Formation Hypnose

intervention sur un maniaco depressif

bonjour,

je ne sais pas trop si le sujet est placé au bon endroit du forum...

avez vous déjà pu aider un maniaco dépressif avec la pnl ?

mon amie est maniaco depressif sous traitement donc plutot stabilisée, elle est tellement persuadée que son mal être n'est du qu'a sa maladie, que je n'arrive pas à la convaincre que certaine méthode comme la PNL ou l'hypnose pourrait lui apporter beaucoup de confort au quotidien. sans doute mieux gérer ses angoisses, diminuer les graves insomnies, mais rien n'y fait, elle ne veut croire en rien...
avez vous juste a titre d'info personnel, je n'ai pas l'intention de lui imposer quoi que ce soit, mais juste d'essayer de lui montrer la voie, des retours d'expériences positifs avec de tels patients ?

merci d'avance
 
M

Métaphore

Invité
Une question : qui l'a déclaré "maniaco depressif" elle même ? un généraliste ?un psychiatre ? Votre amie est-elle déjà suivie par un psy ?

Il est compliqué de travailler avec des maniaco dépressif, ou disons que la thérapie est plus longue, il faut d'abord stabiliser le sujet en travaillant sur le renforcement du moi, la confiance en soi avant de travailler sur le trouble lui même, qui a souvent de nombreuses ramifications, donc travail en régression, etc...

Mais comme on le dit souvent l'hypnose qui est un ECM est une technique de base très intéressante pour apprendre et permettre la relaxation, car l'angoisse et la peur sont les émotions de bases de toute pathologie, et travailler d'abord sur la maîtrise de ces émotions est une base de départ élémentaire pour moi.

Voilà pour mon point de vue, néanmoins ma formation qui est de l'hypnose intégrative est assez différente de la PNL, même si les bases y sont intégrées.
 
Elle a été diagnostiquée par un psy et est sous traitement, elle est suivi par une psy dans un cmp, donc surtout prescription de médicament et vraiment peu trop peu de travail thérapeutique.. L'hypnose et la pnl me paraissent bien indique mais elle n'est pas ouverte a ce type de travail.. Mais je ne désespère pas de la convaincre, un jour..
 
M

Métaphore

Invité
L'hypnose et la PNL ne sont que des techniques parmis tant d'autres, mais au final chacun doit suivre son approche qui lui parle le plus..

Je rappelle néanmoins que l'hypnose ne représente pas une thérapie en soi, mais un ECM qui permet de communiquer avec l'inconscient, ensuite viennent les techniques.

Pour revenir à votre amie, effectivement, la démarche ne peut venir que d'elle...
 

Paul Elie

Membre
optiparadise à dit:
Elle a été diagnostiquée par un psy et est sous traitement, elle est suivi par une psy dans un cmp, donc surtout prescription de médicament et vraiment peu trop peu de travail thérapeutique.. L'hypnose et la pnl me paraissent bien indique mais elle n'est pas ouverte a ce type de travail.. Mais je ne désespère pas de la convaincre, un jour..
je vous le deconseille, de vouloir convaincre votre "amie" car l'amour et la thérapie font mauvais mélange!
seul l'experience et l'exemple peuvent convaincre.... travaillez sur vous meme et .... peut vous aurez une chance!

la dependance chimique comme toute autre dependance :D , ne peut s'effacer qu'avec un travail sur soi qui demande :
de sortir du deni, une acceptation de la maladie
puis une confiance en la solution.....
et au thérapeute!

pour ce qui est de la depression / manic lourde oui l'hypnose therapeutique est une solution rapide et viable....quand elle est bien presentée et appuyé par un engagement du patient!
moi meme j'ai souffert de depression et j'etais epileptique.... l'hypnose m'as gueri et a la suite de cette guerison je suis devenu hypnotherapeute et ai pratiqué un peu plus de 4 annnées au usa......et parmis les patients que j'ai aidé..... beaucoup d'affections sont reliés a la depression.....
quand elle ne sont pas le problème principal!

commencez par l'auto hypnose pour vous même... et peut être vous allez déteindre :D
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
elle est tellement persuadée que son mal être n'est du qu'a sa maladie


j’ai eu une discussion courte, car sans fin, avec une collègue qui retenait exclusivement le facteur génétique pour une maladie psy bien étiquetée, pour exemple, la dyslexie

je lui ai dit que je n’étais pas d’accord, car dans toute maladie psy même très structurée, les facteurs d'entretien étaient multiples et donc la thérapie toujours ouverte à de multiples voies notamment comportementalistes

Elle par ailleurs dit que dans ce cas une ré-éducation pouvait l’améliorer !

je lui ai donc fait remarquer que cette personne avait donc pû être mal éduquée par une éducation pas assez adaptée à ses problèmes cognitifs…

