Formation Hypnose

Nouvelle et son mal être

  • Initiateur de la discussion goupyrimel
  • Date de début
G

goupyrimel

Membre
messages
3
Points
560
Bonjour,

Je me suis inscrite pour m'informer sur l'hypnose ericksonnienne.
Je suis sous anti-dépresseur pour la troisième fois de ma vie (j'ai 41 ans) en 3 ans. J'ai essayé des choses (yoga, sophrologie, suivi par un psychiatre) et cela ne m'empêche pas de recommencer mes angoisses.
Je suis suivi par une psychologue en ce moment et cela ne donne pas beaucoup de résultats. Je voudrait essayer l'hypnose éricksonniennne.
Quelqu'un peut'il me donner des infos et me dire si cela a été efficace.
J'habite dans le 01, quelqu'un aurait'il une adresse à me donner de quelqu'un de bien qui pourrait m'aider sans me ruiner.
Merci pour vos réponses.
Bonne année à tous.
 
katia (zoulouk)

katia (zoulouk)

Membre
messages
3 075
Points
2 580
Merci Xorguina.....

Pour ce témoignage....

Quand on finit par toucher le fond...., peut être qu'on s'aperçoit qu'on en a vraiment marre de vivre cela et on fait le ménage ?

Dans sa tete on se dit stop, et c'est vraiment stop !

Et on se reconstruit!

Plutot que de rester jusqu'à la fin des temps dans ses malheurs....!

N'est ce pas qu'une attitude mentale ?

Mes compliments, Xorguina......
 
L

laurenzo

Membre
messages
1 638
Points
4 480
katia (zoulouk) à dit:
En général quand on est mal, on n'imagine pas comment on ferait pour être plus mal....

Mais se l'imaginer donne la réponse de ce qui ne va pas.... avoir la réponse de ce qui ne va pas, permet d'aller vers ce qui va.... (et d'éviter de rester dans ce qui ne va pas.... )

Si vous accreditez le fait qu'une personne soit désemparée.... elle y sera peut être encore plus ?

Avez-vous déjà rencontré une personne profondément dépressive Katia?
Elle aura déjà du mal à se lever pour aller se laver, vous croyez vraiment qu'elle va commencer à s'interroger sur comment aller plus mal? :?

Si on reprend l'exemple que j'ai donné ('j'irai plus mal si en plus je perdais mon job'). Si je suis votre raisonnement là ce qui va c'est le fait de s'accomplir dans son job, d'y prendre du plaisir etc... Pourtant malgré ce contexte la personne est entrée dans une lourde dépression. En quoi cela règle son problème de savoir que son travail compte pour elle et qu'elle s'y épanouit?
 
xorguina

xorguina

Membre
messages
4 186
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Oui...celà a été assez dur d'admettre que je ne reproduisait que MES propres erreurs,manque et que celà deveanit de pire en prie jusqu'à ce que je comprenne !!

Encore plus difficile d'admettre que j'étais bien dans ce rôle de victime....tellement plus facile que celui du bourreau...enfin dans mon mental...et mes habitudes d'enfance...alors voilà....maintenant j'essai de ne plus être victime de moi même :lol: bourreau,sauveur tous ça qui fait que mon mental me tiens...le plus dur c s'appercevoir a temps que dans l'un ou l'autre...pour stopper net 8)
 
xorguina

xorguina

Membre
messages
4 186
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Pour ma part a rien...même ma fille qui est mon rayon de soleil n'a pas suffit....je voulais en finir de souffrir alors le taf :roll: ....pour moi, c en sorte l'orgueil qui m'a sauvé...ou une certaine prise de conscience inconscient qu'il fallait que j'arrête d'abord mes connerries(drogue) pour avoir la force de continuer...le gnack....la rage de vivre,survivre...l'orgueil je crois...j'arrive pas a l'expliquer différement...ou la trouille d'aller au bout...Mais je crois pas...avec mon ancien méteir j'ai des techniques rapides indolores....
 
katia (zoulouk)

katia (zoulouk)

Membre
messages
3 075
Points
2 580
Si la personne s'épanouit dans son travail... qu'il lui plait, pourquoi viendrait elle à penser qu'elle va le perdre ?

Et si un travail plait et qu'on s'y est investi, déjà on a moins de chance d'etre dépressif, ensuite on risque d'etre bon dans son domaine, etre motivé pour en retrouver, et taper gagnant aux entretiens où avoir la "chance" de celui ou celle à qui les choses plaisent.... (si elle le perd)

Vivre dans l'inquiétude de ce que j'ignore.... de ce qui n'est que supposition.... pourquoi ne pas vivre le moment présent ?

