Formation Hypnose

hypnothérapie et psoriasis

  • Initiateur de la discussion flyingmoon
  • Date de début
F

flyingmoon

Membre
messages
17
Points
1 190
Bonjour à tous,

J'ai beaucoup de questions concernant une thérapie brève sous hypnose que j'ai suivi il y a quelques mois pour tenter de régler un problème trop persistant de psoriasis.

J'ai dévellopé de façon assez spectaculaire un psoriasis alors que j'avais 19 ans (il y a maintenant presque 7 ans). Depuis, je n'ai jamais eu de rémission ou incomplète grace aux photothérapies . Pour ceux qui ne connaissent pas le psoriasis, c'est une maladie de la peau (mais je pense un symptôme d'un conflit plus profond), caractérisée par une reproduction anarchique et trop rapide des cellules de la peau. En résultent des taches ou "boutons" squameux et rouges, qui occasionnent volontier des démangeaisons. En cas de forte crise, j'ai pu passer des nuits blanches à me gratter, le reste du temps je suis complexée par mon image. Ce problème m'empêche de me sentir pleinement libre...

J'ai essayé de me soigner avec toutes sortes de "remèdes" avant de venir à l'hypnose, en laquelle je crois malgré les résultats mitigées de la thérapie que j'ai suivi.

J'ai rencontré mon hypnothérapeute trois fois. Il a très vite dégagé ce qui est d'après lui à l'origine de mon symptome : le handicap de mon grand frère.
Dévelloper à mon tour ce "handicap" qu'est le psoriasis serait une façon inconsciente de rééquilibrer la balance entre la culpabilité que je ressens vis à vis de mon frère d'être ce que je suis (une personne valide) et la pénibilité de sa situation (il est très invalide). Une façon de m'empecher d'être heureuse...

J'ai vu ce thérapeute trois fois, c'est lui qui a mis un terme aux séances, estimant que le travail était fini, et que je pouvais continuer seule.

Cependant quelque chose me trouble : ce psoriasis est apparu suite à une grosse deception amoureuse (vécue comme une agression) et n'a cessé de s'entretenir à travers des conflits amoureux (nombreux, mes relations passées ont été tumultueuses et vouées à l'echec). Je me demande si il est possible qu'il ait fait fausse route ? Sachant qu'il n'a pas travaillé par inductions mais en dégageant les causes psychiques du problème.

Le déclencheur (la deception) ne serait pas la cause profonde du problème latent ? Pourtant et avec du recul, je me rend compte que tous ces maux sont étroitements liés à ma vie affective (manque de confiance / partenaires narcissiques).

Je remarque que le psoriasis ne me pose aucun problème dans mes relations amicales, je me montre sans trop de problème, mais me sens très mal à l'aise dès qu'il s'agit de séduction ou de relations amoureuses (je me suis d'ailleur installée dans un célibat que je crois réparateur).

En fait j'hesite à recontacter mon hypnothérapeute, ou tenter à nouveau l'expérience avec un autre, pour refaire un travail et connaître son point de vue. Je tiens à préciser que la thérapie m'a malgré tout beaucoup aidée, j'ai pu me prendre en main et mon psoriasis a régréssé (cure thermale et vacances à la mer). Cependant j'ai la sensation de ne pas avoir été entendue par mon hypno mais écoutée oui...comme si le fond du problème n'avait pas été saisi (j'ai un doute la dessus).

Mon message est très long, j'espère ne pas vous avoir ennuyé. Je sais que l'analyse n'est pas le propos du forum mais j'aimerai quand même avoir des points de vue extérieurs.

Dois-je revenir vers mon hypnothérapeute?
Dois je continuer seule l'autohypnose que j'ai déjà beaucoup pratiqué dans les mois suivant les séances ( il y a quatres mois )?
Ou dois-je simplement constater que ce problème de peau est lié à la somatique pure et apprendre à renoncer à la guérison, apprendre à "dépasser" ce problème?

Merci de tout coeur de m'avoir lue et d'avance pour vos réponses!
 
corfinas

corfinas

Membre
messages
1 105
Points
4 760
Localisation
Lyon
Hello YPaquis et flyingmoon,

Je pense que vous êtes sur des bons chemins !

