Mauvaise expérience d'une séance. Votre avis ?

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par judi90, 22 Septembre 2008.

  1. judi90

    judi90 Membre

    Inscrit:
    22 Septembre 2008
    Messages:
    13
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1060
    Bonjour,

    Nous avons, ma femme et moi, eu un rendez-vous avec une hypnothérapeute ce samedi qui me laisse ..... perplexe.

    Tout d'abord, je ne met pas en doute la force de l'hypnose ; je suis très intéressé par l'hypnose/sophrologie depuis de nombreuses années et j'ai moi-même "essayé" étant adolesscent l'auto-hypnose.

    Donc samedi, nous avons eu une séance de 2 heures avec une hypnothérapeute en hypnose ericksonienne que nous ne connaissions pas. C'était la première fois que nous pratiquiions et c'était une séance pour arrêter de fumer.

    Ma première question : pensez-vous qu'il suffit généralement d'une séance d'hypnose pour arrêter de fumer ? C'est le discours qu'elle a tenu même si elle a avoué qu'il fallait parfois ( et meme rarement) une ou deux séances de plus. Sachant, de plus, que nous n'avions jamais été hypnotisé et d'ailleurs la thérapeute ne le sait pas , ne nous ayant pas posé la question; j'imagine que c'est une information importe pour organiser sa séance.
    J'ai donc l'impression qu'elle n'a pas été honnête et qu'elle aurait dû nous dire qu'il fallait davantage de séances.

    Ma deuxième question:
    Ayant beaucoup lu sur l'hypnose, je pense que je n'étais pas en transe. J'ai également pratiqué la sophrologie avec une spohrologue pendant 2 mois et je pense que j'étais dans un état proche du sommeil comme lors d'une séance de sophrologie. Comment savoir si on est dans un état "suffisant" pour être réceptif ? J'avais l'impression que ma conscience était beaucoup trop présente et "parasitait" la séance.

    COmme vous l'avez compris, nous avons fumé tous les deux dès le soir. Je ne m'attendais pas à sortir transformer mais je pensais tout de même que je ne me sentirais plus le même vis à vis de la cigarette en ayant moins envie tout simplement. Je suis sorti dans le même état d'esprit qu'en entrant, ni plus ni moins.

    J'aimerais donc avoir le sentiment de praticiens pour savoir si j'ai trop d'idées préconcues ou si, effectivement, on peut avoir des doutes sur le sérieux de la praticienne ( qui avait des diplomes d'hypnose ericksonienne dans tout le bureau ....)

    Merci pour ceux qui ont la patience de tout lire.
    judicaël.
     
  2. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6524
    J'aime reçus:
    630
    Points:
    7180
    Localité:
    Suscinio 56
    :) Judicael

    Tu n'as pas confiance
    dans l'hypnose
    et vous n'avez pas cesssé de fumer
    contre la thérapeute
    c'est un trés bon début
    en paradoxal therapy

    :roll:
     
  3. judi90

    judi90 Membre

    Inscrit:
    22 Septembre 2008
    Messages:
    13
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1060
    Surdérien,
    J'ai une totale confiance en l'hypnose et pour cause. J'ai 35 ans et je me documente sur le sujet depuis que j'ai 14 ou 15 ans. Pour moi aucun doute, c'est efficace.

    Seulement, comme dans tout ce que j'entreprend, j'ai un sens critique et ne fais pas une confiance aveugle à n'importe qui.

    Je pense que tout thérapeute doit lutter contre une mauvaise image renvoyé par des personnes malhonnetes et peu scrupuleuses qui profitent du malheur et du désespoir des gens pour se faire de l'argent.

    Le sens critique est donc particulièrement approprié lorsqu'on parle de médecine parallèle.
     
