Formation Hypnose

Livre sur l'hypnose Conversationnelle

  • Initiateur de la discussion Eluno
  • Date de début
Eluno
Eluno
Membre
messages
618
Points
3 550
Altmaier à dit:
Pourquoi vouloir tout appeler "hypnose"?

Gardons au mot hypnose son sens originel:

Etat modifié de la conscience, provoqué par la suggestion.

Pour moi, par la conversation, on peut influencer quelqu'un, mais cela ne s'appelle plus hypnose, mais persuasion.

Mais, rassurez vous, je ne désire pas relancer la polémique.
Tout simplement parce que c'est de l'hypnose.

Bon, plus clairement, l'hypnose conversationnelle, c'est exactement de l'hypnose, mais sans induction FORMELLE. Donc la personne en face ne sait pas que l'on l'induit en transe, mais on le fait bien.
 
M
Métaphore
Invité
Mouais!!! ce genre de réponses me laissent effectivement sur ma faim, je me demande à quoi sert ce forum si dès qu'on pose une question il est difficile d'y répondre, je pense que je serais capable de comprendre ce qu'est une hypnose conversationnelle, vu qu'une rubrique est créée à ce sujet, je n'en vois donc pas l'utilité, et de plus je trouve ma question très claire, mais bon...
 
M
Métaphore
Invité
Eluno nos messages se sont croisés, mais ce n'était pas ma question :? .
 
Eluno
Eluno
Membre
messages
618
Points
3 550
En fait la réponse à ta question précise est dans ma réponse générale.

Lorsque l'on fait de la conversationnelle, ce n'est que l'induction qui n'est pas formalisé.

Au lieu de dire "vous fermez les yeux, comme ça voila. Maintenant, prenez une bonne inspiration et..."

Ca ressemblera à ça (exemple que j'ai fait avec un ami) :
"J'ai vu Pierre la dernière fois. Toujours aussi aimable. Tu sais, T'es... il me colle à la peau Pierre, et ses blagues sont lourdes à force. Et plus tu écoutes, plus elles sont lourdes..."
Ceci mêlé avec beaucoup de confusion et de saturation, et le sujet n'a même pas le temps de réagir qu'il est déja en transe.

Ensuite, je peux travailler comme d'habitude.

L'autre manière, c'est de faire une induction en transe légère -je pense que c'est ce que tu as vu : "Eh, je vais pas te demander d'entrer en transe! ce n'est pas mon but. Maintenant, si tu veux, on va plus loin..."
Et ensuite, toujours en saupoudrage, tu place un recadrage ou n'importe quelle suggestions, et c'est réglé.

Suis-je plus clair :?:

Résumé : HC=HE par surprise :D
 
M
Métaphore
Invité
Métaphore à dit:
Eluno à dit:
ca m'intéresse beaucoup pour aider certains proches dépressifs sans qu'ils ne s'en rendent compte
:arrow: Lorsque l'on fait de la conversationnelle, ce n'est que l'induction qui n'est pas formalisé.

Ca j'ai bien compris.

j'ai visionné une HC et je ne comprenais pas le but de l'hypnose, donc ça serait pour que la personne reprenne confiance en elle en la faisant parler de choses qui l'intéresse ou qui lui paraissent fortement agréable, c'est à peu près ça ou je me trompe ? peut-on parler d'ancrage ?
Voilà ma question à laquelle vous ne répondez toujours pas...
 
Eluno
Eluno
Membre
messages
618
Points
3 550
Ok, j'essaie de te faire comprendre, mais ça n'a pas l'air de passer les explications.

Alors :

:arrow: Donc ça serait pour que la personne reprenne confiance en elle en la faisant parler de choses qui l'intéresse ou qui lui paraissent fortement agréable ?

Réponse : Non
 
M
Métaphore
Invité
OK, alors quel intérêt de poser cette question, objet de votre 1er message ?

Eluno à dit:
Bonjour tout le monde!
Auriez-vous un livre ou deux (ou plus!) à me conseiller qui traite de l'hypnose conversationnelle? ca m'intéresse beaucoup pour aider certains proches dépressifs sans qu'ils ne s'en rendent compte :D
Et si vos réponses étaient aussi claires que mes questions peut être que je comprendrais mieux.... :?
 
Eluno
Eluno
Membre
messages
618
Points
3 550
Une question n'en reste pas une éternellement. Depuis, j'ai eu des réponses.
 
M
Métaphore
Invité
Vous avez de la chance, moi pas puisque vous répondez à côté de ma question... :?
 
Eluno
Eluno
Membre
messages
618
Points
3 550
Eluno à dit:
:arrow: Donc ça serait pour que la personne reprenne confiance en elle en la faisant parler de choses qui l'intéresse ou qui lui paraissent fortement agréable ?

Réponse : Non
Je pensais l'avoir fait ici.
Enfin, comme tu ne sembles pas comprendre mes réponses, d'autres le feront.
 
