1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Libre arbitre

Discussion dans 'Présentation des membres' créé par Roudil-Paolucci nathalie, 16 Mars 2007.

  1. Roudil-Paolucci nathalie

    Roudil-Paolucci nathalie Membre

    Inscrit:
    15 Mars 2007
    Messages:
    158
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    1790
    Localité:
    Avignon - Ajaccio

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Libre arbitre, :D :!: une expression qui me plaît car elle signifie pour moi le rejet, la contestation, la résistance aux conditionnements :twisted: dont, au moins, je suis consciente. Et plus, je suis consciente de l’aliénation (être étranger à soi-même) :evil: qui nous talonne, plus je remarque quelques funestes et nuisibles croyances qui sont devenues des certitudes. :idea: :D :D
     
  2. castorix

    castorix Membre

    Inscrit:
    14 Novembre 2005
    Messages:
    1180
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    2250
    en effet :roll: on peut se découvrir des tendances (soit du fait de croyances, soit du fait de certains besoins assez forts sur le moment) que l'on rejette

    sauf :wink: à constater que ce sont d'autres parties de soi qui ne supportent plus la contradiction constatée "en soi" et réagissent alors brutalement, mais... une nouvelle fois dans l'excès
    (comme on voit des militants tout nouveaux dans un mouvement, s'activer plus que la moyenne, puis après un petit déclic, tourner le dos et claquer la porte bruyamment)

    liberté... liberté ??
     
  3. Roudil-Paolucci nathalie

    Roudil-Paolucci nathalie Membre

    Inscrit:
    15 Mars 2007
    Messages:
    158
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    1790
    Localité:
    Avignon - Ajaccio
    :lol: Castorix,
    En effet, les mouvements de masse, l'inconscient collectif, le mimétisme, la contradiction pour la contradiction, la bipolarité "juvénile" eeeet la mauvaise foi, sont très tendance actuellement. :twisted:
    Et à mon avis, cela entraîne des conflits intérieurs. :cry:
    Et dans une séance d'hypnose, le signaling inconscient , par exemple, apprend quelque fois qu'on ne peut prendre certains de ses "désirs" pour des réalités. :eek: Je me demande si l'hypnose pourrait alors nous permettre de nous rapprocher au plus juste de nous-même. :?: :wink:
    Un question qui m'interpelle car une autre question me vient tout de suite à l'esprit : à quel point sommes-nous libres de nos gestes et de nos actes ? 8)
    Nathalie :lol:
    PS : sais-tu comment je peux rajouter mon prénom sur la fiche d'identité ?:lol:
    :?:
     
  4. Lemaléduqué

    Lemaléduqué Membre

    Inscrit:
    1 Septembre 2006
    Messages:
    540
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    1950
    Localité:
    Où la Souffrance me défie !
    « Agis en sorte que les effets de ton action soient compatibles avec la permanence d’une vie authentique sur terre. » (Hans Jonas, Le principe de responsabilité) Impossible dans l’immédiat ! Et pour cause : le « Monstre collectif » (= le Sur-Moi freudien) assassine le Moi. Alors que faire ? Bouleverser radicalement la pédagogie… de façon notamment à débarrasser l’animal humain des sentiments de fidélité aveugle et d’obéissance infantile légués par une éducation autoritaire et obsessionnelle. En fait, seule une révolution culturelle d’envergure permettra -aux esclaves que nous sommes tous ( puisque notre individualité est entravée par notre propre inconscient)- de retrouver autonomie, aptitude à vivre et capacité à CHOISIR… c’est-à-dire à tolérer et à assumer consciemment le choix entre le ou bien… et le ou bien… A lire, entre autres, les analyses sociologiques du grandissime Wilhelm Reich (L’analyse caractérielle, L’irruption de la morale sexuelle, La psychologie de masse du fascisme, La révolution sexuelle, Les hommes dans l’Etat,…). Elles expliquent le Pourquoi et montrent le Comment.
     
