hypnothérapie et psoriasis

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par flyingmoon, 14 Juillet 2010.

  1. flyingmoon

    flyingmoon Membre

    Inscrit:
    13 Juillet 2010
    Messages:
    17
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    860
    Bonjour à tous,

    J'ai beaucoup de questions concernant une thérapie brève sous hypnose que j'ai suivi il y a quelques mois pour tenter de régler un problème trop persistant de psoriasis.

    J'ai dévellopé de façon assez spectaculaire un psoriasis alors que j'avais 19 ans (il y a maintenant presque 7 ans). Depuis, je n'ai jamais eu de rémission ou incomplète grace aux photothérapies . Pour ceux qui ne connaissent pas le psoriasis, c'est une maladie de la peau (mais je pense un symptôme d'un conflit plus profond), caractérisée par une reproduction anarchique et trop rapide des cellules de la peau. En résultent des taches ou "boutons" squameux et rouges, qui occasionnent volontier des démangeaisons. En cas de forte crise, j'ai pu passer des nuits blanches à me gratter, le reste du temps je suis complexée par mon image. Ce problème m'empêche de me sentir pleinement libre...

    J'ai essayé de me soigner avec toutes sortes de "remèdes" avant de venir à l'hypnose, en laquelle je crois malgré les résultats mitigées de la thérapie que j'ai suivi.

    J'ai rencontré mon hypnothérapeute trois fois. Il a très vite dégagé ce qui est d'après lui à l'origine de mon symptome : le handicap de mon grand frère.
    Dévelloper à mon tour ce "handicap" qu'est le psoriasis serait une façon inconsciente de rééquilibrer la balance entre la culpabilité que je ressens vis à vis de mon frère d'être ce que je suis (une personne valide) et la pénibilité de sa situation (il est très invalide). Une façon de m'empecher d'être heureuse...

    J'ai vu ce thérapeute trois fois, c'est lui qui a mis un terme aux séances, estimant que le travail était fini, et que je pouvais continuer seule.

    Cependant quelque chose me trouble : ce psoriasis est apparu suite à une grosse deception amoureuse (vécue comme une agression) et n'a cessé de s'entretenir à travers des conflits amoureux (nombreux, mes relations passées ont été tumultueuses et vouées à l'echec). Je me demande si il est possible qu'il ait fait fausse route ? Sachant qu'il n'a pas travaillé par inductions mais en dégageant les causes psychiques du problème.

    Le déclencheur (la deception) ne serait pas la cause profonde du problème latent ? Pourtant et avec du recul, je me rend compte que tous ces maux sont étroitements liés à ma vie affective (manque de confiance / partenaires narcissiques).

    Je remarque que le psoriasis ne me pose aucun problème dans mes relations amicales, je me montre sans trop de problème, mais me sens très mal à l'aise dès qu'il s'agit de séduction ou de relations amoureuses (je me suis d'ailleur installée dans un célibat que je crois réparateur).

    En fait j'hesite à recontacter mon hypnothérapeute, ou tenter à nouveau l'expérience avec un autre, pour refaire un travail et connaître son point de vue. Je tiens à préciser que la thérapie m'a malgré tout beaucoup aidée, j'ai pu me prendre en main et mon psoriasis a régréssé (cure thermale et vacances à la mer). Cependant j'ai la sensation de ne pas avoir été entendue par mon hypno mais écoutée oui...comme si le fond du problème n'avait pas été saisi (j'ai un doute la dessus).

    Mon message est très long, j'espère ne pas vous avoir ennuyé. Je sais que l'analyse n'est pas le propos du forum mais j'aimerai quand même avoir des points de vue extérieurs.

    Dois-je revenir vers mon hypnothérapeute?
    Dois je continuer seule l'autohypnose que j'ai déjà beaucoup pratiqué dans les mois suivant les séances ( il y a quatres mois )?
    Ou dois-je simplement constater que ce problème de peau est lié à la somatique pure et apprendre à renoncer à la guérison, apprendre à "dépasser" ce problème?

