1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

hypnothérapie et relation de couple

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par majestic, 11 Décembre 2013.

  1. majestic

    majestic Membre

    Inscrit:
    11 Décembre 2013
    Messages:
    1
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    330

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Bonjour,

    Je suis praticien en hypnose ericksonienne et ma femme à des problèmes avec la cigarette le stress et l'estime d'elle même, et je souhaite l'aider.

    Il y a longtemps j'avais lu quelque part qu'il ne fallait pas mêler thérapie et relation car cela peut provoquer des conflits inconscients et d'autres choses négatives dans la relation.

    Qu'en pensez vous ? Merci
     
  2. hibou13

    hibou13 Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Messages:
    1554
    J'aime reçus:
    414
    Points:
    4880
    Bonjour et bienvenue.
    Il peut y avoir des avis divergeant à propos des thérapies et du couple.
    Je pense que si la ou les séances ne concerne pas la relation du couple lui même, il n'y à rien qui s'oppose à des séances à mon avis).
    Il faut peut être, plus qu'un patient normal s'assurer qu'elle comprend bien ce qu'est l'hypnose en sa forme et son fonctionnement. Simplement pour éviter tout malentendu comme des idées de "prise de pouvoir", "d'influence" ou de "manipulation"... Mais bon la je prend une précaution peut être extrême.
    Maintenant tout ce qui est hors relation dans le couple (genre sommeil, douleur, stress, angoisse, phobie, cigarette....) et en dehors de traumatisme psychologique profond, je ne vois pas ou serait l'objection.
     
  3. hibou13

    hibou13 Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Messages:
    1554
    J'aime reçus:
    414
    Points:
    4880
    C'est possible dans divers cas, par exemple si cela touche à un trauma du passé considéré finalement à tort ou a raison comme intime et secret.
    Une femme, (comme un homme) peut vouloir, pour des raisons diverses, ne pas partager certaines choses. C'est légitime et normal. Ces choses peuvent ce dévoiler quand la personne est prête, ou jamais
    N'oublions pas qu'il peut y avoir des sentiments nouveaux résultant de séances, non pas à cause de la séance mais du "thérapeute conjoint". Une honte, une jalousie, une dévalorisation, un sentiment d'infériorité etc... cela peut avoir une retombée sur le couple. Le thérapeute/conjoint peut également voir poindre les mêmes sentiments, ce qui complique les choses...

    D'un point de vue thérapeutique, le conjoint sera t'il objectif? aura t'il le recul? ne sera t'il pas trop empathique, émotif...? Saura t 'il sortir de son rôle en dehors des séances? Comment prescrire une tache quotidienne, sans que sa femme ne se sente observé, jugé etc.... Pas mal de chose qui vont dans le sens de laisser cela à une personne extérieure non?
     
  4. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3724
    J'aime reçus:
    449
    Points:
    6780
    Localité:
    Nancy
    Un peu comme Hibou, si ça concerne des choses hors relation et en dehors de choses assez lourdes on peut tenter.

    Personnellement j'évite de mêler famille-amis et thérapie, je pense que c'est à risque, assez casse-gueule. Ceci dit j'ai fait une séance arrêt tabac avec un proche, et tout c'est bien passé, mais clairement plusieurs fois (la séance a duré 4-5heure justement à cause de la relation) on a dit "stop ça dépasse le cadre de notre relation, ça faut aller voir avec quelqu'un d'autre". Quand un autre proche me demande si je ne peux pas l'aider pour le stress je lui réponds un non ferme parce que notre relation ne nous permettrai pas de fonctionner correctement là dessus, avec un autre proche j'accepterai peut être. Pour des choses assez importantes je te le déconseille et pour des choses plus ponctuelles et peu importantes à voir en fonction de la personne et de la relation avec elle.
    Sinon en hypnose, perso je n'arrive pas (ou quasi pas) à hypnotiser mon mari, j'en ai parlé à d'autres hypno et ils sont plusieurs à avoir des impossibilités avec leur conjoint, on ne sait pas pourquoi.

    D'une manière plus générale il y a quand même le stress et l'estime de soi, tu peux sûrement l'aider, non pas en tant que psy mais en tant que conjoint. Ce n'est pas ta patiente/cliente mais ta femme, autant l'aider comme un mari. Enfin, je pense.
     
  5. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6100
    J'aime reçus:
    453
    Points:
    6680
    Localité:
    Suscinio 56
    Bienvenue majestic
    La co-thérapie de couple est un concept passionnant
    L'initialisation par un intervenant extérieur pour démarrer le processus peut-être utile pour aller au delà des habitus qui se sont fixés au fil du temps...
    une redécouverte conjointe de la dynamique du couple...

    :rolleyes:
     
Chargement...