1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

  1. Kamou

    Kamou Membre

    Inscrit:
    8 Novembre 2010
    Messages:
    616
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Bonjour a tous!!

    Un petit message pour vous demander vos conseils sur le travail de la voix dans l'induction.

    Il m'est apparu que la voix était comme un outil, qu il fallait entretenir, aiguiser, pour pouvoir l'utiliser avec precision, car c'est le principal outil dont on dispose le moment venu pour faire l'induction.

    Dans une induction j ai remarqué que la façon dont on dit les choses provoque ou non les effets attendus, évidemment, mais que ca avait beaucoup plus d impact que ce que je pensais. Dans le saupoudrage notamment, mais également dans les métaphores, etc.

    Auriez vous des conseils? des astuces? des liens??

    Merci :D
     
  2. jeangeneve

    jeangeneve Membre

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    Messages:
    1973
    J'aime reçus:
    18
    Points:
    2180
    Localité:
    là bas,
    comment exprimer la voix avec de mots...
     
  3. Métaphore

    Métaphore Invité

    Le principal outil la voix ? :shock:

    Néanmoins une voix peut être très énervante pour vous et pour moi très agréable (ou vice versa), mais globalement la voix n'est pas l'outil principal...
    , ce sont les techniques utilisées, la relation thérapeutique qui sont le principal et la synchro.
     
  4. Kamou

    Kamou Membre

    Inscrit:
    8 Novembre 2010
    Messages:
    616
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460
    De la même manière qu'on exprime des mots avec la voix :)
    Interessante question Jean!

    Metaphore ; tout d abord vous parlez de relation thérapeutique mais je ne connais pas la pratique thérapeutique, pourtant je peux hypnotiser. L'hypnose n'est pas forcément a but thérapeutique? La relation thérapeutique, ou la confiance? Encore que je suis de moins en moins certain que la confiance joue une grande part la dedans... Il existe des moyens de passer outre je le crains!

    Et puis je me suis mal exprimé je vous l'accorde. C'est mon principal défis en ce moment, car c'est mon principal outil. Qu'importe les mots s'ils ne sont pas portés haut en couleur. En fait, plus que la voix, je parle des intonations, du fait de rendre ma propre voix "vivante". J'ai un gros défaut qui est d'oublier de travailler sur les intonations au bout d'un moment. Je me laisse bercer par ma propre voix, et mon discours devient plat. Ma voix devient très basse et vibrante, mes phrases s'enchainent platement, ce qui a plus pour effet d'endormir mes hypnotisés qu'autre chose je crois.

    Pour mieux me rendre compte j'ai enregistré deux inductions sur le même script, une ou je fais bien attention aux intonations et une autre ou ma voix reste constante. L'effet n'est vraiment pas comparable.

    Donc je déduis que vous aurez beau avoir les plus fines techniques pour l'induction la mieux adaptée a la personne, si votre voix n'exprime rien, vous allez faire un bide. Je me trompe?

    Par contre si votre voix exprime les mots, si votre voix est vivante, alors vous entraînez la personne avec vous, quels que soient les mots. C'est seulement mon ressenti et je vous l'accorde je n'ai aucune référence en la matière. Mais j'apprend, en ce qui concerne l'hypnose, a me fier de plus en plus a mon ressenti...

    Donc je me demandais s'il y avait des techniques pour apprendre a mieux gérer la voix, ses vitesses, ses intonations, quand es qu'elle doit devenir basse, quand es qu'elle doit redevenir vivante, comment apprendre a ce que ca se fasse automatiquement, tt ca tt ca quoi!

    Merci de votre réponse!!

    PS evidemment la technique de pantomime annihile toute mon argumentation, mais comme je suis encore loin d'en être la...
    quoi qu'au final, d'une certaine manière elle est peut etre en accord avec ce que je dis... bref...
     
  5. amrita

    amrita Membre

    Inscrit:
    1 Décembre 2010
    Messages:
    310
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1360
    Localité:
    isere
    Bonsoir Kamou !

    Je pense qu'il est inutile de vous rappeler qu'en synchro, vous allez adopter le même ton, la même vitesse d'elocution, voire même le même accent, s'il y en a un (sans éxageration bien sûr) !

    J'ai pour habitude de commencer avec une voix normale, je plaisante etc, puis ma voix en suivant la synchro devient de plus en plus basse, plus ventrale, je dirais, pour faire penser à plus de profondeur, plus chuchotante, comme si on parlait en secret, le débit est plus lent (au début une phrase à toute les expirations, ensuite une toutes les 2 expirations, pour approfondir encore plus. (Prenez soin de vous rapprocher à ce moment-là)

    Ensuite pour le réveil, vous l'avez deviné, le ton de voix accélère, devient plus vivant, le son remonte plus vers la gorge, devient plus gai... etc etc..

    Par contre, je n'ai pas l'impression de l'avoir travaillée (la voix) je crois que cela se fait avec la synchro.
     
  6. Kamou

    Kamou Membre

    Inscrit:
    8 Novembre 2010
    Messages:
    616
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460
    Merci pour ces précisions!!

    Ha ha vous avez très bien fait de me le rappeler! J'avais oublié cette partie de la synchro...

    Oui j'avais remarqué que lorsque l'on chuchotte, en tout cas sur moi même, l'effet et réellement... décuplé? je ne sais pas comment dire. J'ai l'impression d'entendre un secret, je me tend complètement vers l'écoute.

    Alors le fait que ma voix devienne basse et vibrante, presque monocorde, n'est pas un problème, lorsque la personne est déja en transe, tant que je reste synchro avec son rythme respiratoire?

    J'en perd mon latin :shock:

    :D
     
  7. amrita

    amrita Membre

    Inscrit:
    1 Décembre 2010
    Messages:
    310
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1360
    Localité:
    isere
    A mon avis, c'est le fait que vous soyez en synchro qui fait que la voix devient basse et monocorde !
     
  8. Paul Elie

    Paul Elie Membre

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Messages:
    4347
    J'aime reçus:
    21
    Points:
    3530
    Localité:
    lacaune
    il est tres utile quelque part de penser que vous êtes un metteur en scène( sans être trop directif ou dictateur!, bien sur) et acteur en même temps ou votre voix si elle est expressive de ce que vous dites aura un impact plus puissant
    ex:
    si vous dites;
    vous êtes dans un theatre et le comédien est hilarant....pour ponctuer vous pouvez avoir un ton jovial et hilarant! cela va aider dans le "conditionnement....
    de même le toucher( après bien sur avoir demandé la permission quand le client est conscient) peut être une ponctuation très efficace!
    mais a utilisé avec retenue et sans aucun doute dans un premier temps avec un mentor qui pourra vous corriger et vous eviter des deboires....
    >>>>la création involontaire d'ancrages...
     
  9. Métaphore

    Métaphore Invité

     
  10. Kamou

    Kamou Membre

    Inscrit:
    8 Novembre 2010
    Messages:
    616
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460
    Je n'y avais pas pensé... d'ailleurs a ce sujet, il arrive toujours un instant dans mon induction, ou mon champ de vision se retrecie, ou je me sens partir, et je dois me reprendre pour ne pas perdre le fil. Synchronisation également? Le fait que je me reprenne doit se ressentir chez l'hypnotisé aussi alors! Ou alors... faut il entrer en transe, pour faire vivre une transe?? :shock:

    Oui! J'ai fait cette erreur une fois! mon hypnotisée faisait un décompte, et je touchais son genou a chaque chiffre en disant "plus profond", elle m a ensuite dit qu'au début ca marchait, mais qu'ensuite ca la gênait!
     
Chargement...