Mettre autre chose à la place...

Discussion dans 'Auto-hypnose' créé par surderien, 11 Janvier 2017.

  1. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Je propose de revenir sur des techniques de base pour l'auto-contrôle de ses sensations et de ses comportements

    Lorsqu'on est soumis à un événement ( extérieur ou intérieur) nos habitudes de comportement font qu'on va réagir de la même façon, de manière conditionnée et on se rend compte aussitôt qu'on s'est laissé avoir de vitesse...

    Le cerveau a automatiquement réagi et agit sans qu'on puisse contrôler en choisissant

    Pouvoir mettre à la place autre chose, quelque chose qu'on souhaite, c'est alors l'idéal

    Quelle technique utilisez vous où proposeriez vous pour cela ?
     
  2. dide70

    dide70

    Inscrit:
    16 Mars 2016
    En théorie on est face à cette boucle la pensé ou croyance à une incidence sur l'émotion, l'émotion sur le comportement qui découle sur l'action et on boucle par le bilan :
    je ne vais pas y arriver, pensée négative, émotion négative, comportement et action en rapport avec l'émotion, bilan qui va renforcer la croyance : je le savais.
    Solutions en théorie,
    Agir sur un des paramètres de cette boucle ou pour éviter de rentrer dans ce schéma, se poser des questions dites puissantes en pnl...
     
  3. Prudence

    Prudence

    Inscrit:
    29 Août 2011
    En thérapie j'ai utilisé les colonnes de Beck: d'abord sur papier après coup en me posant, avec crayon, en prenant du temps, parfois une demie-heure, une heure ou plus. Avec l'habitude j'ai pu le faire de tête: plus besoin de se préparer plein de temps, ni de matériel. Ensuite c'est devenu automatique dès la pensée délétère j'effectuais une correction. Maintenant j'ai des pensées rationnelles automatiquement presque tout le temps et quand ce n'est pas le cas je me corrige juste après.
    Sinon, quand il y a cumul de pépins, je me pose, je me recentre. Je viens de le faire ce matin parce que j'en ressentais le besoin. La première phase c'est d'accepter et d'accueillir les émotions (ex: tristesse, colère, peur...), ensuite quand plus rien ne vient, je continue à laisser venir... Mais souvent, ça s'apaise, jusqu'à ce que je me sente le mieux que je pense pouvoir me sentir. De la méditation en fait. Après j'ai l'impression d'y voir plus clair, d'être mieux connectée (et moins entrainée dans un tourbillon émotionnel) ce qui va me permettre d'agir d'une manière qui me va mieux, me correspond mieux, est plus profitable etc.
    Il y a aussi l'auto-hypnose avec visualisation d'autres stratégies, mise en place, conséquences, futurisation et ramener au présent.
     
  4. jumb

    jumb

    Inscrit:
    11 Mai 2016
    Un de mes comportements automatiques est d'éviter les gendarmes ou policiers au bord de la route lorsque je suis en voiture, quitte à faire un détour pouvant me coûter 30 minutes de temps. Je précise que j'ai tous mes papiers, pneus etc en état et que je n'ai rien à me reprocher.
    Pour remédier à cela, j'ai travaillé sur ma croyance que les forces de l'ordre cherchaient forcément à nous nuire pour pouvoir changer de comportement.

    La première étape est de remarquer le caractère automatique de la conduite (souvent notre entourage nous aide, en ne voyant rien de naturel à notre comportement), soit d'ne prendre conscience, de réfléchir à la pertinence du truc.
    Soit c'est un automatisme ( on va dire routine, reflexe) sans qu'il y ait une émotion derrière. Je veux dire juste une routine, alors là après avoir quelquefois changé ce réflexe, c'est gagné pour une prise libre de décision.

    S'il y a une émotion derrière ( peur par exemple), je vais la laisser venir et ensuite faire une remodélisation ( avec des outils pnl par ex) ou auto-hypnose.

