1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Marina6

Discussion dans 'Présentation des membres' créé par Marina6, 26 Janvier 2014.

  1. Marina6

    Marina6 Membre

    Inscrit:
    26 Janvier 2014
    Messages:
    2
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    360

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Bonjour à tous,
    J'ai trouvée en surfant sur le net, votre forum. En effet, j'ai été initiée en 2012 dans le cadre du CH où j'exerce de nuit en qualité d'aide-soignante à l'approche en hypno analagésie, que je tente quelques fois de mettre en place pour des malades alzheimers. Cependant, je viens vers vous aujourd'hui afin que vous puissiez m'aider, ou guider pour un de mes fils âgé de 23 ans, qui connait une difficile période de sa vie (dépression) mais forte consommation d'alcool également. Il connait de grosse crises de colères, et se met en danger; car n'accepte pas la rupture avec son amie et la maman de son petit garçon.
    De plus, il n'a plus de boulot depuis quelques mois, et plus aucuns revenus; bref le gouffre quoi..
    Même si cette situation il l'a crée de lui même, il n'est pas le seul fautif, ma belle fille est aussi quelqu'un d'instable, mais bon je laisse de côté mes pensées négatives, car pour l'instant l'essentiel est de l'aider à se sortir de ce marasme.. Il a accepté depuis peu d'entammer un traitement de sevrage per os et à domicile, c'est déjà un début!


    Je suis également praticienne en soins reiki, si quelques uns d'entre vous connaissez, que je pratique un peu sur lui, mais je pense qu'il faut qu'il puisse exterioriser cette colère qu'il a au plus profond de lui, et qu'il puisse également reprendre confiance en lui, car pour l'instant les idées noires sont présentes.

    Que pourriez vous me conseiller?
    Bien, que je ne sois pas une grande experte en la matière, mais je sais par ma plus mince expérience que l'hypnose fonctionne.


    D'avance merci et bonne journée à tous.
     
  2. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3726
    J'aime reçus:
    450
    Points:
    6780
    Localité:
    Nancy
    Bonjour et bienvenue.
    C'est difficile pour toi. L'aide est pour qui? Pour toi? Pour lui? Perso je ne pense pas qu'on puisse aider quelqu'un qui ne veut pas être aidé, même si on pense qu'il fonce dans le mur, même si c'est horrible d'assister, impuissant, à des catastrophes. Lui tendre la main et espérer qu'il la saisisse. Laisser de l'information à disposition. Faciliter l'accès aux soins, aux équipes médicales, s'il fait le premier pas de demander de l'aide, s'il l'accepter. " Il a accepté depuis peu d'entammer un traitement de sevrage " accepté, pas demandé? La motivation, l'envie, le désir de s'en sortir est essentiel. Est-il possible de... stimuler cette envie? Qu'y aura-t-il pour lui après? Se dirige-t-il vers un but? Arrêter pourquoi? Une envie de travail? d'étude? de sport? Et son enfant? Le voit-il encore? Le reverra-t-il? Quelle image veut-il lui donner (un parent alcoolique ce n'est pas la plus belle image qu'on puisse donner à un enfant, mais s'en sortir, trouver la force et le courage de se battre et surmonter ce problème, ça c'est une belle image)?
    Après ça concernant l'hypnose en thérapie, comme pour les psychothérapies, je conseille de ne pas faire ça en famille, avec des proches. Filer un coup de main, une petite aide, une écoute, oui, mais quand les problèmes sont trop importants on n'est pas objectifs, on n'a pas assez de recul quand on est très proche et, je pense, que dans ce cas il faut rester à sa place d'aidant, d'accompagnant, mais pas de thérapeute, soignant. A-t-il une équipe autour de lui? médecin traitant, addictologue, service hospitalier (consultations externes) formé pour l'accompagnement au sevrage?
    Bon courage à tous les deux.
    N'hésites pas à donner des nouvelles, à nous dire ce que tu en penses etc.
     
    hypnotiseur08 apprécie ceci.
  3. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6102
    J'aime reçus:
    454
    Points:
    6680
    Localité:
    Suscinio 56
    n'accepte pas la rupture avec son amie et la maman de son petit garçon.


    A mon avis, travailler là dessus +++
    Vous, vous êtes mal placée pour l'aider directement car trop impliquée
    Dans sa construction de sa problématique de couple, un médiateur familial pourrait l'aider
    La menace de séparation est souvent le déclencheur d'une thérapie

    Le reiki et l'hypnose peuvent vous aider, vous, à rester disponible et décadrée...

    :cool:
     
    hypnotiseur08 apprécie ceci.
  4. collinmad

    collinmad Membre

    Inscrit:
    23 Novembre 2013
    Messages:
    92
    J'aime reçus:
    10
    Points:
    1180
    En tout premier:prenez soin de vous meme...C'est terriblement dure de voire quelqu'un que l'on aime souffrir d'un probleme psychique...
    Impuissance ,culpabilite, souvnirs enfuits qui refonds surface...
    Pour pouvoir le soutenir,il faut que vous alliez bien...
    Pour etre un mur porteur ,il faut etre un mur solide..
    Bienvenue dans le club des murs porteurs..