Est ce que vous connaissez les CD audiocaments ? C'est des CD d'hypnose orientés par thèmes, perso j'en ai plusieurs dont je suis assez contents (gestion du stress, cardio-relaxation, respi-relaxation) je les ai écouté des 10aine de fois. Il y en a un sur le pso:

CD Thérapeutique AUDIOCAMENT Méta-relaxation "Gérer le Psoriasis"

La difficulté à exprimer ses émotions, la peur de déplaire aux autres en osant dire NON et la mauvaise gestion d'une trop grande générosité sont quelques facteurs importants dans le déclenchement de crises de psoriasis ou dans la chronicité de certaines lésions psoriasiques. Dans ces situations, le subconscient envoie un message pour vous dire de prendre du recul. Ce message utilise le terrain héréditaire qui est le vôtre en déclenchant la réaction cutanée ou articulaire que vous connaissez. Le contenu de ce CD aide à comprendre ce message en le décryptant inconsciemment pour que les changements qui seront les vôtres soient aussi ceux qu'il attend. Durée: 41:37


a+ et bonne continuation !
 
YPaquis

YPaquis

Membre
messages
9
Points
1 190
corfinas à dit:
Hello YPaquis et flyingmoon,

Je pense que vous êtes sur des bons chemins !

Est ce que vous connaissez les CD audiocaments ? C'est des CD d'hypnose orientés par thèmes, perso j'en ai plusieurs dont je suis assez contents (gestion du stress, cardio-relaxation, respi-relaxation) je les ai écouté des 10aine de fois. Il y en a un sur le pso:

CD Thérapeutique AUDIOCAMENT Méta-relaxation "Gérer le Psoriasis"

La difficulté à exprimer ses émotions, la peur de déplaire aux autres en osant dire NON et la mauvaise gestion d'une trop grande générosité sont quelques facteurs importants dans le déclenchement de crises de psoriasis ou dans la chronicité de certaines lésions psoriasiques. Dans ces situations, le subconscient envoie un message pour vous dire de prendre du recul. Ce message utilise le terrain héréditaire qui est le vôtre en déclenchant la réaction cutanée ou articulaire que vous connaissez. Le contenu de ce CD aide à comprendre ce message en le décryptant inconsciemment pour que les changements qui seront les vôtres soient aussi ceux qu'il attend. Durée: 41:37


a+ et bonne continuation !
Hello Corfina,
et bien je ne connaissais pas, merci pour l'info, je suis déjà allé consulté. L'audiothèque a l'air bien fourni en effet. Pour ma part, j'ai juste essayé des CDs qui visent à la projection d'images mentales visant à "lessiver" le pso.
Je trouve l'effet relaxant tout positif, mais le procédé me renvoie à l'image d'une cure, comme ces pommades de cortisone mais en moins néfastes ;). Ces CDs ont l'air d'enraciner la réflexion plus profondément. Sûrement un autre chemin à essayer et d'autres choses à découvrir.
Merci Corfinas
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 095
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
flyingmoon à dit:
Bonjour a tous !

Je suis assez d'accord avec vous ypaquis concernant la génétique et le pso. En fait, d'après moi, le pso se manifestent chez nous là ou d'autres auront des problèmes digestifs... il s'agit d'un terrain. Et le terrain est sûrement génétique. En ce qui me concerne, il n'y a pas de pso dans ma famille (que je sache), mais peut être qu'il y a 4 générations il y en a eu, peut etre que le rhumatisme de mon grand père est proche du pso, et qu'une petite mutation génétique l'a inscrit dans mon ADN...

On en sait bien peut, mais il est certain que ce problème se révèle lors de conflits psy, et que ces conflits psy seuls peuvent influencer grandement la maladie. Il est out à fait judicieux de traiter dans ce cas tout ce dont Métaphore parle.

J'aurai une question à vous poser Ypaquis : ce sont bien les UV qui ont achevé de faire disparaitre le pso chez vous ? Meme dans le cuir chevelu (avez vous la tete rasée?) ?
les poussées qui ont suivit se sont résorbées sans traitement uv ? ou autre traitement topique?

