L'effet crado

#2
On apprend vite l'adage "Don't feed the troll", ne pas nourrir le troll, lequel n'est jamais aussi heureux que quand il vous a attrapé dans ses filets. Sur ce point, je suis d'accord avec Suzanne LaBarre : tout le temps perdu à répondre aux trolls de manière raisonnable est du temps volé à l'information, à la réflexion, à l'écriture et aux autres lecteurs, ceux qui sont de bonne foi.
+1
 

Prudence

Moderateur
Membre de l'Équipe
#3
Le problème c'est que l'identification du troll n'est pas toujours si aisée, parfois il y a des gens qui ne font pas attention, on des croyances... particulières etc. Alors le plus souvent je tente une réponse unique et après rideau si le trollisme semble se confirmer, histoire de laisser une chance.
Un autre problème c'est que certains trolls n'ont pas besoin de congénères et pratiquent la reproduction en solo, ils créent de nouveaux avatars et s'auto-nourrissent, se reproduisant sans vergogne et colonisant les forums et espaces de commentaires.
 

surderien

Moderateur
Membre de l'Équipe
#6
Le troll appuie fort sur les points qui font mal sans surtout apporter de remède !

Ce sont des opposants, des aggravateurs qui bloquent tout effort de bonne volonté et de solution positive

Ils perturbent la progression du système en rajoutant une couche de doute et de scepticisme pour boucher le moindre petit orifice qui pourrait constituer une solution de sortie

Ainsi on constate sur ce forum la présence d’une troll particulièrement coriace.

Les trolls ont ce mécanisme pervers, notamment retrouvé chez les pédophiles, de reproduire un schéma de fonctionnement qu’ils ont déjà subi antérieurement et dont ils ne parviennent plus à se défaire et qu’ils reproduisent à l’infini, piégés ainsi dans leur nuisante perversité.

A l’opposé, on trouve des thérapeutes harcelants de bien être et de fonctionnement positif

Les trolls les détestent, bien évidemment…

:x
 

Prudence

Moderateur
Membre de l'Équipe
#7
surderien a dit:
A l’opposé, on trouve des thérapeutes harcelants de bien être et de fonctionnement positif

Les trolls les détestent, bien évidemment…

:x
*ronronne*
:D
Et des médecins soignants :p
Et des Hiboux sages.
 
#8
Prudence, prudence....

c'est disons un peu lourd là...
ce forum n'est pas a vous, ne le chosifier pas (trop)
ou alors pour le coup... cela pourrais dans une certaine mesure, (spécifiquement vague )
et que peu a peu incidemment cela devienne crado...

reste le fond...

des ces publications scientifiques et surtout de ces sites médicaux certifié HON- cons.
aux propos ampoulé, spécifiquement vague, affirmant tout et son contraire ...
de vrais scripts en fait , ... que évidament on a envie de poser des questions, vu que dans le fond on ne fournis aucune informations que on fluff sur des pages entières et que on s'évertue à ne pas répondre à la question que l'on a soi même posé..
ensuite cela pleurniche que on est en quelque sorte "dégeulassé" par les commentaires .

je crois bien que en effet il y a une sorte de guerre hypnotique.
et que il est possible que les scientifiques la perdent.
Mais dans le passé il on tellement manipulé et servis d'autres intérais, que leurs crédulié est mise a mal.
alors la solution trouvée c'est de monter dans les niveaux logiques...
de pousser en régime, de bourrer les sites de truismes de spécifiquement vague...
raté, ca twitt maintenant, c'est rupture de patern, PNL H choc, humour...
mais surtout la vérité ne peu être dite .
la science vas perdre à ce "jeux" là.
il lui suffi de dire ce qu'elle fait et ce qu'elle constate .