    Extrait d'une chanson de Florent Pagny

    Revenu de sept ans de malheur
    D'un accouchement dans la douleur
    Lassé de mentir, de faire l'acteur
    Quand on n'est plus à la hauteur

    Restent les murs porteurs
    Des amis en béton
    Un frère, ou une grande sœur
    Pour voir à l'horizon

    Restent les murs porteurs
    Pour tenir la maison
    Pour surmonter ses peurs
    Ou vaincre ses démons
     
    hypnotiseur08 apprécie ceci.
  5. Marina6

    Marina6 Membre

    Inscrit:
    26 Janvier 2014
    Messages:
    2
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    360
    Bonjour à tous,

    Tout d'abord merci beaucoup pour vos réponses et interventions, il est certain que vos propos me permette de me recadrer et c'est important, rien que pour cela merci encore.
    En ce qui concerne mon fils, je vous rejoint également sur le fait que cette prise en charge de soin et cette démarche ne peut être que personnelle, même si par moment je ne peux lâcher prise du moins totalement à ma qualité de "mère protectrice" cependant, non SUR protectrice ouff!!;)...

    Néanmoins, la situation de couple qu'à connu mon fils avec la maman de son petit garçon est très complexe. A savoir que celle ci a un lourd passé affectif (4 enfants avec 3 pères differents) . Je pense que ses parents ont des peurs, s'ils voyaient leur fille se faire enlever les enfants, car elle est suivit pour l'éducation des enfants par des educateurs sociaux et statut de fille mère (RSA et ne veut travailler..)
    Durant leur 4 années de vie commune,il n'y a eut que des difficultés relationnelles . On ne peut imaginer le contraire étant donné qu'il est extrêmement difficile de vivre pleinement en harmonie dans ce cas de figure, déjà pour toutes personnes matures, mais avec de jeunes adultes, cela ne peut se faire sans le moindre anicroches... De plus, mon fils vient de reprendre une activité salariale, et il est le seul compagnon que ma belle fille a connu avec une capacité de tenir un emploi. Ce qui ne doit pas éviter chez ses ex beaux parents d'engendrées des craintes?... Car les parents ne souhaiteraient pas récupérer leur fille de 30 ans et ses 4 enfants et de les avoir sur les bras lol!..

    Merci collimad pour cette belle chanson, très porteuse et prometteuse à mon goût.:)

    Je vais me chercher un praticien en hypnose afin de m'aider un petit peu, sur le plan moral, car par moment cela ci est à l'image des montagnes russes :D

    Si toute fois vous auriez quelqu'un à me conseiller dans le sud de seine et marne, je suis preneuse.

    Très douce journée à vous tous.

    Amitiés.
     
  6. hypnotiseur08

    hypnotiseur08 Membre

    Inscrit:
    19 Juin 2013
    Messages:
    42
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    860
    Localité:
    Sedan ( Ardennes )
    Bonjour et Bienvenue Marina6

    Que dire de plus ...
    Je crois que tout as été dit et même tellement bien dit que j' ai été ému des 3 messages qui vous ont été laissées, message de soutien, d' aide et de sincérité !
    Je suis une personne qui parle beaucoup mais là les mots me manquent, surement car mes pensées rejoignent ce qui vous as été répondu, et que je connais bien quelqu' un qui est un peu dans votre situation ... Tout d' abord effectivement il faut que la demande de sevrage vienne de votre fils, les internements d' office en général ne donnent aucun bons résultats ... Ensuite il vous faut vous préserver vous également pour pouvoir continuer à aider votre fils, et votre petit-fils !

    Enfin il ne me reste plus qu' à vous souhaiter beaucoup de courage, le reste vous as déjà été si gentiment répondu que je ne trouve rien à rajouter ...
    Si ce n' est de venir ici fréquemment si vous avez besoin de parler, de donner de vos nouvelles, et de l' évolution de la situation.
    En vous souhaitant que cette démarche de sevrage aussi longue sera t' elle vous amènera au bonheur, je vous dit à bientôt !

    PS: Votre message me touche d' autant plus, que j' ai côtoyer beaucoup de personnes avec diverses addictions : alcool, drogues, médicaments, tabac ...
    Une première fois lors de mon ancienne profession ( que je vous dirai en MP ) ne voulant pas être jugé ou critiquer, même si je travaillais pour le ministère de la Justice, ces métiers ne sont pas toujours aimer ...
    Et une seconde fois quand j' ai arrêter mon poste en région Parisienne, et ou j' ai travailler bénévolement dans une association d' aide aux personnes ayant toutes sortes d' addictions pendant plus d' un an donc si je peux vous aider ce sera avec plaisir, n' hésitez pas à me contacter en privé ...

    Cela vous rassurera peut-être si je vous dis que la volonté est simplement le début de la réussite, et que j' ai connu et revoit parfois des gens qui maintenant vont très bien et ont retrouver une vie saine et heureuse :)