Formation Hypnose

Langage, société et corps

  • Initiateur de la discussion Kamou
  • Date de début
Kamou
Kamou
Membre
messages
615
Points
2 890
xorguina à dit:
Kamou à dit:
Ivan Schmitt à dit:
xorguina à dit:
Ivan Schmitt à dit:
xorguina à dit:
Quand je lis ce réçit du chaman et des animaux je pense à notre propre crocodile , notre cerveau primitif...les autres animaux peuvent représenter le limbique et le néocortex ...
Peut-être et peut-être pas... chacun ses symboles. Mais surement qu'il y a des effets hypnotiques de cet ordre

Bonjour Ivan,

Oui, peut être, peut être pas...ses symbôles me l'ont rappellé..le croco, le serpent etc...ce que décrit Patricia Lockert dans son livre .


Ca me fait penser à la TSA...ou le T travaille avec le P sur ses enfants intérieurs....le fait de les voirs tels qu'ils sont, les faire regresser en leur donnant tout ceux qu'ils n'ont pas eu pour ensuite pouvoir les réintégrer.
... en attendant de savoir comment ça fonctionne au juste ;-)

Exactement, j'ai lu , compris, adhéré mais pas mis en pratique encore...ça vient ! un petit cadeau d'anniversaire que je me réserve tout particulièrement ;)


L'énergie dont tu parles Ivan est pour moi plus précisément l'intention .
En fait, je parle surtout de l'énergie au sens physiologique (bien que de façon large) : physiologique, physique etc... De ce point de vue, l'intention n'existe qu'après l'énergie... c'est à dire que c'est l'énergie qui provoque l'intention. En fait, l'intention, pourrait être à l'énergie, ce qu'est une force à l'énergie cinétique. Janet d'ailleurs, parlait plutôt force que d'énergie.


Et bien je t'avoue que je n'ai pas la même vision.

Pour moi, l'énergie est en elle même une intention, donc une force .

Je ne connais pas dutout la physique, mais selon mon intuition, c'est l'intention qui donne la force, l'énergie à.....de vie .



Pour moi il manque un élément, l'âme .

Concient, incosncient, subconscient
corps, âme, esprit
etc...

L'intention de l'esprit aura , selon mon avis, préséance sur le reste, âme, corps.
De mon point de vue, c'est donc le contraire...


Tu veux dire que pour toi le corps est avant l'âme et avant l'esprit ? tiens...

Ma croyance est en effêt autre...puisque pour moi, le corps est mortel alors que l'esprit est immortel .


Et c'est à travers la remémorisation de cette intention que l'on pourra réellement agir....je pense que l'attention devrait être axée sur cette intention première car les autres intentions ne pourront se réaliser que si elles vont dans le sens de celle çi .
Ici, c'est un peu le concept de "redécision". J'ai un problème, une croyance, ça ne va pas... j'analyse et je redécide (une décision que j'ai pris plus ou moins précocement dans ma vie, par exemple). Cet hypothèse est intéressante et complémentaire à la mienne : j'imagine bien qu'une personne qui a appris qu'elle était "envoutable" et qu'elle pouvait en mourir, peut ne pas avoir la capacité de redécider cette idée. Le reste de mon explication montre comment ça passe du psychique au somatique.


Je crois que oui...du moment que l'on croit à une chose, par superstition ou que d'autres peuvent avoir du pouvoir sur nous, on peut être influencé...
Cependant, même si l'on est influençable, je pense que si l'intention de l'autre nous atteinds , il ne peut être plus fort que l'intention de notre propre esprit .

Si elle ne peut redécider de cette idée, la recadrer dans l'inconscient alors c'est qu'elle est en accord avec l'intention de l'esprit et là, je ne sais pas si c'est possible même hypnose de reprogramer l'intention de l'esprit .