  4. Roudil-Paolucci nathalie

    Roudil-Paolucci nathalie Membre

    Inscrit:
    15 Mars 2007
    Messages:
    158
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    1890
    Localité:
    Avignon - Ajaccio
    :) Bonjour,

    Oui, comme vous dites, une confiance totale en l'hypnose et je suis heureuse de le lire...De plus, un bon sens critique permet d'être actif dans ses propres démarches. :wink:
    Je me pose toutefois une question par rapport à vos impressions, y a-t-il autre chose qui en dehors de ces trois remarques, vous ont gêné pour que cette séance se passe bien ?
    :idea: :arrow:

    :wink: A propos du l’arrêt du tabac, je constate quelque chose de vraiment étrange : certaines personnes s’arrêtent, lors de protocoles expérimentaux, avec des patchs placebo qu’elles croient efficaces, d’autres le décident du jour au lendemain, d’autres encore utilisent des stratégies personnelles fort intéressantes et la liste n’est pas exhaustive et enfin quant à l’hypnose, le choix est effectivement judicieux et je dirais ici que pour s’arrêter de fumer, il est mieux d’être en confiance avec l’hypnothérapeute et désirer très très fort avec d’importantes raisons l’arrêt du tabagisme et l’entrée dans une « dimension innovante, ».Différentes seront les habitudes, les certitudes, les comportements dans ce nouveau cadre où il fait bon respirer.

    :wink: Quant aux nombres de séances, il y a de grands fumeurs qui après une seule séance se sont tout à fait arrêtés, d’autres pour qui le sevrage s’est effectué en alternance arrêt/reprise/arrêt et quelques uns effectivement qui, pour une raison ou une autre ne s’arrêtent pas tout de suite. :arrow:

    En ce qui me concerne, je pose presque toujours la question à savoir si la personne a déjà fait de l’hypnose pour effectivement organiser la séance en fonction de ce qui a bien fonctionné mais cela ne me semble pas toutefois, comme vous le soulevez, d’une importance majeure.


    Quant à la profondeur de la transe, je me permets de vous renvoyer sur les échanges qui se sont effectués sur ce forum et vous constaterez que ce n’est souvent pas tout à fait comme on le croit mais que l’efficacité de la séance peut être tout aussi remarquable. A propos de la réceptivité, Milton Erickson pratiquait, comme le pratiquent aussi les thérapeutes éricksoniens, l’hypnose conversationnelle :roll: et dans ce cas aussi, l’efficacité est établie. Tiens, je pense aussi aux PNListes qui travaillent de manières différentes sans solliciter nécessairement l’hypnose profonde et dont les résultats, sont agissants. :idea: :arrow:

    Il est vrai qu’il est bien mieux que la conscience soit occupée à autre chose pendant la séance afin de laisser libre cours à l’inconscient de trouver des ressources et des solutions par lui-même.
    En ce qui me concerne, j’installe un « signaling » du oui (dans la main par exemple) et je me fie aux réponses inconscientes.
    Je pense aussi aux états hypnotiques dissociés que j’utilise très souvent : juste hypnotiser une partie du corps et le plus souvent les mains afin que la conscience se rende compte du pouvoir de l’inconscient.
    :idea: :arrow:
     
  5. Paul Elie

    Paul Elie Membre

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Messages:
    4342
    J'aime reçus:
    22
    Points:
    3530
    Localité:
    lacaune
    Ma première question : pensez-vous qu'il suffit généralement d'une séance d'hypnose pour arrêter de fumer ? C'est le discours qu'elle a tenu même si elle a avoué qu'il fallait parfois ( et meme rarement) une ou deux séances de plus. Sachant, de plus, que nous n'avions jamais été hypnotisé et d'ailleurs la thérapeute ne le sait pas , ne nous ayant pas posé la question; j'imagine que c'est une information importe pour organiser sa séance.
    J'ai donc l'impression qu'elle n'a pas été honnête et qu'elle aurait dû nous dire qu'il fallait davantage de séances.

    tout dépends du sujet et de la méthode d'hynotherapie utilisée...
    on ne peut faire une réponse catégorique , une généralisation...




