Formation Hypnose

Mémoire abîmées

Ptipolo83

Membre
Bonjour à tous,

Je viens vous exposer le cas d'une patiente que j'ai vu deux fois.
Il s'agit d'une jeune femme qui a subit un choc lors d'un accident de voiture il y a 6 ans. Son cerveau a frotté dans la boîte crânienne et depuis a subit un rétrécissement. Elle avait perdu la vue puis l'a retrouvé. Elle retrouve progressivement la marche.

Son objectif est de pouvoir se servir de sa mémoire comme avant. Elle oublie des choses de la vie quotidienne. Elle ne perd pas la mémoire, elle a tout en mémoire, la seule chose est qu'elle a besoin d'indices pour retrouver un moment dont on lui parle.

Le neuropsychologue lui a dit qu'elle ne retrouvera jamais ses capacités. Que son cerveau restera toujours comme ca. Elle n'arrive pas à chercher seule l'information dans son cerveau elle a besoin d'indices.

Qu'en pensez vous? Avez vous eu des cas similaires?
 

valikor

Membre
Alors demande lui à quel point c'est dur de se souvenir d'un truc mémorisé, sur une échelle de 0 à 10.

Si elle te réponds par un chiffre >4, alors il y a un blocage émotionnel pour se souvenir. et plus la note est élevée, plus il est certain.
 

Ptipolo83

Membre
C'est inférieur à 4, c'est de l'ordre de zéro, sauf s'il y a un indice qu'on lui donne pour se remémorer, là on passe à 5
 

valikor

Membre
Ptipolo83 à dit:
C'est inférieur à 4, c'est de l'ordre de zéro, sauf s'il y a un indice qu'on lui donne pour se remémorer, là on passe à 5
donc il y a un petit blocage mais aussi de réels dommages neurologiques à réparer et c'est cette partie là que tu peux axer tes efforts.
 

Ptipolo83

Membre
Actuellement cette jeune femme fait de réels progrès sur la plan moteur, elle retrouve l'envie de lire aussi mais a toujours des pertes de mémoire.
 

Daniel56220

Membre
Le neuropsychologue ne prend pas de risque en disant que sa mémoire ne reviendra pas. A l'heure actuelle, et ce que tu fais avec elle en est la preuve, il y a perspective de progrès avec sa mémoire ; il faut qu'elle garde l'envie et avec le temps, il y a fort à parier que sa mémoire suivra une évolution positive.
 

Ptipolo83

Membre
C'est sur que du moment qu'il y a progrès, sa maman garde espoir et la jeune femme aussi.
Son inconscient ne veut pas revenir sur le passé mais préfère travailler sur le futur. Je ne sais pas trop encore comment son blocage émotionnel pourra évoluer mais bon chaque chose en son temps je suppose.
 

Hypnopotam

Membre
Je suis un peu perplexe sur l'efficacité de réparer une fonction neurologique endomagée. On fait uniquement q"émerger la remediation cognitive, c'est a dire on fait appel a d'autres fonctions neuro pour bricoler une mémoire. L'hypnose ne peut pas faire repousser une jambe, et c'est pareil pour le cerveau.
On peut l'aider a mettre en place des stratégies de mémorisation, ce qui d'ailleurs devrait etre fait ou en cours de réalisation par un neuropsychologue.
L'hypnose dans ce cas serat un accompagnement, juste un accompagnement.....car l'hypnose à ces limites ! Milton Erickson etaait daltonien, il n'a jamais put voir les couleurs de façon correcte et ce malgré l'hypnose.
 

Prudence

Moderateur
Membre de l'équipe
[align=justify]On ne peut pas faire repousser une jambe, mais il y a la sensation des membres fantômes. Je me demande dans quel proportion l'hypnose pourrait aider dans ce cas. Je pense aussi à HM et au fait que s'il ne se souvenait absolument pas de ses apprentissages son amnésie antérograde ne touchait pas la mémoire opérationnelle.
On voit aussi qu'une région cérébrale endommagée, retrouve parfois/souvent (?) un autre chemin pour faire la tâche donnée.