M
Métaphore
Invité
Eluno » a écrit:Bonjour tout le monde!
Auriez-vous un livre ou deux (ou plus!) à me conseiller qui traite de l'hypnose conversationnelle? ca m'intéresse beaucoup pour aider certains proches dépressifs sans qu'ils ne s'en rendent compte


Pourquoi vous reprenez le mauvais encadré, c'est vraiment faire preuve de mauvaise foi., moi c'est celui-ci qui m'intéresse.

Si d'autres personnes peuvent répondre à ma ma question toute simple
 
A
Anonymous
Invité
apula à dit:
(...)
Donc à mon sens, faut beaucoup maîtriser l'art de la conversation, l'art de l'hypnose et l'art de mélanger les deux et voir ce que cela fait, telle deux couleurs que tu mélanges pour en donner une troisième, et certaines personnes adorent mélanger des couleurs (tien encore de l'HC écrite..).
(...)
Si vous devez retenir une seule phrase parmi toutes les réponses, que ce soit celle-ci.

Avant d'apprendre à courir, il faut déjà savoir se tenir debout :wink:
Donc d'abord de l'hypnose formelle et peu à peu... à votre rythme... et sans le savoir... passer à l'hypnose... conversationnelle.
 
M
Métaphore
Invité
M. David si c'est à moi que vous répondez, ma question était en rapport avec ce que disais Eluno, il cherchait des bouquins sur l'HC pour traiter des personnes dépressives, d'où ma question, quel est le but de l'hypnose conversationnelle ?


Eluno » a écrit:Bonjour tout le monde!
Auriez-vous un livre ou deux (ou plus!) à me conseiller qui traite de l'hypnose conversationnelle? ca m'intéresse beaucoup pour aider certains proches dépressifs sans qu'ils ne s'en rendent compte
 
castorix
castorix
Membre
messages
1 179
Points
4 860
Bonsoir,

Je ne peux qu'être parfaitement d'accord avec David : si l'on sait travailler avec un patient en transe, eh bien ... on sait travailler en HC

La signification de "travailler en HC" est en effet pour moi : travailler en utilisant les principes de communication propres à l'hypnose ericksonienne (ils sont propres, mais je n'ai pas dit qu'ils ne sont utilisés que par les ericksoniens n'est-ce pas ! :wink: ) mais SANS que soient constatés les signes objectifs de transe (i.e. les signes objectifs que sont des phénomènes hypnotiques constatés, différenciant donc l'état présent de l'état de conscience ordinaire).

Les autres implications de l'hypnose conversationnelle, sont que l'on travaille non seulement avec la communication, mais aussi avec les méthodes et les objectifs propres de la thérapie par l'hypnose (en l'occurence, propres à l'HE, pour moi).

Et parmi les phénomènes hypnotiques :shock: : la catalepsie, la lévitation, l'amnésie ou l'hypermnésie, une certaine "perte du deuxième degré" (= prendre au 1er degré dans le contexte précis du sujet de l'entretien), la distorsion du temps, les hallucinations sensorielles positives, les hallucinations sensorielles négatives, la régression en âge, la dissociation (être à la fois "ici" et "ailleurs"), la dissociation corporelle partielle, la dissociation corps /esprit, et donc j'ai déjà presque cité : l'anesthésie d'une partie du corps...

Attention, je ne dis pas que tous ces phénomènes hypnotiques se manifestent systématiquement !
Bien au contraire ; certains sont (pour un sujet donné) rencontrés en transe moyenne et d'autres seulement en transe profonde etc...
(ainsi quand j'ai lu que l'anesthésie cutanée était en règle présente en état de transe profonde, je ne suis pas d'accord avec cette affirmation).
Certains sont (très) difficilement accessibles pour certains sujets même avec un guide expérimenté.

Personnellement (et pour répondre à une petite discussion entre Jurgen et Klok) je suis attaché à n'appeler transe que les états dans lesquels le sujet présente plusieurs de ces phénomènes...
 
A
Anonymous
Invité
Merci Castorix,

voilà un discours très appréciable à lire. Et pour bien "enfoncer le clou", je précise que "une soit-disante hypnose conversationnelle sans plusieurs réactions hypnotiques de la part du client n'est pas de l'hypnose conversationnelle !!!"

Une conversation peut très bien être efficace et changer le comportement d'un sujet sans avoir été pour autant de l' "hypnose" conversationnelle.
 
Yvan
Yvan
Membre
messages
103
Points
2 590
Localisation
Saint-Etienne, France
N'y a t il vraiment aucun livre existant su le sujet pur ? aucune réponse n'a été apportée, car c'était quand même la demande initiale...Le point de vue de la transe que l'on sait pratiqué avec les patients, et donc transférable à la conversation me semble intéréssant
 
Eluno
Eluno
Membre
messages
618
Points
3 550
Hum... On ne va pas recommencé?
On a dit et répété qu'il n'y avait pas de livre axé sur l'HC.
L'hypnose conversationelle est de l'hypnose, sans induction formelle. En clair on hypnotise la personne en utilisant les principes de l'ericksonienne, mais sans prévenir la personne.
 