    Merci de tout coeur de m'avoir lue et d'avance pour vos réponses!
     
  2. Métaphore

    Métaphore Invité

    :D Flyingmoon,

    Je vois que vous avez établi un très bon constat de la situation, et pour répondre à vos dernières questions :

    :arrow: Dois-je revenir vers mon hypnothérapeute?

    Vraiment pas la peine, il vous a gentiment fait comprendre qu'il ne pouvait rien faire de plus pour vous (n'a certainement pas la compétence)

    Car, et vous l'avez bien compris, tous les problèmes dermatologiques et qui plus est le psoriasis est psychosomatique, et les raisons que vous avez évoquées sont totalement liées, que ce soit l'handicap de votre frère, et les déceptions amoureuses. Dans le dernier cas, l'apparition de ce psoriasis vous permet inconsciemment de ne plus vivre de déceptions amoureuses en vous plongeant dans le célibat (bien sûr ce n'est pas la solution et vous le savez j'en suis sûre)...

    :arrow: Dois je continuer seule l'autohypnose que j'ai déjà beaucoup pratiqué dans les mois suivant les séances ( il y a quatres mois )?

    Cela est toujours conseillé de pratiquer l'AH, maintenant je ne sais pas comment vous le pratiquez ?...

    :arrow: Ou dois-je simplement constater que ce problème de peau est lié à la somatique pure et apprendre à renoncer à la guérison, apprendre à "dépasser" ce problème?

    Ce problème est effectivement lié à la somatique, mais c'est justement là que la thérapie hynotique intervient pour dépasser ce problème et vous guérir...


    Je ne sais pas où vous habitez, grandes villes ou pas, mais je vous conseille de trouver un autre hypno...


    PS : Si vous avez des questions, n'hésitez pas... :D
     
  3. valikor

    valikor Membre

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    Messages:
    2361
    J'aime reçus:
    23
    Points:
    2930
    Localité:
    lyon
    essayez en un autre, vous finirez par un trouver un qui ira au fond des choses.
    le succès en thérapie brève dépend beaucoup du thérapeute.
     
  4. corfinas

    corfinas Membre

    Inscrit:
    5 Mai 2007
    Messages:
    1109
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    2180
    Localité:
    Lyon
    Hello flyingmoon,
    Voici mon point de vue:

    L'hypothèse de votre hypnothérapeute est effectivement assez courante dans les fratries, appartenir à notre famille est souvent primordiale de façon plus ou moins consciente. Il se peut que se soit le cas pour vous, mais si c'est le cas, c'est bien de le savoir mais après qu'est ce qu'on fait ? C'est peut être ce travail qu'il vous reste à faire, peut être avec un autre thérapeute.

    Après il y a différente façons de faire partie d'une famille: on peut en prendre les souffrances et se limiter ou bien en tirer de la force pour construire son bonheur. Tirer de la force des difficultés familiales c'est parfois un peu rendre honneur à sa famille. Tout le monde a droit à sa part de bonheur.

    Si vous pratiquer l'auto-hypnose vous pouvez essayer de visualiser votre famille: parents et grand-parents et arrière-grand-parents derrière vous, frère à coté (éventuellement autre frère et sœur aussi) et sentir la force qu'il se dégage de cet ensemble, ressentir cette force couler en vous, sentir que cette force profonde veut aussi votre bonheur, sentir cette force qui pourrai vous faire dire "Non!", sentir cette force qui veut aussi votre liberté, le respect de vos choix ... Quand qqn s'affirme dans une famille, l'équilibre change, cela peut être un peu déstabilisant mais au final, toute la famille en sort grandie.

    a+
     
  5. Leo Lavoie

    Leo Lavoie Membre

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Messages:
    2269
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    2430
    Localité:
    Montréal Québec
    Ben vous avez eu de bonnes réponses. C'est peut-être que vous poser de bonnes questions.

    D'abord il faut faire justement la différence entre les déclencheurs et les sources de problèmes. Un événement peut avoir déclenché votre psoriasis mais ce n'est pas en travaillant sur le déclencheur que l'on règle le problème. Donc il aurait été inutile de travailler sur la base de cette rupture.