J'ai déjà rencontré beaucoup trop de personnes dépressives........et j'en rencontre encore....

Si on se lève pas, c'est nous qui décidons de ne pas se lever.... si c'est bien comme cela, et si ça convient... ma foi on ne se lève pas.

Si ça convient pas, et bah on peut se lever.... et je peux l'aider à se lever.......
 
L

laurenzo

Membre
messages
1 638
Points
4 480
xorguina à dit:
Pour ma part a rien...même ma fille qui est mon rayon de soleil n'a pas suffit....je voulais en finir de souffrir alors le taf :roll: ....pour moi, c en sorte l'orgueil qui m'a sauvé...ou une certaine prise de conscience inconscient qu'il fallait que j'arrête d'abord mes connerries(drogue) pour avoir la force de continuer...le gnack....la rage de vivre,survivre...l'orgueil je crois...j'arrive pas a l'expliquer différement...ou la trouille d'aller au bout...Mais je crois pas...avec mon ancien méteir j'ai des techniques rapides indolores....

Donc qu'aurais-tu répondu à la question de surderien?
 
L

laurenzo

Membre
messages
1 638
Points
4 480
katia (zoulouk) à dit:
Si la personne s'épanouit dans son travail... qu'il lui plait, pourquoi viendrait elle à penser qu'elle va le perdre ?

P-e parce que la personne est en dépression et que par définition elle voit les choses de manière négative. Elle ne se sent plus elle-même et craint que ca impacte sa vie professionnelle.
D'autant qu'elle viendrait à le penser parce qu'on (surderien) lui demande de se projeter dans quelque chose d'encore plus négatif, elle tente de répondre à une question tout simplement.

katia (zoulouk) à dit:
Et si un travail plait et qu'on s'y est investi, déjà on a moins de chance d'etre dépressif

Donc on en a encore...

En fait là vous allez la rassurer sur sa vie professionnelle alors que sa dépression ne vient pas de son travail. En quoi cela va l'aider? :oops:

katia (zoulouk) à dit:
Vivre dans l'inquiétude de ce que j'ignore.... de ce qui n'est que supposition.... pourquoi ne pas vivre le moment présent ?

P-e parce que cette personne souffre énormément dans le présent et craint que son futur ne soit que le prolongement de ses souffrances présentes?
Vous diriez vraiment cela à une personne profondément dépressive Katia: 'ok vous venez de perdre l'être qui compte le plus pour vous, vous êtes perdue, vous souffrez comme jamais mais bon pourquoi ne pas vivre le moment présent?' :?
 
xorguina

xorguina

Membre
messages
4 186
Points
4 530
Localisation
Pays basque
A la question de surderien..comment aurais je pu faire pour être encore plus dépressive?????

Vu mon état quand j'ai comencé a penser comment j'allais m'y prendre pour en finir...fait une lettre au père de ma fille,mes adieux.... la mort du père de ma fille ou ma fille ou parents un truc encore violent qui aurait obliger mon mental a repousser l'échéance finale....parce que pour moi ct la seule chose qui pouvait m'empêcher de souffrir...je ne voulais plus souffrir...alors encore de la souffrance en remède?....oui et non....ça repousse mais ne donne pas l'envie de se battre,de se regarder vraiment....
 
L

laurenzo

Membre
messages
1 638
Points
4 480
Donc tu n'aurais pas su quoi répondre xorguina c'est ça?
 
xorguina

xorguina

Membre
messages
4 186
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Franchement....non...ma résolution 2009 était de ne plus souffrir...je n'ai vu que la mort en remède....puis la rage de survivre,d'encaisser,de continuer,du mal "bourreau" que je pourrais faire,l'orgueil de me dire pas tu vaut mieux que ça !! que la mort !! mais au départ après 15jours de diarrhée 10kilos de perdus en 2semaines...rien ne pouvait m'arrêter de penser à la mort...que pouvait y avoir de pire que ça?....s'il était arrivé quelque chose a ma fille a ce moment là, là je ne serait vraiment plus là je crois.....mais j'y ai pas pensé....je n'ai pensé qu'a moi...moi et ma souffrance...complètement con/centré sur mon malheur...ma douleur.
 
katia (zoulouk)

katia (zoulouk)

Membre
messages
3 075
Points
2 580
J'ai connu un gars avec un cancer en phase terminale, condamné à mort à breve échéance, parfaitement zen....