  5. castorix

    castorix Membre

    Inscrit:
    14 Novembre 2005
    Messages:
    1180
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    2250
    bonjour,

    eh bien tu peux cliquer en haut de page sur Profil et ajouter ton prénom dans le cartouche Signature de la section Profil (ton nom d'utilisateur n'est pas modifiable par toi-même)

    sinon pour revenir au fond :
    à quel point sommes-nous libres de nos gestes et de nos actes ?
    alors là, ma réponse toute personnelle est la suivante :
    j'ai hérité de mes gènes (et non gênes...)
    je suis né dans un contexte familial, social, géographique, d'époque et de progrès, donnés (j'ai d'ailleurs peut-être eu de la chance...)
    mais dès mon sevrage, ma sortie de l'école, toute action de ma part a été - quoique en lien direct avec des influences innées ou acquises de ces contextes, s'ajoutant à des rencontres, figurant de nouvelles "contraintes" - entachée d'une part de responsabilité toujours croissante.

    ma thérapie personnelle (qui fait un peu pendant à la psychanalyse personnelle de chaque psychothérapeute psychodynamique psychanalyste...) a donc quelque part pour aboutissement (parmi tous les cheminements parallèles et plus ou moins simultanés) celui-ci, que je te livre tout-à-fait intimement :
    je n'ai été obligé à rien

    comme ceci est très personnel, je te serai reconnaissant de garder cela pour toi...

    _______________________________________________
    le hasard n'existe pas

    la chance, c'est quand le hasard fait bien les choses
     
  6. radius

    radius Membre

    Inscrit:
    4 Janvier 2007
    Messages:
    31
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1160
    je dirai que nous sommes tous libres. Par contre a l'instant du choix nous ne sommes que rarement conscient de ce que nous sommes vraiment. Notre conscience etant projotée sur le monde extérieur et pas intérieur.
     
  7. Magikstarlight

    Magikstarlight Membre

    Inscrit:
    28 Janvier 2006
    Messages:
    96
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460
    ..Se détacher de ses tensions physiques, de ses émotions, de ses pensées...Se détacher de ses "petits moi" pour être dans le Soi..Être présent...Concentrer son énergie à être Soi m'aime..
    Être dans l'action plutôt que dans la réaction...S'observer intérieurement...Tant de portes accessibles à tous et qui nous ouvrent la Liberté...
    Françoise Dolto disait que "les écoles sont les bergeries des moutons de panurge"....
    Alors à quand une école qui apprenne aux enfants à être Soi ??? Peut être est-ce la route lumineuse de la Liberté...Et quelle catastrophe pour les enragés du pouvoir qui font de notre monde une poubelle tout en épuisant l'humanité en l'envoyant au travail forçé en lui promettant la masquarade de la consommation en toute liberté !!!!!." Le pouvoir cessera de donner le vertige lorsqu'il sera partagé par tous"...La Liberté est en chacun de nous encore faut il ne pas être égaré dans les chemins prêts à porter conçus par les fous qui se croient être bergers....
     