    Vu qu'il y a eu amélioration de votre cas, je dirais que votre hypno a probablement vu juste. Cependant, une source de névrose dans l'enfance peut donner des situations qui sont la base de sources subséquentes ou de confirmation de cette névrose et il faut y voir aussi. Continuez en AH, bien sûr, mais essayez de trouver un autre hypno pour finir le travail, je dirais.
     
  6. Métaphore

    Métaphore Invité

    Je ne partage pas ce point de vue, car dans ce cas il faudrait une thérapie systémique... et son environnement familial est peut être loin d'être une force pour elle...mais attendons les commentaires de Flyingmoon...


    En attendant les commentaires de Flyingmoon.... :roll:
     
  7. flyingmoon

    flyingmoon Membre

    Inscrit:
    13 Juillet 2010
    Messages:
    17
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    860
    Merci à tous pour vos points de vue :D

    corfinas, qu'est ce qu'une thérapie systémique ? J'ai une famille assez soudée aujourd'hui (pas qu'elle ne l'ai pas été auparavant, mais je ressens aujourd'hui mieux les liens familiaux simplement parce que j'ai grandi :) ). Et j'ai de bonnes relations avec tous, avec mon frère aussi.

    Métaphore vous dîtes :

    Car, et vous l'avez bien compris, tous les problèmes dermatologiques et qui plus est le psoriasis est psychosomatique, et les raisons que vous avez évoquées sont totalement liées, que ce soit l'handicap de votre frère, et les déceptions amoureuses. Dans le dernier cas, l'apparition de ce psoriasis vous permet inconsciemment de ne plus vivre de déceptions amoureuses en vous plongeant dans le célibat (bien sûr ce n'est pas la solution et vous le savez j'en suis sûre)...

    Effectivement, c'est tout à fait comme ça que je ressens les choses: le pso comme une "carapace", qui m'empeche d'aller simplement vers les autres, c'est vrai que j'ai peur d'être rejettée à cause de ça (ça a déjà été le cas, dac ya des imbéciles partout, mais ça passe quand même mal). Mais finalement, cette peur du rejet de ma "différence" pourrait etre une peur en miroir de celle que pourrait avoir mon frère.
    Je précise que mon frère se porte bien malgré son handicap, qu'il a su aller au dela, avec l'aide de tous les instants de mes parents, et qu'il mène une vie remplie.
    Pour le célibat, je sais bien que ce n'est pas la solution. Parfois je me dis que la guérison serait de me laisser aimer par quelqu'un qui ne me voit pas comme je me perçois : c'est à dire avec un important problème de pso, alors que finalement, mon pso n'est pas si affreux que ça. Mais dès que je rencontre quelqu'un qui me plait ou à qui je pourrais plaire, je pense "ha non j'ai du pso, que va t il penser ?". Par le passé, tous mes partenaires m'ont fait un jour la reflexion, les cons.

    Métaphore, oui, j'habite paris, je n'aurai pas de mal à trouver si besoin un autre thérapeute.

    Donc, d'après vous tous, je constate que mon impression que le travail n'est pas terminé est juste. Je vais prendre le temps de méditer sur ce qui se dégage de mes échanges avec vous et je reconsulterai certainement.

    Je trouve ça fou que le psoriasis qui touche beaucoup de gens ne soit toujours pas considéré en médecine pour ce qu'il est : un symptome et pas une maladie en soit. C'est pourtant simple de constater que tous les porteurs génétiques ne le développent pas de la même façon, comme l'exemas, à la faveur de quels facteurs??

    Leo Lavois vous dîtes :
    Vu qu'il y a eu amélioration de votre cas, je dirais que votre hypno a probablement vu juste
    En fait, ces séances m'ont surtout permis de me prendre en main et d'aller fissa faire une cure, qui elle a joué. Mais ce n'est pas l'analyse en elle meme qui m'a aidé, enfin indirectement si. J'ai fait une poussée violente cet hiver après m'être entretenue avec mon ex et sa mauvaise foi, ses mensonges, ont empiré ma situation...j'étais au plus mal, l'hypnose m'a donné une impulsion. Mais je n'ai jamais pu constater de rémission, comme certains chez qui le pso est lié à un stress ponctuel, et disparait avec l'arret de ce stress (boulot difficile...).