Et donc qu’une ré-éducation comportementaliste était bien envisageable…

Malheureusement cette collègue a un esprit pas très ouvert et elle enferme ses malades dans ce même état d’esprit…



...bien différent de celui de Milton Erickson qui partait du principe que tout était bon à essayer et que souvent çà marchait…

comme celui de trouver un équilibre conjoint auto-contagieux…

Mais il va vous falloir entrer dans sa maladie pour qu’elle accepte de se rendre compte qu’elle peut en ressortir aussi ; que la cyclothymie est un cycle qu’on peut entretenir ou choisir de s’en passer…

Mais c’ est un truc de thérapeute hors du commun…

:shock:
 
M

Métaphore

Invité
:arrow: Mais c’ est un truc de thérapeute hors du commun…


Toujours accro d'Erickson... :lol: ... je croyais que vous étiez de ceux qui voyait un peu plus loin dans d'autres dimensions, me suis-je trompée alors ?...

Ca deviendrait presque une "croyance" une telle admiration ... :roll:
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Métaphore à dit:
:arrow: Mais c’ est un truc de thérapeute hors du commun…


Toujours accro d'Erickson... :lol: ... je croyais que vous étiez de ceux qui voyait un peu plus loin dans d'autres dimensions, me suis-je trompée alors ?...

Ca deviendrait presque une "croyance" une telle admiration ... :roll:

Tout est bon à essayer :

oser avec hypnose

c'est le meilleur truc qui marche toujours et que je garde de lui !

8)
 
M

Métaphore

Invité
surderien à dit:
Métaphore à dit:
:arrow: Mais c’ est un truc de thérapeute hors du commun…


Toujours accro d'Erickson... :lol: ... je croyais que vous étiez de ceux qui voyait un peu plus loin dans d'autres dimensions, me suis-je trompée alors ?...

Ca deviendrait presque une "croyance" une telle admiration ... :roll:

Tout est bon à essayer :

oser avec hypnose

c'est le meilleur truc qui marche toujours et que je garde de lui !

8)
Moi j'ai trouvé mieux que "oser" j'y vais et je franchis les barrières de l'inconscient ... c'est fabuleux... :D
 
M

Métaphore

Invité
laurenzo à dit:
Vous avez déjà guéri un trouble bipolaire avec l'hypnose Surderien?
Le trouble bi polaire est une catégorie de trouble qui fait souvent partie des troubles du maniaco dépressif, qui lui même est considéré comme une psychose, donc à traiter en fonction, et j'ai quelques doutes sur l'efficacité avec la PNL...

Mais Surderien a une grande expérience et donc je le laisse répondre... :D
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
C'est y pas bizarre que Laurenzo soit toujours là sur ces coups là ?

:twisted:



Le thérapeute classique cherche le truc qui marche

Milton Erickson cherchait un truc qui marche hypnotiquement

Et il en trouvait plein !

Après à soi de choisir si on veut le truc qui marche très vite ou celui qui marche le plus lentement en toute sécurité de garder

le plus longtemps possible que ce plaisir en soit venu …

8)
 
M

Métaphore

Invité
surderien à dit:
Le thérapeute classique cherche le truc qui marche

Milton Erickson cherchait un truc qui marche hypnotiquement

Et il en trouvait plein !

Après à soi de choisir si on veut le truc qui marche très vite ou celui qui marche le plus lentement en toute sécurité de garder

le plus longtemps possible que ce plaisir en soit venu …

8)
Ben disons que moi je cherche un truc qui fonctionne sur du long terme et pas de la poudre de perlimpinpin...alors à ce moment le "très vite" n'a plus d'importance...
 

laurenzo

Membre
surderien à dit:
C'est y pas bizarre que Laurenzo soit toujours là sur ces coups là ?

:twisted:
Si ça c'est pas de la projection. :?

Votre réponse m'intéressait parce que je connais une personne bipolaire qui n'en finit plus d'aller mal.

Par contre vous n'avez pas répondu à la question, tant pis !
 

laurenzo

Membre

corfinas

Membre
paulelie à dit:
optiparadise à dit:
Elle a été diagnostiquée par un psy et est sous traitement, elle est suivi par une psy dans un cmp, donc surtout prescription de médicament et vraiment peu trop peu de travail thérapeutique.. L'hypnose et la pnl me paraissent bien indique mais elle n'est pas ouverte a ce type de travail.. Mais je ne désespère pas de la convaincre, un jour..
je vous le deconseille, de vouloir convaincre votre "amie" car l'amour et la thérapie font mauvais mélange!
seul l'experience et l'exemple peuvent convaincre.... travaillez sur vous meme et .... peut vous aurez une chance!
...
commencez par l'auto hypnose pour vous même... et peut être vous allez déteindre :D
A mon avis également, convaincre est presque perdu d'avance mais si vous évoluez elle évoluera aussi.