Si j'ai bien compris le fait qu'elle ait besoin d'indice pourrait être justement lié au fait qu'elle doit passer par un autre chemin, utiliser d'une nouvelle manière sa mémoire. Franchement je n'ai pas trop d'idée sur la question. Guère mieux en tout cas que des métaphores de chemin dans la forêt ou d'apprentissages de ce type, quand on fait un chemin une fois on ne le connait généralement pas bien et plus on le refait, plus il est familier, plus on peut le refaire facilement... d'ailleurs c'est bien le principe des chemins neuronaux.
En dehors de la pathologie on voit bien aussi qu'on a chacun nos "indices" préférentiels de mémoire. Dans la vie sociale certains retiennent mieux les noms, d'autres les visages, certains encore retrouvent l’identité grâce à la structure des phrases etc. Exercer un autre canal pourrait peut être être une piste?

Valikor par contre je n'ai pas compris pourquoi ce serait un blocage émotionnel. Je ne vois pas ce que la difficulté a à voir avec si c'est émotionnel ou pas.

 

Ptipolo83

Membre
Hypnopotam à dit:
Je suis un peu perplexe sur l'efficacité de réparer une fonction neurologique endomagée. On fait uniquement q"émerger la remediation cognitive, c'est a dire on fait appel a d'autres fonctions neuro pour bricoler une mémoire. L'hypnose ne peut pas faire repousser une jambe, et c'est pareil pour le cerveau.
On peut l'aider a mettre en place des stratégies de mémorisation, ce qui d'ailleurs devrait etre fait ou en cours de réalisation par un neuropsychologue.
L'hypnose dans ce cas serat un accompagnement, juste un accompagnement.....car l'hypnose à ces limites ! Milton Erickson etaait daltonien, il n'a jamais put voir les couleurs de façon correcte et ce malgré l'hypnose.
Je ne pense pas non plus que l'hypnose répare l’endommagé, je reste les pieds sur terre. Néanmoins, il est certain qu'elle peut avoir accès à ses souvenirs, à sa mémoire. Pour le moment je pense assez qu'elle peut progresser mais je reste prudent. Je ne lui ai rien promis sur la possibilité de retrouver son entière mémoire.
 

Hypnopotam

Membre
Ptipolo83 à dit:
Hypnopotam à dit:
Je suis un peu perplexe sur l'efficacité de réparer une fonction neurologique endomagée. On fait uniquement q"émerger la remediation cognitive, c'est a dire on fait appel a d'autres fonctions neuro pour bricoler une mémoire. L'hypnose ne peut pas faire repousser une jambe, et c'est pareil pour le cerveau.
On peut l'aider a mettre en place des stratégies de mémorisation, ce qui d'ailleurs devrait etre fait ou en cours de réalisation par un neuropsychologue.
L'hypnose dans ce cas serat un accompagnement, juste un accompagnement.....car l'hypnose à ces limites ! Milton Erickson etaait daltonien, il n'a jamais put voir les couleurs de façon correcte et ce malgré l'hypnose.
Je ne pense pas non plus que l'hypnose répare l’endommagé, je reste les pieds sur terre. Néanmoins, il est certain qu'elle peut avoir accès à ses souvenirs, à sa mémoire. Pour le moment je pense assez qu'elle peut progresser mais je reste prudent. Je ne lui ai rien promis sur la possibilité de retrouver son entière mémoire.
de toute facon l'hypnose n'a jamais fait de mal, de plus si la cliente est en demande , elle recevra bien le petit cadeau caché de l'hypnose, Ce petit cadeau qu'elle fait a chacun !
 
Il y a un autre fait à considérer, c'est qu'on peut avoir oublié qu'on avait de la mémoire.
Et si on n'a pas oublié qu'on avait plus de mémoire avant, c'est qu'il en reste encore au moins une partie.