    Merci encore pour toutes vos réponses :D
    Peut etre qu'un jour j'arreterai de me gratter ! champagne !
     
  8. Métaphore

    Métaphore Invité

    Merci pour votre retour, donc votre frère souffre également de psoriasis c'est bien ça ? depuis quand ?

    Je peux vous demander quel évènement s'est passé à vos 19 ans ? une rupture sentimentale douloureuse ?

    Si vous ne souhaitez pas développer sur le forum, vous pouvez toujours me répondre en mp si vous le souhaitez bien évidemment... :D
     
  9. flyingmoon

    flyingmoon Membre

    Inscrit:
    13 Juillet 2010
    Messages:
    17
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    860
    ha oui, métaphore, voici comment je pratique l'autohypnose:

    Assise ou allongée, je me relaxe en pensant à quelque chose de plaisant (même si seule il m'est difficile de me dégager des petites pensées quotidiennes qui parasitent un peu le voyage), et j'essaie de retrouver des situations qui ont été mal vécues. Quand je les visualise bien, j'essaie de déculpabiliser la personne que j'étais à l'époque, si la culpabilité est le sentiment que j'identifie pour ce moment. Mais en général tout tourne autour de la culpabilité, ou de la honte. Donc je tente de "consoller".

    Au début je l'ai pratiqué avec une bonne fréquence, depuis quelques semaines je ne le fais plus, mais j'ai par contre pris l'initiative de prendre des temps seule pour moi, comme des vacances loin de tout, pour réfléchir et me ressourcer.

    J'ai quand même du mal à me retrouver dans le même état d'hypnose qu'au cours des séances en pratiquant seule.

    :?:
     
  10. corfinas

    corfinas Membre

    Inscrit:
    5 Mai 2007
    Messages:
    1109
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    2180
    Localité:
    Lyon
    Une thérapie systémique, c'est quand on gère l'individu au milieu de son système (familial), on s'intéresse aux liens et aux équilibres. La visualisation que je vous propose va un peu dans cette direction, pour aider à prendre conscience des liens et d'en tirer parti.

    a+
     
  11. flyingmoon

    flyingmoon Membre

    Inscrit:
    13 Juillet 2010
    Messages:
    17
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    860
    merci corfinas pour votre précision.

    La famille étant le socle sur lequel se construit (le plus souvent) l'identité, ça peut être une bonne idée. D'autant qu'un frère handicapé, c'est un impact sur toute la famille.
     
  12. Leo Lavoie

    Leo Lavoie Membre

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Messages:
    2269
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    2430
    Localité:
    Montréal Québec
    C'est que j'ai lu trop vite et je m'en excuse. :oops: Bon alors, je vous suggère de changer d'hypnothérapeute. Il est possible qu'il soit aussi expéditif dans ses conclusions des causes que dans sa façon de vous donner congé après sont "traitement".
     
  13. flyingmoon

    flyingmoon Membre

    Inscrit:
    13 Juillet 2010
    Messages:
    17
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    860
    Léo lavois, il est bien possible qu'il le soit, expéditif, c'est vrai que j'avais été un peu interloquée à la dernière séance par certains de ses conseils (me prenait il pour une idiote??) et son "c'est fini".

    Je vais faire appel à un nouvel hypno.

    Merci ! :)
     
  14. flyingmoon

    flyingmoon Membre

    Inscrit:
    13 Juillet 2010
    Messages:
    17
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    860
    Après reflexion, j'ai encore des questions.

    Je vois donc que j'ai certainement un gros noeud affectif qui trouve sa source peut etre dans le handicap de mon frère, mais aussi dans une accumulations de vécus et d'émotions négatives...