a+
 

jeangeneve

Membre
comme j'ai légèrement perdu mon coté déconnant ces temps-ci
je m'y remet pour ce trend intéressant

c'est les soldes, optiparadise faites valser les étiquettes !

le prosélytisme hypnotique une idée a creuser

porter vous bien optiparadise ça pourrais en effet être contagieux


portez vous bien tous
surtout toi car tu le sait bien
 
merci à tous pour vos réponses :D


Si j'ai bien tout retenu , une grande partie des angoisses, et des problèmes de confiance en soi, pourrait être sinon supprimés du moins maitrisé... grâce a l'hypnose, la pnl et la thérapie cognitive. Mais comme tout travail nécessite sa pleine et entière collaboration.... s'est pas gagné !

je tente de déteindre, mais il me reste quand même du chemin à faire.
Vivant sous le même toit, il n'est pas rare que son état d'anxiété ou de dépression m'atteigne aussi..
Voilà aussi pourquoi j'ai consulté, et consulte encore..
 

valikor

Membre
optiparadise à dit:
bonjour,

je ne sais pas trop si le sujet est placé au bon endroit du forum...

avez vous déjà pu aider un maniaco dépressif avec la pnl ?

mon amie est maniaco depressif sous traitement donc plutot stabilisée, elle est tellement persuadée que son mal être n'est du qu'a sa maladie, que je n'arrive pas à la convaincre que certaine méthode comme la PNL ou l'hypnose pourrait lui apporter beaucoup de confort au quotidien. sans doute mieux gérer ses angoisses, diminuer les graves insomnies, mais rien n'y fait, elle ne veut croire en rien...
avez vous juste a titre d'info personnel, je n'ai pas l'intention de lui imposer quoi que ce soit, mais juste d'essayer de lui montrer la voie, des retours d'expériences positifs avec de tels patients ?

merci d'avance
au choix :
-suggérez lui de temps en temps de mettre ses mauvais souvenirs à la poubelle;
-rajoutez en lui demandant "qu'est qu'une bonne angoisse?" réponse une angoisse partie !
-finissez par dire ou sous entendre que vous connaissez quelqu'un qui est resté un certain temps avec sa copine malade mais qu'elle ne faisait rien pour se soigner et se débarrasser de ses angoisses, alors il a fini par la quitter avant de devenir lui-même dépressif.... ce qui est un risque certain pour vous.
-on peut même rajouter qu'elle fait souffrir ses enfants si elle en a (vu que tous les enfants ont un coté éponge, c'est une certitude).

si rien de tout cela marche, soit vous acceptez et vous souffrirez, soit...
 

laurenzo

Membre
Ca n'est pas risqué de culpabiliser et menacer une personne bipolaire (donc potentiellement en phase dépressive) pour l'encourager à se faire soigner?
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Métaphore à dit:
surderien à dit:
Le thérapeute classique cherche le truc qui marche

Milton Erickson cherchait un truc qui marche hypnotiquement

Et il en trouvait plein !

Après à soi de choisir si on veut le truc qui marche très vite ou celui qui marche le plus lentement en toute sécurité de garder

le plus longtemps possible que ce plaisir en soit venu …

8)
Ben disons que moi je cherche un truc qui fonctionne sur du long terme et pas de la poudre de perlimpinpin...alors à ce moment le "très vite" n'a plus d'importance...
c'est vrai que pour garantir le long terme faut classiquement jamais aller trop vite...


Mais comme un grand principe de l'hypnose et de la PNL c'est qu'avec la distorsion le temps est élastique ...

plus çà va vite, plus c'est durable ! lorsque la personne a compris le processus hypnotique dans lequel elle est comprise


Un paradoxe que les thérapeutes scientifiques classiques ont en horreur !

On ne doit pas jouer au thérapeute manipulateur !

Même si les thérapeutes joueurs multiplient les résultats !

8)
 
M

Métaphore

Invité
Ben oui OK pour la distorsion du temps, moi je voyage bien à mille lieux sous les mers, et/ou dans d'autres dimensions, et tout cela en une demi heure,... mais d'un côté il y a le développement personnel et de l'autre la thérapie, et l'un passe après l'autre...

corfinas à dit:
Il y a quelques années j'avais lu "le chemin le moins fréquenté" de scott peck, et il disait que tout développement psychologique s'accompagnait d'un développement spirituel. A l'époque, ça m'avait un peu choqué et maintenant je partage aussi cet avis.
J'ai pris cet extrait d'un autre post pour vous dire que chaque chose en son temps...
 