Une mort ,comme le reste peut être autoréalisante,loi de l'attraction, que si c'est l'intention de l'esprit, s'il est ok avec l'âme et le corps....sinon, celà peut expliquer pourquoi certaines personnes voulant mourrir ne l'autoréalisent pas et traînent pendant longtemps pour certains avant de réellement mourrir . :roll:
Tu veux dire qu'on décide de mourir ? Un peu comme (ou presque) la pulsion de mort de Freud... ou le ça de Groddeck. Personnellement, je prête beaucoup de pouvoir à l'inconscient, mais pas vraiment celui-là.


Oui, je veux dire qu'on a décidé de comment mourrir bien avant que l'on naisse .
Que celà fait partie des intentions de l'esprit sur l'âme et le corps de la personne .
Et non, je ne crois pas que tout soi prédestiné :wink:


Il y a bien des gens qui donnerait tout pour vivre et qui, malheureusement, ne survivent pas. Crois-mois ou pense-y si un jour ça t'arrive tu risques de changer de point de vue.

Mias j'y ai déjà réflechit, surtout quand je travaillais en pédiatrie et que je voyais des enfants qui avait envie de vivre mourrir .

J'ai "trouvé" mon explication...elle vaut ce qu'elle vaut hein ! ;)

Une personne peut avoir envie de vivre très fort et son âme aussi mais si l'intention de l'esprit en est autrement alors on y peut rien...

C'est comme si l'intention de l'esprit avait programé une date et quoi que l'on fasse on ne peut y échapper car elle a SA RAISON d ' ETRE .


Inversement, certaines personnes veulent mourir et n'y parviennent pas... parce que, malgré eux, ils continuent de fabriquer l'énergie dont ils ont besoin pour vivre.
Oui, inversement pareil.

Certaines personnes voudraient mourrir parce qu'en souffrance physique, psychique et n'y arrivent pas parce que l'intention de l'esprit n'est pas en accord avec l'intention de l'âme et ou du corps .

C'est pour ça que je dis que certaines personnes se sont arrivés à se créer des maladies, par les intentions de l'âme, donc ils ont atteint et fait en sorte que celà soit l'intetion du corps mais, si ce n'est pas en adéquation avec l'intention de l'esprit, alors ils traineront , parfois longtemps, très longtemps, jusqu'à ce quils soient en syncro avec l'intention de l'esprit...

D'un point de vue physique, il est raisonnable de penser que l'énergie se traduit en intention (sauf à considérer qu'énergie et intention sont la même chose : Shannon parlerait d'information, dans ce sens). En effet, l'intention est déjà une construction mentale qui nécessite de l'énergie.

Pour ce qui est de l’âme (ou l'esprit) qui survit au corps et au psychisme, tu as manifestement une vision plus ésotérique de cette question. Pour moi, c'est effectivement le corps qui produit de l'énergie. Evidemment, si tu considères que l'esprit ou l’âme survit au corps en son absence... ça change la donne. Mais finalement, qu'importe : au fond, même si l'énergie provenait d'un double astral, les lois qui régissent sa traduction psychique reste les mêmes.
La thèse principae de LeBreton et qui renvoie à celle de Spinoza est que matière et esprit son les deux modes de l'être. Autrement dit les deux faces d'une même énergie.

Bonsoir Kamou :)

Tu peux préciser Stp ?

je ne comprends pas ce que tu veux dire par là, je ne connaîs ni l'un ni l'autre...
Salut xorg !

Ça fait longtemps, je n'avais pas vu ce message (suis trop dans mon monde moi)

Pour répondre rapidement :

À l'époque ou spinoza écrit, la pensée philosophique est encore marquée par un dualisme corps/esprit. Spinoza quant à lui pense qu'il y a une substance unique : Dieu. Pas un Dieu barbu, non, Dieu est une substance intelligente. Et toutes les choses sont des manières d'être de cette même substance. Il suppose (en fait il deduit) qu'il y a une infinité de modes d'êtres, mais nous ne pouvons en connaître que deux : l'étendue (le corps) et la pensée. Les deux étant comme les faces d'une même pièce.