J'écrirai plus longuement ce soir, suis au boulot :)

Bonsoir à vous

Sur le plan génétique un élément capital c'est que les gènes sont à expression variable :

Par exemple pour le psoriasis et le rhumatisme psoriasique, le HLA B7 est un marqueur génétique :

- chez de nombreuses personne qui ont ce facteur génétique, il n'y aura jamais expression de psoriasis cutané ou rhumatismal

- certains auront des formes modérées,

- d'autres des formes graves

Mais d'autres facteurs multiples interviennent, génétiques, géographiques, environnementaux, professionnels, personnels, psychologiques etc

chacun a des éléments favorisants et aggravants qui lui sont propres

les facteurs comportementaux conditionnent aussi les poussées

On peut donc intervenir par thérapie comportementaliste

l'hypnose intervient probablement par cette voie pour changer son (ses) comportements

par exemple sa façon de voir sa maladie, de ressentir les petits éléments de changement qui changent la façon qu'a la maladie d'évoluer, de s'aggraver, de régresser, de disparaitre

la maladie peut alors devenir le baromètre de l' état général de la personne

Souvent il y a des alternances: lorsque çà ramène à la peau et que l'eczéma s'aggrave, le psychisme va mieux, et quand la peau va mieux, le psychisme va lors moins bien

Mais paradoxalement en améliorant l'un des deux, l'autre va suivre

par exemple, en se visualisant mentalement certaines situations, des aspects de la maladie vont changer

Parfois par des suggestions mentales d'aggravation, la maladie va s'améliorer et le mental aussi, conscient de pouvoir piloter les choses

Par des suggestions positives source d'originalité aussi

et là on en revient aux suggestions des cd audio d'autohypnose...

( et je ne parlerai pas de ses effets cybernétiques...)

8)
 
F

flyingmoon

Membre
messages
17
Points
1 190
YPaquis:
Où en êtes-vous FlyingMoon de votre pso ? Sentez-vous qu'il est en cours de régression ? Comment vous sentez-vous ?
...
Avec cette nouvelle perception, je peux même vous dire que j'ai littéralement senti ma dernière poussée (la moins importante, seulement sous les bras et avec moins de squams) disparaître ! Je n'exagère pas.


Bon, mon pso a toujours été la depuis sept ans (grosse poussée résorbée par UV) et ce qui restait a été comme un "foyer" de base pour une jolie prolifération sur les quatre dernières années.
Contrairement aux années précédentes, je commence à penser plus fondamentalement mon pso en termes psy qu'avant. J'avais bien fait le lien entre les évènements de ma vie et le pso auparavant, mais je crois que j'en ai vraiment pris conscience cet hiver, où j'ai fais une poussée dont l'origine psy était évidente.
Aujourd'hui je suis un jour optimiste, un jour moins optimiste (comme aujourd'hui ou le pso se manifeste). J'ai fait une cure thermale au printemps et pas mal de plage par la suite. Donc ma peau n'est plus comparable. Mais je sens bien que je n'en ai pas encore finit.
Néanmoins je me sens de plus en plus proche du but.

je comprend ce sentiment que tout va disparaître, je l'avais il y a peut. Et même ce sentiment a évolué : avant, je me soignais toujours avec une désespérance accablante, maintenant je suis moins concentrée sur ma peau et plus sur moi, juste comme un tout. Evidemment, ce n'est pas facile tous les jours de garder ce cap, et l'amélioration récente de mon pso y est certainement pour quelque chose.

Côté compréhension de soi, j'ai compris qu'il y avait avec mon pso (entre autres) cette notion de vouloir porter les autres, au détriment de moi-même peut-être parfois.

Cofina :

"CD Thérapeutique AUDIOCAMENT Méta-relaxation "Gérer le Psoriasis"

La difficulté à exprimer ses émotions, la peur de déplaire aux autres en osant dire NON et la mauvaise gestion d'une trop grande générosité sont quelques facteurs importants dans le déclenchement de crises de psoriasis ou dans la chronicité de certaines lésions psoriasiques. Dans ces situations, le subconscient envoie un message pour vous dire de prendre du recul. Ce message utilise le terrain héréditaire qui est le vôtre en déclenchant la réaction cutanée ou articulaire que vous connaissez. Le contenu de ce CD aide à comprendre ce message en le décryptant inconsciemment pour que les changements qui seront les vôtres soient aussi ceux qu'il attend. Durée: 41:37"


Cofina, YPaquis, ça peut être une piste, bien que ce soit une généralisation. Mais elle est peut être fondée ! C'est vrai que je connais une personne très touchée par le pso (moi, à côté, je suis une fourmi), et en discutant avec elle, j'ai compris comme elle avait été comme "sacrifiée" par les autres, sa famille, et qu'elle est aussi très généreuse.

