Formation Hypnose

MP3 de Valikor

  • Initiateur de la discussion Leo Lavoie
  • Date de début
valikor

valikor

Membre
Pro
messages
2410
Points
6260
Localisation
lyon
:arrow: non le nombre de séance dépend assez peu de la problématique mais plus de la capacité initiale à lâcher prise de la personne.
:arrow: l'emdr est bien plus efficace en audio ou kinesthésique qu'en visuel.

30 jours de formation, découpés en 3 parties.

plus lectures, observations, analyses, modélisations...

sur la rapidité :
1°) l'esprit est bien plus souple et plus rapide que le corps;
2°) quand tout va bien dans la tête, le corps peut guérir assez rapidement de ses blessures en jour ou en semaines;
3°) si l'esprit est bien plus souple et plus rapide, il devrait alors arriver à guérir plus souplement et plus rapidement, en heures ou en jours.

corollaire :
si cela ne se passe pas comme cela , c'est que :
:arrow: soit l'esprit ne sait pas comment faire;
:arrow: soit il s'est bloqué lui même dans une impasse;
:arrow: soit il utilise une méthode mais elle n'est pas assez efficace...

exemple : un bon recadrage ou prise de conscience et en quelques secondes, l'intensité de l'émotion ressentie par rapport à un évènement ou une personne va énormément diminuer. Donc ponctuellement c'est possible de changer très vite. Reste plus qu'à trouver comment le faire tout le temps très vite...

évidement, du même coup, le thérapeute a plus de pression en terme de résultat....
 
valikor

valikor

Membre
Pro
messages
2410
Points
6260
Localisation
lyon
Métaphore à dit:
oK merci pour les réponses, mais 4 séances pour un dépressif, je ne peux y croire, même mon formateur nous a expliqué qu'il est très rare qu'une thérapie soit terminée en 4 séances.

Il compte une vingtaine de séances et cette jeune femme dont je parlais a fait sa thérapie en 1 an avec lui alors qu'elle avait fait 3 ans avec un autre sans grand résultat.

Donc moi je veux bien 4 séances, mais je n'y crois pas.

Et de parler de mes croyances, c'est un peu facile non .... :roll:
1°) j'ai pas financièrement intérêt à voir les gens aller bien vite;
2°) ni même le faire croire alors que ce n'est pas la réalité... c'est difficile de construire une bonne réputation, c'est facile de construire une mauvaise réputation....
 
M

Métaphore

Invité
:arrow: 2°) quand tout va bien dans la tête, le corps peut guérir assez rapidement de ses blessures en jour ou en semaines

C'est marrant votre remarque, car je dirais que non justement tout ne vas pas bien dans la tête (idées négatives, dépréciation de la personne, etc...) Si tout va bien dans la tête d'une personne, elle ne viendra sûrement pas vous voir...puis le malaise ressenti dans le corps passe d'abord dans la tête...

:arrow: exemple : un bon recadrage ou prise de conscience et en quelques secondes, l'intensité de l'émotion ressentie par rapport à un évènement ou une personne va énormément diminuer. Donc ponctuellement c'est possible de changer très vite. Reste plus qu'à trouver comment le faire tout le temps très vite...

Je ne suis pas d'accord, une personne ne réagira pas à toutes vos inductions ou suggestions de la même façon, certaines personnes auront besoin de plus de temps. Pourquoi faire très vite, si le sujet a besoin de temps ?

:arrow: corollaire :
si cela ne se passe pas comme cela , c'est que :
soit l'esprit ne sait pas comment faire;
soit il s'est bloqué lui même dans une impasse;
soit il utilise une méthode mais elle n'est pas assez efficace...

Et vous faites quoi dans ces cas là ?
 
Paul Elie

Paul Elie

Membre
messages
4289
Points
6110
Age
62
Localisation
lacaune
c'est marrant de lire votre conversation....metaphore qui est en formation , faire des objections sur la pratique d'un pro qui a une certaine expérience.....
et puis la référence qu'elle ressort regulierement , les doutes sur le nombre des séances ....parce que son formateur l'a dit.....
vivement qu'elle est d'autres formations a son acquis!
les paris sont ouvert sur combien de temps la metaphore va devenir reelle et changer d'avis!
je dit 6 mois...!