S'il y a un chemin pour aller dans la mémoire, il y a logiquement un chemin retour pour faire ressortir ce qui a été enregistré.
Et sans la fonction graver ou enregistrer, là il y a plus moyen de faire revenir ce qui n'existe pas.
 

Ptipolo83

Membre
katia (zoulouk) à dit:
Il y a un autre fait à considérer, c'est qu'on peut avoir oublié qu'on avait de la mémoire.
Et si on n'a pas oublié qu'on avait plus de mémoire avant, c'est qu'il en reste encore au moins une partie.

S'il y a un chemin pour aller dans la mémoire, il y a logiquement un chemin retour pour faire ressortir ce qui a été enregistré.
Et sans la fonction graver ou enregistrer, là il y a plus moyen de faire revenir ce qui n'existe pas.
Ce n'est pas son cas, elle dit clairement qu'elle aimerait avoir accès à sa mémoire comme avant, et elle se rend compte aussi qu'elle n'arrive pas à s'en servir comme avant.
L'hypnose en tous les cas et je rejoins Hypnopotam, ne lui fait pas de mal et elle en demande, il faut que je reste prudent sur ce qui arrivera pour ne pas lui faire de faux espoirs. Je ne sais pas si elle retrouvera la possibilité d'utiliser sa mémoire comme avant mais elle y travaille et a quand même la possibilité de le faire grâce aux indices.
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Si elle a 99% de risque de ne pas retrouver sa mémoire, c'est qu'il lui reste autour de 1% de potentiel à l'exploiter.

C'est ce que tu es entrain de réaliser

Qye de toute façon si elle a la capacité de se rendre compte qu'elle pourrait ne pas retrouver totalement sa mémoire, c'est qu'il lui reste au moins 1 % de ses capacités
pour garder la capacité de s'en rendre compte : et c'est grâce à cela que tu peux la persuader de sa récupération un peu plus tous les jours !
Et gagner par cela tous les jours un peu plus sur les 99% restants !

8)


PS : Si tu as bien évalué ses capacités mnésiques restantes, tu peux las valoriser et les exploiter hypnotiquement, par exemple en utilisant des grilles d'évaluation mémoire ( bien sûr, tu peux, au préalable, t'assurer qu'elle est capable de répondre à au moins quelques questions qui lui serviront d'amorce positive pour retrouver la suite : d'indice motivateur en quelque sorte...pour les s&éances suivantes en récapiltulant sur la première ou en changeant de grille)
.
 

Paul Elie

Membre
la plastique du cerceau peut fabriquer un autre réseau quand un trauma important a été expérimenté ex: AGV
meme chose pour l'amnesie partielle ou totale
le traitement ne peut etre resumé ici...
moi j’essaierai la régression pour commander au cerveau de restaurer a un autre endroit la mémoire "perdue"
 

Hypnopotam

Membre
Ptipolo83 à dit:
katia (zoulouk) à dit:
Il y a un autre fait à considérer, c'est qu'on peut avoir oublié qu'on avait de la mémoire.
Et si on n'a pas oublié qu'on avait plus de mémoire avant, c'est qu'il en reste encore au moins une partie.