Un peu comme LeBreton explique que les tissus corporels et le tissu symbolique sont deux appréciations d'une même chose, l'un renvoyant à l'autre et vice versa.

Ce qu'il y a d'intéressant avec Spinoza, c'est qu'il met l'accent sur les rapports entre les choses. Par exemple il explique que dans l'infiniment petit différents modes d'être se lient entre eux : ils rentrent dans un rapport et de ce rapport quelque chose de supérieur émerge. Concrètement, dans notre corps, des molécules entrent en rapport les unes avec les autres et forment le sang, lui même en rapport avec les tissus etc. Le tout formant ce que nous sommes.

À l'échelle de la nature, tout n'est que construction de rapports. Mais à l'échelle d'un individu il y a, et construction de rapports, et destruction de rapports. La destruction de rapports engendre tristesse, et la construction génère la joie. Générer des rapports c'est se rapprocher du divin, et en détruire c'est s'en éloigner.

Et tout savoir n'est qu'un rapport. Par exemple, savoir nager signifie savoir dans quel rapport il faut entrer avec l'eau. Alors il faut, en suivant la joie et la tristesse, trouver les choses qui nous rapprochent du divin, les rapports qu'on peut entretenir et qui sont bons, et au contraire fuir tout ce qui engendre de la tristesse, ou du moins trouver dans quel rapport à ces choses on peut s'accomplir. Et moi, je sais pas si c'est une sorte de parano, mais je trouve qu'on est pas si loin de la systémique.
 
xorguina
xorguina
Membre
messages
4 185
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Salut Kamou !

ca fait un bail ouai ;) mais bon, le temps....


Alors tes explications et les miennes se rejoignent

Pour moi tout est énergie donc tout se recoupe et tout est lié.

la destruction comme la construction...dans les deux cas nous restons les dieux et déesses (créateurs) tant qu'à faire plutôt conscient ;)

L'un/i/vers/elle = la source qui est reliée aux Multi vers (plusieurs univers) qui eux même ont plusieurs galaxies et qui ont elles même plusieurs planètes, plusieurs vies, adn...tout est encodé .

On ne peut donc vouloir séparer, dualité car la vrai source se trouve dans la somme du tout qui forme, crée l'un/ité .

Et pourtant si tu veux savoir ce qu'est une qualité ou défaut tu devras la/e séparer du tout pour pouvoir l'expérimenter, la recréer, la remémoriser .

a+

 
Kamou
Kamou
Membre
messages
615
Points
2 890
xorguina à dit:
Salut Kamou !

ca fait un bail ouai ;) mais bon, le temps....


Alors tes explications et les miennes se rejoignent

Pour moi tout est énergie donc tout se recoupe et tout est lié.

la destruction comme la construction...dans les deux cas nous restons les dieux et déesses (créateurs) tant qu'à faire plutôt conscient ;)

L'un/i/vers/elle = la source qui est reliée aux Multi vers (plusieurs univers) qui eux même ont plusieurs galaxies et qui ont elles même plusieurs planètes, plusieurs vies, adn...tout est encodé .

On ne peut donc vouloir séparer, dualité car la vrai source se trouve dans la somme du tout qui forme, crée l'un/ité .

Et pourtant si tu veux savoir ce qu'est une qualité ou défaut tu devras la/e séparer du tout pour pouvoir l'expérimenter, la recréer, la remémoriser .

a+

Peux tu "descendre" d'un niveau et m'expliquer les implications concrètes de cette conception ? Les multivers et tout j'avoue avoir du mal à comprendre, déjà qu'un univers ça m'échappe carrément... Au quotidien, ça donne quoi ?
 
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 078
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Kamou à dit:
xorguina à dit:
Salut Kamou !

ca fait un bail ouai ;) mais bon, le temps....