(votre phrase sur votre intérêt a ce que le client n'ailles pas trop vite....valikor....est un peu maladroite en public....surtout si c'est vrai!)
moi c'est tout le contraire mon intérêt est la thérapie brève et rapide...
car je ne veux pas raconter d'histoire au client:)wink: au erik et huma)
et cette legende d'ecologie et de respect de la personne pour la justifier
me fait sourire....m'enfin tant que votre client est content et que votre liste s'allonge.....
la seule chose que je regrette chez les erik et humanistes c'est leur dédain et mépris qu'ils ont pour les autres techniques...qu'ils expriment souvent en traitant les autres de charlatans et d'incapables....( a mots couvert bien entendu !)
j'ai finalement tele votre mp3 et maintenant ai une bonne idée sur ce que vous faites.....?
j'ai bien sur des tas de critiques que je garderai pour moi...courtoisie pro!
 
M

Métaphore

Invité
Ah revoilà Paulélie... il s'occupe de ce que je dis ...mais néanmoins vous remarquerez ce qu'il ne manque pas de vous dire au passage...

:arrow: (votre phrase sur votre intérêt a ce que le client n'ailles pas trop vite....valikor....est un peu maladroite en public....surtout si c'est vrai!)

:arrow: j'ai finalement tele votre mp3 et maintenant ai une bonne idée sur ce que vous faites.....?
j'ai bien sur des tas de critiques que je garderai pour moi...courtoisie pro!

Et bien mo j'ai vraiment apprécié ce mp3, et votre voix est très agréable Valikor..

:arrow: la seule chose que je regrette chez les erik et humanistes c'est leur dédain et mépris qu'ils ont pour les autres techniques...qu'ils expriment souvent en traitant les autres de charlatans et d'incapables....( a mots couvert bien entendu !)

Ben c'est la seule chose pour laquelle on est d'accord Paulélie...

 
valikor

valikor

Membre
Pro
messages
2410
Points
6260
Localisation
lyon
paulelie à dit:
(votre phrase sur votre intérêt a ce que le client n'ailles pas trop vite....valikor....est un peu maladroite en public....surtout si c'est vrai!)
Paul, en relisant le post et le fil de la conversation, le lecteur ne peut que s'apercevoir que je dis que le nombre de séance est faible (moyenne de 3), que Mét. en doute et qu'elle pense que c'est plus long et je souligne que je n'ai aucun intérêt financier à faire peu de séance. Et pourtant je fais peu de séances....et je le dis et c'est la réalité. Pour ma part, plus ça va vite, plus je suis content, parce que cela veut dire que je suis efficace.
A contrario, dès que quelqu'un mettra longtemps, cela va me contrarier, je serais encore davantage impliqué, je donnerais des exercices supplémentaires à la maison, des prescriptions... j'allongerais la durée des consult pour cette personne... heureusement c'est de plus en plus rare.

du coup, c'est sûr qu'en fin de journée, je serais assez fatigué, voire épuisé si j'ai eu 6 personnes dans la journée...

j'ai finalement tele votre mp3 et maintenant ai une bonne idée sur ce que vous faites.....?
j'ai bien sur des tas de critiques que je garderai pour moi...courtoisie pro!
je l'ai fait 6 mois après la fin de ma formation... ce serait maintenant, je ferais différemment...Vous avez une bonne idée de ce que je faisais il y a presque 3 ans. :wink:

Bon au boulot....
 
valikor

valikor

Membre
Pro
messages
2410
Points
6260
Localisation
lyon
Métaphore à dit:
:arrow: 2°) quand tout va bien dans la tête, le corps peut guérir assez rapidement de ses blessures en jour ou en semaines

C'est marrant votre remarque, car je dirais que non justement tout ne vas pas bien dans la tête (idées négatives, dépréciation de la personne, etc...) Si tout va bien dans la tête d'une personne, elle ne viendra sûrement pas vous voir...puis le malaise ressenti dans le corps passe d'abord dans la tête...

:arrow: exemple : un bon recadrage ou prise de conscience et en quelques secondes, l'intensité de l'émotion ressentie par rapport à un évènement ou une personne va énormément diminuer. Donc ponctuellement c'est possible de changer très vite. Reste plus qu'à trouver comment le faire tout le temps très vite...

Je ne suis pas d'accord, une personne ne réagira pas à toutes vos inductions ou suggestions de la même façon, certaines personnes auront besoin de plus de temps. Pourquoi faire très vite, si le sujet a besoin de temps ?

:arrow: corollaire :
si cela ne se passe pas comme cela , c'est que :
soit l'esprit ne sait pas comment faire;
soit il s'est bloqué lui même dans une impasse;
soit il utilise une méthode mais elle n'est pas assez efficace...

