Formation Hypnose

metaphore pour petite fille de 8 ans qui fait de l'enurise

  • Initiateur de la discussion bourahla24
  • Date de début
Nossolar
Nossolar
Moderateur
Membre de l'équipe
messages
2 256
Points
6 460
Localisation
Belgique
Prudence à dit:
A mon avis il est là le soucis. En thérapie on part toujours de la demande du client, pas de celle d'un autre.
Cela me fait penser au film 'Oui mais' de Gérard Jugnot, bien sur c'est un film mais le fond est pas mal je trouve !
 
  • J'aime
Singin
Singin
Membre
messages
849
Points
5 560
Ce serait déjà bien de ne pas dire et de ne pas penser qu'un enfant qui mouille ses draps, son pyjama, ou sa couche n'est pas propre, alors qu'il est doublement propre.
. Propre parce qu'il prend sa douche ou son bain tous les jours.
. Propre parce qu'il est lui-même.
Et dans se sens, il est sans doute encore plus propre que les autres enfants qui ont été conditionnés pour retirer leurs couches à l'âge où la société a dit qu'ils devaient le faire.
 
Prudence
Prudence
Moderateur
Membre de l'équipe
messages
3 893
Points
9 260
Localisation
Nancy
Nossolar à dit:
Cela me fait penser au film 'Oui mais' de Gérard Jugnot, bien sur c'est un film mais le fond est pas mal je trouve !
Oui, j'ai adoré ce film. Très bien fait.
Le coup du "et qu'est ce que vous pourriez faire pour qu'ils vous foutent la paix?" (je ne sais plus si c'est dans le film mais si ça ne l'est pas c'est dans l'esprit de ce type de pratiques dont je me sens très proche) est très utile. On redirige vers la demande du client, de la personne. C'est particulièrement important avec les enfants ou souvent les parents disent que les enfants veulent aussi régler le problème alors que pas forcément, enfin pas forcément au début et là c'est aussi ce qu'a fait la psy de la fille de Moune: l'aider à voir le côté positif des choses ou négatif, en fait augmenter les perspectives. C'est ma superviseuse qui m'avait sorti un mot génial que j'utilise souvent depuis: zoom et dézoom. Le principe c'est que des fois on est zoomé sur un problème, sur un point de vue, et il suffit de dézoomer, de prendre de la distance pour se rendre compte d'autres implications, de solutions, d'un immense champ de possibles.
Pour le soucis d'énurésie, dézoomer peut être intéressant en ouvrant des perspectives: les inconvénients de l'énurésie, les avantages de s'en libérer, sachant qu'on peut toujours retourner au problème si besoin, intention positive/bénéfice secondaire etc.
 
P
pictave
Membre
messages
4
Points
600
Age
52
Localisation
Pellevoisin
j'ai travaillé avec un garçon sensiblement du même age il y a maintenant plus de 15 ans.
A l'anamnèse, pas de cause évidente ; mais par contre, il était bien conscient des "avantages" que pourrait présenter le fait de ne plus faire pipi au lit.
Je fais donc des suggestions qui lui suggèrent de se réveiller quand l'envie de pipi vient et des suggestions de confort ; le tout construit par rapport à ce qu'il m'avait dit.
Très légère amélioration, et la situation n'évolue plus malgré des séances hebdomadaires.
En état hypnotique, je lui ai demandé de "visualiser" le moment pendant son sommeil ou il avait envie de faire pipi et je lui ai demander ce qui l'empêchait de se réveiller.
Il me dit qu'il a peur d'un monstre et que cela l'empêche de se réveiller.
La situation s'est réglée quand j'ai travaillé sur la peur de ce monstre.
Les séances se sont étalées sur plusieurs mois, il s'agissait d'amis et je le faisais gratuitement, c'est sans doute difficilement concevable en cabinet.
 
  • J'aime
Pas inscrit ?
Vous n'avez pas de compte ? 
S'inscrire maintenant
ou Inscrivez-vous en utilisant
Vous aimerez:
Nouveaux messages
Votre avis nous intéresse !

Posez vos questions, échangez et partagez votre point de vue sur le forum transe-hypnose.com

Hypnopraticien
Haut