    Ma deuxième question:
    Ayant beaucoup lu sur l'hypnose, je pense que je n'étais pas en transe. J'ai également pratiqué la sophrologie avec une spohrologue pendant 2 mois et je pense que j'étais dans un état proche du sommeil comme lors d'une séance de sophrologie. Comment savoir si on est dans un état "suffisant" pour être réceptif ? J'avais l'impression que ma conscience était beaucoup trop présente et "parasitait" la séance.

    la méthodes que j'utilise comprend ce que nous appelons des test de profondeurs qui vous renseignent ( l'hypnotherapeute et le client) sur
    le niveau de la transe... car nous pensons que le travail thérapeutique ne peut être qu'efficace que quand le client est en transe profonde dite somnambulique...
    la ou le subconscient va être ouvert au suggestion de changement.
    toutes les écoles de hypnose ne sont pas tout a fait d'accord sur ce point ? mais ce qui compte c'est les résultats qu'elles garantissent ou non...
    pour ce qui me concerne , cette méthode a été prouvé statistiquement efficace par le nombre de thérapeute qui l'utilise et les milliers de clients content et guéris...
     
  6. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6524
    J'aime reçus:
    630
    Points:
    7180
    Localité:
    Suscinio 56
    Judi90 nous a dit

    "j'ai un sens critique et ne fais pas une confiance aveugle à n'importe qui.


    Mais à n'importe quoi si !


    A la fume en particulier

    Tu oublies ton sens critique en cancérologie quand tu fumes

    Et en plus çà fait baisser la libido


    Des arguments scientifiques il me semble ?

    Cordialement

    :roll:
     
  7. Paul Elie

    Paul Elie Membre

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Messages:
    4342
    J'aime reçus:
    22
    Points:
    3530
    Localité:
    lacaune
    Ma première question : pensez-vous qu'il suffit généralement d'une séance d'hypnose pour arrêter de fumer ? C'est le discours qu'elle a tenu même si elle a avoué qu'il fallait parfois ( et meme rarement) une ou deux séances de plus. Sachant, de plus, que nous n'avions jamais été hypnotisé et d'ailleurs la thérapeute ne le sait pas , ne nous ayant pas posé la question; j'imagine que c'est une information importe pour organiser sa séance.
    J'ai donc l'impression qu'elle n'a pas été honnête et qu'elle aurait dû nous dire qu'il fallait davantage de séances.

    tout dépends du sujet et de la méthode d'hynotherapie utilisée...
    on ne peut faire une réponse catégorique , une généralisation...




    Ma deuxième question:
    Ayant beaucoup lu sur l'hypnose, je pense que je n'étais pas en transe. J'ai également pratiqué la sophrologie avec une spohrologue pendant 2 mois et je pense que j'étais dans un état proche du sommeil comme lors d'une séance de sophrologie. Comment savoir si on est dans un état "suffisant" pour être réceptif ? J'avais l'impression que ma conscience était beaucoup trop présente et "parasitait" la séance.

    la méthodes que j'utilise comprend ce que nous appelons des test de profondeurs qui vous renseignent ( l'hypnotherapeute et le client) sur
    le niveau de la transe... car nous pensons que le travail thérapeutique ne peut être qu'efficace que quand le client est en transe profonde dite somnambulique...
    la ou le subconscient va être ouvert au suggestion de changement.
    toutes les écoles de hypnose ne sont pas tout a fait d'accord sur ce point ? mais ce qui compte c'est les résultats qu'elles garantissent ou non...
    pour ce qui me concerne , cette méthode a été prouvé statistiquement efficace par le nombre de thérapeute qui l'utilise et les milliers de clients content et guéris...
     
  8. judi90

    judi90 Membre

    Inscrit:
    22 Septembre 2008
    Messages:
    13
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1060
    Non bien au contraire. Nous avons eu un entretien d'au moins 3/4 d'heure je pense avant la séance qui s'est très bien passé.

    Oui c'est ce que j'ai lu par la suite en faisant le tour du forum. C'est vrai qu'en y repensant, pendant toute la séance j'ai eu des craintes en me disant : " c'est pas bon, tu n'es pas assez hypnotisé" enfin dans ce style. Donc j'imagine que mes idées préconcues et mes multiples lectures n'ont pas joué en ma faveur bien au contraire.
    Cependant, par moment, à 2 reprises en tout cas, j'ai eu l'impression de m'être endormi et d'avoir perdu le fil de ce qu'elle racontait pendant quelques secondes. Alors est-ce que j'ai dormi ou était-ce ce lacher prise dont j'entend souvent parler .....