    En fait je n'arrive pas bien à saisir le problème dans sa globalité. J'avais vu (toujours pour le pso) un microkinésithérapeute (excellent par ailleurs) et une magnétiseuse (j'avais moins accroché) qui tous deux avaient soulevé chez moi un problème au niveau de l'affect amoureux.

    Je suis certaine qu'ils ont vu juste, sans que pourtant je leur fasse pars de quoi que ce soit de personnel.

    Enfin, je me demande ce que je dois attendre du prochain thérapeute que je choisirai, et comment je dois démarcher auprès de lui, pour obtenir un meilleur "retour sur investissement" qu'avec le précédent.

    - ya t il des techniques spécifiques aux problèmes que j'évoque en plus de l'hypnose? ou l'hypnose est elle suffisante?
    - comment savoir (même si je suis en confiance) si mon thérapeute est lui aussi bien clair sur ma demande...

    Cette dernière question est un peu confuse, mais je sais que dans ce genre de thérapie où on se livre, on a tendance à vouloir croire si fort en la thérapie qu'on se rend compte trop tard que les pistes n'étaient pas les bonnes (comme c'est le cas avec mon ancien hypno).
     
  15. Métaphore

    Métaphore Invité


    J'ai repris ce passage de votre message initial :

    Cependant quelque chose me trouble : ce psoriasis est apparu suite à une grosse deception amoureuse (vécue comme une agression) et n'a cessé de s'entretenir à travers des conflits amoureux (nombreux, mes relations passées ont été tumultueuses et vouées à l'echec). Je me demande si il est possible qu'il ait fait fausse route ? Sachant qu'il n'a pas travaillé par inductions mais en dégageant les causes psychiques du problème.

    Qu'avez vous voulu dire sur la dernière phrase ?
     
  16. valikor

    valikor Membre

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    Messages:
    2361
    J'aime reçus:
    23
    Points:
    2930
    Localité:
    lyon
    par rapport à votre symptôme, ce n'est pas un élément particulier de votre vécu qu'il faut traiter mais l'ensemble....

    vous pouvez poser plus de questions à votre prochain thérapeute, comment, pourquoi....
     
  17. flyingmoon

    flyingmoon Membre

    Inscrit:
    13 Juillet 2010
    Messages:
    17
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    860
    Mais alors pourquoi n'avez vous pas continuer avec ces praticiens excellents ? Mais excellent en quoi ? puisque vous avez toujours le même problème ?

    En fait, le microkiné avait beaucoup soulagé mes tensions nerveuses, mais finalement le résultat était un traitement symptomatique, mais pas un travail de fond comme il est possible de le faire avec l'hypnose. Ca n'a pas eu d'impact sur le pso certes, mais néanmoins c'est un très bon praticien pour ceux qui recherchent une libération des tensions nerveuses.

    La magnétiseuse n'avait rien d'excellent.

    Si vous pouviez nous dire ce qui n'a pas marché avec l'ancien thérapeute, ce qui vous a déplu ? vous sentiez vous réceptive à ses suggestions, en gros aviez vous de la difficulté en rentrer en état hypnotique ou pas ?

    Quel a été son protocole ? Vous a t-il expliqué sa façon de faire ? etc...


    Lors de la première séance, le thérapeute m'a brièvement expliqué ce qu'était l'état hypnotique et a pris connaissance de ma demande. Ensuite, il m'a aidé à me détendre...pas facile à ce moment...et m'a amenée à raconter les grands évènnements de ma vie en remontant le passé. De là il a tiré ses conclusions et m'a donné à faire un exercice (une lettre à écrire à mon frère). A la deuxième séance nous avons travaillé sur la base du contenu de la lettre. J'étais bien plus en hypnose qu'à la première, même si, probablement, j'aurai pu l'être encore plus. La troisième séance était beaucoup moins intense, je n'ai pas vraiment été détendue, et le discours entre lui et moins fut moins interessant.

    Sachant qu'il n'a pas travaillé par inductions mais en dégageant les causes psychiques du problème.

    Qu'avez vous voulu dire sur la dernière phrase ?