Altmaier
Altmaier
Membre
messages
1 472
Points
4 480
Localisation
Nouvelle Calédonie
Eluno à dit:
L'hypnose conversationelle est de l'hypnose, sans induction formelle. En clair on hypnotise la personne en utilisant les principes de l'ericksonienne, mais sans prévenir la personne.
Alors, il n'y a pas d'hypnose. Cela peut s'appeler relaxation, sophrologie, ou encore persuasion, mais gardons au mot hypnose sa définition première.

Et c'est reparti :twisted: :twisted: :twisted:
 
Eluno
Eluno
Membre
messages
618
Points
3 550
Je ne sais pas si vous avez déjà pratiquer ce "genre" d'hypnose, mais c'est bel et bien de l'hypnose...
 
Tout le monde il est beau
Tout le monde il est beau
Membre
messages
256
Points
2 720
Avant d'arriver sur ce forum, il croyait qu'il n'y avait que l'hypnose classique, alors conversationnelle ! Bigre !
 
curieuse
curieuse
Membre
messages
47
Points
2 190
Localisation
Val de Marne
Tout à fait d'accord avec Eluno, je connais un thérapeute qui pratique cette forme d'hypnose, ça existe, c'est très efficace et oui c'est bien de l'hypnose ! :)
Eluno à dit:
Je ne sais pas si vous avez déjà pratiquer ce "genre" d'hypnose, mais c'est bel et bien de l'hypnose...
 
Altmaier
Altmaier
Membre
messages
1 472
Points
4 480
Localisation
Nouvelle Calédonie
Hou, qu'il est pas beau, le vilain qui croit pas !!!!!!!!!
 
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 077
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
l'hypnose conversationnelle est aussi utilisable en médecine depuis la nuit des temps....et elle devient interventionnelle...en samu...

http://www.adrenaline112.org/hypnose/co ... nconv.html

8)
 
Altmaier
Altmaier
Membre
messages
1 472
Points
4 480
Localisation
Nouvelle Calédonie
Merci surderien,

Intéressant. Mais si c'est ça qu'on appelle HC, je ne vois pas la différence avec ce que l'on appelle l'HE.

Jurgen :wink: 8)
 
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 077
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Altmaier à dit:
Merci surderien,

Intéressant. Mais si c'est ça qu'on appelle HC, je ne vois pas la différence avec ce que l'on appelle l'HE.

Jurgen :wink: 8)


Nous laisserons aux théoriciens les réponses (s'il y en a) aux questions suivantes
L'hypnose est-il un état de conscience altéré , le comportement hypnotique est-il involontaire , quel degré l'hypnotisabilité est-il stable, spécifique et modifiable ?
L'HC est avant tout pratique, aisée et deviendra rapidement routinière, pour peu qu'on prenne conscience des attitudes spontanées que l'on utilisait auparavant.



L'HC, l'HE, l'HX...l'HXXX...

et alors, finalement, c'est bien l' H qui reste à l'origine de son propre processus d'amélioration !


:roll:
 
Gulliver
Gulliver
Membre
messages
36
Points
960
Localisation
Strasbourg
Toutes ces échanges, cette confusion me donnent l'envie de vous suggérer d'aller jeter un œil sur les bienfaits de la communication non violente...
 
T
Thierry.Hitsch
Membre
messages
2
Points
280
Localisation
Besançon, France
Franchement ce forum commence vraiment à me fatiguer.
Tout y est prétexte à s'engueuler en analysant chaque mot et chaque pensée pour décortiquer et peut être prouver que la culture de celui-ci est plus vaste que celui-là.
On part dans des discutions d'intelo et comme en politique une fois que la réponse est donnée on ne sait plus quelle question on a posé.
J'ai l'impression de me retrouver dans une cour de récréation.
Donc pour en revenir à la question initiale : Lockert dans Hypnose. Page 570.
Voir aussi les livres des mentalistes.
Ils y traitent souvent de techniques conversationnelles.
Bonne soirée et bon week-end.
 
Nossolar
Nossolar
Moderateur
Membre de l'équipe
messages
2 256
Points
6 460
Localisation
Belgique
En même temps les posts datent de 2006 depuis de l'eau a couler sous les ponts.
 
  • J'aime
Pas inscrit ?
Vous n'avez pas de compte ? 
S'inscrire maintenant
ou Inscrivez-vous en utilisant
Vous aimerez:
Messages récents
Votre avis nous intéresse !

Posez vos questions, échangez et partagez votre point de vue sur le forum transe-hypnose.com

Hypnopraticien
Haut