Et vous faites quoi dans ces cas là ?
l'ensemble du post était une argumentation logique pour expliquer que théoriquement l'esprit peut se guérir vite quand on utilise la bonne méthode et en faisant les choses dans le bon ordre...

si les personnes ont besoin de temps, c'est qu'il s'est passé quelque chose qui a provoqué cela. autant le trouver et le désamorcer pour qu'elle reprenne une évolution facile.
 
M

Métaphore

Invité
valikor à dit:
l'ensemble du post était une argumentation logique pour expliquer que théoriquement l'esprit peut se guérir vite quand on utilise la bonne méthode et en faisant les choses dans le bon ordre...

Dans le bon ordre ? ben j'en doute en disant tout simplement cette phrase : :arrow: quand tout va bien dans la tête, le corps peut guérir assez rapidement de ses blessures en jour ou en semaines...

si les personnes ont besoin de temps, c'est qu'il s'est passé quelque chose qui a provoqué cela. autant le trouver et le désamorcer pour qu'elle reprenne une évolution facile.

Ca c'est sûr..., néanmoins vous n'avez pas répondu à ma question sur la partie corollaire :

si cela ne se passe pas comme cela , c'est que :
soit l'esprit ne sait pas comment faire;
soit il s'est bloqué lui même dans une impasse;
soit il utilise une méthode mais elle n'est pas assez efficace...

Et vous faites quoi dans ces cas là ? Pensez vous que 4 séances vont suffires ?
 
valikor

valikor

Membre
Pro
messages
2410
Points
6260
Localisation
lyon
j'observe que vous sautez directement aux questions, aux conclusions, sans prendre le temps de lire soigneusement ce que j'ai écris, dans quel contexte.

alors je vais reformuler :
1°) l'argumentation sur la rapidité était pour donner une raison logique qui permet de comprendre que l'esprit d'une personne peut changer rapidement. Cette argumentation est de portée générale.
2°) quand les personnes vont lentement, c'est (au choix) qu'elles manquent de lacher prise, que les choses sont ramenées à leur identité, qu'elles ressassent, qu'elles se culpabilisent, qu'elles se font peur, qu'elles se font du soucis, qu'elles se crééent des problèmes. Dans ce cas, la seule façon d'aller vite est de nettoyer les modèles hérités possédant une ou plusieurs de ces caractéristiques en emdr-like (en hyp j'ai jamais essayé). En faisant cela, je suis sûr (si la personne n'est pas dissociée) de pouvoir l'aider à aller bien en peu de séance, même si elle est dépressive depuis 30 ans.
La résistance la plus forte : croyance type "mon passé c'est mon identité, c'est moi, ca peut aps changer" là, cela reste long pour l'instant.
 
M

Métaphore

Invité
Non Valikor, je lis attentivement vos réponses, mais par écrit, il n'est pas toujours évident de se faire comprendre, la preuve, pour moi, entre ces 2 phrases, je ne comprends pas la même chose :

:arrow: 1) quand tout va bien dans la tête, le corps peut guérir assez rapidement de ses blessures en jour ou en semaines

:arrow: alors je vais reformuler :

2) l'argumentation sur la rapidité était pour donner une raison logique qui permet de comprendre que l'esprit d'une personne peut changer rapidement. Cette argumentation est de portée générale.


:arrow: En faisant cela, je suis sûr (si la personne n'est pas dissociée) de pouvoir l'aider à aller bien en peu de séance, même si elle est dépressive depuis 30 ans.

Oui mais justement qu'est ce qui vous permet de vous savoir si elle n'est pas dissociée ? car si vous reprenez les exemples des symptômes cités ci-dessus, il est fort probable que ces personnes soient dissociées, et c'est justement là qu'il peut y voir beaucoup de travail...

:arrow: La résistance la plus forte : croyance type "mon passé c'est mon identité, c'est moi, ca peut pas changer" là, cela reste long pour l'instant.

Je ne pense pas qu'un patient pense cela, s'il vient vous voir, c'est qu'il sait qu'il y a une solution mais il est coincé dans ses pensées; et c'est là encore une fois que le travail de réparation est important. Le patient ne formule pas cette phrase pour le plaisir, s'il vient vous voir c'est qu'il souffre, donc oui c'est une résistance et c'est bien pour ça que 4 séances ne seront pas suffisantes.

Je ne cherche pas à vous discréditer, je cherche à comprendre...
 
