseille Freud and Beyond, qui retrace l'histoire de la ''psychanalyse'', de Freud à presque nos jours.

    Pour conclure ma participation à ce sujet, je parapharaserai Mitchell (l'auteur) qui répond au débat qui fait rage ici en soulignant que s'arrêter à Freud, c'est comme s'arrêter à Newton pour la physique.
     
  29. Revenez plus souvent sur le forum... :wink:

    Tant qu'on intègre pas ce qu'on apprend, on reste souvent coincé dans des théories, des auteurs, moi j'arrive même plus à savoir qui a dit ceci ou cela, mais j'ai intégré ce que je devais savoir et je continue sans cesse.... exemple je me suis intéressée à la technique TIPI, mais ça n'accroche pas, où j'ai pas trouvé qqu'un de suffisamment pro pour me donner le déclic, j'aimerai pourtant approfondir la technique...
     
  30. Hubert Chatelée

    Hubert Chatelée

    Inscrit:
    16 Août 2012
    C'est que Marc posait une question sur la psychanalyse...
    Maintenant je ne sais pas vraiment ce que vous mettez sous le terme "Théories psychodynamiques".
    Si c'est faire référence à la psychodynamique analytique, grosso modo à Yung, c'est quand même très inspiré des théories freudiennes, avec un élargissement à l'inconscient collectif, et toujours les concepts d'instances psychiques autonomes en conflit, et également le rêve comme voie royale d'accès à l'inconscient...

    Sauf que Newton avait et a toujours raison en mécanique physique classique... On a poursuivi le travail de Newton basé sur des vérités, et abandonné la psychanalyse...
     
Chargement...
Vous aimerez:
  1. Prudence
    Réponses:
    15
    Affichages:
    1093
  2. surderien
    Réponses:
    12
    Affichages:
    1472
  3. Leo Lavoie
    Réponses:
    10
    Affichages:
    2499