    Vous voulez dire que les pensées du style " je dois pas être suffisemment relaxé " , " je me demande si ca va marcher", ce style de pensées parasites ne gênent pas du tout ?

    Une chose également que j'ai oublié de dire : toute à la fin de la séance, avant de nous .... ramener (désolé j'ai pas les termes techniques :) ), elle nous a dit mettre en place un ancrage qui était "respirer 3 fois" pour se détendre immédiatement. J'ai également trouvé qu'en une seule séance, pas vraiment en transe comme je me sentais, c'était un peu prématuré. Qu'en pensez-vous ? Il est vraiment si simple de réaliser un ancrage ?

    En tout cas, merci beaucoup Roudil pour toutes ces réponses très précises qui me font plutôt dire que j'ai été "mauvaise langue" comme on dit.

    judicaël.
     
  9. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6524
    J'aime reçus:
    630
    Points:
    7180
    Localité:
    Suscinio 56
    Permets moi d'être mauvaise langue, je te l'accorde...

    Ce que je t’ai écrit ici,
    n’importe quel medecin generaliste serieux
    te l’aura dit
    mais comme ce serait remboursé par la sécu
    c’est pas assez cher pour toi

    A toi de trouver le plus cher des Hypnoquelquechose
    et tu auras ce que tu désires

    Sur ce site c’est pas sûr

    :roll: Encore que…

    Une certaine forme de richesse est ici !

    1/2 paquet de cigarettes par jour pendant toute ta vie = 1 belle maison brûlée !

    1...


    2...


    :twisted:
     
  10. judi90

    judi90 Membre

    Inscrit:
    22 Septembre 2008
    Messages:
    13
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1060
    Je ne m'y connais pas suffisamment pour le dire. Voilà ce que je peux ajouter:
    Elle pratique l'hypnose ericksonienne.
    Elle nous a détendu, comme le fait ma sophrologue d'ailleurs, par la prise de conscience de parties de notre corps, un flux relaxant qui balaie notre corps, puis la chaleur de chaque partie de notre corps.
    Ensuite, nous avons fait une promenade en montagne ou elle insistait sur les couleurs, odeurs, chants des oiseaux... D'ailleurs, j'avais vraiment du mal de me mettre en situation, il fallait que je fasse des efforts; ma femme par contre était plus "réactive". Puis il ya eu des suggestions sur la liberté sans le tabac, ....

    Elle ne nous a pas fait réagir ou posé de questions, à aucun moment de la séance sauf un:
    elle nous a dit qu'on ressentait un sentiment de tristesse ou quelque chose comme ça ... Ma femme m'a dit avoir pleuré, moi cela ne m'a rien fait du tout.... C'était peut-être un test de profondeur mais dans ce cas elle aurait voir que je n'étais pas très réceptif; elle n'a pas du tout parlé de notre niveau de conscience à la fin de la séance.
     
  11. judi90

    judi90 Membre

    Inscrit:
    22 Septembre 2008
    Messages:
    13
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1060
    Ca fait 10 fois que j'arrête; en gros depuis 5 ans je ne fume plus qu'à mi-temps tellement j'arrête, je reprend ..... J'ai deux enfants que j'imagine régulièrement au pied de mon lit d'hopital en train de me regarder dépérir.
    Je crois que l'arrêt de cette drogue ne se limite pas au étiquettes "fumer tue" des paquets sinon nous n'aurions pas besoin de vous. D'ailleurs Roudil évoque très bien ces difficultés lorsqu'elle parle des différences entre les fumeurs lorsqu'ils arrêtent.

    Pour ce qui est de la libido, je t'assure que les premières semaines d'arrêt sont bien plus ravageuses pour la libido que les périodes pendant lesquelles je fume.
     