Alors tes explications et les miennes se rejoignent

Pour moi tout est énergie donc tout se recoupe et tout est lié.

la destruction comme la construction...dans les deux cas nous restons les dieux et déesses (créateurs) tant qu'à faire plutôt conscient ;)

L'un/i/vers/elle = la source qui est reliée aux Multi vers (plusieurs univers) qui eux même ont plusieurs galaxies et qui ont elles même plusieurs planètes, plusieurs vies, adn...tout est encodé .

On ne peut donc vouloir séparer, dualité car la vrai source se trouve dans la somme du tout qui forme, crée l'un/ité .

Et pourtant si tu veux savoir ce qu'est une qualité ou défaut tu devras la/e séparer du tout pour pouvoir l'expérimenter, la recréer, la remémoriser .

a+

Peux tu "descendre" d'un niveau et m'expliquer les implications concrètes de cette conception ? Les multivers et tout j'avoue avoir du mal à comprendre, déjà qu'un univers ça m'échappe carrément... Au quotidien, ça donne quoi ?
nous serions tous des hologrammes ?

de quoi lancer plus loin le débat

http://videos.arte.tv/fr/videos/la-magi ... 06478.html

j'ai personnellement pas du tout aimé l' "hypnose" de ces astro physiciens...

çà m'échappe et je retransmets quand même...

:shock:
 
E
EPHEMERE
Invité
Ce dont vous parlez Kamou (en lisant très rapidement) me fait penser à la théorie quantique (comme la thérapie quantique...)
 
Kamou
Kamou
Membre
messages
615
Points
2 890
Surderien : je ne peux pas voir la vidéo (pluggins patati patata je suis un naze en info) pouvez vous résumer ?

Éphémère : j'ai à nouveau tenté une lecture de l'article de Wikipédia sur la théorie quantique. Je n'y comprends toujours rien. Je retiendrai cependant le terme de "catastrophe ultraviolette" que je trouve assez cocasse.

Vous sentez vous de présenter rapidement de quoi il retourne ? Et la thérapie quantique m'intrigue aussi.

Je sais en revanche que la conception de l'infiniment petit chez Spinoza est finalement très proche de ce qui se fait aujourd'hui lorsqu on analyse les systèmes moléculaires comme autant d'espaces d'échange d'information. Il considérait que les molécules discernent, c'est à dire que telle molécule ne se marie pas avec n'importe quelle autre. En somme, les molécules ont une "âme".
 
xorguina
xorguina
Membre
messages
4 185
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Tu me parles de systèmique et bien je te parle de l'ensemble des choses, de l'ensemble qui fait l'infini comme exemple

nous croyons comme nous avons cru que la terre était plate qu'il n'existe qu'un univers et nous en restons là.

Je t'accorde que cette vue est déjà infiniment grande mais elle est en fait trop limité pour exprimer pleinement ce qu'est l'infini

L'infini c'est comme les fractales, nous en avions parlé il me semble

et bien voilà, celà ne s'arrête pas a un univers mais bien a des multi vers et en plus des mondes parrallèles et c'est cet ensemble de multi vers qui forment l'un/i/vers .

Là je pense que tu prendras conscience de la réelle dimmenssion de l'infini

Et c'est cet ensemble qui est la source .(l' uni/vers/elle)


Mais comme pour comprendre ce qu'est un ensemble tu dois d'abord les séparer pour pouvoir l'expérimenter

la mer: tu ne pourras en connaitre sa molécule que si tu enlèves une goutte de l'ensemble ;)


 
xorguina
xorguina
Membre
messages
4 185
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Tte cellules est intélligente,je le confirme car je l'ai expérimenté par le biais de la momification .

il y a donc une source d'intelligence, de commnucation qui passe énergétiquement .

elles sont encodées également de mémoires.

notre adn est encodé et pas que génétiquement .
 
Kamou
Kamou
Membre
messages
615
Points
2 890
Mais, xorg, pourquoi cette course à l'infini ? Je veux dire, franchement, si j'essaie de me représenter la distance entre la terre et la lune, déjà je suis dépassé.