Et heureux....

Je lui demandé quel était son secret, et il m'a répondu:

Hier c'est hier, aujourd'hui c'est aujourd'hui, et demain c'est demain"

Et j'en ai vu d'autres....

Rencontrez ce type de personnes, et écoutez bien ce qu'elles auront à vous dire....
Elles ne comprennent pas pourquoi les autres sont dans le mal être... et leur vie leur parait agréable comme elle est.
(dans cet exemple j'inclus des tetraplegiques)

Pour eux ce sont les autres qui sont malades, ceux qui ne comprennent pas comment ils font pour être bien....
 
L

laurenzo

Membre
messages
1 638
Points
4 480
xorguina à dit:
Franchement....non...ma résolution 2009 était de ne plus souffrir...je n'ai vu que la mort en remède....puis la rage de survivre,d'encaisser,de continuer,du mal "bourreau" que je pourrais faire,l'orgueil de me dire pas tu vaut mieux que ça !! que la mort !! mais au départ après 15jours de diarrhée 10kilos de perdus en 2semaines...rien ne pouvait m'arrêter de penser à la mort...que pouvait y avoir de pire que ça?....s'il était arrivé quelque chose a ma fille a ce moment là, là je ne serait vraiment plus là je crois.....mais j'y ai pas pensé....je n'ai pensé qu'a moi...moi et ma souffrance...complètement con/centré sur mon malheur...ma douleur.

C'est une réponse que beaucoup de personnes en dépression pourraient faire je crois xorguina. Surderien, Katia, que feriez-vous face à ce type de réponse?
 
T

touchon

Membre
messages
18
Points
1 690
Localisation
frejus
cher ami
Tu comprend très bien se que je veux dire.
Mais est tu prêt à faire une introspection sur toi même.

AMICALEMENT CHRISTOPHE
 
valikor

valikor

Membre
Pro
messages
2 427
Points
6 610
Localisation
lyon
laurenzo à dit:
valikor à dit:
laurenzo à dit:
katia (zoulouk) à dit:
Un décès nous est imposé, mais sommes nous obligé d'en souffrir pendant 10 ans ?

Obligés non mais ça n'empêche que des personnes en souffrent pendant 10 ans. Posez leur cette question, elles vous répondront p-e que vous ne les comprenez pas, que c'est un déchirement terrible pour elles, que leur vie n'est plus rien sans l'être parti etc...

elles pleurent une partie d'elle ressentent morte.

car elles avaient une relation fusionnelle avec la personne décédée et cela entraine automatiquement l'impression que le passé fait aussi partie de soi...

Oui une partie d'elles est morte et c'est cette partie d'elles qu'elles pleurent parce qu'elles ne la retrouveront plus.

Pour le passé qui fait partie de nous, je crois que nous ne tomberons pas d'accord. :oops:

ce n'est que votre croyance, ce que je viens de dire est basé sur des observations.
à partir du moment ou la personne ressent fortement que les parents font partie de soi, automatiquement cela entraine que le passé fait partie de soi ou quelque chose comme cela.
c'est ce que j'observe tous mes jours de la semaine, 4-5 fois par jour....
 
L

laurenzo

Membre
messages
1 638
Points
4 480
katia (zoulouk) à dit:
J'ai connu un gars avec un cancer en phase terminale, condamné à mort à breve échéance, parfaitement zen....

Et heureux....

Je lui demandé quel était son secret, et il m'a répondu:

Hier c'est hier, aujourd'hui c'est aujourd'hui, et demain c'est demain"

Et j'en ai vu d'autres....

Rencontrez ce type de personnes, et écoutez bien ce qu'elles auront à vous dire....
Elles ne comprennent pas pourquoi les autres sont dans le mal être... et leur vie leur parait agréable comme elle est.
(dans cet exemple j'inclus des tetraplegiques)

Pour eux ce sont les autres qui sont malades, ceux qui ne comprennent pas comment ils font pour être bien....

Sérieusement Katia, vos diriez ça à une personne en grande souffrance psychologique??? :?

'Madame, vous êtes en dépression lourde, vous semblez vouloir en finir avec la vie tant votre souffrance est grande mais rencontrez des personnes en phase terminale, elles vont très bien psychologiquement alors bon y a pas de raison que vous alliez plus mal qu'elles. Voilà ça fera 50 Euros' :shock:
 
katia (zoulouk)

katia (zoulouk)

Membre
messages
3 075
Points
2 580
Xorguina a répondu à la question.....