Petite fleur

Petite fleur

Membre
messages
452
Points
1260
Valikor, vous êtes un sacré bon vendeur de rêves...

Je commence une formation d'ébeniste demain... 1600 heures... C'est long n'est-pas ? et ce n'est que pour travailler le bois !

Et vous prétendez connaitre l'esprit humain en quelques heures de formation ? Vour prétendez guérir une personne dépressive depuis trente ans en quelques séances ?

L'esprit humain est tout de même un brin plus complexe que la fabrication d'une armoire n'est-ce pas !!!

Je n'ai pas de leçon à vous donner, je ne suis pas hypnothérapeute mais comme je dis souvent à mes "consultants" nettoyer un inconscient, c'est comme éplucher un oignon... faut y aller couche par couche et ça fait toujours pleurer !!!

-----------------------
 
M

Métaphore

Invité
Petite fleur à dit:
...mais comme je dis souvent à mes "consultants" nettoyer un inconscient, c'est comme éplucher un oignon... faut y aller couche par couche et ça fait toujours pleurer !!!
Jolie Métaphore et si vrai...

Quand vous parlez de vos consultants, vous travaillez dans quelle activité si c'est pas indiscret ?...
 
Petite fleur

Petite fleur

Membre
messages
452
Points
1260
Métaphore à dit:
Petite fleur à dit:
...mais comme je dis souvent à mes "consultants" nettoyer un inconscient, c'est comme éplucher un oignon... faut y aller couche par couche et ça fait toujours pleurer !!!
Jolie Métaphore et si vrai...

Quand vous parlez de vos consultants, vous travaillez dans quelle activité si c'est pas indiscret ?...
Comme guérisseuse vaudou !!! :lol:

Plus sérieusement, tout comme vous, dans le domaine du langage symbolique... à la différence que j'ai la possibilité, en transe chamanique, d'aller moi-même "affronter et intégrer" les contenus inconscients qui causent les malaises et maladies physiques et psychologiques de mes clients(es).

Si je fais ébenisterie à mi-temps, c'est qu'à cotoyer de si près la douleur humaine, et dieu sait si elle est grande, j'ai besoin de me vider l'esprit en prenant contact avec quelque chose de concret, de palpable.
Question d'équilibre quoi!

--------------------------
 
M

Métaphore

Invité
Donc vos consultants = vos patients ? c'est bien ça ?

C'est vous qui faites une différence entre ce que vous faites et le travail que je fais, disons que nous n'avons pas le même outil et moi je ne le fais pas en tant que profession.

Mais où je voulais en venir c'est qu'a priori vous n'êtes ni psychologue, ni hypnothérapeute, ni psychanalyste, mais chaman, c'est un métier ça ? on peut en vivre ? non je blague pas, mais c'est rare de vivre de sa passion surtout quand elle n'est pas classifiée juridiquement parlant...

 
Petite fleur

Petite fleur

Membre
messages
452
Points
1260
C'est vous qui faites une différence entre ce que vous faites et le travail que je fais, disons que nous n'avons pas le même outil et moi je ne le fais pas en tant que profession.
Vous travaillez en analyse de rêve il me semble ? Là nos affinités s'arretent. Pour le reste, y a un monde de différences.

Mais où je voulais en venir c'est qu'a priori vous n'êtes ni psychologue, ni hypnothérapeute, ni psychanalyste, mais chaman, c'est un métier ça ?
Un bon chaman est un peu tout ça

on peut en vivre ? non je blague pas, mais c'est rare de vivre de sa passion surtout quand elle n'est pas classifiée juridiquement parlant...
Pour vous rassurer, la plupart du temps, je travaille à contribution volontaire... et je le fais gratuitement pour les enfants. C'est assez facile de guérir un enfant de son hyperactivité par exemple...

Oui, y'a des gens qui vivent grassement à vendre du rêve, de l'illusion... J'ai vu sur le net des formations "à distance" pour devenir chaman en quelques heures... Boulechite !
Devenir chaman se vit de l'intérieur, il ne s'apprends pas dans les livres.
Ca fait déjà quelques années que je pratique et j'ai encore beaucoup à apprendre...

-----------------------------
 
valikor

valikor

Membre
Pro
messages
2410
Points
6260
Localisation
lyon
Petite fleur à dit:
Valikor, vous êtes un sacré bon vendeur de rêves...

Je commence une formation d'ébeniste demain... 1600 heures... C'est long n'est-pas ? et ce n'est que pour travailler le bois !