En tout cas, cette mauvaise gestion de la générosité est un problème que j'ai rencontré dans mes relations amoureuses. Je prend note pour un travail la-dessus aussi !

Métaphore :

Avez vous eu l'occasion de vous mettre en AH et de savoir ce que représentait ce ressenti de vide ?

A quoi me ramène t-il ? quelles émotions viennent, si vous étiez libérer de ce pso ? que vous manquerait-il ?


Je pensais tout à l'heure que si je n'avais plus de pso je me sentirai puissante...c'est vraiment le mot qui me vient, je pourrai enfin être bien tout simplement.

Je n'arrive pas à répondre à votre question "que vous manquerait il?". Ca va venir :)
 
HYPNOMED

HYPNOMED

Membre
messages
309
Points
2 850
Bonjour à vous

Avec le même équipement génétique, des personnes vont développer un psoriasis ou un rhumatisme psoriasique et d'autres non
parce que la pénétrance des gènes est variable : ce qui explique des formes plus ou moins parlantes cliniquement d'une même maladie
Ernest Rossi a par ailleurs montré que l'on pouvait intervenir sur le fonctionnement génétique par des techniques d'hypnose et agir sur cette variabilité
et si des personnes différentes développent des formes différentes d'une même maladie avec la même génétique, c'est qu'il y a bien des facteurs associés !

Hypnomed.
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 095
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
flyingmoon à dit:
YPaquis:
Où en êtes-vous FlyingMoon de votre pso ? Sentez-vous qu'il est en cours de régression ? Comment vous sentez-vous ?
...
Avec cette nouvelle perception, je peux même vous dire que j'ai littéralement senti ma dernière poussée (la moins importante, seulement sous les bras et avec moins de squams) disparaître ! Je n'exagère pas.


Bon, mon pso a toujours été la depuis sept ans (grosse poussée résorbée par UV) et ce qui restait a été comme un "foyer" de base pour une jolie prolifération sur les quatre dernières années.
Contrairement aux années précédentes, je commence à penser plus fondamentalement mon pso en termes psy qu'avant. J'avais bien fait le lien entre les évènements de ma vie et le pso auparavant, mais je crois que j'en ai vraiment pris conscience cet hiver, où j'ai fais une poussée dont l'origine psy était évidente.
Aujourd'hui je suis un jour optimiste, un jour moins optimiste (comme aujourd'hui ou le pso se manifeste). J'ai fait une cure thermale au printemps et pas mal de plage par la suite. Donc ma peau n'est plus comparable. Mais je sens bien que je n'en ai pas encore finit.
Néanmoins je me sens de plus en plus proche du but.

je comprend ce sentiment que tout va disparaître, je l'avais il y a peut. Et même ce sentiment a évolué : avant, je me soignais toujours avec une désespérance accablante, maintenant je suis moins concentrée sur ma peau et plus sur moi, juste comme un tout. Evidemment, ce n'est pas facile tous les jours de garder ce cap, et l'amélioration récente de mon pso y est certainement pour quelque chose.

Côté compréhension de soi, j'ai compris qu'il y avait avec mon pso (entre autres) cette notion de vouloir porter les autres, au détriment de moi-même peut-être parfois.

Cofina :

"CD Thérapeutique AUDIOCAMENT Méta-relaxation "Gérer le Psoriasis"

La difficulté à exprimer ses émotions, la peur de déplaire aux autres en osant dire NON et la mauvaise gestion d'une trop grande générosité sont quelques facteurs importants dans le déclenchement de crises de psoriasis ou dans la chronicité de certaines lésions psoriasiques. Dans ces situations, le subconscient envoie un message pour vous dire de prendre du recul. Ce message utilise le terrain héréditaire qui est le vôtre en déclenchant la réaction cutanée ou articulaire que vous connaissez. Le contenu de ce CD aide à comprendre ce message en le décryptant inconsciemment pour que les changements qui seront les vôtres soient aussi ceux qu'il attend. Durée: 41:37"


Cofina, YPaquis, ça peut être une piste, bien que ce soit une généralisation. Mais elle est peut être fondée ! C'est vrai que je connais une personne très touchée par le pso (moi, à côté, je suis une fourmi), et en discutant avec elle, j'ai compris comme elle avait été comme "sacrifiée" par les autres, sa famille, et qu'elle est aussi très généreuse.

