1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Les croyances...

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par toulousaine, 13 Octobre 2012.

  1. toulousaine

    toulousaine Membre

    Inscrit:
    13 Octobre 2012
    Messages:
    12
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    360

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Quelqu'un peut-il m'expliquer les croyances, je bute dessus, car comment se débarrasser de qq chose qui à été vérifié maintes et maints fois?? s'agit-il encore d'une croyance?
    merci pour vos réponses
    :)
     
  2. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6104
    J'aime reçus:
    455
    Points:
    6680
    Localité:
    Suscinio 56
    bienvenue dans le monde de la contra-diction, Toulousaine !

    comment ce quelque chose a-t-il été vérifié maintes et maints fois ?

    :?
     
  3. Gaelic

    Gaelic Membre

    Inscrit:
    13 Juillet 2007
    Messages:
    161
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460
    C'est simple : pendant des siècles, les hommes pensaient que la terre était plate. Ils ont vérifié cela maintes et maintes fois, par moults savants caclculs, et par simple observation.

    Et pourtant, nous savons aujourd'hui que la terre est ronde !

    Les croyances, c'est la même chose appliqué à des pensées qui forment notre vision du monde. Une femme qui pense "les hommes sont tous des salauds" et y croit profondément va mettre en place des comportements qui vont vérifier sa croyance. C'est-à-dire qu'inconsciemment, sa croyance va générer une attitude qui l'emmène vers des relations non-satisfaisantes.

    C'est ainsi qu'une croyance inconscient forme notre vision du monde : on ne peut pas voir l'autre côté.

    Se rendre compte qu'on a une croyance, c'est déjà prendre du recul sur elle, réaliser que ce n'est que cela : une croyance, et que donc l'opposé peut certainement être vrai aussi dans les bonnes conditions.

    Cela nous mène à la question : quelle croyance ai-je envie de continuer à subir ? Et quelle croyance j'ai envie de choisir.
     
  4. dbuffault

    dbuffault Membre

    Inscrit:
    23 Février 2012
    Messages:
    244
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1260
    Localité:
    Enghien-Les-Bains
    ça aussi c'est une belle croyance, et c'est intéressant de voir avec quelle force elle est énoncée.
    Le propre d'une croyance bien ancrée c'est qu'on ne la remet pas en cause.
    Ensuite, l'intellect peut comprendre qu'elle est fausse, mais une autre part de nous ne veut pas la lâcher parce qu'elle sait (à tort peut-être) que c'est vrai.
    Inconsciemment comme l'explique Gaelic, on ne porte l'attention que sur les événements qui renforcent nos croyances, en omettant tous ceux qui la remettent en cause.
    C'est une sorte de filtre qui fait qu'effectivement on peut avoir l'impression qu'elle a été confirmée un grand nombre de fois, alors qu'on a délibérément ignoré des faits qui vont contre elle.
    La question c'est de savoir les croyances qui nous aident et celles qui nous freinent, puis de travailler sur les croyances limitantes (avec l'hypnose par exemple).
    Ceci-dit, il y a des croyances qui sont vraies. Par exemple : la Terre ressemble à une grosse patate pas du tout ronde.
    [​IMG]
     
  5. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6104
    J'aime reçus:
    455
    Points:
    6680
    Localité:
    Suscinio 56
    Gaelic, la terre est elle vraiment ronde ?


    Lorsque je fabrique un mur, le "niveau" me montre clairement l'horizontale et me prouve bien que le sol et la terre sont plats !

    le delta t de mon petit bout de mur parfaitement à l'horizontale est totalement en relativité par rapport au T de la terre parfaitement ronde !

    et l'instant delta t de ma petite vie est, de la même façon, en relativité terrestre par rapport au T de la vie éternelle !

    Ce delta t de la vie entre la naissance et la mort me prouve que ma vie sur terre n'est que temporaire, parce qu'il n'est pas possible de percevoir le temps T qui est éternel


    Pour l'instant, seuls les témoins de NDE, qui ont vu la vie de l'extérieur, savent (tout comme la terre n'est pas plate !) que le temps de la vie de l'esprit n'est pas limité

    mais comme sur terre on ne reconnait officiellement, que ce delta t limité de la vie du "corps"

    cela confirme, malheureusement, que certaines croyances pourront encore persister longtemps !

    :roll:
    .
     
  6. Gaelic

    Gaelic Membre

    Inscrit:
    13 Juillet 2007
    Messages:
    161
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460
    En effet, la Terre est ronde dans un certain référentiel de théorie physique. Alors si on va plus loin, on parlera d'epistémologie.