  8. Roudil-Paolucci nathalie

    Roudil-Paolucci nathalie Membre

    Inscrit:
    15 Mars 2007
    Messages:
    158
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    1790
    Localité:
    Avignon - Ajaccio
    Quand Lemaléduqué parle du « surmoi » freudien et des désastres que cela entraîne, cela me fait toujours frémir :cry: . Et une révolution culturelle me semble impossible actuellement. Entendez-vous les querelles dégénérés, insensés irrationnelles, incohérentes, obtus des « politiciens » :x ? Je crois bien que mêmes les hommes et les femmes les plus simples ne supportent plus ces mascarades. On dirait qu’un flux d’imbécilité s’immisce dans nos cités, dans nos télés eeeet cherche à s’introduire dans nos esprits réticents. Il me semble que bon nombre de personnes sont conscientes mais la liberté de penser qui leur rend leur unité : leur fait peur. Mieux vaut suivre le mouvement et se masquer les yeux devant les aberrations. Les petits masques grandissent et comme l’avait déjà pensé Nietsche, ce sont ces hommes qui paradoxalement, règnent :twisted: . La morale des « aliénés » domine parce qu'on s'est laissé prendre à la facilité. :twisted:
    Castorix et Radius abordent le point crucial de la généalogie de nos croyances et de ce que nous sommes devenus :wink: . En effet, si après notre naissance, on nous avait emporté dans une autre culture, que serions-nous actuellement ? On se meut dans une tissu, une chair culturelle qui nous détermine et savoir que l’on porte les oripeaux, les parures d’une subjectivité, là, est à mon avis, la différence et ceci permet de s’ouvrir à d’innombrables ressources humaines :lol: .
    Magikstarlight :) parle de « détachement » pour accéder à la liberté du Soi et du « pouvoir partagé par tous ». Je pense que ce détachement, cette concentration à être Soi est effectivement un travail personnel qui devrait se faire dès le plus jeune âge. Mais de quelle manière ? Je ne suis pas si certaine que ce qu’à préconisé Dolto, soit possible dans notre culture. « Les enfants de la génération Dolto » comme on dit me semblent désabusés :cry: . Et quant au pourvoir partagé par tous, il me semble que cela est une merveilleuse utopie car comment accéder à une démocratie des différences et des libertés individuelles sachant que l’homme est mû par des désirs et des besoins en contradiction avec cette politique (une communauté de citoyens autonomes qui n’a jamais marché quelque soit les bords politiques). :!:
    : :lol: Bon en définitive et pour retomber sur mes pattes, je vous avouerai que je suis une pessimiste-optimiste :wink: . Pessimiste quand au devenir prochain de l’humanité et optimiste parce que croyant que ce qui caractérise et détermine l'homme c'est son imperfection, que le « mal est inhérent à la nature humaine », tout comme son inconstance. Amour de soi, ingratitude, injustice, indifférence, volonté de pouvoir, mauvaise foi…je pense qu’il faut juste savoir et être indulgent à l'égard de nos semblables :D :lol: :wink:
    Ce à quoi je crois et qui permet, en définitive de pratiquer l'hypnose de manière riche, heureuse et altruiste tout en respectant l'altérité, n'est-ce pas ?
    Nathalie
     
  9. Lemaléduqué

    Lemaléduqué Membre

    Inscrit:
    1 Septembre 2006
    Messages:
    540
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    1950
    Localité:
    Où la Souffrance me défie !
    Pour que les choses changent véritablement et radicalement, il faut que l’animal humain cesse d’avoir peur de sa liberté et de la Vie. Jusqu’à maintenant -et l’Histoire le prouve- , il a préféré se blottir dans des bras « paternants » loin d’être accueillants, chaleureux et émancipateurs. La sécurité à la liberté, un choix lâche… mais pourtant avéré. Croire au libre arbitre est certes rassurant mais c’est un mirage. L’animal humain faible et apeuré a besoin de croire qu’il est agissant sur le monde pour se sentir important… et mieux vivant. Et il l’est peut-être mais seulement dans son microcosme étriqué et quadrillé. Qu’il lui prenne l’envie de sortir de ce monde nauséabond et le voilà terrassé par d’abominables crises d’angoisse. Certes plus de chaînes lourdes et agressives, mais un servile arbitre qui le téléguide… à sa grande joie. Que l’on médite soigneusement cette réflexion largement universalisable de J.P. Sartre : "Nous [les Français] n'avions jamais été aussi libres que sous l'occupation allemande."
     
  10. castorix

    castorix Membre

    Inscrit:
    14 Novembre 2005
    Messages:
    1180
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    2250
    bonjour à tous,
    ah oui, mais je peux décider de quelle influence (repérée) je m'éloigne, et de laquelle j'accepte qu'elle étende son bras sur mon épaule...

    ou bien :
    le voici enivré par d'intenses vertiges qui l'appellent au deho
    rs

    voici ma traduction : "Nous n'avions jamais été aussi conscients de ce que nous pouvions (ou devions) décider d'être libres"
    (parce qu'en l'absence de sentiment de captivité, il n'y a peut-être pas de quoi susciter l'envie de bien ressentir sa liberté...
    = la liberté, n'existe que parce qu'il y a dépendance !)

    __________________________

    l'ombre, fruit de la lumière
     
Chargement...