Qu'est ce que ça change qu'il y ai des multi vers, pour nous ? Pour les scientifiques je peux comprendre, c'est d'un intérêt monumental, probablement... mais pour nous ?
 
katia (zoulouk)
katia (zoulouk)
Membre
messages
3 075
Points
2 580
Le tout est supérieur à la somme des parties

A méditer
 
xorguina
xorguina
Membre
messages
4 185
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Qu'est ce qui rame l'ordi içi ! bref..

tu veux regarder dans l'infiniment petit alors je te fais également regarder dans l'infiniment grand :)

pour pouvoir te donner une vision plus claire de l'infini

dans notre adn tout est encodé, les étoiles mais également les mémoires et c'est cet ensemble qui fait le tout

voilà pourquoi il est important quand on parle de l'inifini du petit de comprendre aussi l'infini du grand car dans la petit est le grand

" ce qui est en haut est comme ce qui est en bas "

c plus clair ?
 
Kamou
Kamou
Membre
messages
615
Points
2 890
katia (zoulouk) à dit:
Le tout est supérieur à la somme des parties

A méditer


De quel tout parle t on ? Gestalt theory...?
 
Kamou
Kamou
Membre
messages
615
Points
2 890
xorguina à dit:
Qu'est ce qui rame l'ordi içi ! bref..

tu veux regarder dans l'infiniment petit alors je te fais également regarder dans l'infiniment grand :)

pour pouvoir te donner une vision plus claire de l'infini

dans notre adn tout est encodé, les étoiles mais également les mémoires et c'est cet ensemble qui fait le tout

voilà pourquoi il est important quand on parle de l'inifini du petit de comprendre aussi l'infini du grand car dans la petit est le grand

" ce qui est en haut est comme ce qui est en bas "

c plus clair ?
Ha ha non, pour le coup si ce qui est en haut est en bas c'est plus clair du tout... :shock: je comprends, mais ça reste de grands mots très abstraits, non ?

La question de l'infiniment petit était en marge, et d'ailleurs je ne maîtrise pas bien ces questions. Je suis plus au courant de sa philosophie de vie.
 
xorguina
xorguina
Membre
messages
4 185
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Heu non pour moi ce ne sont pas des mots abstraits, c comme les fratales, déjà dit .

La philosophie oui j'adhère aussi

le concrêt aussi c'est pour celà que je t'ai parlé de momification ;)
 
Kamou
Kamou
Membre
messages
615
Points
2 890
Mais la momification (je me souviens de ce sujet, avec les photos et tout) en quoi ça concerne ton quotidien ?

Je trouve quand même ça très abstrait, jusqu à preuve du contraire :)
 
xorguina
xorguina
Membre
messages
4 185
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Et bien pour moi cette expérience a été une preuve irréfutable comme quoi non seulement les cellules étaient intelligentes et réagissent à l'énergie et surtout que ma propre énergie pouvait influencer l'extérieur.

Donc dans mon quotidien , aujourd'hui, je prends acte de toute la responsabilité que celà entraine .

Mais je comprends que celà soit pour toi encore abstrait puisque pas expérimenté.

Tu sais, tu peux expérimenter différement ton "pouvoir" co créateur :wink:
 
katia (zoulouk)
katia (zoulouk)
Membre
messages
3 075
Points
2 580
La momification, oui, c'est plutôt vraiment concret. Quand on la rate, on a affaire à un aliment vraiment pourri.

A quoi ça sert, maintenant que nous avons frigo ou congélateur, peut être pas à grand chose dans la vie quotidienne.

Je le prends comme une expérience de nos possibles

Magnétisme, auto suggestion, théorie de l'énergie, je ne sais pas...

On n'est vraiment pas dans l'abstrait pour ce genre d'expėrience. C'est abstrait si on n'a pas essayé, en fait,
 
Kamou
Kamou
Membre
messages
615
Points
2 890
Oui, c est sûrement abstrait parce que j'observe de loin.