    Parfois, je laisse l'habitude si elle me fait gagner du temps, et qu'en y réfléchissant c'est bien pratique.

    En somme, tout dépend des circonstances.
     
    Dernière édition: 11 Janvier 2017
  5. Nossolar

    Nossolar

    Inscrit:
    22 Juillet 2015
    J'aime imaginer plusieurs situations, style, si j'avais réagit comme cela, ou comme ceci ou encore tout autrement, bref ouvrir tout le champs des possibles.
    Cela évite, de rester focaliser sur le soucis et d'être dans l'objectif d'une "meilleur" méthode/comportement.

    J'aime bien aussi prendre un recul, voir non pas le problème bien précis, mais bien l'ensemble de tout ce qui a potentiellement amener a me diriger/voir ce problème, cela permet d'avoir une vue d'ensemble, a ce moment il me semble que la compréhension est plus large.

    Souvent on pense par exemple que c'est parce que le conjoint n'a pas acheté de pain et que le conflit a démarrer de là, d'un coté c'est une réalité, quand on prend une vue plus large on comprend que le pain est juste une excuse, le soucis est bien plus "gros" et est ailleurs, on peu passer son temps a changer tout ces petits comportements, le hic c'est que l'on ne voit pas le gros soucis qu'il y a en amont, hors c'est là qu'il prend toute sa source.
     
  6. jumb

    jumb

    Inscrit:
    11 Mai 2016
    Il y a des biscottes, cracottes, toasts, mon amour :)

    Et s'il n'y a rien, alors c'est bisous ?

    Plus sérieusement oui, oui + +++ avec ton argumentaire. C'est un mal être qui s'exprime...
     
  7. Nossolar

    Nossolar

    Inscrit:
    22 Juillet 2015
    Ha mais si tu m'appelle mon amour devant tout le monde, mon champ des possibles coté drague sera moins puissant avec les autres présence féminine du forum :D:D:D

    Je précise que je rigole pour ceux qui n'aurait pas compris mon humour hein !!
     
  8. dide70

    dide70

    Inscrit:
    16 Mars 2016
    Meilleure Réponse
     
  9. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Une manière de concilier hypnose et pleine conscience
    En utilisant le changement de niveau
    Bas/moyen/haut on se sort du trou, on se projette dans la réussite
    Une forme d'hypnose supérieure super qui fait prendre conscience de son pouvoir...
    de réussir...

    :)
     
  10. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    L'idéal ce serait d'avoir immédiatement face à un événement non souhaité et stressant, un super switch spontané...

    :rolleyes:
     
  11. dide70

    dide70

    Inscrit:
    16 Mars 2016
    Logiquement réaliser un switch dès qu'une chose nous engendre une pensée négative devrait suffire. Certains disent utiliser cette méthode plusieurs fois par jours.
     
  12. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    L'idéal c'est lorsqu'on peut choisir son idée, son émotion, son ressenti, en pleine conscience
    Çà m'arrivait régulièrement lorsque je faisais du SAMU : consciemment j'éloignais la peur tout en rassurant les autres, le malade qui allait très mal, je trouvais toutes les bonnes raisons pour lui prouver que tout allait bien et je faisais parallèlement les gestes qu'il fallait... Et le tour était joué...
    Tout se synchronisait...
    Comme si choisir un bon ressenti même dans la situation la pire pouvait finalement inverser le pire en meilleur!


    Un travail d'équipe qu'on peut aussi initier et construire selon un modèle doublement positif en miroir : l'exemple d'une super équipe schtroumpffement hypnotique, grâce à la schtroumpfissime hypnose qu'elle sait créer : les petites jeunes sont les schtroumpfettes et le grand schtroumpf coordonne l'action

    Lorsque le grand schtroumpf arrive en râlant ou dans une colère dont il n'arrive pas à se sortir, une des schtroumpfettes lui dit gentiment avec le sourire : vous n'allez pas faire le gargamel ?

    Alors il redevient aussitôt le grand schtroumpf souriant qui a super sû créer cette super équipe schtroumpfissime...