Malheureusement c'est de moins en moins le cas.

la science est vraiment mal barrée là, c'est clair .
on se rend peu à peu que SOn éthique n'est là que pour la déffendre elle même et ses acquis, s'accrocher quitte a oublier d'avancer...
le risque est en effet que on parte dans l'obscurantisme et c'est déjà en cours.
salafisme, décroissance, naturalisme, énergétique, survitalisme ...
c'est que le début
 

surderien

Moderateur
Membre de l'Équipe
#9
J'aime bien vos messages Jeangeneve, car vous ne donnez pas dans la légéreté, en général, mais là ce serait du trop lourd pour vous ?

:shock:


Qu'est-on venu faire sur la terre ?

Se débattre dans un environnement hostile ou s'épanouir dans un environnement favorable ?

Les "scientifiques" ont l'ambition de découvrir le fonctionnement des choses pour mieux les appréhender

Maîtriser l' environnement en le rendant plus écologique ou finalement plus crado ?

Là est peut-être toute la question ? Et la chose se joue peut-être aussi sur ce forum ?

:roll:

Le coin le plus écologique de notre jardin, c'est le compost. Le "caca" comme dit mon épouse. Une précieuse poubelle de recyclage : un peu comme internet ?
 

surderien

Moderateur
Membre de l'Équipe
#10
Un peu de lecture sur la question : Claude Bernard revu par Emile Zola ou comment réinterpréter le roman de la médecine...

http://www.lyc-levigan.ac-montpellier.f ... anexp.html

8)
 
#11
J'ai simplement pus ici exprimer une lassitude certaine, sur cette volonté de tous lisser, positiver et surtout valoriser un peu n'importe quoi du moment que cela sert nos intentions :

je suis de plus en plus souvent confronté à des personnes à qu'il il est impossible de dire non, sans passer 20 min. d'artifices linguistiques pour simplement expliquer que on ne fume pas à... l'intérieur...

et que si je te prie de ne pas pisser dans les rosiers, c'est pas forcément que je suis un réac et un facho...
ou j'en ai marre depuis un moment de ces gens qui prétendre faire de la chirurgie alors qu'il s'agis de bombardements...

je me demandais ici justement si...
cela n'est pas une erreur pour le milieu scientifique de ...
prendre ce train ou ca caise pour ne rien dire, ou ca cause pour sédater, rassurer
mais ou l'intention et de lasser et de désintéresser,
-> laisser nous faire, c'est bien trop compliqué pour vous, vous pouvez avoir confiance...
( tiens c'est pas de l'hypnose )

mais c'est en effet vachement subversif mes propos, imaginer que les gens se servent des outils constitutionnels et démocratiques pour demander des comptes :
et même dire NON.
oui c'est flippant en fait impensable :
actuellement la science est au service de qui ?

merci pour vos propos psyco-éducatifs, merci pour le lien " Zola"
mais voyez vous...
mes paupières se ferment à la fin du premier paragraphe...

la science est devenue un bizzness comme un autre,
ca me plais pas.
c'est lourd : peut.être .
mais n'hésitez pas à librement interpréter mes mots pour pour les rendent acceptables a vos echelles de croyances et surtout a la forme de politesse et de reconnaissances que vous attendez de votre statu ou du rôle que vous entendez jouer...

plus les mots défilent plus on s'éloigne de la réalité ...
NON ?

en fait un OUI cerait bien trop affirmatif et clair...
la manipulation est donc trop évidente !
mais c'est pas une manipulation, c'est une affirmation :
visiblement c'est confondu ...
con- fond-> dû

hop une petite sieste psycho-sédative.
 
M

Max-ence

Invité
#12
Je ne sais pas si j'ai tout compris dans tout ce que vous dites Jeangeneve mais je trouve qu'il y a du vrai du haut de mes 21 ans.
 
#14
sans mes-dire
une ri-post purement liée à mon égo
et à me le-dire
c'est crado.
il y a que ici que j'existe.
ce serais cela le plus crado.

l'auto-analyse est possible
même et surtout dans le silence,
 

Vous aimerez:

Meilleur partage

Haut