Elle est au plus mal, elle ne peut plus aller plus mal encore.....

Et elle cherche à ne plus souffrir....

Motivation pour la guérison...

Paradoxal, mais motivation à aller mieux....

Ce qu'elle a d'ailleurs fini par faire....

Alors partir à la recherche d'autres moyens pour

aller mieux....

Puisque vous avez envie de faire taire votre souffrance, que pouvez vous (ou pouvons nous ) trouver comme autre alternative ?

Précision pour Laurenzo, tout le monde répondrait peut être pas de la façon de Xorguina....
 
L

laurenzo

Membre
messages
1 638
Points
4 480
valikor à dit:
ce n'est que votre croyance, ce que je viens de dire est basé sur des observations.

Alors ne peut-on pas penser que ce sont vos croyances basées sur vos observations Valikor?

Si d'autres thérapeutes ont d'autres observations, vous risqueriez de ne pas être d'accord...

valikor à dit:
à partir du moment ou la personne ressent fortement que les parents font partie de soi, automatiquement cela entraine que le passé fait partie de soi ou quelque chose comme cela.

Mais vos parents ne font pas partie de vous Valikor? Vous n'y pensez jamais? Aucun souvenir avec eux?
 
M

Métaphore

Invité
Je ne rentrerais pas dans des discussions à n'en plus finir mais je ne partage pas du tout le point de vue de Katia et Surderien.

Et heureusement que je n'ai pas eu ce type de questions quand j'étais dans cette situation, mais voilà chacun est différent et c'est bien pour ça qu'on ne peut pas généraliser une méthode.

Néanmoins dans la dépression il y a plusieurs stades, et suivant la structure psychique de départ de la personne, suivant son passé etc, il faut adapter les méthodes de la thérapie.

Mais je reste très réservée sur la suggestion paradoxale dans le cas d'une dépression profonde, en fait je trouve cela totalement déplacée.


surderien à dit:
katia (zoulouk) à dit:
En général quand on est mal, on n'imagine pas comment on ferait pour être plus mal....

Mais se l'imaginer donne la réponse de ce qui ne va pas.... avoir la réponse de ce qui ne va pas, permet d'aller vers ce qui va.... (et d'éviter de rester dans ce qui ne va pas.... )

Si vous accreditez le fait qu'une personne soit désemparée.... elle y sera peut être encore plus ?

Milton Erickson vous donnerait 20/20 à votre examen de passage !

Belle réponse
Dans l'hypnose intégrative je ne pense pas qu'elle aurait eu cette note... :?
 
L

laurenzo

Membre
messages
1 638
Points
4 480
katia (zoulouk) à dit:
Xorguina a répondu à la question.....

Elle est au plus mal, elle ne peut plus aller plus mal encore.....

Et elle cherche à ne plus souffrir....

Et vous aviez besoin de cette question pour vous rendre compte que la personne qui passe son temps à être mal en avait p-e marre de souffrir? :?

katia (zoulouk) à dit:
Précision pour Laurenzo, tout le monde répondrait peut être pas de la façon de Xorguina....

J'ai dit le contraire Katia? :oops:
 
xorguina

xorguina

Membre
messages
4 186
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Oui katia...j'ai également connu et cotoyé des gens tétraplégique et une amie a moi est en fauteuil aussi....elle tiens le coup aussi...accident de voiture a 40ans elle en a 47....tentative de suicide également...

Je crois en fait que l'on ne peut vraiment évaluer la douleur d'une personne...certaine se suicideront pour, a nos yeux, pas grand chose....quand tu y es...c là en un quart de seconde que tout peut s'arrêter...certaine préparerons l'acte d'autres en un éclair...c pensé c fait...la douleur est tellment intense !!!!! que tu ne veux plus souffrir ..c aussi simple que ça....après c ta force de caractère,ton orgueil,ta peur...je ne sait pas trop mais c l'instinct de survie qui te fais continuer à vouloir vivre et vouloir supporter la douleur...en regardant parfois également le malheur des autres pire que les tiens :roll:

Le proverbe qui dit que le malheur des uns fait le bonheur des autres est je crois assez indiqué là :? ils sont des maîtres pour nous...nous montrent la voix........mais quand c pour toi et que çelà te vienx a l'esprit...rien de tous celà que j'ai appris, vu ,soigner,cotoyer m'est venue....rien de rien....ct le noir,la douleur intense,vive et la mort pour en finir c tout !!!
Pas de parents pourtant très présent et aimant...pas d'enfant qui te regarde ...pas d'amis cher a penser...tu ne pense plus a rien...plus qu'a ça....
 