    Il sait se faire remodeliser, hypnotiquement, par l'équipe qu'il a, lui-même, sû modéliser...

    Le grand schtroumpf hypnothérapeute...

    :p
     
  13. dide70

    dide70

    Inscrit:
    16 Mars 2016
    j'ai essayé la technique des 3 centres hier soir au couché, je suis vraiment rentré dans un état agréable, transe ou pleine conscience je ne sais pas mais avant de dormir c'est pas mal...
    Je vais continuer à expérimenter ça...
     
  14. tom64

    tom64

    Inscrit:
    8 Août 2016
    j'ai compris le jeu de mot derrière le nom de cette méthode , il est césarissime !!!

    je suis content (et fier) , je le dis c'est tout !!
     
  15. dide70

    dide70

    Inscrit:
    16 Mars 2016
    la technique du zéro mental
     
  16. Sokokka

    Sokokka

    Inscrit:
    28 Février 2017
    Vous dites tous des choses intéressantes! Je ne connaissais pas les colonnes de beck, j’ai fait quelques recherches et c’est utile et intéressant, je le faisais déjà un peu mais ne savait pas que sa avait ce nom.
     
  17. Murielquili

    Murielquili

    Inscrit:
    5 Mars 2017
    le switch fait appel à la défocalisation à mon sens. une pensée, image, sensation mal vécues peut être transformée en focalisant sur autre chose de plus agréable. si toutefois cette sensation difficile à vivre n'a pas un role important à investiguer en amont, de montrer à la personne quelque chose dont elle doit s'occuper.
    pour moi, le switch se pratique en dernier, lorsque ce qui est mal vécu à la base a été posé, accueilli et si la personne lui a donné du sens, aprés il est possible de transformer le vécu négatif en quelque chose de neuf et de plus aidant pour le futur
     
  18. jeangeneve

    jeangeneve

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    Ha oui les tenants de l'analyse,...
    Le switch, mouais...

    Il arrive même des fois ou on peut se dire: mais comment j'ai fait pour tenir le coup?
    mais comment ca se fait que je me suis pas flingué ?

    La plus par du temps on se réfugie dans l'imaginaire, on s'imagine ailleurs, on joue un rôle, on se fait riche pour mieux procrastiner, on se transforme en héros de la situation...
    Les moment ou nous sommes disposé à accepter la réalité sont de plus en plus rare, on s'affirme détaché ou alors en pleine conscience.
    Ces dernières années je me rend compte dans mon activité à quel point de plus en plus de monde est incapable de supporter ou seulement d’intégrer une négation, un simple non
    On se retrouve a devoir le défendre, à le justifier et c'est fou comme c'est énergivore.

    Toutes ces solutions sont a mon humble avis que diverses dissociations .

    Nous avons un tel égo que nous sommes le héros de notre vie et dans le dénis de la réalité,
    inventons nous parfait.

    Exprimer une émotion, exprimer un besoin est une faiblesse en fait c'est pathologique.
    L'hypnose c'est un peu comme notre vie on maitrise pas grand chose et c'est la blessure narcissique !

    Beaucoup on appris a la provoquer chez l'autre .
    Alors que personne ne sait réparer.

    Alors switcher quoi, transcender quoi ou comment ?
    le rien du mental, notre indicible connerie ou juste notre égo qui trouve la solution ?
    On nous apprend à s'inventer une saffe place dans un imaginaire ou on s'accroche a pleins de croyances fantasmagoriques magiques.
    On est dans une fuite à celui qui feras le plus transer dans l'irréel le plus loin possible de la réalité.

    Personne n'apprend la réalité sans doute parce que personne ne le sait.
    Pas même ceux qui se disent ou affirme ou même enseigne l'éveil.
    D'ailleurs ces enseignants sont on ne plus hypnotique...

    Tous plongent leurs élèves dans des transes profondes pour les éveiller...
    Même là peut d'élèves y voient un paradoxe.