Et vous prétendez connaitre l'esprit humain en quelques heures de formation ? Vour prétendez guérir une personne dépressive depuis trente ans en quelques séances ?

L'esprit humain est tout de même un brin plus complexe que la fabrication d'une armoire n'est-ce pas !!!

Je n'ai pas de leçon à vous donner, je ne suis pas hypnothérapeute mais comme je dis souvent à mes "consultants" nettoyer un inconscient, c'est comme éplucher un oignon... faut y aller couche par couche et ça fait toujours pleurer !!!

-----------------------
ca n'a rien à voir.

je ne connais pas l'esprit des personnes, j'ai juste modélisé la façon dont l'esprit en tant que système d'information organisé acquiert, traite et évolue en fonction des informations et du temps.
je me sers juste de leur propre capacité à se guérir pour l'activer.
 
Petite fleur

Petite fleur

Membre
messages
452
Points
1260
ca n'a rien à voir.

je ne connais pas l'esprit des personnes, j'ai juste modélisé la façon dont l'esprit en tant que système d'information organisé acquiert, traite et évolue en fonction des informations et du temps..

Donc, pour vous, l'humain est une espèce de machine fabriqué sur le même modèle qu'on conditionne et reconditionne comme bon vous semble ?

Je vais vous faire une confidence. J'ai eu une cliente qui as fait plus de 15 ans de thérapies en tout genre. La dernière, c'était l'EMDR. Et vous savez quoi ? Ca m'a pris plus d'un an de travail avec elle et plusieurs heures au téléphone afin qu'elle comprenne vraiment l'origine de son mal-être persistant.

L'être humain n'est pas une machine. Il est beaucoup plus complexe que ça!

Ceci dit, je ne doute pas de vos résultats époustouflant en hypnose thérapeutique mais je crois qu'il est bon de se poser la question suivante: est-ce que je ne fait que colmater une brèche ? que mettre un bandage sur une plaie ouverte ?

C'est la grande question que je me pose depuis que je flâne sur ce forum...

________________________
 
Leo Lavoie

Leo Lavoie

Membre
messages
2269
Points
5010
Localisation
Montréal Québec
Petite fleur à dit:
ca n'a rien à voir.

je ne connais pas l'esprit des personnes, j'ai juste modélisé la façon dont l'esprit en tant que système d'information organisé acquiert, traite et évolue en fonction des informations et du temps..

Donc, pour vous, l'humain est une espèce de machine fabriqué sur le même modèle qu'on conditionne et reconditionne comme bon vous semble ?

Je vais vous faire une confidence. J'ai eu une cliente qui as fait plus de 15 ans de thérapies en tout genre. La dernière, c'était l'EMDR. Et vous savez quoi ? Ca m'a pris plus d'un an de travail avec elle et plusieurs heures au téléphone afin qu'elle comprenne vraiment l'origine de son mal-être persistant.

L'être humain n'est pas une machine. Il est beaucoup plus complexe que ça!

Ceci dit, je ne doute pas de vos résultats époustouflant en hypnose thérapeutique mais je crois qu'il est bon de se poser la question suivante: est-ce que je ne fait que colmater une brèche ? que mettre un bandage sur une plaie ouverte ?

C'est la grande question que je me pose depuis que je flâne sur ce forum...

________________________
Ben c'en est une récurrente ça comme question. Je me la pose moi même souvent étant donné que je passe, moi aussi, des mois et années avec les mêmes patients/clients en thérapie analytique ou psychanalyse.

Je crois que certaine façons d'aborder le traitement en hypnose ne feront que bander la plaie et d'autres façons traiteront le fond du problème. Mais dans les deux cas on parle quand même d'une posibilité de le faire en 5 séances ou moins ou un peu plus.

Mr Valikor fait dans l'EMDR et l'éricksonnien et à ce jour, je ne sais pas pourquoi ce genre de cure serait une vraie guérison profonde. Mais je ne sais pas le contraire non plus. Il me semble que ramener le patient vers ses propres ressources en hypnose est un peu comme attacher son cheval après sa queue. L'inconscient se trompe comme un enfant dans la petite enfance.


Ce que je peux dire c'est que l'hypnose abréactive comme je l'ai apprise va chercher les origines rapidement, en régression et y'a catharsis en quelque sorte et recadrage des événements. Et là, si c'est bien aussi vrai que ça en a l'air, y'a congruence dans les probabilités que, par exemple, une personne qui est en depression depuis des décennies soit guérie définitivement en quelques séances.
 
