Le trop rationnel augmente la probabilité de se sortir du cadre ?

Discussion dans 'PNL et Modélisation' créé par surderien, 19 Décembre 2016.

  1. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Trop de rationnel, tuerait-il le rationnel ? Le normal, le logique, le cartésien ?

    Trop de rationnel aménerait-t-il à s' en sortir pour garder sa liberté ?

    :rolleyes:
     
  2. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Einstein travaillait dans un bureau. Se sentait il enfermé dans un placard ?
    Il a trouvé le moyen de s'en sortir sans en sortir, en partant dans le monde de la relativité...

    Disney était dans la pauvreté d'une chambre minuscule, triste et mal chauffée où il y avait même des rats et des souris....
    Il s'ennuyait et il a dessiné Mickey...

    Plus on se sentirait enfermé, + cette capacité d'en sortir s'exprimerait-t-elle au fond de soi ?

    :rolleyes:
     
  3. Nossolar

    Nossolar

    Inscrit:
    22 Juillet 2015
    Le rationnel sert a nous rassurer....
    Quand une chose tombe de irrationnelle dans le rationnel, alors elle est acceptée par beaucoup de gens.
    Dans le fond c'est ça être rationnel ?

    Les gros changements passent généralement par 3 stades.

    1. D'abord on ridiculise ( quoi la terre est ronde ?? mais laisses moi rire.)
    2. Elle subit une forte opposition (Bon maintenant tu arrêtes avec tes histoires que la terre tourne sinon je vais te faire enfermer !)
    3. Elle est considéré comme ayant été une évidence. (mais j'ai toujours été d'accord avec toi !)

    Citation de Arthur Schopenhauer

    Nous somme beaucoup plus irrationnelle que nous le pensons, mais cela nous rassures de dire que nous sommes rationnel. (surtout vis a vis des autres, si des gens savent que l'on est irrationnelle, ils vont nous prendre pour un fou....parce qu'ils pensent qu'ils sont rationnel....)
     
  4. neuneutrinos

    neuneutrinos

    Inscrit:
    30 Juillet 2014
    En science le rationnel c'est sur le papier et lors des expérience scientifiques , l'imaginaire et la créativité ont bien leur place !

    Ce qui est rationnel l'est par un raisonnement méthodique sur une base de faits observables.
    C'est déductif, on coupe le problème en plusieurs sous problèmes (on "rationne") plus simple.

    Ce qui est normal est ce qui respecte une norme. (en changea

    Pour l'histoire de la relativité :
    Avant Bébère :
    La théorie en vogue était que la lumière est une onde se propageant dans l’éther (une onde doit avoir un milieu de propagation)
     
  5. neuneutrinos

    neuneutrinos

    Inscrit:
    30 Juillet 2014
    et moi qui pensait ne pas avoir envoyé ...

    La suite du feuilleton
    ---------------------------
    Avant Bébère :
    La théorie en vogue était que la lumière est une onde se propageant dans l’éther (une onde doit avoir un milieu de propagation)


    Ce qui était la normé établi à l'époque.
    Mais des faits ont montré que la lumière sortait de la norme ( anormal )

    En effet si on mesure la vitesse de la lumière des phare d'une voiture à l'arrêt , on trouve environ 300 000 Km/s
    Si maintenant on mesure une nouvelle fois mais avec la voiture roulant à 100Km/s (soit 360 000 Km/h, c'est une bonne voiture :D )
    La vitesse de la lumière devient ... 300 000 Km/s (Or on s'attendrait à 300100 Km/s)

    Du coup, en cassant des postulats basiques (espace et temps séparé, et autre ;) ), il a réussi le tour de force de résoudre ce problème et à faire des prédictions surprenant sur le temps (qui ont été prouvé par la suite)
    C'est en réponse à un problème, que naquit cette solution.
    Il y a une grande partie rationnel dans son raisonnement (puisqu'il faut le prouver) mais une énorme part de créativité et d'intuition à la base.

    Et Einstein était loin d'être le plus rationnel des chercheur (peut être aussi sa force ? )

    --------------------------
    Être "trop rationnel" peut permettre de s'émanciper du confort de nos croyance, et plus facilement accepter le changement.
    Ce que je pense ne fonctionne pas ici, c'est au moins une de mes croyances est fausse.(il faut donc chercher le bug et lui appliquer un correctif en gros :D )

    mais le problème, ce que dit Nossolar à juste titre, nous ne sommes pas des machines, nous ne sommes pas fondamentalement rationnel. (et ça m'a pris du temps à accepter cette idée)
    Pour nous rassurer, pas besoin d'être rationnel , exemple avec la mort...