    Si il y avais une solution on ne parlerais pas du problème de switcher ou de réparer un trauma ca serais intégré à nos gènes !
    Continuons à chercher a changer le plomb en or.
     
  19. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    L'éveil amène à switcher d'une société de consommation égocentrique à une société ouverte, solidaire, et équitable.

    Notre éducation nous a formaté à laisser s'éteindre notre intuition et nos capacités extra sensorielles pour obéir à des protocoles codifiés par les circuits mentaux de la neuro-finance.

    Je rêve d'un pays où la bonne volonté et la bienveillance seraient la monnaie d'échange.

    Mon utopie alimente ma vie et switche mon quotidien...

    Je suis un révolté constructif.
     
  20. jeangeneve

    jeangeneve

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    beaux rêves, belle révolte
    J'ai cru, j'ai fait durant plus de 20 ans ...
    Je me suis même trouvé dans une mécanique ayant mené a de nouveaux droits,

    Un jour soudain, j'ai plus u les moyens d'être équitable, solidaire
    je me suis rendu compte que plus grand chose était ouvert.
    je me suis assis et en quelque sorte médité en fait simplement posé....
    pourtant je me fait avoir, embarquer, émouvoir et je me fait avoir par mes biais...

    Heureusement il y a des surderien qui y croient
    Oui ca remonte le moral, ca peut.
    De moins en moins d'occasions d'empiler les ancres.
    Une solution, ma solution du moment pour le sujet de cette discutions.
     
  21. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    En France le monde de la santé est malade de la rentabilité puante imposée par nos énarques
    Cathos et fricos

    Ils font fi de la solidarité de base
    Liberté, égalité, rentabilité, votez pour la finalisation financière.
    Çà me ferait gerber si je ne switchais pas.
    Trois conférences sur l'intestin notre deuxième cerveau que je vais assurer d'ici la fin de l'année.

    Et l'éducation des jeunes à bien savoir utiliser leur matrice mentale +++

    Éviter un inévitable mai 68 suicidant.

    Tous unis pour switcher une société hypno-idéale.

    Pour vivre dans une France libre et solidaire.

    Votez Surderien !

    Ou simplement vivez le.

    ;)
     
  22. cassie

    cassie

    Inscrit:
    18 Février 2017
    Oui, le monde de la santé ne va pas bien. Le personnel n'en peut plus. C'est la course à la rentabilité, et non plus l'humain qui compte. Nos patients sont devenus des numéros, et non plus des personnes en chair et en os qu'il faut écouter , rassurer.
    Le personnel coure, il est stressé, il se fait également agressé physiquement ou verbalement. Certaines personnes sont de plus en plus exigeantes.

    Où vas t'on ? Quand je vois des burn-out, des suicides pour le monde médical, tout comme dans d'autres professions. Il y a un gros problème actuellement. On fait passer la rentabilité, avant l'humain. Un monde de plus en plus matérialiste.

    Heureusement même si je suis fatiguée mentalement et physiquement, même si j'ai l'impression d'être un pion. J'ai la chance d'avoir une passion à côté qui me ressource, et des ami(e)s, des collègues qui peuvent m'écouter et me guider quand je vais mal.
     
    Dernière édition: 10 Mars 2017
  23. Sokokka

    Sokokka

    Inscrit:
    28 Février 2017
    Du coup en fait pour pouvoir avoir un switch efficace comme demandait Surderien en début de post, il faudrait allier la technique de Prudence (ou d'autres), c'est a dire s'analyser intérieurement voir les différents schémas de pensée qu'on a en fonction des différents situations qu'on a dans la vie,accepter ses peurs,ses doutes, ses pensées, étudier les émotions qu'on a et les comportements associés et ensuite grâce a l’auto hypnose, se faire des suggestions pour changer les anciens schémas de pensée et en avoir des nouveaux opérationnel.
    Du coup l'avantage c'est qu'on peut cibler plus ou moins précisément d’où vient le problèmes et se proposer une solution efficace et adaptée.
     
Chargement...