    Mais plus simplement : cela montre que la connaissance de la réalité est toujours relative, subjective.

    D'où l'idée d'intégrer les croyances positives qui nous aident à évoluer dans le cadre que nous souhaitons ;)
     
  7. toulousaine

    toulousaine Membre

    Inscrit:
    13 Octobre 2012
    Messages:
    12
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    360
    Merci pour vos réponses
    Il va falloir que je m'habitue à ce concept
    :)
     
  8. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk) Membre

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Messages:
    3091
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2320
    C'est peut être un peu plus complexe que cela, au niveau des croyances.
    Un exemple pour illustrer mes propos:

    Dans nos plus jeunes âges, nous avons pu aborder des évènements nouveaux (par exemple mettre la main sur la plaque chaude du fourneau : aie brûlure ! et nous avons tiré la conclusion par ex que le fourneau était dangereux.
    Et après dans notre processus d'apprentissage, nous avons pu comprendre, gràce à l'aide des parents souvent, que le
    fourneau était dangereux que s'il était allumé.
    Au stade suivant, nous constatons que les parents maitrisent le fourneau. Ils l'allument et ne s'y brûlent pas. Ils maitrisent le feu en connaissant ses dangers et vertus.
    Ce que nous ferons plus tard.

    Dans ce qui nous bloque, nous restons au premier stade, fourneau = dangereux et donc sur une croyance non aidante.

    C'est un manque d'information, d'observation précise, de compréhension, qui font aussi que des mauvaises expériences se répètent, parce que certains paramètres sont ignorés. (ex modifier quelque chose qui ne sert à rien, et à force estimer la bataille perdue !)
     
  9. toulousaine

    toulousaine Membre

    Inscrit:
    13 Octobre 2012
    Messages:
    12
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    360
    Merci Katia pour ta réponse, en effet cela est sans doute dû à un manque d'info, ou un truc que l'on généralise, ça revient au même.....comment remplacer une croyance par une autre croyance alors?
     
  10. castorix

    castorix Membre

    Inscrit:
    14 Novembre 2005
    Messages:
    1180
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    2250
    Bonjour,

    Facile : il suffit de décrocher l'écriteau du mur et le remplacer par un autre, et voilà le travail.
    Par exemple : « tous les hommes sont des salauds » est bon à jeter, et on peut remplacer par : « tous les hommes peuvent un jour se révéler être des salauds, on n'est sûre de rien » (ce qui est déjà bien plus porteur d'espoir, non ? :wink: )

    Ou alors : il faudrait pour que cela soit intéressant, que la croyance (numéro 1) se montre fausse... et la croyance (2) vraie... :roll:
    :shock: comment savoir :?:

    Bon, sans blague cette fois, plutôt que de simplement parler de croyance fausse à changer il est intéressant de voir ce que le modèle des TCC propose sous le concept de schéma.

    En résumé, « Les schémas représentent des interprétations personnelles de la réalité.
    Ils influent sur les stratégies individuelles d’adaptation. »

    C'est donc sur les schémas (au sens de Beck) qu'il est question d'intervenir, les croyances n'en sont qu'une forme d'expression.

    Deux grands courants de thérapie s'adressent à ces questions, dans leur ordre d'apparition :

    - la thérapie systémique, dont la thérapie dite ericksonienne est un des développements

    - la thérapie comportementale et cognitive (TCC) qui en fait propose une démarche très compatible.

    Je dirais pour rester simple que le style de la TCC est d'abord une théorie très détaillée, essayant d'être exhaustive, intégrant toutes les nouvelles données des neurosciences dès leur apparition (mais n'hésitant pas à faire son profit à l'occasion, d'avancées dues à Carl Rogers ou à la systémique).

    Ensuite des propositions thérapeutiques très structurées, volontiers protocolisées donc plus faciles à expliquer (et normalement faciles à comprendre :wink: ) mais pas nécessairement faciles à appliquer, il y a la théorie et ensuite le savoir-faire puisqu'il faut de bonnes qualités humaines (comme toujours).

    Je parle des TCC car très souvent les propositions de certains auteurs comme "recettes" d'auto-hypnose, sont des copies assez conformes des protocoles TCC ; qui sont plus faciles à se procurer.
    Il s'agit de protocoles de restructuration cognitive, basés par exemple sur l'examen des fondements de la croyance qui s'est exprimée et la redécouverte des options alternatives (ce qui s'approche volontiers du recadrage cher à Paul Watzlawick).
    En approche TCC on se calque aussi sur le questionnement socratique.
     
Chargement...