C'est bien pour cette raison que je demandais les implications dans le quotidien des multivers etc.

Alors, xorg, comment je peux expérimenter ce pouvoir ?
 
E
EPHEMERE
Invité
Kamou à dit:
Surderien : je ne peux pas voir la vidéo (pluggins patati patata je suis un naze en info) pouvez vous résumer ?

Éphémère : j'ai à nouveau tenté une lecture de l'article de Wikipédia sur la théorie quantique. Je n'y comprends toujours rien. Je retiendrai cependant le terme de "catastrophe ultraviolette" que je trouve assez cocasse.

Vous sentez vous de présenter rapidement de quoi il retourne ? Et la thérapie quantique m'intrigue aussi.

Je sais en revanche que la conception de l'infiniment petit chez Spinoza est finalement très proche de ce qui se fait aujourd'hui lorsqu on analyse les systèmes moléculaires comme autant d'espaces d'échange d'information. Il considérait que les molécules discernent, c'est à dire que telle molécule ne se marie pas avec n'importe quelle autre. En somme, les molécules ont une "âme".
Cette phrase me plaît assez... :D

Peut être que ces liens pourront vous donner une idée moins scientifique ?...

http://www.ponsaty.com/
http://www.energie-sante.net/fr/TQ001_t ... ntique.php

Que pensez-vous de cette expérience ?...
https://www.transe-hypnose.com/sujet/mon-experience-de-ce-jour.3352/
Je pense que le fameux H voulait dire aussi Hypnose
 
Ivan Schmitt
Ivan Schmitt
Membre
messages
797
Points
3 260
Localisation
Strasbourg
Arte vient de diffuser la magie du cosmos n°3/4 (encore disponible sur arte+7) sur la théorie quantique. Ca m'inspire vraiment.
Donc pour répondre aux dials précédents : en gros, je dirais que l'on sait que la matière et tout ce qu'elle a de mesurable repose, en l'état actuelle des connaissances scientifiques, sur de vagues dimensions quantiques. Bref, un monde d'éléments qu'il n'est pas possible de déterminer. Tout au plus est-il possible de mesurer la position d'un électron ainsi que sa direction... mais entre deux mesures il n'est pas possible de savoir ce qu'il advient du dit électron. Bref, le déterminé repose sur l'indéterminé.

Qu'est-ce que ça change pour le quotidien ?

Ca va un peu faire plaisir à Xorg, mais il me semble bien que c'était elle qui, à demi-mot, me disait que mon approche était trop dualiste. Si c'est vrai (et que je le revendique, d'ailleurs) aujourd'hui, cependant, je pense aussi que ce dualisme n'est pas autre chose que celui du monde de la matière... alors qu'en dessous de lui, on trouve tout ce qui le dépasse.

En psychologie on pourrait ainsi dire que les cognitions sont probablement de nature duelle. Mais, est-ce que ça reste vrai pour les émotions ? Pour ceux qui ont suivis mes posts, j'ai superposé récemment la définition de l'inconscient des hypnotiseurs à celle des émotions (simplement parce que l'inconscient des hypnotiseurs n'est vraiment pas autre chose que les émotions) Donc si, maintenant, les émotions était plutôt de nature quantique, cela ne permettrait-il pas de bien mieux les appréhender ?

Je suis toujours parti de l'observable, et j'ai pensé que le fonctionnement des cognitions et des émotions pouvait se circonscrire dans un dualisme. Mais, plus on s'approche vraiment des émotions, plus on tente de trouver une définition des émotions (face à la conscience) plus il semble que ces dernières reflètent non pas un système duel, mais plutôt à une capacité d'entrevoir tout ce qui dépasse la dualité, et donc, pourquoi pas, les dimensions quantiques. C'est en tout cas une hypothèse intéressante de ce que pourrait être les émotions. Voilà en tout cas qui donnerait une assises aux quantas appliqués à la psychologie...