M

Métaphore

Invité
laurenzo à dit:
Sérieusement Katia, vos diriez ça à une personne en grande souffrance psychologique??? :?

'Madame, vous êtes en dépression lourde, vous semblez vouloir en finir avec la vie tant votre souffrance est grande mais rencontrez des personnes en phase terminale, elles vont très bien psychologiquement alors bon y a pas de raison que vous alliez plus mal qu'elles. Voilà ça fera 50 Euros' :shock:

Je suis tout à fait d'accord avec Laurenzo.

Katia, une personne peut être dans une situation catastrophique et ne pas être dépressif, la dépression est une pathologie particulière.

D'ailleurs vous constaterez à travers les médias que des tas de stars vont très mal et vont parfois jusqu'à mettre fin à leur vie, pourquoi d'après vous ? alors qu'on pourrait dire mais elles ont tous l'argent, le succès, ...

Un cancéreux en phase terminale peut souffrir de son mal, mais ne connait pas la dépression.

Je crois Katia que vous ne savez pas ce qu'est la dépression.

Alors bien sûr qu'on peut s'en sortir, mais c'est pas aussi simple que ça, et dire que ces personnes devraient penser à des personnes en phase terminale est vraiment ridicule.
 
M

Métaphore

Invité
Alors bien sûr qu'on peut s'en sortir, mais c'est pas aussi simple que ça, et dire que ces personnes devraient penser à des personnes en phase terminale est vraiment ridicule.

Car cela culpabiliserait d'autant plus le dépressif qui lui même parfois ne comprends même pas son état mais le ressens.
 
katia (zoulouk)

katia (zoulouk)

Membre
messages
3 075
Points
2 580
Enfin des personnes qui se décrivaient comme depressive pour comprendre et espérer aller mieux (qui travaillait dans ce milieu là et service concerné) l'ont fait...

Parce qu'elles pensaient bien qu'elles avaient quelque chose à apprendre....

On m'a même demandé une analyse circonstancié de la question!

Justement celui qui ne connait plus la depression en a le remède.... puisqu'il n 'en souffre pas....

Demandez lui comment il fait pour ne pas en souffrir.

Si tout le monde est embêté par un souci, et un autre non, ne lui demanderiez vous pas son truc ?

Enfin, moi si.... ça me parait une évidence!

D'ailleurs peut être était ce un ancien depressif qui s'en est sorti ?

Et ce fut le cas !
 
xorguina

xorguina

Membre
messages
4 186
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Oui je suis d'accord...quand je dis que le malheur des uns fait le bonheur des autres j'y ajoute la question :?
Car je crois aussi que de regarder le malheur des autres n'est pas non plus très sain en soi....je ne pense pas qu'il pense a la culpabilité conscienment même si elle est...mais plutôt au fait de voyeurisme....et dans mon cas...a cet instant précis ou j'ai pensé j'en avais rien mais rien à faire de penser à l'autre....jt en pensé avec ma douleur.....si on m'avais dit...il y a pire que toi !! ca que l'on m'a dit par la suite d'ailleurs quand je somatisé depuis des mois de trop pour les autres...mes filles....jleur ai répondu, rien a foutre !!!!jsupporte pas,jsupporte plus, jveux que ça s'arrête.....complètement égoiste...mais bon,je n'avais jamais été aussi loin....ma propre fille m'a dit que celà resemblé a du théatre mélodramatique :shock: le choc !! j'en avais fini de vouloir me suicider mais j'arrêté pas de me plaindre....tu m'étonnes....c bizarre comment on se voit pas !!!!
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
Top Posteur du mois
messages
8 100
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Laurenzo a dit :

'j'irai plus mal si en plus je perdais mon job'



voilà une certitude bien acquise et déjà programmante !


Imaginez vous SDF Laurenzo, vous feriez quoi ?

Dépression terminale et suicide comme dirait métaphore ?


Moi si je suis SDF je participe tout de suite au comité de défense des SDF, s'il n'y en a pas j'en crée un, je réorganise ma vie pour aider les autres SDF à s'en sortir...

Je relis le livre de Bernie Glassman, l’art de la paix :

Il organisait des stages d’une semaine de SDF dans les rues de New York pour des personnes aux professions respectables pour leur montrer cette autre façon de vivre …et d’exister…

http://www.youtube.com/watch?v=o9xdwsPJ ... re=related


« Erickson travaillait sur le pire afin de faire varier les modalités de la construction du système »

En voilà ce principe.