M

mindy

Membre
messages
563
Points
1790
Bonsoir,

Petite fleur à dit:
C'est assez facile de guérir un enfant de son hyperactivité par exemple...
Je trouve savoureuse cette remarque lorsqu'elle est mise en relation avec votre façon de penser sur Valikor. Au moins vous vous ne vendez pas du rêve avec une formation rapide :wink:
 
valikor

valikor

Membre
Pro
messages
2410
Points
6260
Localisation
lyon
Petite fleur à dit:
ca n'a rien à voir.

je ne connais pas l'esprit des personnes, j'ai juste modélisé la façon dont l'esprit en tant que système d'information organisé acquiert, traite et évolue en fonction des informations et du temps..

Donc, pour vous, l'humain est une espèce de machine fabriqué sur le même modèle qu'on conditionne et reconditionne comme bon vous semble ?
modéliser n'est pas assimiler à une machine... retournez à l'école.

Je vais vous faire une confidence. J'ai eu une cliente qui as fait plus de 15 ans de thérapies en tout genre. La dernière, c'était l'EMDR. Et vous savez quoi ? Ca m'a pris plus d'un an de travail avec elle et plusieurs heures au téléphone afin qu'elle comprenne vraiment l'origine de son mal-être persistant.
il n'y a jamais une seule et unique cause mais une accumulation. chercher l'origine c'est un peu comme chercher la goutte d'eau qui a fait déborder le vase : ca sert à rien car le problème c'est pas la goutte d'eau, c'est que le vase était plein et qu'il faut le vider maintenant....

L'être humain n'est pas une machine. Il est beaucoup plus complexe que ça!

Ceci dit, je ne doute pas de vos résultats époustouflant en hypnose thérapeutique mais je crois qu'il est bon de se poser la question suivante: est-ce que je ne fait que colmater une brèche ? que mettre un bandage sur une plaie ouverte ?

C'est la grande question que je me pose depuis que je flâne sur ce forum...

________________________
eh ben venez avoir le coeur net, venez ds mon cabinet.
 
valikor

valikor

Membre
Pro
messages
2410
Points
6260
Localisation
lyon
Leo Lavoie à dit:
Ce que je peux dire c'est que l'hypnose abréactive comme je l'ai apprise va chercher les origines rapidement, en régression et y'a catharsis en quelque sorte et recadrage des événements. Et là, si c'est bien aussi vrai que ça en a l'air, y'a congruence dans les probabilités que, par exemple, une personne qui est en depression depuis des décennies soit guérie définitivement en quelques séances.
alors pour éclairer votre lanterne: pour vous faire vraiment comprendre la cause unique des problèmes :

l'esprit à tout instant est une synthèse entre le présent et le passé.
le présent, ne vous en déplaise, est un moment, un instant, un dt pour ceux qui ont fait un peu de math; le passé, il y en a donc infiniment plus.
Si vous avez beaucoup de douleurs, colères, tristesses, regrets, manques, solitude, haine, dégout, injustice.... dans votre passé et de façon assez intense, alors la synthèse est forcément négative et en prime vous avez probablement des soucis de santé...
solution : nettoyer le passé .
 
Petite fleur

Petite fleur

Membre
messages
452
Points
1260
mindy à dit:
Bonsoir,

Petite fleur à dit:
C'est assez facile de guérir un enfant de son hyperactivité par exemple...
Je trouve savoureuse cette remarque lorsqu'elle est mise en relation avec votre façon de penser sur Valikor. Au moins vous vous ne vendez pas du rêve avec une formation rapide :wink:
Effectivement elle est savoureuse, surtout quand l'on sait que l'enfant n'a pas passé 20, 30, 40, 50 ans à se forgér des mécanismes de défense...
Et je le fait gratuitement pour eux car il ne sont pas vraiment responsable de leur conduite; il ne font qu'introjecter les névroses de leurs parents!
Disons qu'il y a pas mal moins de poussière à enlever :wink: ca va de soi !

---------------------
 
M

Métaphore

Invité
Métaphore à dit:
Non Valikor, je lis attentivement vos réponses, mais par écrit, il n'est pas toujours évident de se faire comprendre, la preuve, pour moi, entre ces 2 phrases, je ne comprends pas la même chose :

:arrow: 1) quand tout va bien dans la tête, le corps peut guérir assez rapidement de ses blessures en jour ou en semaines

:arrow: alors je vais reformuler :

2) l'argumentation sur la rapidité était pour donner une raison logique qui permet de comprendre que l'esprit d'une personne peut changer rapidement. Cette argumentation est de portée générale.