En tout cas, cette mauvaise gestion de la générosité est un problème que j'ai rencontré dans mes relations amoureuses. Je prend note pour un travail la-dessus aussi !

Métaphore :

Avez vous eu l'occasion de vous mettre en AH et de savoir ce que représentait ce ressenti de vide ?

A quoi me ramène t-il ? quelles émotions viennent, si vous étiez libérer de ce pso ? que vous manquerait-il ?


Je pensais tout à l'heure que si je n'avais plus de pso je me sentirai puissante...c'est vraiment le mot qui me vient, je pourrai enfin être bien tout simplement.

Je n'arrive pas à répondre à votre question "que vous manquerait il?". Ca va venir :)

Il n'y a donc pas de question à se poser : simplement vous ressentez que pouvez être bien, sans votre psoriasis, simplement en vous laissant aller comme vous êtes, avec ce pso qui n'a plus aucune raison d'être.

Alors simplement laissez vous aller, et il en sera ainsi !

:)
 
M

Métaphore

Invité
flyingmoon à dit:
Métaphore :
Avez vous eu l'occasion de vous mettre en AH et de savoir ce que représentait ce ressenti de vide ?

A quoi me ramène t-il ? quelles émotions viennent, si vous étiez libérer de ce pso ? que vous manquerait-il ?


Je pensais tout à l'heure que si je n'avais plus de pso je me sentirai puissante...c'est vraiment le mot qui me vient, je pourrai enfin être bien tout simplement.

Je n'arrive pas à répondre à votre question "que vous manquerait il?". Ca va venir :)

Flyingmoon, vous n'avez pas répondu à ma question qui était votre réponse à Surderien précédemment, vous parliez de ce ressenti de vide si vous n'aviez plus ce pso ? et je vous posais la question dans ce sens.

Vous m'avez répondu que vous vous sentiriez puissante sans le pso, c'est intéressant, mais cela est un sentiment et non une émotion et cela ne répond pas à ma question...

Je vous envoie un mp.
 
F

flyingmoon

Membre
messages
17
Points
1 190
[/quote]

Il n'y a donc pas de question à se poser : simplement vous ressentez que pouvez être bien, sans votre psoriasis, simplement en vous laissant aller comme vous êtes, avec ce pso qui n'a plus aucune raison d'être.

Alors simplement laissez vous aller, et il en sera ainsi !

:)[/quote]

Merci,

je crois malheureusement que ce pso a encore une raison d'être, qu'il me faut cerner et désactiver. Lorsqu'il n'aura plus de fonction, alors je pourrais me laisser aller, et le pso partira.
Nos échanges me font beaucoup de bien :) et j'espère que cette discussion pourra être utile à d'autres personnes souffrant de psoriasis.

Tous les cas de rémission durable dont j'ai entendu parlé étaient liés au psy :
-une dame raconte que le jour où elle rencontre celui qui deviendra son mari, son pso disparait, mais réapparait à la mort de ce dernier
-une personne que j'ai rencontrée témoigne de la disparition de son pso lors d'une psychanalyse (il ne consultait pas pour le pso)

dans tous les cas, il faut trouver la clef
 
M

Métaphore

Invité
Oui trouver la clé, et parfois on l'a cherche pendant longtemps alors que dès fois il suffit simplement de pousser la porte pour se sentir libre... et respirer à nouveau par toutes les pores de la peau.

Vous êtes proche du but, osez pousser simplement votre porte intérieure pour libérer tout ce qui est enfermé....
 
YPaquis

YPaquis

Membre
messages
9
Points
1 190
Hello tout le

@surderien et HYPNOMED : merci pour les informations sur la génétique liée, j'ai appris plein de choses.

Alors simplement laissez vous aller, et il en sera ainsi ! (surderien)
C'est bien ce lâcher prise qui n'était pas évident pour moi, en cela l'autohypnose a été vraiment salutaire. Il y a comme une espèce d'étincelle à déclencher qui renverse ensuite la vapeur... on sent qu'elle est là, qu'il suffit de craquer l'allumette mais on n'arrive pas à saisir la boîte ...