8)
 
M

Métaphore

Invité
Katia je trouve vos messages de plus en plus déconcertant...

Allez voir un ancien dépressif et lui demander comment il a fait pour s'en sortir, et vous pensez vraiment que ce qu'il a aidé aidera l'autre personne ?... ben moi non, chaque individu à sa propre histoire, et chaque individu est unique. Alors à part avoir pris des antidépresseurs c'est la seule chose qui peuvent avoir eu en commun.

 
katia (zoulouk)

katia (zoulouk)

Membre
messages
3 075
Points
2 580
Pas penser à des personnes en phase terminale, Métaphore, rencontrer des gens qui ont plus de soucis que vous et qui sont heureux.... ou un thérapeute qui vous donnera des cas concret de ce qu'il avance!

Il ne s'agit pas de culpabilisation d'etre mal, mais de se rendre compte qu'on peut aller mieux...
Et que d'autres le peuvent
Et qu'on peut se modeliser dessus....


Et d'arreter de croire qu'on est les plus malheureux sur terre, dans une eternelle plainte.....
 
L

laurenzo

Membre
messages
1 638
Points
4 480
katia (zoulouk) à dit:
Justement celui qui ne connait plus la depression en a le remède.... puisqu'il n 'en souffre pas....

Vraiment étonnant comme raisonnement.
Alors pourquoi rencontrez-vous des personnes dépressives vivant au milieu de personnes non dépressives et qui pourtant ne s'en sortent pas?
Pourquoi y a-t-il des psy puisque finalement il suffit de rencontrer une personne non dépressive et qui donc connaît le remède?
Si je tombe en dépression à 30 ans, je vais m'en vouloir ne pas m'être laissé un post it avec le remède quand j'avais 25 ans alors. :?

katia (zoulouk) à dit:
Demandez lui comment il fait pour ne pas en souffrir.

Qui sait, p-e n'a-t-il pas eu la même vie que vous, les mêmes parents, les mêmes apprentissages, la même façon d'appréhender les choses, les mêmes gênes...

katia (zoulouk) à dit:
Si tout le monde est embêté par un souci, et un autre non, ne lui demanderiez vous pas son truc ?

Donc des personnes atteintes d'un cancer vont naturellement aller voir des personnes en bonne santé pour leur demander leur astuce pour ne pas avoir le cancer?
 
M

Métaphore

Invité
Imaginez vous SDF Laurenzo, vous feriez quoi ?

Dépression terminale et suicide comme dirait métaphore ?


Je ne suis pas sûre que les SDF soit forcément dépressifs, ils souffrent certes de solitude, et de bien d'autres choses, mais comment alors expliquez vous Surderien qu'une personne dans un certain confort de vie puisse être dépressive profonde ?...

Expliquez moi ....
 
katia (zoulouk)

katia (zoulouk)

Membre
messages
3 075
Points
2 580
Métaphore à dit:
Katia je trouve vos messages de plus en plus déconcertant...

Allez voir un ancien dépressif et lui demander comment il a fait pour s'en sortir, et vous pensez vraiment que ce qu'il a aidé aidera l'autre personne ?... ben moi non, chaque individu à sa propre histoire, et chaque individu est unique. Alors à part avoir pris des antidépresseurs c'est la seule chose qui peuvent avoir eu en commun.



................. :cry: ............

C'est vraiment réducteur......

Les mécanismes de la depression, (d'un point de vue global) ça doit pouvoir s'acheter comme livre........

Qu'est ce qui vous gêne dans mes propos ?

Se croit t'on tellement unique que nos propres problèmes sont irrémédiablement uniques et pas possible à résoudre ?
 
Vous aimerez:
pphilem
  • Question
  • pphilem
Réponses
6
Affichages
3 K
pphilem
pphilem
Pieds crouteux
  • Question
  • Pieds crouteux
Réponses
2
Affichages
873
jeangeneve
jeangeneve
Nouveaux messages
bhyp
  • bhyp
Réponses
5
Affichages
2 K
lohest
L
Nossolar
  • Sondage
  • Nossolar
Réponses
29
Affichages
1 K
Nossolar
Nossolar
D
  • Question
  • DUCOS
Réponses
3
Affichages
113
Nelly Thérapie
Nelly Thérapie
>> Vous aimez cette page ? Inscivez-vous pour participer
Haut