  12. judi90

    judi90 Membre

    Inscrit:
    22 Septembre 2008
    Messages:
    13
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1060
    En résumé, pour toi les millions de fumeurs sont des imbéciles. Tu es doté d'une grand ouverture d'esprit.
     
  13. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6524
    J'aime reçus:
    630
    Points:
    7180
    Localité:
    Suscinio 56
    8) Les conduites addictives sont multifactorielles


    le principe en thérapie paradoxale c'est de remplacer une addiction par une autre qui elle sera controlable : non nocive, agréable, épanouissante et remplaçable...


    Roudil a expliqué la même chose mais d'une façon moins imbécile


    Mais les imbéciles sont aussi addicts de leur comportement !


    je "fumais" aussi il y a bien longtemps

    Alor que j'étais entrain d'en griller une à la gare de Lyon, je lisais un article d'un moine zen où il disait :

    " vous voulez trouver le bonheur mais vous n'êtes même pas capable d'arrêter de fumer ? "

    c'était pour moi !


    le lendemain j'avais plus envie de fumer mais ma libido génial !


    je suis resté trés réceptif à l'hypnose !


    d'autres beaucoup moins


    :shock:
     
  14. zorro

    zorro Membre

    Inscrit:
    31 Janvier 2008
    Messages:
    212
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460
    Est-ce très "ericksonnien" de traiter deux personnes à la fois ???????????
     
  15. Paul Elie

    Paul Elie Membre

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Messages:
    4342
    J'aime reçus:
    22
    Points:
    3530
    Localité:
    lacaune
    question:avez vous étés hypnotisé séparément ou ensemble vous et votre femme?


    elle nous a dit qu'on ressentait un sentiment de tristesse ou quelque chose comme ça
    n'est pas un test de profondeur...

    si vous n'êtes pas satisfait je vous suggère de trouver un autre hypnotherapeute et de faire des séances individuelles.
     
  16. laurenzo

    laurenzo Membre

    Inscrit:
    26 Août 2006
    Messages:
    1625
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    2190
    Bonjour paulelie,

    Comme vous continuez à parler de preuve statistique, ne vous étonnez pas si l'on continue à vous demander où sont ces fameuses preuves :wink:
     
  17. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6524
    J'aime reçus:
    630
    Points:
    7180
    Localité:
    Suscinio 56
    Milton n'avait pas "d'habitudes stéréotypées...

    il inventait tous les jours un peu plus l'Hypnose Ericksonnienne et il faisait preuve d'originalité, voire de comique et çà marchait

    il soignait conjointement toute une famille entière, la mére, le père et l'enfant présenst en même temps = de l'hypnose Ericksonnienne familiale= ce qu'on appelle maintenant de la thérapie familiale

    tertio il n'y a aucune preuve scientifique que milton soignait vraiment bien à fond ses malades...

    mais çà marchait...parait-il

    Il parait qu'il n'a jamais réussi à arrêter de fumer mais çà n'est pas officiel

    Dérangeant et toujours sûr de rien, Milton !

    :)
     
  18. judi90

    judi90 Membre

    Inscrit:
    22 Septembre 2008
    Messages:
    13
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1060
    Oui nous étions ma femme et moi en même séance.
    Et pourtant nous sommes totalement différents devant la cigarette: ma femme recherche plutôt le geste et apprécie de fumer; moi le geste ne me manque pas du tout et "mon moi" qui fume m'énerve au plus haut point. Mais il est toujours le plus fort ! Enfin jusqu'à hier ....
     