Tous les cas de rémission durable dont j'ai entendu parlé étaient liés au psy :
-une dame raconte que le jour où elle rencontre celui qui deviendra son mari, son pso disparait, mais réapparait à la mort de ce dernier
-une personne que j'ai rencontrée témoigne de la disparition de son pso lors d'une psychanalyse (il ne consultait pas pour le pso)

dans tous les cas, il faut trouver la clef (FlyingMoon)
- j'ai vu le cas d'une personne durement touchée aussi, j'étais moi aussi une fourmi à côté ... c'est un voyage en Australie qui a provoqué la diminutin du pso ... je ne l'ai pas revu depuis mais j'ai bon espoir pour lui. Il a vraiment changé sa vision des choses à son retour, de la vie, de sa vie, je l'avais senti à son discours.
- et j'ai lu des témoignages de rémission après des déménagements ou autres changements profonds de la vie quotidienne.

Et si pour certains cas, il y avait plusieurs clefs ? en effet, on tente souvent de chercher une seule voie quand il peut y en avoir plusieurs.

En tout cas, le lâcher prise est vraiment important, il permet d'ouvrir la porte comme le suggère Métaphore.

Bon courage FlyingMoon !
On sent de toute façon à ton discours que tu es dans une période où quelque chose se passe, un truc qui sera positif.
Pourquoi ? Parce que tu cherches et es active, tu n'es pas fermée et tu te donnes l'énergie.
Continue ! ;)
 
Paul Elie

Paul Elie

Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
>>>>>>C'est bien ce lâcher prise qui n'était pas évident pour moi, en cela l'autohypnose a été vraiment salutaire. Il y a comme une espèce d'étincelle à déclencher qui renverse ensuite la vapeur... on sent qu'elle est là, qu'il suffit de craquer l'allumette mais on n'arrive pas à saisir la boîte ...

le passage de l'état conscient au discussion avec le subconscient a besoin, est, un choc.....
a une vitesse plus ou moins rapide....le fait de la vitesse permet l'acces a la profondeur donc la ou les suggestions auront le plus d'effet....
le plus fort et le plus solide.....
le lâcher prise n'est pas évident et souvent nous sommes en "rupture" sur le chemin quand les pensées distractives.... viennent a l'esprit.
ce qui prolonge la durée de l'induction....
la boite c'est vous!
 
Paul Elie

Paul Elie

Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
HYPNOMED à dit:
Bonjour à vous

Avec le même équipement génétique, des personnes vont développer un psoriasis ou un rhumatisme psoriasique et d'autres non
parce que la pénétrance des gènes est variable : ce qui explique des formes plus ou moins parlantes cliniquement d'une même maladie
Ernest Rossi a par ailleurs montré que l'on pouvait intervenir sur le fonctionnement génétique par des techniques d'hypnose et agir sur cette variabilité
et si des personnes différentes développent des formes différentes d'une même maladie avec la même génétique, c'est qu'il y a bien des facteurs associés !

Hypnomed.
c'est la qu'est la clé..... il faut maintenant trouver la serrure!
et la visualisation , l'imagination d'un système alternatif
réparateur
projeté dans le futur fait des miracles chez certains.....
beaucoup de certains! pour le pso
ma stratégie est d'aider de guider le client vers une"greffe" de ce systeme
qui effacera par son efficacité.... les anciens fautifs!
en gros!
si dans des conditions optimales se résous en une séance!
allez 2 si vous y prenez gout..... :D
 
F

flyingmoon

Membre
messages
17
Points
1 190
paulelie à dit:
HYPNOMED à dit:
Bonjour à vous

Avec le même équipement génétique, des personnes vont développer un psoriasis ou un rhumatisme psoriasique et d'autres non
parce que la pénétrance des gènes est variable : ce qui explique des formes plus ou moins parlantes cliniquement d'une même maladie
Ernest Rossi a par ailleurs montré que l'on pouvait intervenir sur le fonctionnement génétique par des techniques d'hypnose et agir sur cette variabilité
et si des personnes différentes développent des formes différentes d'une même maladie avec la même génétique, c'est qu'il y a bien des facteurs associés !