S'il y a un chemin pour aller dans la mémoire, il y a logiquement un chemin retour pour faire ressortir ce qui a été enregistré.
Et sans la fonction graver ou enregistrer, là il y a plus moyen de faire revenir ce qui n'existe pas.
Ce n'est pas son cas, elle dit clairement qu'elle aimerait avoir accès à sa mémoire comme avant, et elle se rend compte aussi qu'elle n'arrive pas à s'en servir comme avant.
L'hypnose en tous les cas et je rejoins Hypnopotam, ne lui fait pas de mal et elle en demande, il faut que je reste prudent sur ce qui arrivera pour ne pas lui faire de faux espoirs. Je ne sais pas si elle retrouvera la possibilité d'utiliser sa mémoire comme avant mais elle y travaille et a quand même la possibilité de le faire grâce aux indices.
Voila de bien sages paroles monsieur.
Peut être peux tu lui conseiller de consulter une neuropsychologue ( a moins qu'elle le fasse deja ) grace a lui elle pourrat mettre des stratégies de remédiation cognitive efficace, la neuropsychologie a fait de grand progrés ces dernieres années. En effet il faut pas donner de faix espoirs a cette cliente et etre prudent vis à vis de sa demande.
Pourqoui pas travailler en aveugle son inconscient pourrat lui faire un cadeau innnatendu ou lui permettre de bien travailler sa remediation. Ou lui permettre de plus trop se focaliser sur cette question de mémoire.
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Mais Hypnopotam, un avis neurotruc a déjà programmé l'échec total !

Le neuropsychologue lui a dit qu'elle ne retrouvera jamais ses capacités

Il doit pas croire aux neuro-miracles ?

Nous si, grâce aux cerebrals capacities.

:wink:
 

HYPNOMED

Membre
Elle ne retrouvera jamais ses capacités perdues
Mais elle a tout le reste de sa vie pour en développer de nouvelles !
Il sufffit de l'aider un peu à amorcer la suite.
 

Ptipolo83

Membre
katia (zoulouk) à dit:
Et une méthode pour trouver les indices ?
J'y travaille j'y travaille :).

surderien à dit:
Si elle a 99% de risque de ne pas retrouver sa mémoire, c'est qu'il lui reste autour de 1% de potentiel à l'exploiter.

C'est ce que tu es entrain de réaliser

Qye de toute façon si elle a la capacité de se rendre compte qu'elle pourrait ne pas retrouver totalement sa mémoire, c'est qu'il lui reste au moins 1 % de ses capacités
pour garder la capacité de s'en rendre compte : et c'est grâce à cela que tu peux la persuader de sa récupération un peu plus tous les jours !
Et gagner par cela tous les jours un peu plus sur les 99% restants !


PS : Si tu as bien évalué ses capacités mnésiques restantes, tu peux las valoriser et les exploiter hypnotiquement, par exemple en utilisant des grilles d'évaluation mémoire ( bien sûr, tu peux, au préalable, t'assurer qu'elle est capable de répondre à au moins quelques questions qui lui serviront d'amorce positive pour retrouver la suite : d'indice motivateur en quelque sorte...pour les s&éances suivantes en récapiltulant sur la première ou en changeant de grille)
.
Oui c'est certain que je peux toujours compter sur ces 1%. Je l'encourage beaucoup et lui fait conscientiser à chaque fois qu'elle a encore des ressources et mêmes des cachées qui sont prêtes à se déployées.

Paul Elie à dit:
la plastique du cerceau peut fabriquer un autre réseau quand un trauma important a été expérimenté ex: AGV
meme chose pour l'amnesie partielle ou totale
le traitement ne peut etre resumé ici...
moi j’essaierai la régression pour commander au cerveau de restaurer a un autre endroit la mémoire "perdue"
C'est une bonne idée, sur laquelle j'ai voulu travailler mais son inconscient s'y refuse. Amandine semble avoir plus d'envie de travailler sur son futur que sur son passé. Rien ne m'empêche cependant de glisser des suggestions sur la restauration des parties abîmées. Merci Paul Elie

surderien à dit:
Mais Hypnopotam, un avis neurotruc a déjà programmé l'échec total !

Le neuropsychologue lui a dit qu'elle ne retrouvera jamais ses capacités

Il doit pas croire aux neuro-miracles ?

Nous si, grâce aux cerebrals capacities.

:wink:
Oui, malheureusement j'ai l'impression que ce diagnostique à du faire mal, néanmoins elle continue néanmoins ses démarches pour aller mieux ce qui est intéressant. Elle n'a cependant eu qu'un compte rendu de neuropsychologue. Ayant travaillé sur la neuro, je suis quand même optimiste quant à un autre type de développement de sa mémoire.