  19. Altmaier

    Altmaier Membre

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Messages:
    1503
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2020
    Localité:
    Nouvelle Calédonie
    Et popurquoi tu y es sur ce site??????????????? :twisted:
     
  20. Altmaier

    Altmaier Membre

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Messages:
    1503
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2020
    Localité:
    Nouvelle Calédonie
    E t pourquoi tu y es sur ce site?
    Au lieu de surderien, tu pourais bien t'appeler direnimportequoi :twisted:
     
  21. Altmaier

    Altmaier Membre

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Messages:
    1503
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2020
    Localité:
    Nouvelle Calédonie
    Bonjour judi90,
    Vous devriez essayer l'hypnose traditionnelle. La seule vrai différence entre l'hypnose traditionnelle et l'hypnose ericksonienne, c'est la profondeur de la transe. En hypnose traditionnelle, vous n'êtes pas plus qu'en hypnose ericksonnienne manipulé ou dominé. Vous restez maitre de la séance. Et si vous vous endormez pendant une séance d'hypnose, ce n'est pas le lacher prise, c'est l'endormissement, et un bon hypnothérapeute doit à ce moment là vous réveiller. Mais effectivement, de faire des séances à plusieurs personnes à la fois ne permet pas à l'hypnothérapeute de surveiller efficacement la séance. d'autant plus que de faire des séances collectives ne permet pas à l'hypnotiseur d'utiliser une des forces principales de l'hypnose qui est le magnétisme.
    Je pense que vous étiez en état sophronique, et si vous n'avez pas l'impression d'avoir été en état d'hypnose c'est que vous n'y étiez pas.
    Accrochez vous, arrêter de fumer est possible, j'ai été un grand fumeur, trois paquets par jour, et ça fait 20 ans que j'ai arrêté, Par l'hypnose...
    Cordialement.
    Jurgen
     
  22. judi90

    judi90 Membre

    Inscrit:
    22 Septembre 2008
    Messages:
    13
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1060
    Oui en effet, j'ai lu des dizaines de livres sur l'ypnose, auto-hypnose quand j'étais ado et ca fait une vingtaine d'années donc il y a de fortes chances pour que ce soit de l'hypnose traditionnelle.
    J'ai donc été perturbé par le fait que je ne reconnaissais pas ce à quoi je m'attendais. Mais c'est un grand défaut chez moi ( en sophrologie j'avais le même): j'ai besoin de tout maîtriser et je suis trop en attente de ....
     
  23. Altmaier

    Altmaier Membre

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Messages:
    1503
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2020
    Localité:
    Nouvelle Calédonie
    Je tiens à vous donner mon avis sur le nombre de séances necessaires pour l'arrêt de tabac. Un séance ne suffit jamais, pour la raison suivante/ Quelle que soit les suggestions données en état d'hypnose, elles agissent pendant la séance, et vous voulez qu'elles continuent à agir après la séance,(sinon, cela ne sert à rien), l'hypnotiseur va donc utiliser des suggestions post hypnotiques, des suggestions destinées à durer après la séance d'hypnose. Or , il faut savoir qu'une suggestion post hypnotique peut ne durer qu'une heure, un jour et rarement plus de cinq jour. Quand vous arrêtez de fumer il y a une période de sevrage relativement rapide, mais qui est quand même de 10 à 15 jours. Donc même si vous arrêtez de fumer après la première séance, si vous ne faites pas une deuxième séance assez rapprochée, au bout de quelques jours les sugestions post hypnotiques ne tiennent plus, le besoin et l'envie physique reviennent, vous rallumer une cigarette, et c'est foutu. Quand on est tabagique, on reste tabagique toute sa vie, et que ce soit quelques semaines, quelques moi, voire quelques année plus tard, si vous rallumer une seule cigarette, vous risquez de rechuter. ;En moyenne, pour arrêter de fumer il faut deux à trois séances. Si entre la deuxième et la troisième séance, vous n'avez pas fumé du tout, en principe, la deuxième séance sera suffisante, sinon il faut en faire une troisième. Sans indiscrétion, combien vous a-t-on demandé pour cette séance???
    Très cordialement
    Jurgen
     
  24. Altmaier

    Altmaier Membre

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Messages:
    1503
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2020
    Localité:
    Nouvelle Calédonie
    PS Je viens de me relire, Ce que je voulais dire c'est "si entre la première et la deuxième séance vous n'avez pas fumé du tout, le deuxième séance sera suffisante, sinon il faudra en faire une troisième ":oops: :roll:
     
  25. chadoc

    chadoc Membre

    Inscrit:
    4 Mars 2008
    Messages:
    167
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2020
    Localité:
    BORDEAUX
    Ah bon??? :shock: Vous avez des références sur cet effet ne dépassant généralement pas 5j ? J'avoue que je suis très sceptique quant à ce type d'évaluation. Je me demande si ce n'est pas une croyance limitante de l'hypnothérapeute :roll:
    Par ailleurs, ce ne sont heureusement pas les contre-exemples qui manquent pour démentir votre affirmation stupéfiante: "une séance ne suffit jamais"...
     