Dans le petit film sur arte, on tentait de fabriquer des ordinateurs fondés sur des bits quantiques (les qubits). On y expliquait, qu'un ordinateur raisonne en 0 et 1 (les bits) et qu'il pourrait raisonner bien plus vite en qubit. Je crois que les physiciens se trompe un peu... ou, en tout cas, qu'ils ne sont pas encore complètement près d'aboutir dans leurs travaux. Effectivement, un ordinateur ne raisonnerait pas forcément beaucoup plus vite en qubit, mais peut-être bien qu'il acquerra une capacité émotionnelle, qu'il n'a jamais eu jusqu'à ce jour. Dès lors, il s'agirait ensuite de traduire les qubits en bit, pour qu'enfin, nous ayons des ordinateurs intelligents... peut-être plus que les humains !

PS : xorg... d'une manière générale les quantas, oui, c'est très intéressant ! Mais je ne lâcherais rien sur l'importance de la raison ;-)
 
Ivan Schmitt
Ivan Schmitt
Membre
messages
797
Points
3 260
Localisation
Strasbourg
surderien à dit:
Dommage que je proposais justement l'inverse... c'est à dire d'associer les émotions (et non la conscience) à une dimension quantique. D'un autre coté il est vrai aussi qu'on a pas fini de lire du mystico religieux, au sujet de la théorie des quantas. On aimerais croire que la conscience a une existence propre.... mais les EMI n'expliquent pas encore grand chose à ce sujet (encore moins au sujet de la conscience !).
Je crois que beaucoup de gens aiment bien rêver. Ils ont probablement raison. Moi, la théorie des quantas me fait rêver aussi : mais je préfère les rêves qui élargissent ma réalité, plutôt que ceux qui ne conserve que le statut de rêve (...ou de possibilité hypothétique).
 
xorguina
xorguina
Membre
messages
4 185
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Nous vivons dans la 3D donc il est "normal" pour l'instant d'avoir une vue dualiste.

C'est elle qui nous fait prendre conscience du tout par l'expérimentation de la séparation .

ex: pour expérimenter ce qu'est être le soleil il nous faut se séparer et expérimenter ce qu'est être un rayon du soleil ...celà devrait te rassurer Ivan ;)
 
E
EPHEMERE
Invité
Ivan, c'est assez déconcertant de parler de la capacité émotionnelle d'un ordinateur... :shock:

Rien à voir, mais bizaremment cela m'a fait penser à une émission sur les chimpanzés dont certains auraient une mémorisation visuelle bien supérieure à l'homme.

Apprentissage pendant des années sur un singe où des chiffres apparaissaient sur l'écran dans le désordre sur tout l'écran, et il fallait se souvenir de l'endroit des chiffres, bref, le singe exécutait comme un jeu d'enfant alors que les chiffres n'étaient même pas visible pour l'homme (une demi fraction de seconde), c'était impressionnant, c'était presque flippant...

Mais de là à donner une capacité émotionnelle à un ordinateur, heu... pas vraiment ... à des animaux sans aucun doute, même à ceux dont on ne pense pas...
 
Ivan Schmitt
Ivan Schmitt
Membre
messages
797
Points
3 260
Localisation
Strasbourg
xorguina à dit:
Nous vivons dans la 3D donc il est "normal" pour l'instant d'avoir une vue dualiste.

C'est elle qui nous fait prendre conscience du tout par l'expérimentation de la séparation .

ex: pour expérimenter ce qu'est être le soleil il nous faut se séparer et expérimenter ce qu'est être un rayon du soleil ...celà devrait te rassurer Ivan ;)
Tout-à-fait. C'est aussi grâce à cette vision dualiste (que l'on reproche souvent à Descartes) que la science a progressé...
 