HYPNOMED à dit:
Elle ne retrouvera jamais ses capacités perdues
Mais elle a tout le reste de sa vie pour en développer de nouvelles !
Il sufffit de l'aider un peu à amorcer la suite.
Nous travaillons là dessus, en tous les cas, vous avez l'air tous assez optimistes aussi. Il n'y a pas de raison que l'hypnose ne puisse pas l'aide!
 

Paul Elie

Membre
C'est une bonne idée, sur laquelle j'ai voulu travailler mais son inconscient s'y refuse. Amandine semble avoir plus d'envie de travailler sur son futur que sur son passé. Rien ne m'empêche cependant de glisser des suggestions sur la restauration des parties abîmées. Merci Paul Elie

c'est a vous de "convaincre son inconscient " que son futur dépend de l’amélioration de sa mémoire
>Son objectif est de pouvoir se servir de sa mémoire comme avant>
qui ....demande une recherche dans le passé
qui doit être sélective et contrôlée par vous!
c’est très simple d’éviter les épisodes désagréables....
vous dites:
la scène s'efface et vous vous concentrez sur votre respiration
puis vous passez a un scène plus agréable....
que vous aurez au préalable établie dans votre régression
mais chaque petit souvenir que vous déclencherez ,sera une marche,un tremplin vers une autre marche.....une progression
cette progression dans le succès qui redonnera confiance et prouvera a votre cliente que c'est possible et surtout.... que c'est bien le bon chemin a suivre!
savez vous conduire une régression thérapeutique?
lisez mon compte rendu de thérapie dans le 5 phases (signature) qui pourra, bien que ce soit un cas différent, vous donner des marqueurs.... vous inspirer,sur la marche a suivre
 

mindy

Membre
valikor à dit:
Alors demande lui à quel point c'est dur de se souvenir d'un truc mémorisé, sur une échelle de 0 à 10.

Si elle te réponds par un chiffre >4, alors il y a un blocage émotionnel pour se souvenir. et plus la note est élevée, plus il est certain.

Toutes les personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer ont un blocage émotionnel?
 

Ptipolo83

Membre
Paul Elie à dit:
c'est a vous de "convaincre son inconscient " que son futur dépend de l’amélioration de sa mémoire
>Son objectif est de pouvoir se servir de sa mémoire comme avant>
qui ....demande une recherche dans le passé
qui doit être sélective et contrôlée par vous!
c’est très simple d’éviter les épisodes désagréables....
vous dites:
la scène s'efface et vous vous concentrez sur votre respiration
puis vous passez a un scène plus agréable....
que vous aurez au préalable établie dans votre régression
mais chaque petit souvenir que vous déclencherez ,sera une marche,un tremplin vers une autre marche.....une progression
cette progression dans le succès qui redonnera confiance et prouvera a votre cliente que c'est possible et surtout.... que c'est bien le bon chemin a suivre!
savez vous conduire une régression thérapeutique?
lisez mon compte rendu de thérapie dans le 5 phases (signature) qui pourra, bien que ce soit un cas différent, vous donner des marqueurs.... vous inspirer,sur la marche a suivre
Je pratique rarement comme cela, si je ressent que c'est encore trop tôt pour travailler dessus je préfère attendre plutôt que de convaincre cela pourrait perçu comme un forcing. En l'occurrence dans son cas malgré 6 ans après son accident, c'est encore très présent. Je ne souhaite pas créer un trouble de plus. Mais je comprend l'idée Paulélie. J'ai déjà utilisé la régression thérapeutique mais avec l'accord de la personne et de son inconscient, c'était différent. Je n'hésiterai pas néanmoins à en reparler avec elle lors de la prochaine séance, elle même voyant qu'elle progresse, elle prend confiance elle changera peut être d'avis quant à l'hypothèse d'une régression possible.
 

