Le "S.A.R.C.E."

Discussion dans 'Sophrologie - Bien être et Développement Personnel' créé par Anonymous, 9 Août 2009.

  1. Bonjour à tous,

    Je souhaite vous présenter une technique que j'ai développé et qui s'intitule le S.A.R.C.E., acronyme de "Support d'Apprentissage de la Réaction Constructive aux Evènements".

    Le S.A.R.C.E. peut être utilisé en prescription de tâche aux personnes que vous accompagnez, qu'il s'agisse d'une démarche Thérapeutique ou de Coaching.

    PRESENTATION

    Le S.A.R.C.E. repose sur le principe que:

    1. Ce ne sont pas les évènements qui façonnent notre existence et notre qualité de Vie mais la façon dont nous y réagissons. Les gens qui réussissent n’ont donc pas moins de « problèmes » que vous, la vision et les comportements qu’ils adoptent face à ces situations sont simplement différents et plus constructifs.

    2. Il y a un aspect positif dans chaque chose même si on ne le comprend pas toujours (Principe de l’Intention Positive).

    3. La vision que nous avons de la réalité est subjective (la « réalité perçue ») et nous ne voyons pas les choses telles qu’elles sont objectivement (la « réelle réalité »). Nous pouvons changer notre représentation de la réalité pour une vision plus constructive et bénéfique pour nous-mêmes. Nos limites sont dans notre vision du Monde et non dans le Monde lui-même; nos choix et nos comportements découlent de notre vision subjective du Monde et influent sur la réalité. Par nos actes, nous influençons donc, d’une part notre Vie, d’autre part celle des autres (la « réalité partagée »). Ce qui au départ n’est que VOTRE réalité peut alors devenir LA réalité partagée de tous dont vous êtes l’initiateur…

    Comme son nom l’indique, l’objectif du S.A.R.C.E. est de vous apprendre à réagir quotidiennement d’une façon plus constructive aux évènements qui interviennent dans votre Vie. Plus vous répétez un mode de pensée ou un comportement, et plus il s’intègre; alors vous pourrez laisser de côté ce tableau de soutien une fois que vous saurez réagir spontanément aux situations d’une manière qui soit constructive pour vous et non plus qui vous desserve.

    POUR RECEVOIR LA FICHE EXPLICATIVE
    ENVOYEZ UN EMAIL A info@epanouissement.com
     
  2. laurenzo

    laurenzo

    Inscrit:
    26 Août 2006
    Bonsoir Constant,

    En résumé la SARCE c'est simplement positiver les évènements. Quelle différence avec la méthode Coué par exemple?
     
  3. la fiche du sarce est téléchargeable sur http://www.numerama.com/magazine/13365- ... ensee.html
     
  4. nate

    nate

    Inscrit:
    5 Juillet 2009
    Technique intéressante.

    L’idée du tableau est bien trouvée et peut permettre de réorganiser les pensées face à une situation dont on pourrait se sentir enlisé…
     
  5. laurenzo

    laurenzo

    Inscrit:
    26 Août 2006
    J'ai bien lu cette fiche. J'aurais aimé savoir où est la nouveauté avec cette technique.

    Merci d'avance
     
  6. Bonjour,

    Comme la PNL, sans prétention aucune puisqu'à la base je l'ai réalisé pour moi-même personnellement, le S.A.R.C.E. est une formalisation de choses qui existent déjà...

    Je pense que c'est une manière de responsabiliser les personnes et de les accompagner dans le processus qui consiste à devenir acteur de sa Vie.
     
  7. POUR INFORMATION: UNE VERSION MODIFIEE EST MAINTENANT DISPONIBLE: http://www.numerama.com/magazine/13365- ... ensee.html
     
  8. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Nah... je ne marche pas... On ne change à partir de l'extérieur que quand on a accès au subconscient. Y'a deux façons. La transe ou l'enfance.
     
  9. Le tableau joint reprend le principe de base des TCC.

    :arrow: Ce sont nos Croyances qui déterminent ce que nous sommes; vous avez alors le choix de croire ce que vous voulez donc la capacité de construire la réalité de vos rêves.

    Moi je dirais les choses autrement ce sont nos pensées qui déterminent notre comportement et nos émotions. Donc ces pensées négatives ont un lien avec un évènement du passé "négatif" et conditionnent donc nos comportements/émotions face à des situations similaires.


    La TCC considère que le comportement qui pose problème a été " appris " de manière négative dans une situation du passé. Ce comportement a ainsi été conservé par le sujet qui déclenche son système d'alarme émotionnel chaque fois qu'il est confronté à une situation similaire.
    La thérapie cherche donc, par un nouvel apprentissage, à substituer au comportement inadapté, un comportement mieux adapté à la situation.

    Mais pour cela je suis d'accord avec ce que dit Léo dans le message précédent.

    Donc le S.A.R.C.E n'apprend rien de nouveau...
     
  10. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Voilà... La TCC est un beau projet... Ça marcherait si on la pratiquait disons dans le même mois que l'origine de la névrose... Mais pas quand on essaie de le faire sur des origines de névroses qui sont dans l'enfance alors qu'on est adulte avec un cerveau d'adultes qui entend un esprit critique du moi très développé dans le sens des mécanismes de défenses.

    Et voilà pourquoi l'hypnose est utile et pourquoi j'estime qu'il faut un accès particulier à notre subconscient. Cet accès ne peut pas venir d'une modification de notre comportement. Il faut passer au delà de l'esprit critique du moi.
     
  11. valikor

    valikor

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    et la prise de conscience alors? :wink:
     
  12. La prise de conscience est une chose mais est loin de changer un comportement, ça j'en suis sûre, c'est justement le problème en travail d'analyse onirique, la personne prend conscience, oui mais après ...certains seront capables à travers cette prise de conscience de mettre en place de nouveaux comportements, mais beaucoup restent coincés dans leurs névroses mêmes s'ils comprennent le pourquoi du comment, d'où la régression en hypnose me paraît utile....
     
  13. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Ben si la prise de conscience amène une abréaction temporisée ou immédiate, ben oui. Je l'avais oublié, en effet. Il faut une prise de conscience dans le tripes, dans le ressenti. C'est ce que j'obtiens en thérapie analytique mais pas toujours et c'est long.
     
  14. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    C'est ce que les gens ne comprennent pas de la thérapie analytique. Il s'agit de comprendre le pourquoi du comment seulement si cela fait déclencher quelque chose dans le ressenti. Une abréaction quoi. C'est le but de la psychanalyse, de la thérapie analytique aussi.
     
  15. Oui d'accord Léo, mais comme vous dites en thérapie analytique c'est très long, d'où l'hypnose et la régression.

    Mais une prise de conscience peut être parfois salvatrice et suffisante pour certains de façon très rapide.