    En fait, j'ai lu que parfois l'hypnothérapeute utilise des métaphores pour corriger un problème, ce ne fut pas le cas avec ce thérapeute. Nous avons cherché les causes du problème, et travaillé en conséquence.

    Je commence à me demander si ce n'est pas moi qui me suis braquée... :? qui me serais bloquée aussi dans la thérapie pour ne pas être mieux, plus libre, alors que c'était le but de cette thérapie.
     
  18. Métaphore

    Métaphore Invité

    OK c'est intéressant ce que vous dites, mais ce microkiné, (j'ai jamais entendu ce terme...) quelle était sa méthode de travail ? un peu comme le shiatsu ?

    Les tensions nerveuses sont quand même le facteur n°1 de tout ce qui est psychosomatique.

    En gros, la somatisation se manifeste par un symptôme qui est généré par une angoisse, cette angoisse peut être inconsciente ou consciente, donc si on libère l'angoisse, plus de tension et apaisement du symptôme, après on travaille sur le fond du problème. Pour moi on n'attaque pas un problème sans connaître les ressources du patient

    En fait d'après ce que vous racontez, votre hypno n'a pas pratiqué de techniques hypnotiques à aucun moment, il a fait un travail de psychologue classique en vous faisant raconter votre vie, et en a déduit que c'est la maladie de votre frère qui a déclenché ce psoriasis chez vous... c'est ça si j'ai bien compris ?... hum... vous connaissez son parcours ?

    Pourquoi vous vous remettez en cause par rapport à ses séances ? y aurait-il une raison ? d'après ce que je lis c'est lui qui vous a plus qu'expédié...
     
  19. corfinas

    corfinas Membre

    Inscrit:
    5 Mai 2007
    Messages:
    1109
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    2180
    Localité:
    Lyon
    Peut-être parce que sans remise en cause, il n'y a pas d'évolution possible ... :wink:
     
  20. Métaphore

    Métaphore Invité

    Je ne pense pas que c'est ce qu'elle a voulu dire... ... car la remise en cause je pense qu'elle a faite depuis un moment, j'aurais tendance à dire que ce thérapeute la renvoyée à un sentiment de culpabilité déjà bien présent chez elle ...(en l'expédiant aussi rapidement sans aucun travail de fond...)

    Peut être que je me trompe... :roll: mais Flyingmoon confirmera ou infirmera mon ressenti.
     
  21. valikor

    valikor Membre

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    Messages:
    2361
    J'aime reçus:
    23
    Points:
    2930
    Localité:
    lyon
    il n'avait rien d'excellent.... c'est le moins que je puisse dire...
     
  22. Métaphore

    Métaphore Invité

    Je reviens sur votre pratique d'AH, en général cette technique est faite pour détendre et optimiser la confiance en soi par des suggestions de visualisation... Le fait de retrouver des situations mal vécues je ne vois pas comment cela peut vous aider et ce que vous dites par la suite :

    :arrow: j'essaie de déculpabiliser la personne que j'étais à l'époque, si la culpabilité est le sentiment que j'identifie pour ce moment. Mais en général tout tourne autour de la culpabilité, ou de la honte. Donc je tente de "consoller".

    est loin d'être anodin, mais ce n'est pas sur ça que vous devez travailler du moins seule, ça c'est le travail du thérapeute, l'AH est faite pour vous alléger de votre anxiété par des suggestions appropriées...

    Je me demande ce qui se passe en vous quand vous faites ces AH ? en tout cas j'ai l'impression que cela doit renforcer plus votre mal être qu'autre chose non ? c'est votre ancien hypno qui vous avez conseillé de faire ça ? :roll:
     
  23. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6535
    J'aime reçus:
    633
    Points:
    7180
    Localité:
    Suscinio 56
    Bonsoir flyingmoon

    l'image de carapace de votre pso : là se situe la métaphore de travail pour votre inconscient !

    votre hypno vous a fait écrire une lettre à votre frère : pour vous montrer comment vous ouvrir différemment par son hypnose intermédiaire : l'avez vous ressenti ?

    je vous suggère de téléphoner à votre hypno pour savoir comment il sait que c'est fini

    car si c'est çà, c'est que le moment est bien venu pour vous de pouvoir laisser partir cette carapace !