  26. valikor

    valikor Membre

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    Messages:
    2361
    J'aime reçus:
    23
    Points:
    2930
    Localité:
    lyon
    concernant le tabac :

    on arrête le tabac quand tout va bien ds sa vie... ca veut dire qu'on commence par un nettoyage du passé, et on travaille sur le stress de la personne/travail et les différents blocages jusqu'à ce qu'elle se sente bien.

    Généralement, les personnes compense le stress/souffrance due au passé par la cigarette/nourriture/alcool/achat compulsif/jeu....
    changer de mode de compensation est possible avec des efforts, des séances.
    nettoyer le passé est rapide et efficace, d'ailleurs souvent la personne réduit spontanément sa consommation qd son passé s'améliore et que son stress diminue, alors même qu'on a pas travaillé sur la cigarette.

    C'est tellement vrai que la plupart du temps, pour une personne qui va relativement bien (genre 2 souvenirs à évacuer et un peu de stress) tout peut se faire en 1 seule séance. Et s'il reste des choses à nettoyer non encore décelées, sa consommation diminue radicalement après la séance tabac mais il peut en rester qq unes (les cigarettes plaisirs souvent). on refait alors une séance et on trouve ce qui n'a pas été résolu et tout rentre alors dsn l'ordre.

    Valikor
     
  27. judi90

    judi90 Membre

    Inscrit:
    22 Septembre 2008
    Messages:
    13
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1060
    50 € par personne et pour le couple c'est 40€ par personne donc on a payé 80 €.
     
  28. judi90

    judi90 Membre

    Inscrit:
    22 Septembre 2008
    Messages:
    13
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1060
    Je suis totalement de votre avis. Je suis quelqu'un de très stressé et j'ai certainement des choses à régler avec le passé; la difficulté est que je ne sais pas quoi. Ces raisons font que, si je n'ai pas mal à arrêter, j'en ai beaucoup à ne pas reprendre.
     
  29. Cath

    Cath Membre

    Inscrit:
    10 Février 2006
    Messages:
    326
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1860
    La méthode appelée EMDR (Intégration neuro-émotionnelle par les mouvements oculaires) peut être indiquée pour toi. Tu travailleras sur ce stress et des "pop up" surgiront, des traumas pouvant être à l'origine de ce problème de stress et qui se résoudront les uns après les autres.
    Si tu as l'esprit ouvert, tu auras avantage à t'intéresser à la méthode dite EFT pour Emotional Freedom Technique. Je te conseille le site en anglais si tu es à l'aise dans cette langue. Là aussi, on se rapproche de l'origine du problème tout en désactivant les émotions négatives.
    La différence avec d'autres techniques de nettoyage ? (ton autre post) Ca peut aller plus vite...
     
  30. Altmaier

    Altmaier Membre

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Messages:
    1503
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2020
    Localité:
    Nouvelle Calédonie
    Ah bon??? :shock: Vous avez des références sur cet effet ne dépassant généralement pas 5j ? J'avoue que je suis très sceptique quant à ce type d'évaluation. Je me demande si ce n'est pas une croyance limitante de l'hypnothérapeute :roll:
    Par ailleurs, ce ne sont heureusement pas les contre-exemples qui manquent pour démentir votre affirmation stupéfiante: "une séance ne suffit jamais"...[/quote]

    Oui, mes références sont mes expériences, mais on ne va pas polimiquer sur le fait que chaque cas est particulier, et que l'exception confirme la regle. :lol:
     
Chargement...