:arrow: En faisant cela, je suis sûr (si la personne n'est pas dissociée) de pouvoir l'aider à aller bien en peu de séance, même si elle est dépressive depuis 30 ans.

Oui mais justement qu'est ce qui vous permet de vous savoir si elle n'est pas dissociée ? car si vous reprenez les exemples des symptômes cités ci-dessus, il est fort probable que ces personnes soient dissociées, et c'est justement là qu'il peut y voir beaucoup de travail...

:arrow: La résistance la plus forte : croyance type "mon passé c'est mon identité, c'est moi, ca peut pas changer" là, cela reste long pour l'instant.

Je ne pense pas qu'un patient pense cela, s'il vient vous voir, c'est qu'il sait qu'il y a une solution mais il est coincé dans ses pensées; et c'est là encore une fois que le travail de réparation est important. Le patient ne formule pas cette phrase pour le plaisir, s'il vient vous voir c'est qu'il souffre, donc oui c'est une résistance et c'est bien pour ça que 4 séances ne seront pas suffisantes.

Je ne cherche pas à vous discréditer, je cherche à comprendre...
Bon j'ai repris mon précédent message car j'aimerais bien que Valikor me réponde sur la dissociation, afin s'il le souhaite...
 
M

Métaphore

Invité
Leo Lavoie à dit:
Ce que je peux dire c'est que l'hypnose abréactive comme je l'ai apprise va chercher les origines rapidement, en régression et y'a catharsis en quelque sorte et recadrage des événements. Et là, si c'est bien aussi vrai que ça en a l'air, y'a congruence dans les probabilités que, par exemple, une personne qui est en depression depuis des décennies soit guérie définitivement en quelques séances.
Oui je suis d'accord. Pour moi l'hypnose abréactive est toujours nécessaire pour terminer par du recadrage, quelque soit le motif de consultation.

On est d'accord que l'hypnose abréactive est allée à la source du problème/trauma ?
 
valikor

valikor

Membre
Pro
messages
2410
Points
6260
Localisation
lyon
Métaphore à dit:
Bon j'ai repris mon précédent message car j'aimerais bien que Valikor me réponde sur la dissociation, afin s'il le souhaite...
s'il va mal mais ne ressent rien ds son passé, s'il sait que c'est dur mais qu'il ne le ressent pas alors c'est qu'il est dissocié.
pas d'émotion = travail extrêmement difficile en emdr, possible chez certaines personnes. Ca sera des cas très particuliers, donc pas de rêgle générale si ce n'est : si cela ne marche pas alors faire autre chose : hypnose.

un bon test : la personne vous dit que certaines situations sont stressantes. Si en essayant de se projeter dans une telle situation en cabinet, ca lui paraît facile alors qu'on encore rien fait, alors vous savez qu'elle est dissociée et que vous êtes dans la merde...

Valikor
 
Leo Lavoie

Leo Lavoie

Membre
messages
2269
Points
5010
Localisation
Montréal Québec
Petite fleur à dit:
mindy à dit:
Bonsoir,

Petite fleur à dit:
C'est assez facile de guérir un enfant de son hyperactivité par exemple...
Je trouve savoureuse cette remarque lorsqu'elle est mise en relation avec votre façon de penser sur Valikor. Au moins vous vous ne vendez pas du rêve avec une formation rapide :wink:
Effectivement elle est savoureuse, surtout quand l'on sait que l'enfant n'a pas passé 20, 30, 40, 50 ans à se forgér des mécanismes de défense...
Et je le fait gratuitement pour eux car il ne sont pas vraiment responsable de leur conduite; il ne font qu'introjecter les névroses de leurs parents!
Disons qu'il y a pas mal moins de poussière à enlever :wink: ca va de soi !

---------------------
Tout à fait logique et pertinent comme réponse. De plus, l'hyperactivité est une autre de ces "maladies crées" pour vendre des médocs. Très souvent, il s'agit de petits garçons qui ont besoin de grouiller, de bouger tout simplement et qui sont placés dans des écoles et des classes bien calibrées en fonction des petites filles.

Et pour la névrose de leur parents c'est absolument vrai. Bravo. :)
 
Leo Lavoie

Leo Lavoie

Membre
messages
2269
Points
5010
Localisation
Montréal Québec
valikor à dit:
un bon test : la personne vous dit que certaines situations sont stressantes. Si en essayant de se projeter dans une telle situation en cabinet, ca lui paraît facile alors qu'on encore rien fait, alors vous savez qu'elle est dissociée et que vous êtes dans la merde...