Ivan Schmitt
Ivan Schmitt
Membre
messages
797
Points
3 260
Localisation
Strasbourg
EPHEMERE à dit:
Ivan, c'est assez déconcertant de parler de la capacité émotionnelle d'un ordinateur... :shock:

Rien à voir, mais bizaremment cela m'a fait penser à une émission sur les chimpanzés dont certains auraient une mémorisation visuelle bien supérieure à l'homme.

Apprentissage pendant des années sur un singe où des chiffres apparaissaient sur l'écran dans le désordre sur tout l'écran, et il fallait se souvenir de l'endroit des chiffres, bref, le singe exécutait comme un jeu d'enfant alors que les chiffres n'étaient même pas visible pour l'homme (une demi fraction de seconde), c'était impressionnant, c'était presque flippant...

Mais de là à donner une capacité émotionnelle à un ordinateur, heu... pas vraiment ... à des animaux sans aucun doute, même à ceux dont on ne pense pas...
Pourquoi pas Ephémère ?
A mon sens, les émotions sont une synthèse de nos perceptions (externe et interne) et de nos pensées. Par exemple, lorsqu'on morcelle un rêve on retrouve tout ce qui a permis de le construire, la veille du jour de ce rêve (même si la veille doit renvoyer a un passé plus lointain). Les émotions, c'est n'est pas autre chose...
Bon évidemment, si elles obéissent à des lois quantiques, il y a encore du pain sur la planche...
 
xorguina
xorguina
Membre
messages
4 185
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Oui Ivan

Le petit schéma, si tu le ragrdes bien est très explissif

Une fois que tu n'es plus dans 2D ; la réaction= émotions

tu es dans la 3D; la création car compréhension de la dualité, de la séparation par l'expérimentation ! = l'action d'être un rayon de soleil dans sa vérité mais

il est ensuite, aujourd'hui, temps d'entrer dans la 4D ; La reconnexion ou la CO création !

Car elle est re/relié à l'ensemble (créatif) pour ( co )l'unité ! = le soleil ;)
 
E
EPHEMERE
Invité
Ivan Schmitt à dit:
EPHEMERE à dit:
Ivan, c'est assez déconcertant de parler de la capacité émotionnelle d'un ordinateur... :shock:

Rien à voir, mais bizaremment cela m'a fait penser à une émission sur les chimpanzés dont certains auraient une mémorisation visuelle bien supérieure à l'homme.

Apprentissage pendant des années sur un singe où des chiffres apparaissaient sur l'écran dans le désordre sur tout l'écran, et il fallait se souvenir de l'endroit des chiffres, bref, le singe exécutait comme un jeu d'enfant alors que les chiffres n'étaient même pas visible pour l'homme (une demi fraction de seconde), c'était impressionnant, c'était presque flippant...

Mais de là à donner une capacité émotionnelle à un ordinateur, heu... pas vraiment ... à des animaux sans aucun doute, même à ceux dont on ne pense pas...
Pourquoi pas Ephémère ?
A mon sens, les émotions sont une synthèse de nos perceptions (externe et interne) et de nos pensées. Par exemple, lorsqu'on morcelle un rêve on retrouve tout ce qui a permis de le construire, la veille du jour de ce rêve (même si la veille doit renvoyer a un passé plus lointain). Les émotions, c'est n'est pas autre chose...
Bon évidemment, si elles obéissent à des lois quantiques, il y a encore du pain sur la planche...
Excusez moi mais je ne vois pas le rapport que vous faites avec l'improbable aspect émotionnel d'un ordinateur et la suite de votre message en parlant des rêves ? ... :shock:
 
Pas inscrit ?
Vous n'avez pas de compte ? 
S'inscrire maintenant
ou Inscrivez-vous en utilisant
Vous aimerez:
Nouveaux messages
Votre avis nous intéresse !

Posez vos questions, échangez et partagez votre point de vue sur le forum transe-hypnose.com

Hypnopraticien
Rejoindre la communauté maintenant
Haut