Hypnomed.
c'est la qu'est la clé..... il faut maintenant trouver la serrure!
et la visualisation , l'imagination d'un système alternatif
réparateur
projeté dans le futur fait des miracles chez certains.....
beaucoup de certains! pour le pso
ma stratégie est d'aider de guider le client vers une"greffe" de ce systeme
qui effacera par son efficacité.... les anciens fautifs!
en gros!
si dans des conditions optimales se résous en une séance!
allez 2 si vous y prenez gout..... :D
Je crois aussi qu'à la faveur d'un trop plein d'accumulations d'émotions négatives, ou de sentiments conflictuels, le pso se déclare, se nourrit et s'installe. Comme c'est le cas pour beaucoup d'autres symptômes.

effectivement, si on ne nourrit plus le problème en coupant ses vivres par l'hypnose, il y a de fortes chances pour qu'elle dépérisse !

En fait, il ne faut pas laisser filtrer une miette des conflits à régler, et peut être, je crois, un petit traitement plantes ou compléments types huiles pour bien cicatriser. Le corps et l'esprit collaborent et se réconsilient.
 
Paul Elie

Paul Elie

Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
un petit coup de naturopathie?
ça n'as jamais fait de mal a personne?
si on connait sa plante!
 
F

flyingmoon

Membre
messages
17
Points
1 190
je suis en fait un traitement de pharmacopée chinoise en ce moment. Ca ne peut pas me faire de mal ! même si c'est vraiment pas bon :lol:
 
Paul Elie

Paul Elie

Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
de quelle nature qu'ils soient je n'aime pas les medocs.....
je pense que booster le systeme imunitaire est plus efficace!
et plus sain....car la force est en vous!
et c'est de votre esprit dont il est question....
 
F

flyingmoon

Membre
messages
17
Points
1 190
Même si j'abonde dans votre sens et suis persuadée qu'un travail analytique est bien plus précieux en psychosomatique que la pharmacopée, il ne faut pas ignorer que la "physiologie" a été modifiée par le symptôme.

Cette pharmacopée personnalisée donne un coup de pouce du côté "terrain" et ça n'est pas négligeable pour moi. Mais certe, ça n'est pas une fin en soit ! Les thérapeuthe qui prescrivent ce genre de produits le disent eux-même...
 
Paul Elie

Paul Elie

Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
flyingmoon à dit:
Même si j'abonde dans votre sens et suis persuadée qu'un travail analytique est bien plus précieux en psychosomatique que la pharmacopée, il ne faut pas ignorer que la "physiologie" a été modifiée par le symptôme.
non je ne pense pas dans le subconscient la logique et le rationel ne sont pas une équation!
tout peut se réparer et se recycler, nous avons tous des cicatrices....
elle sont le dessin du passé sur notre corps véhicule!

Cette pharmacopée personnalisée donne un coup de pouce du côté "terrain" et ça n'est pas négligeable pour moi. Mais certe, ça n'est pas une fin en soit ! Les thérapeuthe qui prescrivent ce genre de produits le disent eux-même...
la question primordiale serai donc: quelle est la fin en vous?
ps nous ne souscrivons rien et recommandons de travailler avec un physicien
en bonne entente!
 
Catherine Mauran

Catherine Mauran

Membre
messages
3
Points
670
Localisation
Hautes Pyrénées
Bonjour,
Je commence tout juste, j'ai fini ma formation en hypnose le mois dernier.
Mon mari souffre de psoriasis, je ne sais pas quel type de scripts hypnotique je dois utiliser .
Pourriez vous me conseiller s'il vous plaît?
Un grand merci par avance.
 
Vous aimerez:
Lemaléduqué
  • Question
  • Lemaléduqué
Réponses
6
Affichages
7 K
heinziwalavie
H
antoine lagorce
  • Question
  • antoine lagorce
Réponses
9
Affichages
5 K
valikor
valikor
C
  • Question
  • Couette
Réponses
3
Affichages
3 K
Altmaier
Altmaier
Nouveaux messages
D
  • Question
  • DOUCEURDHYPNOSE
Réponses
20
Affichages
255
Bulle de savon
B
A
  • Question
  • Alx00
Réponses
23
Affichages
136
dide70
dide70
D
  • Question
  • DUCOS
Réponses
2
Affichages
73
surderien
surderien
>> Vous aimez cette page ? Inscivez-vous pour participer
Haut