    Le rationnel pour se rassurer cela ne serait-il pas irrationnel ;) ?
     
  6. Nossolar

    Nossolar

    Inscrit:
    22 Juillet 2015
    Et bien à mon grand étonnement perso cela me convient, c'est l'inverse ou j'aurais dur à me faire à cette idée , comme quoi où est la logique la-dedans...

    Faut un permis spécial non ? :p

    Bonne thèse pour le bac philo :cool:
     
  7. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    En bref, le trop serait l'ennemi du bien?

    Trop de rationnel oblige au changement ?

    Trop d'hypnose tuerait l'hypnose : il faut savoir rester rationnel : manger, boire, dormir...

    On ne peut pas pro-créer tout le temps.

    :p
     
  8. Nossolar

    Nossolar

    Inscrit:
    22 Juillet 2015
    Le trop est bien souvent une sorte de déviance de l'équilibre.

    Trop de sucre, trop de sel, trop boire, trop de mauvaise humeur, trop de colère, etc.. alors on s'éloigne de son équilibre.
     
  9. jeangeneve

    jeangeneve

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    Qui juge que ce serait trop rationnel ?
     
  10. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    La normalité ?
     
  11. Eagle

    Eagle

    Inscrit:
    22 Novembre 2016
    Physiquement, le "trop rationnel" n'existe pas.
    Si on conçoit qu il existe, on se cache vers ce qui s'appelle "l'ignorance rationelle".
    En revanche, psychologiquement, le "trop rationnel" peut symboliser le dépassement de "ma" logique vers ce qui m'est inconnu. Comme le "trop plein" symbolise le debordement.
    Donc non, le trop rationnel n'amène pas à sortir du cadre, il 'est' la sortie de cadre.

    Si le raisonnement rationnel ne suffit pas à résoudre une énigme, on va pousser les solutions qui nous sont rationnelles au bout de leurs limites.
    N'ayant pas resolu le pb dans ces solutions, rationellement, on va ajouter un facteur "inconnu" (notre sortie de cadre) qui met en marche notre imagination, permettant d'avancer vers notre reponse.

    La perspicacité ne serait-elle pas notre capacité à utiliser à raison le "trop-rationnel"?
     
  12. Eagle

    Eagle

    Inscrit:
    22 Novembre 2016
    Meilleure Réponse
     
  13. cassie

    cassie

    Inscrit:
    18 Février 2017
    L'irrationnel, quand l'événement irrationnel sera découvert, admis, résolu par les scientifiques. Alors ce phénomène irrationnel deviendra rationnel aux yeux de tous.
     
  14. bentivegnamichel

    bentivegnamichel

    Inscrit:
    25 Novembre 2007
    trop de rationnel ou pas , il ne s'agit pas de cela il s’agit de la vie, rien ne doit être laissé de côté -
    si nous voulons comprendre il faut prendre avec c'est ce que veut- dire comprendre !
     
  15. cassie

    cassie

    Inscrit:
    18 Février 2017
    Oui Monsieur, je ne laisse aucune nouvelle expérience passer. Je suis curieuse de tout. J'adore découvrir, fureter.
    Je vis le moment présent à 100%
    On a tant de choses à découvrir, à comprendre, à explorer.
    Je ne sais si je suis hors sujet.

    Bonne soirée Monsieur.
     
  16. jumb

    jumb

    Inscrit:
    11 Mai 2016
    J'aimerais développer ce deuxième aspect du post de Surderien :

    Ces exemples me font penser à Pasteur et à ses frères. Il habitait une maison à Dole, le long du Doubs, à même la rivière, jusqu'à ses 8 ans. Ses parents étaient tanneurs. C'était humide, glauque, malsain. Lui, Louis, ça lui insupportait terriblement ++, ses frères non. On connait sa carrière par la suite... et c'est encore lui qui proposa des méthodes de désinfection dans les hôpitaux. S'il avait trouvé la situation de la maison familiale normale et acceptable, peut-être n'aurait-il jamais rien inventé.

    Ce qui est insupportable fait sombrer ou trouver la sortie. C'est une arme à double tranchant. Pas de Mickey sans cette chambre pourrie ?

    A quelque malheur, je vous laisse deviner la suite... En terme triviaux, c'est la force du désespoir
     
  17. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    ou la capacité de résilience ?

    Rebondir sportivement sur les épreuves de la vie ?
     
Chargement...