1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Les processus répétitifs

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par surderien, 31 Mars 2012.

  1. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6100
    J'aime reçus:
    453
    Points:
    6680
    Localité:
    Suscinio 56

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Certaines personnes ont du mal à supporter l'automatisme de leur comportement...

    Comment s'en déconditionner ???

    Hier je voyais en consultation un malade en découverte de cancer, il ne pouvait se décider à accepter le, un, ou pas...de traitement : "j'ai toujours une hésitation qui fait que je ne prends jamais la bonne décision, à chaque fois je m'englue dans le doute et çà foire" m'a-t-il dit !

    je lui ai répondu spontanémént qu'il était peut-être un peu sado maso...

    Il a détourné le regard vers le sol ( vers la gauche je crois, pour les pnlistes...) et a répondu faiblement peut-être...

    A suivre...

    8)
     
  2. xorguina

    xorguina Membre

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Messages:
    4321
    J'aime reçus:
    48
    Points:
    4480
    Localité:
    Pays basque
    C clair...je fais de mon mieux Surderien...sachant pertinement que mon mieux d'hier n'est pas celui d'aujourd'hui.

    Je doute parce que je ne veux pas faire de mal et je ne veux surtout plus m'en faire.

    Ce que je peux remarquer dans mon mieux, c'est que même si ça se reproduit et que je recommence, je comprends le schémas plus vite, donc c mieux .
     
  3. Ivan Schmitt

    Ivan Schmitt Membre

    Inscrit:
    27 Mai 2011
    Messages:
    794
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    1550
    Localité:
    Strasbourg
    Voici une petite stratégie qui demande à ce que le thérapeute y croit lui-même, avant de l'expliquer...
    Il y a deux manières de prendre une décision : soit, s'assurer que la décision que l'on prend, c'est la meilleure solution. Soit, s'assurer que la décision que l'on prend est la solution la plus simple.
    Lorsqu'on est atteint du cancer il et qu'il s'agit de prendre une décision pour son traitement, il est bien évident que l'on a envie de chercher la meilleure solution. Le problème, c'est que déjà bien affaibli par la maladie, en proie au doute concernant sa vie, la "meilleure solution" devient rapidement une stratégie perfectionniste ou l'on s'épuise à rechercher le nec le plus ultra de ce qu'il faudrait faire... Et quand on l'a trouvé, il semble bien que ce n'est pas encore ça et ça fait douter. Et le doute entraîne le doute qui lui-même épuise un peu plus et réentraine le doute...
    La solution la plus simple, est à ce compte la beaucoup plus écologique : on décide et on est content d'avoir décidé par que, bon gré, mal gré, les choses avancent. La vérité est quelques fois entre les deux... C'est une solution de compromis entre l'énergie, le temps, le risque que l'on acceptera de prendre ou de dépenser pour une solution qui vaudra ce qu'elle vaut, parce que nous sommes humains.
    "Le cerveau est prévu pour fonctionner au présent. Il n'est pas destiné à faire des calculs de probabilités concernant l'avenir et ne fonctionnera jamais de cette manière : ça rend bien trop anxieux !"

    D'ailleurs, j'ajoute au passage, que la meilleure manière d'avancer avec le cancer, c'est aussi, avant tout, se préoccuper de son bien-être. "En cherchant ce qu'il convient de faire, n'oublie pas de chercher à te sentir bien. Quoi qu'il arrive, c'est la meilleure solution pour augmenter tes chances de guérir... et si tu devais ne pas guérir, au moins t'auras pris ce bien-être là"
     
  4. papusza

    papusza Membre

    Inscrit:
    2 Mai 2011
    Messages:
    300
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1160
    Si tu peux faire la même errreur plusieurs fois Xorg, alors ces erreurs ne sont pas fatales. Déjà un bon point.

    Une erreur trop grave ne peut pas forcément se répéter.

    Est ce pour bien les savourer ou se donner une chance ultime de les comprendre, Xorg ?

    Et pour répondre à Ivan, parfois nous allons vers la simplicité ou (la paresse) et la situation devient plus compliquée par la suite.
    Des questions peuvent se poser, à savoir par exemple est ce que je me lance dans un long procès pour défendre mes droits (couteux en energie) ou je vais au plus simple en laissant tomber ?

    La vie est faite de choix et décisions en permanence, et souvent nous faisons les mêmes, ceux qui nous paraissent le mieux. des sortes de reflexes dans ce qui est connu plutot que sauter dans l'inconnu.
     
  5. xorguina

    xorguina Membre

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Messages:
    4321
    J'aime reçus:
    48
    Points:
    4480
    Localité:
    Pays basque
    Papuzza
    Je remarque de suite les syncros, là c'est le prénom de la fille qui est le même prénom que l'ainée de mon ex (père de mon enfant)

    Dans ma tête, jme suis dit : "ho putain j'espère qu'elle va pas me faire chier comme la première :? "

    J'aurais peut être pas du penser ça....peut être ai je crée un truc par peur de recommencer .

    Et comme avec mon ex, j'ai rencontré sa fille, ses filles avant de connaître le père.

    Ca fait trop de hasard...

    En tout les cas, je pense que c'est les deux, car quelque chose a comprendre il y a , alors autant le savourer, parce qu'en ouvrant grand les yeux, moins naîve, je suis plus apte a apprécier le côté positif .

    Dans ce trio, personne n'est coupable mais nous sommes tous responsable.




     
  6. Ivan Schmitt

    Ivan Schmitt Membre

    Inscrit:
    27 Mai 2011
    Messages:
    794
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    1550
    Localité:
    Strasbourg
    C'est un très bon exemple de la raison pour laquelle il peut être utile de scinder l'intérêt de la solution la plus simple (gain d'énergie) de la meilleure (gain d'efficacité).... Choisir parfois l'une, parfois l'autre. Parfois l'un des nombreux intermédiaires possibles.
     
Chargement...