Paul Elie

Membre
quand une cliente a peur de l'hypnose.... vous allez faire du "forcing" pour qu'elle change d'opinion ( qu'elle a erronée ,sur les mythes de l'hypnose) a fin qu'elle rentre en confiance en transe non?
comment pourriez créer un trouble de plus?
de toutes façon c'est toujours avec son accord que vous travaillez...
bien sur c'est de votre conviction, dont vous allez lui parler d'abord dans la prep avant la therapie!
l'hypothese de la regression, n'en est pas une..pour retrouver des souvenirs il faut bien aller dans le passé pour que le processus de reconstruction s'enclenche....
les enjeux sont... a mon avis que vous lui donniez des résultats rapidement pour garder sa confiance et que vous puissiez l’amener jusqu'a la fin de la thérapie sans la perdre.(qu'elle decide de ne plus vous voir!)

aussi:
si comme vous dites:
Je ne pense pas non plus que l'hypnose répare l’endommagé
vous avez peut etre un problème de confiance en votre art?
car c'est bien de cela qu'il s'agit?
la mémoire de toute façon n'est pas le sujet principal ici.... la cliente ne vas pas récupérer sa "memoire" puisque de toutes façon selective... ce qui est important est qu'elle ai l'impression de ne plus avoir ce problème....
la personne sous régression de toutes façon fait un choix sélectif de mémoire.... vous n'allez ^pas lui faire revivre toute une vie en 1 heure?
 

Ptipolo83

Membre
Paul Elie à dit:
quand une cliente a peur de l'hypnose.... vous allez faire du "forcing" pour qu'elle change d'opinion ( qu'elle a erronée ,sur les mythes de l'hypnose) a fin qu'elle rentre en confiance en transe non?
comment pourriez créer un trouble de plus?
de toutes façon c'est toujours avec son accord que vous travaillez...
bien sur c'est de votre conviction, dont vous allez lui parler d'abord dans la prep avant la therapie!
l'hypothese de la regression, n'en est pas une..pour retrouver des souvenirs il faut bien aller dans le passé pour que le processus de reconstruction s'enclenche....
les enjeux sont... a mon avis que vous lui donniez des résultats rapidement pour garder sa confiance et que vous puissiez l’amener jusqu'a la fin de la thérapie sans la perdre.(qu'elle decide de ne plus vous voir!)

aussi:
si comme vous dites:
Je ne pense pas non plus que l'hypnose répare l’endommagé
vous avez peut etre un problème de confiance en votre art?
car c'est bien de cela qu'il s'agit?
la mémoire de toute façon n'est pas le sujet principal ici.... la cliente ne vas pas récupérer sa "memoire" puisque de toutes façon selective... ce qui est important est qu'elle ai l'impression de ne plus avoir ce problème....
la personne sous régression de toutes façon fait un choix sélectif de mémoire.... vous n'allez ^pas lui faire revivre toute une vie en 1 heure?
Quand je dis que l'hypnose ne répare pas l'endommagé c'est parce que j'ai étudié la neuro, je parle dans ce domaine là, si il manque une partie du lobe je ne lui ferai pas repousser. Je tente surtout de ne lui donner aucun faux espoirs.
bien évidemment elle ne récupère pas sa mémoire, puisqu'elle là ;). Ce que je ne ferai de toute façon pas pour le moment sans son accord c'est repasser sur son accident.
Elle fait de très grands progrès en l'espace de 3 semaines, pas forcément sur sa mémoire mais sur son comportement, sa motricité, sa maitrise des émotions, sa lucidité.
J'ai effectivement posté ce post pour trouver de l'aide quant à l'aide que je pourrai lui apporter sur sa mémoire.
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres

L'Hypnose et Moi

Mon Hypno-Challenge
Mettez vous au défi!

Mon Hypno-Apprentissage
Apprendre l'Hypnose?

Mon Hypno-Journal
Votre carnet pratique!

Meilleur partage

Haut