    8)
     
  24. Leo Lavoie

    Leo Lavoie Membre

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Messages:
    2269
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    2430
    Localité:
    Montréal Québec
    Ben on ne va tout de même pas courir après notre hypno pour le forcer à la compétence. :shock: Il lui a dit qu'il avait fini. Bon alors c'est le temps de passer à un autre qui lui n'aura pas fini avant d'avoir fini. :roll:
     
  25. Métaphore

    Métaphore Invité

    Ca c'est sur, surtout que tout cela date de plus de 4 mois apparemment.

    Mais je vois Surderien que vous lisez en diagonale le récit de Flyingmoon, sa séance concernant la lettre écrite à son frère n'a rien donné, aucun travail de fond n'a été fait, c'est une évidence, le pire quand même c'est ce thérapeute qui envoie quasiment bouler sa patiente après 3 séances, c'est impensable... :evil:
     
  26. YPaquis

    YPaquis Membre

    Inscrit:
    14 Juillet 2010
    Messages:
    9
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    760
    Bonjour FlyingMoon,

    Beaucoup de réponses intéressantes à ton post.
    Voici ma contribution et j'espère qu'elle te sera aussi utile que les autres.

    Je suis moi-même psoriasique et j'ai utilisé l'autohypnose, je ne suis pas allé voir un hypnotiseur spécifiquement. Mais ce n'est pas la seule piste que j'ai exploré pour dompter le mal. Et si ton post est long, je crois que c'est normal. Pour ma part, je ne pourrai non plus te faire part de mon expérience en un seul post. Non, pour faire part de mon chemin, j'ai commencé un blog il y a quelques temps déjà où je décris article après article, les choses que j'ai pu essayer. L'autohypnose est une des briques qui a permis de réussir.

    J'espère que cela pourra te donner des idées : *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***

    Pour le fait que ton hypnotiseur te dise qu'il était arrivé au bout de ce qu'il pouvait t'apporter, c'est peut-être parce qu'il te faut voir une autre discipline à présent.

    Je te souhaite bon courage ! S'il est présent c'est déjà un pied vers la réussite !
    Yan
     
  27. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6535
    J'aime reçus:
    633
    Points:
    7180
    Localité:
    Suscinio 56
    oui, c'est impensable qu'un thérapeute dise que c'est fini alors que çà ne l'est pas !

    Il faut donc savoir pourquoi il a dit cela

    Et le patient a toujours le droit de le lui demander !

    8)
     
  28. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6535
    J'aime reçus:
    633
    Points:
    7180
    Localité:
    Suscinio 56
    Flyingmoon, je vous propose de vous mettre en autohypnose

    un peu comme dans la lune exactement

    supposez là, maintenant que vous soyez totalement libérée de votre pso

    Comment vous sentez vous ?

    Comment vous ressentez vous ?

    Est-ce que quelque chose de vous-mêmes d'avant vous manque ?

    :shock:
     
  29. Paul Elie

    Paul Elie Membre

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Messages:
    4342
    J'aime reçus:
    22
    Points:
    3530
    Localité:
    lacaune
    je ne rentrerai pas dans le tas en discutant avec mes chers collègues.... des bon commentaires qu'ils ont pondus.....

    moi je vous donne la solution!
    c'est un download qui vous coutera moins de 20 euros!
    c'est en anglais.... mais ce n'est pas le problème
    il vous suffira de le faire traduire!
    par un hypno compètent!
    voila le lien:
    *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***
     
  30. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6535
    J'aime reçus:
    633
    Points:
    7180
    Localité:
    Suscinio 56
    In addition, Psoriasis treatment allows you to attain a much greater level of control over your condition through the use of powerful metaphor and hypnotic visualization. You will soon find yourself not only feeling much calmer, but noticing increasing improvements in your skin and general health.

    Mais n'est-ce pas exactement le principe que j'ai initié ci-dessus en totalement free ?

    8)
     
Chargement...