Valikor
Ah là je pige pas ce que vous dites... Je comprends que si le sujet peut facilement se mettre émotivement en situation imaginaire de situation de stress, alors il serait dissocié?
 
M

Métaphore

Invité
valikor à dit:
s'il va mal mais ne ressent rien ds son passé, s'il sait que c'est dur mais qu'il ne le ressent pas alors c'est qu'il est dissocié.
pas d'émotion = travail extrêmement difficile en emdr, possible chez certaines personnes. Ca sera des cas très particuliers, donc pas de rêgle générale si ce n'est : si cela ne marche pas alors faire autre chose : hypnose.

Mais je ne comprends pas trop car en tant qu'hypnothérapeute vous ne faites pas que de l'EMDR, donc quel est le problème pour vous ?
Pour moi, ce ytpe de patient doit faire partie du quotidien, qui n'est pas dissocié ?... il y a plusieurs degrés de dissociations, de la plus courante au psychotique, donc je ne comprends pas trop vos techniques de travail.... :roll:


un bon test : la personne vous dit que certaines situations sont stressantes. Si en essayant de se projeter dans une telle situation en cabinet, ca lui paraît facile alors qu'on encore rien fait, alors vous savez qu'elle est dissociée et que vous êtes dans la merde...

Ben non je ne vois pas de quoi vous parlez, je ne vois pas le rappport, vous pouvez le reformuler différemment peut être ?...

Valikor
 
valikor

valikor

Membre
Pro
messages
2410
Points
6260
Localisation
lyon
Leo Lavoie à dit:
valikor à dit:
un bon test : la personne vous dit que certaines situations sont stressantes. Si en essayant de se projeter dans une telle situation en cabinet, ca lui paraît facile alors qu'on encore rien fait, alors vous savez qu'elle est dissociée et que vous êtes dans la merde...

Valikor
Ah là je pige pas ce que vous dites... Je comprends que si le sujet peut facilement se mettre émotivement en situation imaginaire de situation de stress, alors il serait dissocié?
suis allé trop vite :(

s'il se projette en situation, que cela lui parait facile (= non stressant) alors qu'en réel, il serait stressé, alors il serait dissocié.
en général c'est des personnes qui ont des pbs de com et pas d'empathie. Pour le coup on dirait vraiment des machines.
 
Leo Lavoie

Leo Lavoie

Membre
messages
2269
Points
5010
Localisation
Montréal Québec
valikor à dit:
Leo Lavoie à dit:
valikor à dit:
un bon test : la personne vous dit que certaines situations sont stressantes. Si en essayant de se projeter dans une telle situation en cabinet, ca lui paraît facile alors qu'on encore rien fait, alors vous savez qu'elle est dissociée et que vous êtes dans la merde...

Valikor
Ah là je pige pas ce que vous dites... Je comprends que si le sujet peut facilement se mettre émotivement en situation imaginaire de situation de stress, alors il serait dissocié?
suis allé trop vite :(

s'il se projette en situation, que cela lui parait facile (= non stressant) alors qu'en réel, il serait stressé, alors il serait dissocié.
en général c'est des personnes qui ont des pbs de com et pas d'empathie. Pour le coup on dirait vraiment des machines.
Ah bon, en effet, c'est bien sensé. Ne vous sentez pas obligé de répondre trop vite...On a tous une vie en dehors de ce forum. :)

Ça me rappelle d'ailleurs à quel point y'a des degrés et des nuances dans la dissociation de gens. Mais, moi j'avoue que j'ai de la difficulté à me replonger dans les émotions d'une situation dans laquelle je me projetterais. Mais je peux y arriver. Mais on dirait que les émotions ne sont jamais aussi intenses. Il me faut un déclencheur on dirait.

Mais comme le disais Métaphore, y'en a beaucoup des gens qui sont juste dissociés comme ça, à ne pas pouvoir entrer dans les ressentis d'une situation visualisée ou imaginée.
 

Bienvenue sur notre Forum

Une expérience communautaire fascinante.

Découvrez, partagez, échangez autour de l'Hypnose. Ouvrez de nouvelles portes.

L'inscription est gratuite!
Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 33 000 Membres + Accès Privé

Nouvelles Discussions

Vous aimerez:

Haut