M

Métaphore

Invité
laurenzo à dit:
Ca n'est pas risqué de culpabiliser et menacer une personne bipolaire (donc potentiellement en phase dépressive)
Tout à fait, et je ne partage pas du tout les choix de Valikor... :?
 
Métaphore à dit:
laurenzo à dit:
Ca n'est pas risqué de culpabiliser et menacer une personne bipolaire (donc potentiellement en phase dépressive)
Tout à fait, et je ne partage pas du tout les choix de Valikor... :?
oui je suis d'accord avec le coté sinon "dangereux" en tout cas inefficace de culpabiliser l'autre, qui est déjà dans un état quasi incontrôlable d'angoisse. de toute façon la seule chose qui fonctionne dans ses cas là, c'est attendre que ça passe, ou au contraire être rassurant, voir prendre l'ensemble des choses de la vie courante en charge.. (faire un sac pour un week end joyeux en perspective devient un parcours du combattant par exemple..)

Le problème principal, est un programme de peur de lâcher prise, comme si "tout contrôler" était un moyen de ne pas se croire malade, car c'est bien d'une maladie qu'il s'agit..
maintenant le côté très hermétique est une caractéristique peut être propre à ma compagne, et n'est sans doute pas a généraliser à l'ensemble des bipolaires.

Quoi qu'il en soit, comme l'hypnose et la PNL m'interesse, je lui en parle, je verrais bien :D
 

valikor

Membre
laurenzo à dit:
Ca n'est pas risqué de culpabiliser et menacer une personne bipolaire (donc potentiellement en phase dépressive) pour l'encourager à se faire soigner?
rassurez vous, vous aurez du mal à la stresser plus qu'elle ne se stresse déjà....

il y a donc de la marge, il en faudrait bien plus (genre un décès de proche en plus) pour qu'elle devienne suicidaire.
 
M

Métaphore

Invité
valikor à dit:
laurenzo à dit:
Ca n'est pas risqué de culpabiliser et menacer une personne bipolaire (donc potentiellement en phase dépressive) pour l'encourager à se faire soigner?
rassurez vous, vous aurez du mal à la stresser plus qu'elle ne se stresse déjà....

il y a donc de la marge, il en faudrait bien plus (genre un décès de proche en plus) pour qu'elle devienne suicidaire.
C'est vraiment méconnaître la maladie, enfin...décidément je lirais de tout sur ce forum... :?
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
optiparadise à dit:
Métaphore à dit:
laurenzo à dit:
Ca n'est pas risqué de culpabiliser et menacer une personne bipolaire (donc potentiellement en phase dépressive)
Tout à fait, et je ne partage pas du tout les choix de Valikor... :?
oui je suis d'accord avec le coté sinon "dangereux" en tout cas inefficace de culpabiliser l'autre, qui est déjà dans un état quasi incontrôlable d'angoisse. de toute façon la seule chose qui fonctionne dans ses cas là, c'est attendre que ça passe, ou au contraire être rassurant, voir prendre l'ensemble des choses de la vie courante en charge.. (faire un sac pour un week end joyeux en perspective devient un parcours du combattant par exemple..)

Le problème principal, est un programme de peur de lâcher prise, comme si "tout contrôler" était un moyen de ne pas se croire malade, car c'est bien d'une maladie qu'il s'agit..
maintenant le côté très hermétique est une caractéristique peut être propre à ma compagne, et n'est sans doute pas a généraliser à l'ensemble des bipolaires.

Quoi qu'il en soit, comme l'hypnose et la PNL m'interesse, je lui en parle, je verrais bien :D
La PMD est une des pathologies les plus riches de la personnalité !

Les accés d'hyperstimulation mentale sont sources de développements artistiques et architecturaux

Les excés phasiques de dépression de l'intellect peuvent bénéficier de recentrage par des rituels et des ancrages

Si vous vous intéressez à la PMD c'est la richesse de ses possibilités si méconnues du grand public et des psychiatres conventionnels que vous découvrirez !

Il y a un forum des bipotes sur ce thème :

http://bipotes.leforum.eu/index.php


La cyclothymie illustre tout à fait l'énantiodromie de la nature humaine si bien décrite par Jung

On possède une personnalité palette de touches "psy" : il suffit d'avoir envie de ré-ajuster ses éléments pour devenir un artiste hyperthérapeute !

8)


L'énantiodromie explique aussi la crise du midi de la vie et le cycle de vie

http://books.google.fr/books?id=FhsPwBm ... ng&f=false

:roll:
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres

L'Hypnose et Moi

Mon Hypno-Challenge
Mettez vous au défi!

Mon Hypno-Apprentissage
Apprendre l'Hypnose?

Mon Hypno-Journal
Votre carnet pratique!

Meilleur partage

Haut